Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Alexis
Niveau 8

Poésie: question élève, je sècheeeeeeeeeeeeeee

par Alexis le Mer 09 Juin 2010, 14:39
Bonjour,

J'ai besoin de vos lumières, je suis crevée et je n'arrive même plus à réfléchir là... cafe

colle d'une élève: comment nomme-t-on un poème à progression croissante, chaque mot possédant une lettre ou une syllabe de plus que le précédent.

je sèche, aucun nom ne me vient... Suspect
albertmemmi
Niveau 5

Re: Poésie: question élève, je sècheeeeeeeeeeeeeee

par albertmemmi le Mer 09 Juin 2010, 14:59
Un crescendo ? Un peu comme dans Les Djinns de Hugo...
avatar
doctor who
Vénérable

Re: Poésie: question élève, je sècheeeeeeeeeeeeeee

par doctor who le Mer 09 Juin 2010, 15:07
Pas de nom, à mon avis. Sauf peut-être chez quelque Oulipien...

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Frisouille
Devin

Re: Poésie: question élève, je sècheeeeeeeeeeeeeee

par Frisouille le Mer 09 Juin 2010, 15:37
@albertmemmi a écrit: Un crescendo ? Un peu comme dans Les Djinns de Hugo...

Dans le Mitterand, il qualifie ça de "facétie rythmique et poétique"...
avatar
cannelle21
Grand Maître

Re: Poésie: question élève, je sècheeeeeeeeeeeeeee

par cannelle21 le Mer 09 Juin 2010, 15:41
Est-ce que c'est l'exercice Boule de neige chez les oulipien?



Une boule de neige de longueur n est un poème dont le premier vers est fait d’un mot d’une lettre, le second d’un mot de deux lettres, etc…. Le nième vers a n lettres.

Une boule de neige fondante commence par un vers de n lettres, après quoi le nombre des lettres diminue d’une unité à chaque vers.

Il existe des boules de neige métriques (Victor Hugo : les Djinns), des boules de neige de

mots, …
Jean-François
Niveau 5

Re: Poésie: question élève, je sècheeeeeeeeeeeeeee

par Jean-François le Mer 09 Juin 2010, 15:44
@Alexis a écrit:
colle d'une élève: comment nomme-t-on un poème à progression croissante, chaque mot possédant une lettre ou une syllabe de plus que le précédent.

Tu aurais un exemple d'un tel "poème" ?
avatar
Frisouille
Devin

Re: Poésie: question élève, je sècheeeeeeeeeeeeeee

par Frisouille le Mer 09 Juin 2010, 15:49
@Jean-François a écrit:
@Alexis a écrit:
colle d'une élève: comment nomme-t-on un poème à progression croissante, chaque mot possédant une lettre ou une syllabe de plus que le précédent.

Tu aurais un exemple d'un tel "poème" ?

Google est ton ami ! Cherche les Djins, de Hugo, tu auras un aperçu...
avatar
Alexis
Niveau 8

Re: Poésie: question élève, je sècheeeeeeeeeeeeeee

par Alexis le Mer 09 Juin 2010, 15:56
Merci Cannelle, ton éclair de génie illumine mon esprit embrumé!!!

Plusieurs cerveaux valent mieux qu'un, merci à tous vraiment! pompom
avatar
cannelle21
Grand Maître

Re: Poésie: question élève, je sècheeeeeeeeeeeeeee

par cannelle21 le Mer 09 Juin 2010, 16:10
Il faut remercier Marcel bénabou et Jacques Roubaud, deux membres oulipiens importants avec qui j'ai fait un stage il y a quatre ans. Je suis contente d'avoir pu t'éclairer.
avatar
Fourchette
Niveau 5

Re: Poésie: question élève, je sècheeeeeeeeeeeeeee

par Fourchette le Mer 09 Juin 2010, 20:51
Sinon un peu dans le même genre il y a les textes rhopaliques (= en forme de losange). Ma source : Yak Rivais et ses Contes du Miroir Smile .

Exemple tiré de cet ouvrage :
"Fillette ?"
"Oui, Maman !"
"Mets ton chaperon.
Va dans la cuisine.
Prends un panier d'osier.
Mets un pot de beurre dedans.
Prends aussi un petit paquet de galettes.
Porte ces bonnes choses à ta Mamie malade.
Surtout, fais bien attention en traversant la forêt profonde.
Si tu rencontres le Méchant Loup, ne lui réponds pas !"
Le Petit Chaperon Rouge s'habille et elle part.
Elle cueille des fleurs le long du sentier.
Elle mange des fraises et des mûres.
Des bûcherons scient sous les arbres.
Soudain un animal velu surgit.
Ses dents sont blanches.
Ses yeux brillent.
Le loup !
Mais ?
[...]
etc .

Chaque ligne a un mot de plus que la ligne précédente jusqu'à la moitié du losange, ensuite même principe avec un mot de moins.
avatar
lulucastagnette
Empereur

Re: Poésie: question élève, je sècheeeeeeeeeeeeeee

par lulucastagnette le Mer 09 Juin 2010, 20:53
J'appelle cela poème boule de neige, en effet.
avatar
expérience
Niveau 10

Re: Poésie: question élève, je sècheeeeeeeeeeeeeee

par expérience le Mer 09 Juin 2010, 20:55
Idem !
avatar
Serge
Médiateur

Re: Poésie: question élève, je sècheeeeeeeeeeeeeee

par Serge le Mer 09 Juin 2010, 20:58
Et ici, des élèves ont fait des textes en forme de raquette de tennis ou de montagne, mais on est plus proche du calligramme.

http://cafet.1fr1.net/les-calligrammes-f51/calligramme-t605-30.htm


Mais l'écriture boule de neige peut être un petit atelier d'écriture ludique supplémentaire que je vais leur proposer

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Carabas
Vénérable

Re: Poésie: question élève, je sècheeeeeeeeeeeeeee

par Carabas le Mer 09 Juin 2010, 21:07
@Fourchette a écrit:Sinon un peu dans le même genre il y a les textes rhopaliques (= en forme de losange). Ma source : Yak Rivais et ses Contes du Miroir .

Exemple tiré de cet ouvrage :
"Fillette ?"
"Oui, Maman !"
"Mets ton chaperon.
Va dans la cuisine.
Prends un panier d'osier.
Mets un pot de beurre dedans.
Prends aussi un petit paquet de galettes.
Porte ces bonnes choses à ta Mamie malade.
Surtout, fais bien attention en traversant la forêt profonde.
Si tu rencontres le Méchant Loup, ne lui réponds pas !"
Le Petit Chaperon Rouge s'habille et elle part.
Elle cueille des fleurs le long du sentier.
Elle mange des fraises et des mûres.
Des bûcherons scient sous les arbres.
Soudain un animal velu surgit.
Ses dents sont blanches.
Ses yeux brillent.
Le loup !
Mais ?

[...]
etc .

Chaque ligne a un mot de plus que la ligne précédente jusqu'à la moitié du losange, ensuite même principe avec un mot de moins.

Oh, j'adorais Yak Rivais et ses enfantastiques, quand j'étais en primaire.
On l'avait même rencontré avec la classe.
Mon instit était stupéfait parce que je l'ai bombardé de questions alors que j'étais trèèèèèèèèès timide.

Désolée pour cette parenthèse nostalgique...

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum