Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Spinoza1670
Esprit éclairé

Que veut-on faire passer avec les rythmes scolaires ?

par Spinoza1670 le Mer 31 Aoû 2011 - 0:56
Dans cette question hypermédiatique des rythmes scolaires, j'ai l'impression qu' il y a en fait deux sujets :

- tout simplement, la question des rythmes scolaires ou des rythmes de l'enfant (fatigue, stress, sommeil, vacances, ...) --> voir le topic Remarques sur les "rythmes scolaires"

- moins visiblement et donc plus insidieusement, une façon de faire passer doucement mais sûrement toute une série de réformes visant notamment à briser le statut des enseignants, à changer totalement le métier (35 heures de présence ?), à changer totalement la façon d'apprendre (TICE : cartable numérique, ENT, ...), à transformer définitivement l'école en centre d'éducation globale (vs. lieu d'instruction permettant d'acquérir des connaissances de culture générale permettant l'acqusition de l'esprit critique).

---> voir le texte suivant résumant les propositions du groupe de pilotage sur les rythmes scolaires :

Nouveau concept pour assurer une privatisation plus profonde de l’Éducation nationale : le « temps global éducatif »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] samedi 11 juin 2011

C’est le nouveau concept qui va définir les nouveaux rythmes scolaires. C’est un peu comme le temps de cerveau disponible pour Coca cola...

« on parlera plutôt d’un temps global éducatif que l’Éducation nationale n’est pas seule à prendre en charge » (Extraits des propos de la commission)

Comme d’habitude, une fuite organisée pour un ballon d’essai dans l’opinion, auprès des organisations de parents et des organisations syndicales ? Attention rien avant 2013... euh 2012 ?

Il semblerait que les scénarii de la commission sur les rythmes scolaires ne soient pas encore tout à fait finalisés mais on s’oriente vers :

- La fin de la semaine de 4 jours ;
- L’horaire quotidien d’enseignement plafonné à l’école et au collège, « à cinq heures maximum en primaire, en 6e et en 5e » et à « six heures en 4e et en 3e ».
- Un « temps d’accompagnement éducatif obligatoire » de deux heures, incluant l’aide aux devoirs, et sur le temps de service des enseignants. En primaire et jusqu’en 5e.
- De l’ENT* pour tout et partout pour effacer les frontières entre l’école et les familles.
- un « pacte éducatif » qui serait marqué par l’ouverture de l’École aux collectivités, aux parents, aux associations » afin de « reconnaître le rôle éducatif des différents partenaires »
- Une aide personnalisée gérée par personnel « surnuméraire »qui permettrait dans chaque école la prise en charge de groupes au fil de la semaine. Ce personnel pourrait être un éducateur diplômé « pris en charge de façon partagée par les collectivités locales et l’Éducation nationale ». Il ferait « le lien avec les différents acteurs de projet éducatif global ».
- changement des périodes de vacances.

Personne n’ose encore demander comment cela va se traduire sur le temps de travail des enseignants... Cela aurait-il donc une importance ?

Recrutés à bac +5, attendant 15 ans environ pour un salaire de 2000 euros nets par mois, rajoutant au temps de service préparations de cours et de copies (les 40 h sont déjà dépassées), sans oublier les conseils de classe et réunions de parents après 17 heures...

Ah... pour recruter il faudrait passer par Pôle Emploi ? Pour recruter des « plus » précaires ?

* ENT : environnement numérique de travail

source AEF via Education et Devenir (magnifique site Suspect) , via mammouth déchainé

---------
Documents joints :
Rythmes scolaires : Propositions du groupe de pilotage

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
avatar
John
Médiateur

Re: Que veut-on faire passer avec les rythmes scolaires ?

par John le Mer 31 Aoû 2011 - 1:33
C'est surtout l'annualisation des heures qui se rapproche de plus en plus...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
yseult
Fidèle du forum

Re: Que veut-on faire passer avec les rythmes scolaires ?

par yseult le Mer 31 Aoû 2011 - 20:17
l'annualisation des heures, ça craint!! Cela veut dire que si tu es malade, tu feras tes heures plus tard, non?
Je me souviens d'un de mes profs d'université qui m'avait dit de ne pas se faire avoir comme eux! de ne pas accepter l'annualisation!
avatar
ysabel
Devin

Re: Que veut-on faire passer avec les rythmes scolaires ?

par ysabel le Mer 31 Aoû 2011 - 20:22
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:l'annualisation des heures, ça craint!! Cela veut dire que si tu es malade, tu feras tes heures plus tard, non?
Je me souviens d'un de mes profs d'université qui m'avait dit de ne pas se faire avoir comme eux! de ne pas accepter l'annualisation!

oui et aussi les jours fériés. Il faut que les élèves atteignent leur quota d'heures

mais si ça arrive, il faudra refuser ensuite tous les voyages, sorties et autres intervenants qui prennent sur nos heures de cours.


_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Spinoza1670
Esprit éclairé

Re: Que veut-on faire passer avec les rythmes scolaires ?

par Spinoza1670 le Sam 3 Sep 2011 - 23:29
Perles du rapport :
(…) le terrain de sport est par exemple le lieu idéal pour vérifier concrètement l’application de données mathématiques ou physiques.
Pour l’École, les enjeux sont éminemment pédagogiques : il s’agit de concilier souplesse et stabilité structurante et d’articuler individualisation des parcours et équité.
La question du financement est un point sensible qui doit être un levier, non un frein.
(…) il faut envisager une évolution des rythmes scolaires dans leur globalité : globalité des temps de l’enfant, globalité de l’angle d’approche et des interlocuteurs, globalité de la réflexion…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
----------
Voir la recension commentée du rapport sur les rythmes scolaires à : Humeur - Conférence nationale sur les rythmes scolaires

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
Contenu sponsorisé

Re: Que veut-on faire passer avec les rythmes scolaires ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum