COURS METAPHORE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

COURS METAPHORE

Message par calista le Dim 6 Sep 2009 - 16:41

Bonjour à tous,

Je me rends compte que je ne sais pas m'expliquer clairement la métaphore. Quelqu'un aurait-il un cours clair qui me permette de comprendre?
Par la suite, je suis censée faire un cours aux 5ème dessus..
Quelqu'un pourrait-il me donner des exemples et m'expliquer?

Mille mercis d'avance!!

calista
Niveau 5


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cours sur la métaphore

Message par Y@nn le Dim 6 Sep 2009 - 16:54

Je peux te proposer ça pour le niveau troisième ou ça pour le niveau sixième. Ça vaut que ça vaut. C'est vrai que ce n'est pas facile.

Y@nn
Niveau 10


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: COURS METAPHORE

Message par Abraxas le Dim 6 Sep 2009 - 17:05

La comparaison impose un point commun (un adjectif, souvent) entre les deux comparés : tu es bête comme un âne.

La métaphore le supprime, et met en contact deux signifiants dont le signifié commun est sous-entendu : tu es un âne.
À terme, elle ne garde que le second signifiant : Quel âne !

(Je suis bien incapable d'insérer un tableau ici, mais c'est le schéma classique :
Sa 1 -> Se
Se-> Sa 2

Ou, pour reprendre mon exemple précédent, Sa 1 = tu, et Sa2 = âne.

Le problème, c'est lorsqu'on rencontre un signifiant dont le point de comparaison avec un signifiant antérieur absent nous échappe complètement. Borgès s'extasiait de certaines métaphores des sagas vikings, dont le sens est aujourd'hui tout à fait obscur. En poésie, c'est l'enfance de l'art.

D'ailleurs, en poésie, même les comparaisons les plus explicites sont susceptibles d'être apparemment déconnectées (mais le connecteur logique gît toujours quelque part) : la Terre est bleue comme une orange (Eluard) : le bleu et lo'orange entrent en conflit sémantique, mais la rotondité de la Terre et du fruit permet d'unifier les sémantismes.

Suis-je clair, quoique succinct ?

Abraxas
Doyen


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: COURS METAPHORE

Message par romarin le Dim 6 Sep 2009 - 17:30

Pour faire vite, une fiche de travail destinée à des 5°. Il vaut mieux passer par la comparaison pr expliquer la métaphore.

Des figures qui rapprochent
1. La comparaison

La comparaison rapproche deux éléments à l'aide d'un outil de comparaison pour faire ressortir un point de ressemblance.

«Le géant lui échappe, en mugissant et beuglant comme un taureau, car le lion l'a grièvement blessé.» Yvain, le chevalier au lion
a) Observation de la comparaison:
Comparé : le géant................................. Comparant: un taureau ...................................
Point commun: le cri.................................... Outil de comparaison: comme.......................

b) Sens de la comparaison
En rapprochant le géant du taureau, cette comparaison met en valeur l'aspect bestial du géant qui ne s'exprime pas comme un humain mais beugle et mugit.

Créez des comparaisons!
Le tableau suivant propose d'établir un lien entre une liste de personnages( = les comparés) et les éléments avec lesquels ils sont comparés (= les comparants).
Pour chaque ligne du tableau, créez une comparaison en utilisant, pour comparer les deux termes, des mots pris dans la liste d'outils de comparaison qui suit.
Outils de comparaison: comme, tel(le) , tel(le) que, ainsi que, semblable, ressembler à, à la façon de , pareil à , une sorte de , on dirait...
A présenter dans un tableau
Comparés Comparants
Un chevalier un lion
Une armure étincelante Un astre
Des guerriers Une meute de loups
Un vieil homme Un chêne
une jeune fille un bouton de rose

2. La métaphore


La métaphore rapproche aussi deux éléments mais sans outil de comparaison

«Mais ce qui m'arrache complètement le coeur, c'est de lui voir serrer sa gorge.[...] Et pourtant, nul cristal, nulle glace ne sont aussi brillants ni aussi polis.» Yvain, le chevalier au lion

a) Observation de la métaphore:
Comparé: le gorge (la poitrine) Comparant: le cristal, le glace
Point commun: transparence et dureté ( pas d'outil de comparaison)

b) Sens de la métaphore
Le rapprochement créé grâce à la métaphore fait ressortir la beauté de la poitrine de Laudine .[u] Embarassed Il faut peut-être choisir un autre exemple .
Je suppose que tu vas t'appuyer sur les textes que tu fais étudier.

romarin
Niveau 6


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum