Pour ceux qui ont un poste fixe : Que diriez-vous d'un changement radical de niveau?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Passer du collège au lycée (ou l'inverse)?

15% 15% 
[ 11 ]
1% 1% 
[ 1 ]
43% 43% 
[ 32 ]
7% 7% 
[ 5 ]
11% 11% 
[ 8 ]
3% 3% 
[ 2 ]
11% 11% 
[ 8 ]
4% 4% 
[ 3 ]
5% 5% 
[ 4 ]
 
Total des votes : 74

Re: Pour ceux qui ont un poste fixe : Que diriez-vous d'un changement radical de niveau?

Message par Chocolat le Jeu 11 Fév 2010 - 22:12

Ca m'est égal. J'aime enseigner et je pense que l'on peut faire des choses intéressantes à tous les niveaux.
De plus, je trouve qu'il est enrichissant de changer de poste.
J'ai d'ailleurs remarqué que au bout de 5 ou max 6 ans, je m'ennuie ferme, là où je suis. Donc je change régulièrement.

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ceux qui ont un poste fixe : Que diriez-vous d'un changement radical de niveau?

Message par Carabas le Jeu 11 Fév 2010 - 22:46

Je regrette de ne pas avoir testé le lycée lors de ma 2e année de stage.

Même en cours particuliers, où je n'ai pas de discipline à faire, je m'entends mieux avec les lycéens qu'avec les collégiens (et pourtant ça se passe bien aussi avec eux, ils m'écoutent, progressent et j'ose dire qu'ils m'apprécient).

Peut-être aurais-je eu une chance d'être titularisée en lycée...
Mais de toute façon, le retour au collège (parce qu'il ne faut pas rêver, certifiée néo tit sans points, j'aurais fini TZR à cheval entre 3 collèges zep...) m'aurait achevée.

Toutefois, ce doute reste douloureux.

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ceux qui ont un poste fixe : Que diriez-vous d'un changement radical de niveau?

Message par Evariste le Jeu 11 Fév 2010 - 23:16

J’ai la possibilité (et la chance) de travailler sur les deux types d’établissement (essentiellement de la 5ème à la Terminale) et j’adore !

Evariste
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ceux qui ont un poste fixe : Que diriez-vous d'un changement radical de niveau?

Message par Chocolat le Jeu 11 Fév 2010 - 23:24

@Carabas a écrit:Je regrette de ne pas avoir testé le lycée lors de ma 2e année de stage.

Même en cours particuliers, où je n'ai pas de discipline à faire, je m'entends mieux avec les lycéens qu'avec les collégiens (et pourtant ça se passe bien aussi avec eux, ils m'écoutent, progressent et j'ose dire qu'ils m'apprécient).

Peut-être aurais-je eu une chance d'être titularisée en lycée...
Mais de toute façon, le retour au collège (parce qu'il ne faut pas rêver, certifiée néo tit sans points, j'aurais fini TZR à cheval entre 3 collèges zep...) m'aurait achevée.

Toutefois, ce doute reste douloureux.

Parce que pour une deuxième année de stage, ils ne t'ont pas laissé la possibilité d'essayer un cycle différent?

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ceux qui ont un poste fixe : Que diriez-vous d'un changement radical de niveau?

Message par Carabas le Jeu 11 Fév 2010 - 23:35

Ca, c'est de ma faute.

J'avais peur du lycée (une copine a eu une très mauvaise expérience de stage en lycée) et j'ai pensé qu'après ma mauvaise expérience en collège, je serais apte à réessayer sans renouveller mes erreurs... De plus, je me disais qu'à long terme, ça me serait plus utile, vu que j'avais très peu de chance d'être en lycée une fois titularisée.

J'ai donc demandé à être reconduite en collège.

Mais que je suis coooooooooooooooon!
"Les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît."

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ceux qui ont un poste fixe : Que diriez-vous d'un changement radical de niveau?

Message par Fourseasons le Ven 12 Fév 2010 - 9:46

@V.Marchais a écrit:Quand j'ai débuté, au collège, je voulais absolument passer au lycée. C'était une obsession. J'étais à Saint-Denis, et quand je voyais le niveau des élèves et tout ce qu'il fallait combler - sans parler de la discipline - je me disais que je n'avais pas fait tant d'études de Lettres pour ça.
Et puis je me suis attachée. J'ai pris la mesure du désarroi des élèves, du bordel dans l'enseignement du français, j'ai retroussé mes manches et décidé de chercher de solutions. Finalement, ça me plaît, le collège. C'est vrai que tout est à faire, mais je me sens utile, profondément. Je ne sais pas si je saurais faire progresser autant les élèves au lycée. J'en doute. Par contre, je me sens vraiment capable d'apporter des choses en grammaire, en lecture, en expression. C'est gratifiant.
Je ne pense plus du tout à muter au lycée. Et en fait, quand je vois la réforme qui se profile, je n'en ai même plus envie.

C'est exactement ce que je ressens en tant que professeur d'économie gestion avec les STG. Souvent, il s'agit d'élèves difficultés scolaires qui manquent cruellement de confiance en eux. Beaucoup arrivent en STG par le mécanisme de l'orientation par l'échec. C'est pourquoi j'aime tout particulièrement prendre des 1ère STG. J'aime relever le défi : respect des règles de vie de classe et des autres, progresser et toujours chercher à progresser (je suis très exigeante concernant leur investissement peu importe le niveau de départ, bcp de méthode), faire émerger des projets professionnels réalistes... C'est une sorte de 2ème chance...

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ceux qui ont un poste fixe : Que diriez-vous d'un changement radical de niveau?

Message par Dwarf le Ven 12 Fév 2010 - 13:27

Sur un plan technique, l'un comme l'autre me vont (d'où ma réponse). Ce sont cependant plus des raisons philosophiques qui me feraient hésiter à aller au lycée.
1) L'aspect bachotage qui me gonfle.
2) L'absence de sélection réelle du collège au lycée qui fait que le niveau baisse d'année en année (notre principal, très fier, nous annonçait un passage de 68% à 72% des 3ème en 2de comme objectif pour notre établissement cette année... Ok, premier établissement public du département au Brevet en IdF, mais faut pas pousser non plus la logique stupide de la massification à son terme le plus absurde) et qu'il devient de plus en plus difficile d'obtenir un travail digne de ce nom de la part des élèves, toutes histoires d'exigences personnelles mises à part.
3) Je préfère intervenir le plus tôt possible et aux classes clés pour contribuer à former au bon moment les élèves (6ème pour l'entrée au collège et 3ème pour la préparation au lycée).

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ceux qui ont un poste fixe : Que diriez-vous d'un changement radical de niveau?

Message par vofou le Mer 17 Fév 2010 - 17:51

Je suis en collège depuis 8 ans et je ne souhaite vraiment pas partir au lycée. La routine me va très bien ! Smile

vofou
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ceux qui ont un poste fixe : Que diriez-vous d'un changement radical de niveau?

Message par sand le Mer 17 Fév 2010 - 18:43

J'ai débuté en lycée et au début, j'étais inconsolable d'être tout le temps nommée en collège (TZR). Je m'y suis faite et maintenant je suis très contente de mon sort . De toute façon j'ai un poste fixe depuis trop peu d'années pour espérer une quelconque mutation.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum