Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par Audrey le Mar 29 Mar 2011 - 18:57

Voilà... je n'ai pas voulu m'épancher sur le "je râle" ce midi, mais ce que j'appréhendais, c'était ma première intervention au domicile d'une élève de 3è atteinte d'un cancer...

Donc voilà, c'est fait. Je devais y passer 1h30... je suis finalement restée près de 3h...et c'est dur.
Dur déjà d'arriver et de voir une gosse pleine de vie l'an dernier se balader en fauteuil roulant, dur de voir une gosse sans ses magnifiques boucles brunes, dur de la voir souffrir. Alors, oui, ses cheveux repoussent, tout doucement, oui, elle avait le sourire, et l'envie furieuse de bosser, de revenir au collège, malgré la chimio qui va reprendre...mais comment parler d'avenir, de la seconde, de son orientation, du brevet, quand on sait que tout est hypothétique, sans que ce soit dur, en faisant taire cette putain d'arrière pensée qui rend tout dérisoire..?
Je n'arrive pas à dire autre chose que ce mot: dur.

J'ai fait cours, comme je l'ai fait des centaines de fois en cours particuliers pendant des années, avec une élève motivée, vive, brillante, mais quand la fatigue et la douleur sont venues, la réalité s'est salement incrustée dans ce moment que j'ai géré aussi professionnellement que j'ai pu...

Alors voilà... si d'autres néos vivent ou ont vécu cette situation..dites-moi si à un moment, on "fait avec". Dites-moi si on arrive à penser à autre chose que "putain, pourvu qu'elle s'en sorte" , ou "mais bon sang, l'incipit des Confessions, on s'en tamponne le coquillard!"...
Je sais que pour elle, l'école, les cours, c'est la normalité, quelque chose qui la raccroche à une autre réalité que celle de sa maladie... mais pour moi, pauvre prof qui fait de son mieux pour rester pro sans rien montrer ou presque de ce qu'elle ressent, y a quoi comme écoute, comme soutien? J'ai vu l'infirmière du collège ce soir en repassant au bahut faire des photocops, et en lui racontant l'aprèm avec mon élève, ma gorge s'est serrée...elle s'est proposée de m'écouter, et c'est chouette, mais elle ne sera pas tout le temps là...

Bref.

C'est dur.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par Derborence le Mar 29 Mar 2011 - 19:00

fleurs2

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par Adri le Mar 29 Mar 2011 - 19:00

je n'ai jamais été dans ce genre de situation, je ne peux qu'imaginer, un peu...
Je voudrais t'envoyer juste un peu de réconfort fleurs2

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par lamelimelo le Mar 29 Mar 2011 - 19:02

J'en ai les larmes aux yeux à la seule lecture de ce message...Bon courage Audrey.

lamelimelo
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par Audrey le Mar 29 Mar 2011 - 19:03

Merci les filles... j'essaie de faire le break, là...j'arrive même pas à bosser...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par namilha le Mar 29 Mar 2011 - 19:05

Pas de témoignage à apporter, mais fleurs .
C'est bien que tu sois là pour bosser avec elle aussi, parce que ça veut dire que la vie continue... Like a Star @ heaven

namilha
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par Invité5 le Mar 29 Mar 2011 - 19:06

Audrey fleurs2
Je n'ai jamais donné de cours à un élève malade mais dans ma classe de 6ème, j'ai une élève en rémission depuis 2 ans. Je n'étais pas au courant et quand sa mère me l'a dit à la réunion parents/ profs, j'étais effondrée.
C'est très courageux de ta part. Il faut garder espoir.

Invité5
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par minnie le Mar 29 Mar 2011 - 19:07

Je ne vais te donner que mon avis de soeur d'un ancien malade.
Déjà, je trouve ça énorme que tu y ailles.
Mon frère n'avait trouvé qu'un seul prof -de SVT- qui avait accepté de venir lui donner des cours pour qu'il puisse passer de S option SI à S option Bio.

Donc, oui, elle est dans un sale état. Mais avec toi elle a une vie un peu "normale", elle apprend, elle prépare son avenir, car oui, elle a un avenir..... hypothétique peut-être, mais in avenir quand même.
Mon frère a eu son cancer en 2nde.
Il a redoublé sa seconde.
Il a fait une première et une term en dents de scie.
raté son bac.
Réussi à décrocher un BTS en vivant seul, loin de nous, de ses parents. Il a eu une vie étudiante.

Et pour toi, c'est dur mais tu es là, tu acceptes de regarder la maladie en face, tu ne fais pas comme la plupart des gens qui doivent se détourner d'elle parce que ce qu'elle leur renvoie est insupportable.

On est là sur le forum pour te soutenir aussi



Laughing

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par marininha le Mar 29 Mar 2011 - 19:07

fleurs

Je ne sais que te dire, je ne sais même pas si j'aurai pu lui faire cours, alors qu'elle en a besoin, ne serait-ce que pour penser à autre chose !
Courage.

marininha
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par Audrey le Mar 29 Mar 2011 - 19:09

Beh je suis sa prof... c'est con, mais pour rien au monde je n'aurais laissé quelqu'un d'autre lui faire cours...
Non que je sois irremplaçable, mais je me sens responsable...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par Saint-Loup le Mar 29 Mar 2011 - 19:12

Audrey,
Cela m'est arrivé cette année (élève handicapée, maladie orpheline, opération très lourde). J'ai trouvé cela très dur à tous points de vue. J'ai finalement demandé à pouvoir faire cours à cette élève accompagnée d'un(e) camarade de sa classe. Tout le monde a accepté : cde, collègues concernés (dernière heure de la journée) et parents d'élèves. Si tu peux le faire, cela change tout : l'ambiance se détend, tu fais cours en binôme avec un(e) de tes élèves (c'est très amusant), et nos élèves sont heureux de se retrouver et de parler des projets à venir, loin de nos inquiétudes d'adultes.

Saint-Loup
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par Audrey le Mar 29 Mar 2011 - 19:14

Merci Minnie de ton témoignage...
J'ai heureusement la chance d'être dans une équipe de profs où en fait, ce ne sont pas les volontaires pour suivre cette élève qui manquent, mais les heures pour les rétribuer et plus simplement encore (parce que vous l'aurez compris vu le temps que j'y ai passé: nous ne comptons pas nos heures...), les disponibilités d'emploi du temps...Je pense que nous en parlerons entre nous, pour évacuer le "poids"...mais c'est vrai que l'arrivée chez elle a été rude...même si je me surprends encore de mon attitude détachée et quasi joviale en saluant mon élève: merci au soleil de printemps qui me donne la pêche en ce moment!

Et là, je me dis que je raconte connerie sur connerie...pfff...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par bea33 le Mar 29 Mar 2011 - 19:21

Je comprends ce que tu ressens. J'ai moi aussi donne des cours chez une éleve atteinte d'un cancer. C'est terrible mais il faut se dire que cela l'aide beaucoup pour son moral. Et même si elle ne s'en sort pas dis toi que tu auras été utile pour cette gamine, lui faire oublier sa maladie pendant le cours. Celle dont je parle va beaucoup mieux aujourd'hui mais j'en ai connu une autre qui est décédée. Mais elle s 'accrochait aux cours. Bon courage.

bea33
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par totoro le Mar 29 Mar 2011 - 19:24

J'ai donné quelques cours à une petite minette de 17 ans (que je n'avais pas comme élève) en attente d'une greffe de moelle, donc en chambre stérile - je paniquais dès que j'avais le nez qui coule...

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par Audrey le Mar 29 Mar 2011 - 19:24

Euh, je ne vois pas comment je pourrais faire cours en binôme là, et pour tout te dire, je ne le souhaite pas... elle habite à 20 minutes du collège, je fais cours sur le temps scolaire, et honnêtement, je travaille avec elle d'une façon qui ne serait adaptée à aucun autre élève, parce que je réponds à ses demandes, comble les brèches, ouvre des portes sur le lycée puisque c'est le but aussi de ces cours...préparer la transition, puisque même sans le brevet, vu son bon niveau, on l'enverra en lycée.

Par exemple, en 1h30, j'ai passé en revue toute la séquence sur l'autobio que nous venons de finir en classe, et nous avons fait une synthèse en axant sur les points qui tombent régulièrement au brevet... tout en évoquant le siècle des Lumières, le protestantisme, le travail de l'écriture et la problématique de la réception des textes...bref, je lui ai donné de la nourriture intellectuelle dont elle avait un besoin vital...

C'est un cours...sans en être un. Compliqué quoi.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par Audrey le Mar 29 Mar 2011 - 19:26

@totoro a écrit:J'ai donné quelques cours à une petite minette de 17 ans (que je n'avais pas comme élève) en attente d'une greffe de moelle, donc en chambre stérile - je paniquais dès que j'avais le nez qui coule...

Oui, y a ça aussi... on a peur d'être porteur d'un truc...là, elle va être en aplasie... va falloir que je sois vigilante sur le moindre virus qui traînerait dans mon entourage...dans mes classes...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par Angua le Mar 29 Mar 2011 - 19:29

Déjà, fleurs2

Le cancer, j'en ai eu un "à la maison", avec celui de mon compagnon (après celui de mon père 5 ans plus tôt:| , lequel, en véritable anarchiste jusqu'au bout, est mort d'un AVC pendant sa chimio). Un peu plus d'un an de chimio pour mon homme, opérations lourdes, soins, incertitudes... et oui, c'est dur, dur de se demander de quoi sera fait le lendemain, comment les choses vont évoluer, dur de voir les souffrances physiques et morales de l'autre.
Et c'est justement là qu'on voit que non, on ne s'en fout pas du tout de l'incipit des Confessions, parce que ça, c'est la vie, la normalité, et qu'on ne peut pas vivre avec seulement la maladie en tête. Elle reste là, présente, solide, MAIS... malgré elle, on vit. L'autre vit, et a besoin de ça, de tout un tas de choses perçues comme des broutilles mais qui font le quotidien, j'en suis persuadée. Le présent est là, il faut en profiter pour le vivre, à son rythme, et même si l'avenir est incertain, il ne faut pas l'exclure.
Bref. Je pense qu'il ne faut pas nier la maladie, mais qu'il faut vivre malgré elle. Même si ce n'est pas simple, je pense aussi que tu finiras par apprivoiser la situation, et ce que tu ressens après ce premier cours me parait tout à fait légitime.

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par Lo le Mar 29 Mar 2011 - 19:29

@minnie a écrit:Je ne vais te donner que mon avis de soeur d'un ancien malade.
Déjà, je trouve ça énorme que tu y ailles.

+1.
Pour le reste, oui, c'est dur.
Alors etoilecoeur succes et courage.

_________________
"Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!"

MALLARME, Brise Marine

__________________________________________________________
2011-2012: 1ère en français et latin, Terminale en latin et grec
2010-2011: Une 5ème et deux 3ème en français, tous les niveaux du collège en latin.
2009-2010: 4ème en français, 2nde en latin.

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par Audrey le Mar 29 Mar 2011 - 19:30

Merci Angua.....

et Lo...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par Saint-Loup le Mar 29 Mar 2011 - 19:39

Je comprends bien ce que tu veux dire. J'ai également fait de vrais cours...qui n'en étaient pas, pour reprendre ton expression. L'élève présent avec moi était là pour raconter ce que nous avions fait, puis je reprenais, enrichissais... En 1 heure ou 1 heure 30, le travail était sidérant. Mon élève ira également au lycée et j'habite aussi en rase campagne (je ramenais les élèves "accompagnateurs" chez eux avec autorisation écrite des parents).
D'une façon ou d'une autre, il ne faut pas que tu sois toute seule pour affronter cela, car comme tu l'as dit, c'est très dur. Mes pensées vous accompagnent, ton élève et toi.

Saint-Loup
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par Audrey le Mar 29 Mar 2011 - 19:42

Merci Saint-Loup...
Je ne suis pas seule en tout cas..ici, ou parmi mes collègues, je ne suis pas seule. Mais plus sérieusement, c'est quand même dingue qu'on envoie des enseignants vivre ce genre de truc sans la moindre préparation, sans le moindre suivi psychologique...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par Saint-Loup le Mar 29 Mar 2011 - 19:56

Cette élève est revenue parmi nous (et je faisais des bonds de joie). Ses camarades de classe, durant son absence, lui avaient préparé un surprise (je pense qu'ils faisaient aussi des bonds de joie). Nous ne savons rien aujourd'hui de son avenir et la vie continue, c'est ce que je constate quand je les vois tous ensemble. Je dois reconnaitre, en y repensant, que la présence et l'attention constante de ses camarades furent pour moi l'aide la plus précieuse.

Saint-Loup
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par aposiopèse le Mar 29 Mar 2011 - 20:14

Un de mes élèves vient de revenir (je ne l'avais jamais vu) il y a à peu près 3 semaines, il était hospitalisé depuis la fin de l'année dernière pour un cancer. On lui a fait passer nos cours toute l'année, je ne sais pas trop s'il a eu le temps de les lire et, franchement, ce n'est pas le principal. En tout cas, il a plutôt bonne mine (si on ne m'avait rien dit, je n'aurais rien soupçonné, même pour les cheveux qui commencent à repousser) et on voit qu'il est vraiment heureux de retrouver ses copains et d'être dans une classe. Il court dès que c'est la récrée, ça fait vraiment plaisir ! Bon, il ne vient pour l'instant qu'un seul jour par semaine car il a encore des soins et se fatigue très vite mais je suis très optimiste.

Une grosse pensée pour ton élève si courageuse fleurs2 et pour toi fleurs

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par Audrey le Mar 29 Mar 2011 - 20:17

Merci Aposiopèse...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir pour donner des cours à une élève malade: dur.....

Message par Amaliah le Mar 29 Mar 2011 - 20:26

Cette année en 6° j'ai une petite qui vient de rentrer après un an de déscolarisation, en milieu de CM2 on lui a détecté une sorte de cancer des os très rare et elle a eu 13 semaines de chimio, ablation de 9 cm du tibia, puis à nouveau 13 semaines de chimio et à nouveau opération de greffe du tibia. Je suis allée la voir quelques fois chez elle le lundi quand je ne travaillais pas et qu'elle était à la maison et pas en aplasie et je sais que c'était très important pour elle et ses parents même si elle bénéficiait en partie des cours à l'hôpital. Il me semblait normal de lui donner quelques heures de mon temps pour la connaître et assurer au mieux sa réintégration quand le moment serait venu.

La première fois que j'ai vu cette petite, j'ai été choquée de voir une enfant si jeune si marquée par la maladie, ayant perdu ses cheveux, très faible par moments, d'autant plus que j'ai sa soeur en bonne santé en classe qui est sa copie conforme. Elle est rentrée en classe mi-février et depuis cette semaine elle enlève son bonnet: ses cheveux repoussent et elle est toute mignonne! I love you

Courage Audrey! N'hésite pas à en parler ici ou ailleurs!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum