Avec Allègre-S

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avec Allègre-S

Message par MHG le Jeu 10 Mar 2011 - 18:40

Ben voyons...
Extrait du Point

MHG
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Allègre-S

Message par MHG le Jeu 10 Mar 2011 - 18:41

Il faut attendre qq secondes. Deux pleines pages. Bonne (et pas saine) lecture !

MHG
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Allègre-S

Message par Docteur OX le Jeu 10 Mar 2011 - 22:29

Examen "rigoureux" d'entrée en 6ème, apprentissage dès 14 ans,....mouais je veux bien bounce mais après il parle d'évaluation des enseignants par les parents. affraid

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Allègre-S

Message par Jacq le Jeu 10 Mar 2011 - 23:41

Evaluation rigoureuse pour entrer en 6e, OK, ce serait bien à condition d'offrir autre chose que l'abandon que constitue l'apprentissage. Donc refuser l'entrée à la 6e à un élève à condition de lui offrir de quoi atteindre le niveau qu'on attend de lui. Redoublement peut-être, mais avec une offre de l'EN pour se remettre à niveau et pas pour patienter une année de plus sur une chaise au fond de la classe.

Et de parler du retour de l'apprentissage à 14 ans, pensée unique des réactionnaires de droite comme de gauche qui vont dans le sens du vent puisqu'il s'agit de la nouvelle pensée unique en vogue.
L'apprentissage est une politique d'abandon de l'Education nationale (qui entre autre coûte moins cher).
Il est utile pour certains métiers, qui sont surtout les métiers manuels. Non pas par mépris pour la chose manuelle, pas du tout, mais simplement parce qu'elle nécessite de réelles compétences pratiques qui ont besoin d'une répétition des gestes (coiffure par exemple, métiers du bâtiment...) . L'apprentissage n'est pas utile, et surtout pas à cet âge, pour des formations professionnelles nécessitant un peu plus de théorie et moins de pratique (ex : la vente).

C'est une politique d'abandon. On aura fait très fort historiquement.
On aura supprimé le palier d'orientation au cours du collège qui permettait d'envoyer certains élèves en échec rapidement vers les LP car on préférait les garder tous jusqu'en 3e (au nom du collège unique, et pour un motif louable : le même droit à l'accès au savoir) . Conclusion de cette politique : maintenant on constate l'échec pour certains élèves allant inutilement jusqu'en troisième, et du coup on propose de supprimer complètement l'accès jadis possible vers les LP pour passer à l'apprentissage directement. On fait deux bonds en arrière au lieu d'un !

Pour sortir de l'apprentissage, un excellent passage qui va certainement faire couler pas mal d'encre : "le métier d'enseignant est devenu une activité qui permet d'élever ses enfants et d'avoir avec eux beaucoup de vacances et du temps pour s'occuper de leurs devoirs". Puis un passage sur la féminisation de la profession. Suivent un certain nombre des bêtises habituelles de l'ancien ministre. Il veut revaloriser les carrières des enseignants en zones difficiles ? Pourquoi ne pas dire tout ce qui a été supprimé par les derniers ministres concernant les ZEP ?

J'arrête là, j'ai déjà été trop long.
D'accord avec les messages ci-dessus, notamment sur l'évalution par les parents. Copé lui a proposé aussi l'évaluation des proviseurs par les enseignants lors d'une interview il y a quelques semaines.

Jacq.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Allègre-S

Message par User5899 le Jeu 10 Mar 2011 - 23:45

Il affirme qu'avant Raffarin, les jours de grève n'étaient pas décomptés de la paie. Je tiens à la disposition du Point l'ensemble de mes bulletins de salaire depuis septembre 86 avec l'ensemble des retenues pour faits de grève.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Allègre-S

Message par Jacq le Ven 11 Mar 2011 - 0:05

Ce qui est marrant avec Allègre, c'est que plus il avance plus il revisite l'histoire. Dans quelques mois il va nous annoncer que les lois de 1880 c'est lui. Avant lui : RIEN ! Après lui ! RIEN ! Durant son ministère : le complot permanent contre lui ! Charlemagne, c'était lui aussi ! A sacré Allègre ! Et l'invention du 0, c'est lui aussi, mais un complot des scientifiques de l'époque lui a sans doute dérobé son invention !

Je me rappelle, durant son ministère lorsqu'il disait en gros : "je ne vois pas en quoi le nombre d'élèves par classe a de l'importance, à la fac nous avions plus de 500 étudiants en amphi... en 1968... ceux qui ne venaient pas en cours n'avaient pas leurs partiels" ! On imagine ce qu'on dirait de nos jours de tels propos tenus par un enseignant devant les médias !

A priori il n'a jamais vu les élèves de collège de 1997 (début de son ministère je crois) ! Et puis lorsqu'il parle de la reproduction sociale dans le corps enseignant, je crois me souvenir qu'il est le fils de deux personnes professant dans l'EN !

Enfin. C'est du Allègre(ment).

Bye. JACQ.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Allègre-S

Message par Igniatius le Ven 11 Mar 2011 - 0:18

MAis il est complètement perché !

Pour le paiement des jours de grève,j'en reste comme deux ronds de flan devant autant de malhonnêteté.

Le début de l'article est passable, la deuxième partie est mensongère et la conclusion ordurière : les profs et leurs grèves sont les causes majeures des pbs de l'éducation !

Quand je lis cela, je me dis que les raisons s'accumulent pour qu'il y ait un homme de moins dans l'enseignement dans les prochaines années...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Allègre-S

Message par frankenstein le Ven 11 Mar 2011 - 0:22

Ouais, avec Allègre, on a souvent cette impression...Au final, il est exactement en accord avec ce que dit l'UMP et le PS actuels. Il ajoute qu'il faut revaloriser les enseignants (tiens, ça, les syndicats ne l'auraient pas empêché à l'époque, mais bon, ne posons pas trop de questions... Rolling Eyes )

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Allègre-S

Message par Abraxas le Ven 11 Mar 2011 - 6:51

Ah, l'idée de quotas d'hommes dans la profession, grand moment !
Je serais une femme, je me mettrais en rogne…
Sinon, très belle quantité de Moi / Je dans ce texte.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Allègre-S

Message par Daphné le Ven 11 Mar 2011 - 8:18

Cripure a écrit:Il affirme qu'avant Raffarin, les jours de grève n'étaient pas décomptés de la paie. Je tiens à la disposition du Point l'ensemble de mes bulletins de salaire depuis septembre 86 avec l'ensemble des retenues pour faits de grève.

Moi ceux depuis septembre 74, ils verront si on ne retenait pas les jours de grève !!
Non mais c'est dingue autant de désinformation furieux

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Allègre-S

Message par retraitée le Ven 11 Mar 2011 - 9:44

@Daphné a écrit:
Cripure a écrit:Il affirme qu'avant Raffarin, les jours de grève n'étaient pas décomptés de la paie. Je tiens à la disposition du Point l'ensemble de mes bulletins de salaire depuis septembre 86 avec l'ensemble des retenues pour faits de grève.

Moi ceux depuis septembre 74, ils verront si on ne retenait pas les jours de grève !!
Non mais c'est dingue autant de désinformation furieux

Moi depuis 69!
Non seulement sur la paie, mais sur les heures sup à l'époque, et les diverses indemnités, même si le boulot correspondant avait été fait!

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Allègre-S

Message par Alcyone le Ven 11 Mar 2011 - 10:19

Qu'entend-t-il par : "Quand on décentralise, on améliore le système, comme l'ont montré les mesures de déconcentration dans les mouvements et les affectations des enseignants qui permettent aujourd'hui des rentrées paisibles." scratch

Alcyone
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Allègre-S

Message par Daphné le Ven 11 Mar 2011 - 10:34

C'est lui qui est l'initiateur de cette réforme et il se lance des fleurs mais il est le seul à le faire Rolling Eyes

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Allègre-S

Message par InvitéPa le Ven 11 Mar 2011 - 11:36

C'est du Allègre pur sucre. Vaniteux, rancunier et incompétent. L'homme qui qui a contribué à faire des collèges des centres aérés veut établir une sélection à l'entrée en sixième et rétablir l'apprentissage à 14 ans. Le même ministre qui traitait de conservateur les profs et qui faisait alliance avec Meirieu.

Encore un socialiste honteux dont même Sarkozy ne veut pas. Trop balourd pour servir comme Besson! furieux

InvitéPa
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Allègre-S

Message par retraitée le Ven 11 Mar 2011 - 14:27

@Jacq a écrit:Ce qui est marrant avec Allègre, c'est que plus il avance plus il revisite l'histoire. Dans quelques mois il va nous annoncer que les lois de 1880 c'est lui. Avant lui : RIEN ! Après lui ! RIEN ! Durant son ministère : le complot permanent contre lui ! Charlemagne, c'était lui aussi ! A sacré Allègre ! Et l'invention du 0, c'est lui aussi, mais un complot des scientifiques de l'époque lui a sans doute dérobé son invention !

Je me rappelle, durant son ministère lorsqu'il disait en gros : "je ne vois pas en quoi le nombre d'élèves par classe a de l'importance, à la fac nous avions plus de 500 étudiants en amphi... en 1968... ceux qui ne venaient pas en cours n'avaient pas leurs partiels" ! On imagine ce qu'on dirait de nos jours de tels propos tenus par un enseignant devant les médias !

A priori il n'a jamais vu les élèves de collège de 1997 (début de son ministère je crois) ! Et puis lorsqu'il parle de la reproduction sociale dans le corps enseignant, je crois me souvenir qu'il est le fils de deux personnes professant dans l'EN !

Enfin. C'est du Allègre(ment).

Bye. JACQ.

En 1968, pas de partiels, en Lettres en tout cas. Un examen final en juin, le rattrapage en septembre.
D'ailleurs en 1968, les examens et concours ont été chahutés.
Juste un oral au Capes, si je me souviens bien.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum