Ce que l'on dit de nous

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ce que l'on dit de nous

Message par Invité31 le Lun 21 Juin 2010 - 17:46

Gros ras-le-bol. La maîtresse de ma fille fait grève jeudi. A la sortie, conversation avec des parents d'élèves: "elle les fait toutes, on en marre qu'elle se prenne des vacances", "elle a été absente au moins une semaine en plus, elle a bien profité de ses vacances j'espère" etc, etc.

Comme je suis "grande gueule" de nature je les ai "recadrés", leur disant que quand eux, salariés du privé, sont malades, ils prennent un arrêt de travail et peu de gens sont au courant: leur chef, leurs collègues et c'est tout. Alors que nous, ça touche plusieurs dizaines d'élèves donc on en parle plus.
J'ai ajouté que travaillant avec des enfants et des ados nous étions au contact de germes etc qui faisaient qu'on pouvait tomber malades beaucoup plus qu'un autre salarié; j'ai parlé de la coqueluche, des infections aux poumons que j'ai eues mais bref...

J'ai expliqué ce qui se passait au niveau de l'Educ. Nat. et aussi ce que le gouvernement faisait concernant les retraites. L'une des mères m'a dit "oui mais nous n'avons pas le droit de faire grève, nous", ce à quoi j'ai répondu que c'était le droit de chaque salarié. Je lui ai demandé si c'était par crainte de se faire licencier: même pas.
Alors j'ai ajouté que ceux qui faisaient grève perdaient une journée de salaire mais au moins ne restaient pas dans l'inertie face à ce que le gouvernement faisait. Les parents d'élèves que j'avais en face de moi se disent choqués de la casse du service public, mais ne comprennent pas la grève.

Du coup je continue à penser que nos grèves perlées sont non seulement inefficaces, mais contre-productives. Mieux vaudrait cesser les grèves perlées qui nous font passer pour des glandeurs et faire une fois pour toutes une bonne grève reconductible.

Pour finir, je suis bien triste. L'institutrice de ma fille organise plein de choses, elle est vraiment super, je ne compte même pas les sorties... aucune reconnaissance des parents, tout ce qu'ils retiennent eux ce sont les 3 journées de grève et les 4 jours de maladie de cette femme Sad en disant en plus qu'elle était sans doute en vacances Sad (je leur ai dit que c'était impossible, qu'il fallait un certificat médical, mais bien sûr ils pensent que les médecins sont complaisants....)


Dernière édition par Lynette le Lun 21 Juin 2010 - 18:06, édité 1 fois

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par Invité31 le Lun 21 Juin 2010 - 17:49

Autre chose: l'autre jour, les mêmes parents se disaient choqués que l'école, à l'occasion des fêtes organisées en son sein, vendent les gâteaux apportés par les parents. Pour eux, tout aurait dû être gratuit, puisque ce sont les parents qui font les gâteaux. Ils ne comprennent pas que cet argent va à la coopérative et sert à financer des sorties, du matériel etc sachant de plus que l'on a moins de moyens.

Je suis écoeurée, plus envie de voir ces sales cons (désolée mais ça défoule). En plus je vis dans un quartier bourgeois et je puis vous dire que ces gens-là gagnent très bien leur vie pour la plupart.


Dernière édition par Lynette le Lun 21 Juin 2010 - 18:07, édité 1 fois

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par scoeurs le Lun 21 Juin 2010 - 17:52

Ton action me laisse à penser que tu as peut être une voie de salut: quand on fait grève, il faut être dans les établissements, ne pas faire cours mais expliquer aux parents ce qui se passe.

scoeurs
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par Reine Margot le Lun 21 Juin 2010 - 17:53

M'étonne pas...Coluche disait "contre la pression des cons, la décompression"

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par deroute le Lun 21 Juin 2010 - 17:53

Ca ne m'étonne absolument pas malheureusement que des parents tiennent ce genre de propos. Que tu sois la seule à défendre la maitresse est particulièrement inquiétant...

deroute
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par Invité le Lun 21 Juin 2010 - 17:57

sauve qui peut!

et pour ces parents qui sont choqués qu'on vende le fruit de leur travail: ils n'ont qu'à prendre les choses en mains. Quand j'étais élève, les parents étaient très investis dans ce type d'action, toutes les fêtes et marchés de Noël étaient organisés par l'association des parents d'élèves, pas par le bahut. Et ce sont même les parents qui s'occupaient des bibliothèques annexes (livres en anglais, en allemand; j'étais dans un machin international)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par sand le Lun 21 Juin 2010 - 18:02

C'est dans tous les milieux qu'on parle de nous en ces termes, hélas !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par Invité31 le Lun 21 Juin 2010 - 18:36

Je suis vraiment écoeurée.
L'an dernier, un parent d'élève a même retiré ses filles de l'école parce que la maîtresse avait fait une journée de grève + une journée de fête religieuse pour Kippour. Ses enfants sont dans une école privée maintenant.

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par Reine Margot le Lun 21 Juin 2010 - 18:42

Lynette a écrit:Je suis vraiment écoeurée.
L'an dernier, un parent d'élève a même retiré ses filles de l'école parce que la maîtresse avait fait une journée de grève + une journée de fête religieuse pour Kippour. Ses enfants sont dans une école privée maintenant.

oui, enfin ces gens-là, on ne peut rien faire pour eux, hein...quand on est c...on est c....allez, pas de défaitisme!

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par Daphné le Lun 21 Juin 2010 - 19:53

Il n'y a rien à faire avec ces gens là en effet

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par Scarabee15 le Lun 21 Juin 2010 - 20:14

Lynette a écrit:Je suis vraiment écoeurée.
L'an dernier, un parent d'élève a même retiré ses filles de l'école parce que la maîtresse avait fait une journée de grève + une journée de fête religieuse pour Kippour. Ses enfants sont dans une école privée maintenant.

Attends tu déconnes ? fêter Kippour ? dans une école laïque ? alors que l'on fait une chasse aux sorcières sans nom au moindre voile qui passe afin de préserver la neutralité religieuse dans les établissements ?

Là, je ne comprends plus.

Scarabee15
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par Hermione0908 le Lun 21 Juin 2010 - 20:56

@Scarabee15 a écrit:
Lynette a écrit:Je suis vraiment écoeurée.
L'an dernier, un parent d'élève a même retiré ses filles de l'école parce que la maîtresse avait fait une journée de grève + une journée de fête religieuse pour Kippour. Ses enfants sont dans une école privée maintenant.

Attends tu déconnes ? fêter Kippour ? dans une école laïque ? alors que l'on fait une chasse aux sorcières sans nom au moindre voile qui passe afin de préserver la neutralité religieuse dans les établissements ?

Là, je ne comprends plus.

Je suppose que la maîtresse a eu droit à un jour de congé pour Kippour, c'est comme cela que je le comprends. Ce qui ne me choque pas plus que ça. Une de mes collègues a une une journée pour l'Aïd. Il existe un certain nombre de fêtes religieuses d'autres confessions pour lesquelles les profs ont le droit de demander une journée de congé.

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par Invité13 le Lun 21 Juin 2010 - 20:57

@Scarabee15 a écrit:
Lynette a écrit:Je suis vraiment écoeurée.
L'an dernier, un parent d'élève a même retiré ses filles de l'école parce que la maîtresse avait fait une journée de grève + une journée de fête religieuse pour Kippour. Ses enfants sont dans une école privée maintenant.

Attends tu déconnes ? fêter Kippour ? dans une école laïque ? alors que l'on fait une chasse aux sorcières sans nom au moindre voile qui passe afin de préserver la neutralité religieuse dans les établissements ?

Là, je ne comprends plus.

C'est pourtant permis par l'Etat français.
http://www.education.gouv.fr/cid51575/menh1012512c.html

Mes collègues ont régulièrement des absences les jours de fête juive, quant à l'Aïd...le lycée est vide ! (élèves et profs)

Invité13
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par Invité31 le Lun 21 Juin 2010 - 20:59

@Scarabee15 a écrit:
Lynette a écrit:Je suis vraiment écoeurée.
L'an dernier, un parent d'élève a même retiré ses filles de l'école parce que la maîtresse avait fait une journée de grève + une journée de fête religieuse pour Kippour. Ses enfants sont dans une école privée maintenant.

Attends tu déconnes ? fêter Kippour ? dans une école laïque ? alors que l'on fait une chasse aux sorcières sans nom au moindre voile qui passe afin de préserver la neutralité religieuse dans les établissements ?

Là, je ne comprends plus.

Elle n'a pas fêté Kippour à l'école, elle a eu un jour de congé pour le fêter chez elle, ce que je comprends parfaitement.

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par LM le Lun 21 Juin 2010 - 21:00

J'ai fait mes courses juste avant midi, la caissière se plaignait que jeudi c'était encore la grève, que tous ces fainéants de fonctionnaires allaient encore ne rien faire, que les profs étaient bien contents d'avoir des jours de congé supp', déjà qu'ils sont toujours en vacances...
Bref.
Je n'ai pas répondu, je plains cette dame qui ne réfléchit pas.

J'ai déjà assez gueulé dans mon établissement.

Et question finale: "Mais que vont faire nos enfants Madame?".

Elle ne s'est pas dit que les profs faisaient grève pour eux très souvent...

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par Invité31 le Lun 21 Juin 2010 - 21:18

Ils ne se le disent jamais de toute façon. J'ai bien vu ça tout à l'heure.

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par sand le Lun 21 Juin 2010 - 21:20

Quel espoir pour une société qui méprise ses enseignants ?

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par LM le Lun 21 Juin 2010 - 21:23

Déclaration ce soir d'un collègue: "Nous avons tous un Raymond ou une Raymonde caché(e) en nous"... L'équipe de France représente ce que devient la France...c'est beau non?

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par Finrod le Lun 21 Juin 2010 - 21:35

+1

Yo Viv la Frense !



En période de crise, les gens se montent les uns contre les autres, se divisent. C'est seulement quand ils touchent le fond donc sont tous à égalité, qu'ils cessent de se focaliser sur des différences artificielles.

C'est un forme d'aveuglement, d'absence de sens des responsabilités.

Malheureusement, si le Mexique a bien voulu mette un coup au derrière de a France en foot, il faudra trouver autre chose pour sauver la république.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par hophophop le Lun 21 Juin 2010 - 21:44

Je ne sais plus quoi dire face à ce genre de conneries... ça me désole profondément.... Tu as eu du courage de la défendre, de faire front, c'est ce qu'il faut faire je suppose.

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par Scarabee15 le Lun 21 Juin 2010 - 22:16

Lynette a écrit:

Elle n'a pas fêté Kippour à l'école, elle a eu un jour de congé pour le fêter chez elle, ce que je comprends parfaitement.

Oui, en effet, je ne l'avais pas compris comme ça.
Toutefois j'ai encore une réticence. Les confessions sont légions et chacune a ses fêtes, tu vois où je veux en venir, si chacun commence à s'absenter selon ses convictions... Tout est histoire de mesure, mais si cela se généralise, on a pas fini !

Scarabee15
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par roxanne le Mar 22 Juin 2010 - 7:15

C'est vrai que je suis d'accord là-dessus.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par ecarlate le Mar 22 Juin 2010 - 9:59

@Scarabee15 a écrit:
Lynette a écrit:

Elle n'a pas fêté Kippour à l'école, elle a eu un jour de congé pour le fêter chez elle, ce que je comprends parfaitement.

Oui, en effet, je ne l'avais pas compris comme ça.
Toutefois j'ai encore une réticence. Les confessions sont légions et chacune a ses fêtes, tu vois où je veux en venir, si chacun commence à s'absenter selon ses convictions... Tout est histoire de mesure, mais si cela se généralise, on a pas fini !

Je suis d'accord avec cela, mais pour faire preuve d'égalité il faudrait peut être supprimer les fêtes chrétienne dans le calendrier scolaire (et pas que scolaire du reste), ce qui cela dit ne serait pas une mauvaise chose....


Dernière édition par ecarlate le Mar 22 Juin 2010 - 10:10, édité 1 fois

_________________
"S'il existe deux ou plusieurs manières de faire quelque chose
et que l'une de ces manières est susceptible de se solder par une catastrophe,
on peut être certain que quelqu'un se débrouillera pour la choisir."

Capt. Edward A.Murphy Jr.,
Edwards Air Force Base, 1949

ecarlate
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par InvitéN le Mar 22 Juin 2010 - 10:08

@Hermione0908 a écrit:
@Scarabee15 a écrit:
Lynette a écrit:Je suis vraiment écoeurée.
L'an dernier, un parent d'élève a même retiré ses filles de l'école parce que la maîtresse avait fait une journée de grève + une journée de fête religieuse pour Kippour. Ses enfants sont dans une école privée maintenant.

Attends tu déconnes ? fêter Kippour ? dans une école laïque ? alors que l'on fait une chasse aux sorcières sans nom au moindre voile qui passe afin de préserver la neutralité religieuse dans les établissements ?

Là, je ne comprends plus.

Je suppose que la maîtresse a eu droit à un jour de congé pour Kippour, c'est comme cela que je le comprends. Ce qui ne me choque pas plus que ça. Une de mes collègues a une une journée pour l'Aïd. Il existe un certain nombre de fêtes religieuses d'autres confessions pour lesquelles les profs ont le droit de demander une journée de congé.

Aurai je droit à une journée pour fêter la Gay Pride ?

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que l'on dit de nous

Message par Daphné le Mar 22 Juin 2010 - 10:31

C'est une religion ??

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum