La haine de la littérature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La haine de la littérature

Message par ysabel le Lun 8 Mar 2010 - 0:22


_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La haine de la littérature

Message par John le Lun 8 Mar 2010 - 0:24



Dernière édition par John le Lun 8 Mar 2010 - 0:32, édité 2 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La haine de la littérature

Message par ysabel le Lun 8 Mar 2010 - 0:28

c'est sûr que souvent... mais il ne faut pas jeter le BB avec l'eau du bain (déjà que certains oublient de le nourrir)

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La haine de la littérature

Message par jehanne le Lun 8 Mar 2010 - 8:16

@John a écrit:Je hais Causeur furieux


Pourquoi? Pourquoi?

jehanne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La haine de la littérature

Message par Y@nn le Lun 8 Mar 2010 - 14:10

Pour ma part, et pour un tas de raisons, je trouve l’article franchement mauvais. Désolé Yasabel !

Il est plein de poncifs, à commencer par l’idée que notre époque connaît une période de décadence (je cite pêle-mêle : «période dangereuse», «désastre», «espèce en voie de disparition», «asphyxie»... ).
L’auteur ne voit même pas qu’internet (forcément coupable) rend aujourd’hui impossible son «angoisse bradburyenne» !

Et puis, l’article pose une question à laquelle il répond à peine sauf à proposer une relecture marxiste de notre époque. Ce n’est pas que cela manque de pertinence, pour le coup, mais on ne va pas rejouer les Michel Foucault ad vitam aeternam en se donnant l’impression d’être original dans sa vision du monde. Au reste, il y a un je-ne-sais-quoi de petit-bourgeois à se donner ce plaisir «aristocratique» d’être celui qui comprend que l’intelligence, le goût et la beauté fuient ce monde plein de consumérisme et de sous-culture, de cons prolétaires quoi...

Pour Todorov, la raison peut-être pas de la haine mais d’un désintéressement de la littérature viendrait de cette vision solipsiste et nihiliste de la littérature sans rapport avec le monde, autosuffisante («un livre sur rien, un livre sans attaches extérieures» pour reprendre les mots de Flaubert cités par ce causeur).

Y@nn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La haine de la littérature

Message par guillaume.ransinan le Lun 8 Mar 2010 - 14:55

Internet ne rend pas impossible Fahrenheit 451, pas sans doute dans le sens d'une disparition des oeuvres, mais une disparition des lecteurs d'oeuvres plus longues que quelques pages de forum ( pour les plus courageux) à part une frange lettrée de la société, me semble un danger très crédible.

Vous connaissez sans doute le livre jeunesse La Brigade de l’Œil, de Guillaume Guéraud, que j'ai trouvé chez une amie prof de Thalie. J'ai lu le quatrième de couverture, un peu traversé en diagonale pour confirmer l'horreur que m'avait évoqué le résumé. Que provoque-t-il chez vous?

guillaume.ransinan
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La haine de la littérature

Message par Y@nn le Lun 8 Mar 2010 - 15:22

Je dois être incurablement optimiste, parce que je ne parviens jamais à croire à cette idée de danger, de disparition.

Pourquoi les gens ne liraient-ils plus ? À cause d'internet ? Il me semble au contraire qu'on est revenu dans la galaxie Gutenberg avec internet à un moment où l'on parlait d'un monde envahi par l'image.

Les gens lisent beaucoup sur internet, peut-être pas des chefs-d'œuvre, mais ils lisent. Or nos écrans ne rendent pas cette lecture très agréable (mais cela vient petit à petit). C'est peut-être pour ça qu'ils n'ont pas envie de dérouler des pages entières de forum.

De toute façon, pour le moment, le livre est inégalable.

Y@nn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La haine de la littérature

Message par guillaume.ransinan le Lun 8 Mar 2010 - 15:38

Oui, et surtout, grâce à internet, on s'est remis à écrire. Je ne suis pas un ennemi du net. Surtout que c'est tout simplement un outil. Mais j'ai l'impression que c'est arrivé trop vite, et que nous manquons de maturité pour l'utiliser avec sagesse. Bilan, actuellement, c'est une course effrénée en avant, et nous sommes noyés sous une quantité d'information qui nous laisse peu de temps pour laisser émerger la qualité. Prions qu'avec les temps, des mécanismes d'écrémage efficaces se mettent en place Smile. Je pourrais parler du problème du décrochage de la quantité d'information, qui croit bien trop vite par rapport à la structuration de l'information du point de vue de l'informaticien, nous pourrions arriver à la même conclusion qu'avec une approche plus "philosophique" par rapport aux écrits

guillaume.ransinan
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La haine de la littérature

Message par Y@nn le Lun 8 Mar 2010 - 15:57

@guillaume.ransinan a écrit:Je ne suis pas un ennemi du net.

Je le savais Very Happy

@guillaume.ransinan a écrit:Surtout que c'est tout simplement un outil.

Tout à fait d'accord. Rien de plus, rien de moins.

@guillaume.ransinan a écrit:nous sommes noyés sous une quantité d'information qui nous laisse peu de temps pour laisser émerger la qualité.

Ça, c'est un problème ! Peut-être, pour cette raison, les gens lisent-ils en diagonale. Il y a pléthore, et les gens deviennent très économes de leur temps, y compris de leurs clics.
Pour faire un petit tri, j'ai recours aux flux RSS et à Twitter.

@guillaume.ransinan a écrit:Je pourrais parler du problème du décrochage de la quantité d'information, qui croit bien trop vite par rapport à la structuration de l'information du point de vue de l'informaticien, nous pourrions arriver à la même conclusion qu'avec une approche plus "philosophique" par rapport aux écrits

Que veux-tu dire ? Je ne suis pas sûr d'avoir compris (mea culpa).

Y@nn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La haine de la littérature

Message par guillaume.ransinan le Lun 8 Mar 2010 - 16:25

Vous connaissez les bases de données ? Vous devez en utiliser pour rechercher des ouvrages sur informatique, recherche par auteur, par genre, par numéro d'édition ...
Les systèmes de gestion de bases de données sont une des principales raisons du développement de l'informatique. Bien plus simple de lancer une petite requête SQL ( le langage standard pour interroger les bases de données) que d'aller fouiller une foultitude de microfiches.

On construit une structure pour ranger les informations, et on remplit petit à petit les bonnes cases ( on met le nom de l'auteur dans la case auteur, le titre dans la case titre, etc à chaque fois que l'on rentre un nouveau livre dans la base de donnée, et hop la prochaine fois que quelqu'un fait une recherche, des informations structurées sont disponibles, utilisables).

Vous connaissez aussi le probleme des scans. Si vous scannez un texte sur un livre sans le passer sur un OCR ( logiciel de Reconnaissance Optique de Caractère), vous avez un fichier informatique, ais sur lequel vous ne pouvez pas faire une recherche de texte.

Le web accumule de plus en plus d'informations, (qui plus est avec beaucoup de redondances, dupliquées avec des erreurs).

Mais très peu de structuration. Vous voudriez rechercher une voiture de couleur verte de 1990, vous passez par google, et vous faites une recherche qui vous donnera les pages où sont présents les mots voiture, verte, 1990. Mais l'outil vous renverra aussi les pages parlant d'un enfant né en 1990, habillé en vert, et qui joue avec une petite voiture.

Les outils pour aider à structurer les pages web existent ( XML en est un bon exemple), mais sont très peu utilisés, vu que le web se développe de façon anarchique. Et la croissance anarchique de la quantité de données sur le web va beaucoup plus vite que ce que les bonnes méthodes de structuration de l'information ne se répandent.

Bilan, tout est virtuellement présent sur le web, mais prend de plus en plus de temps à être retrouvé.
Bref, le retour de la crise de Babel.

guillaume.ransinan
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La haine de la littérature

Message par Y@nn le Lun 8 Mar 2010 - 16:33

D'accord ! Je n'avais pas compris.

Je n'ai pas le temps de développer (vilain jeu de mots) mais, pour Google, on peut utiliser la recherche booléenne.

Pour ce qui est du Web, l'adoption des standards doit être une priorité. HTML 5 et CSS 3 bientôt.

Y@nn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La haine de la littérature

Message par guillaume.ransinan le Lun 8 Mar 2010 - 16:40

Une recherche booléenne ( on pourrait parler aussi des outils de plus en plus puissants pour faire des recherches dans les images) n'est là que pour palier le manque de rangement, c'est comme dire que pour retrouver une aiguille dans une meule de foin, on peut aussi utiliser un détecteur de métaux et une loupe ... Le mieux est de ranger l'aiguille dans une boite aiguilles rangée dans la boite à couture Very Happy

guillaume.ransinan
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La haine de la littérature

Message par guillaume.ransinan le Lun 8 Mar 2010 - 17:05

Ceci dit, pas de commentaire sur le livre jeunesse " La Brigade de l'oeil " ?

guillaume.ransinan
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La haine de la littérature

Message par Y@nn le Lun 8 Mar 2010 - 21:57

@guillaume.ransinan a écrit:Le mieux est de ranger l'aiguille dans une boite aiguilles rangée dans la boite à couture Very Happy

Ciel ! Un maniaque du rangement. Je comprends mieux ! Very Happy

Bon, je suppose qu'internet ne peut-être qu'un joyeux foutoir. Comment pourrait-il en aller autrement ? Ce ne serait pas internet.

@guillaume.ransinan a écrit:Ceci dit, pas de commentaire sur le livre jeunesse " La Brigade de l'oeil " ?

Connais pas scratch

Y@nn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La haine de la littérature

Message par John le Lun 8 Mar 2010 - 22:18

@jehanne a écrit:
@John a écrit:Je hais Causeur furieux


Pourquoi? Pourquoi?

Car ce sont des imbéciles dont le panel va de la droite réac à la droite extrême.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La haine de la littérature

Message par Dwarf le Lun 8 Mar 2010 - 22:22

@Y@nn a écrit:Je dois être incurablement optimiste, parce que je ne parviens jamais à croire à cette idée de danger, de disparition.

Pourquoi les gens ne liraient-ils plus ? À cause d'internet ? Il me semble au contraire qu'on est revenu dans la galaxie Gutenberg avec internet à un moment où l'on parlait d'un monde envahi par l'image.

Les gens lisent beaucoup sur internet, peut-être pas des chefs-d'œuvre, mais ils lisent. Or nos écrans ne rendent pas cette lecture très agréable (mais cela vient petit à petit). C'est peut-être pour ça qu'ils n'ont pas envie de dérouler des pages entières de forum.

De toute façon, pour le moment, le livre est inégalable.

Bonsoir, Umberto! Comment va?

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La haine de la littérature

Message par Y@nn le Lun 8 Mar 2010 - 22:25

@ Dwarf

J'en ai lu un récemment. Ceci explique peut-être cela.

Y@nn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La haine de la littérature

Message par guillaume.ransinan le Lun 8 Mar 2010 - 23:12

Désolé, sur le causeur, il y a aussi des gens de la gauche réac Very Happy

guillaume.ransinan
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La haine de la littérature

Message par John le Lun 8 Mar 2010 - 23:22

Qui ça ? Que font-ils là-bas ?

Je parle des scribouillards haineux qui servent de déversoirs à bile textuelle, et auxquels on a abusivement, mais sans doute par compassion, donné le titre éhontément usurpé de "rédacteurs".

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La haine de la littérature

Message par Dwarf le Lun 8 Mar 2010 - 23:35

@Y@nn a écrit:@ Dwarf

J'en ai lu un récemment. Ceci explique peut-être cela.

Oh oui, et je crois même savoir lequel!

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La haine de la littérature

Message par Y@nn le Mar 9 Mar 2010 - 6:46

Je t'écoute Very Happy

Y@nn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La haine de la littérature

Message par Dwarf le Mar 9 Mar 2010 - 7:57


_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La haine de la littérature

Message par Carabas le Mar 9 Mar 2010 - 9:51

Très bien, ce livre.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La haine de la littérature

Message par Y@nn le Mar 9 Mar 2010 - 18:52



Bien bien bien. Je suis démasqué. Je suis obligé de reconnaître mon umbertophilie. bounce

Ce livre est ce que j'ai lu récemment de plus intelligent sur l'état du livre, sur son évolution (du parchemin aux liseuses en passant par les incunables).
J'aime bien l'idée que le livre est une perfection indépassable, comme la roue ou la cuillère. On peut le décliner, mais pas le remplacer.
Mais j'aime l'idée aussi qu'on sorte du sempiternel dilemme, dès qu'on parle d'internet et du livre ("Ceci tuera cela") : une nouvelle technique ne remplace pas la précédente, elle s'y ajoute : la télé n'a pas tué la radio, internet n'a pas tué la télé ni le livre, etc.

D'ailleurs, j'ai lu récemment un article intéressant sur le sujet (en anglais).

Y@nn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum