Quand Angèle fut seule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand Angèle fut seule

Message par Alabama le Lun 3 Oct 2011 - 18:02

Bonjour à tous,

Je suis dans une séquence sur les nouvelles à chute et je voulais proposer à mes élèves le texte de Pascal Mérigeau, Quand Angèle fut seule.
Lorsque vous travaillez sur ce texte, que cherchez-vous à mettre en valeur, à faire voir aux élèves ?

Merci Wink

Alabama
Habitué(e) du forum


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Angèle fut seule

Message par mim29 le Lun 3 Oct 2011 - 18:10

bonjour
je cherche avant tout à crée un effet de surprise, en n'expliquant pas la fin mais en essayant de leur faire deviner les non-dits et quand ils comprennent la fin, ils restent scotchés! là ils se rendent compte qu'ils n'avaient pas compris le texte!
maintenant ça dépens à quel niveau tu le fait étudier...

mim29
Fidèle du forum


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Angèle fut seule

Message par Alabama le Lun 3 Oct 2011 - 18:19

Avec des 3°.
Je voulais leur faire voir l'implicite : recouper les portraits des hommes du texte et du fils de Germaine pour comprendre que c'est Baptiste le père, etc.

Alabama
Habitué(e) du forum


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Angèle fut seule

Message par mim29 le Lun 3 Oct 2011 - 18:20

oui, c'est un peu ce que j'ai fait aussi en 4eme, mais on a juste lu rapidement le texte, pas d'étude de détail ensuite

mim29
Fidèle du forum


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Angèle fut seule

Message par manious le Lun 3 Oct 2011 - 20:45

Je me sers aussi de ce texte pour travailler la chronologie: faire placer les événements sur un axe du temps ( = retour en arrière qui permet d'expliquer le mobile du meurtre). C'est très classique.

manious
Niveau 9


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Angèle fut seule

Message par caraboss le Lun 3 Oct 2011 - 20:54

Je viens de la faire, l'intérêt réside dans la recherche des indices qui permettent d'émettre des hypothèses (physique de l'enfant notamment) et de la complexité chronologique qui embrouille le lecteur et favorise l'effet de chute. Quand on fait remettre tout cela en ordre, ça perd de son intérêt. Dans les nouvelles à chute, je crois que c'est la manipulation du lecteur qu'il faut essayer de révéler.

caraboss
Niveau 3


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Angèle fut seule

Message par Alabama le Mar 4 Oct 2011 - 5:45

Merci pour vos réponses !
Je vais rechercher les indices annonciateurs de la chute avec eux. Et pour la chronologie, vu que je l'ai travaillée avec le texte précédent, ce texte-là me permettra de voir si c'est acquis.

Alabama
Habitué(e) du forum


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Angèle fut seule

Message par Musyne le Mar 4 Oct 2011 - 8:22

Je l'étudie en 3ème et je fais aussi la révision des types de récit avec cette nouvelle : en apparence réaliste, elle se révèle policière avec la chute.
Et je passe par la case points de vue : point de vue interne quasiment omniprésent.

_________________
Plus tard, peut-être !
Muse Inn : un bout de chez moi.



Musyne
Habitué(e) du forum


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Angèle fut seule

Message par kimy le Mar 4 Oct 2011 - 16:32

Je l'ai faite en 3° et ils n'avaient pas compris le texte.

kimy
Doyen


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Angèle fut seule

Message par JosephineB le Mar 4 Oct 2011 - 17:38

C’est normal que des élèves de 4e ou 3e ne la comprennent pas en 1ère lecture. Moi non plus je ne l’ai pas comprise la première fois que je l’ai lue, j’ai dû la relire pour comprendre.
C’est justement cela qui est savoureux : les accompagner dans la lecture et voir leur visage s’éclairer quand enfin ils comprennent.
Je l’étudie en trois temps. On lit d’abord la 1e moitié (jsq « sans jamais être bouillant ») : on précise le lieu et l’époque du récit, qui sont les personnages importants, les événements qui viennent de se produire (maladie puis mort de Baptiste), on relève les indices de l’amour d’Angèle pour Baptiste.
Puis on lit l’avant-dernier paragraphe : on constate qu’Angèle a eu des déceptions douloureuses dans sa vie de couple : Baptiste qui la trompait, le fait de ne pas avoir eu d’enfants, le fils de Germaine Richard.
Enfin on lit le dernier paragraphe. Les élèves sont déçus. Je rentre en général dans le jeu en disant que cette fin est très banale et je les amène à chercher les indices : la chronologie (Baptiste tombe malade le lendemain de la visite du fils Richard), les yeux bleus du fils Richard, puis le fait qu’elle ne buvait pas de café mais le préparait toujours (indice relevé dans la 1ère partie comme une preuve d’amour) et enfin le paquet de mort aux rats presque vide alors qu’il n’y a pas de rats dans la maison.
Alors, les pièces s’emboîtent comme dans un puzzle. Certains élèves comprennent au 1er indice, d’autres au suivant, certains au dernier seulement… Mais à la fin, ils sont tous outrés quand ils comprennent enfin. Et moi je suis ravie !

JosephineB
Niveau 4


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Angèle fut seule

Message par Derborence le Mar 4 Oct 2011 - 18:03

Je fais lire cette nouvelle à la maison à mes 3es et ils doivent la résumer pour montrer qu'ils l'ont comprise.
En classe, lecture de quelques résumés : interdiction de dire quoi que soit.
La plupart du temps, les résumés montrent que la nouvelle n'est pas comprise.
Cette année, un élève a fait un résumé très différent des autres : c'est le seul à avoir compris ! Very Happy

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Guide spirituel


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Angèle fut seule

Message par Alabama le Mar 4 Oct 2011 - 18:56

J'ai testé aujourd'hui.
Après une lecture silencieuse sans la chute, je leur demande s'ils ont aimé, seuls quelques rares doigts levés. Je leur demande de m'expliquer ce qu'ils ont compris. Dès la première remarque d'un élève, je comprends qu'ils se sont perdus dans les personnages. On fait la liste des psgs au tableau et je leur demande de les relier les uns aux autres en m'expliquant leurs liens.
1ère réponse : Baptiste est le mari d'Angèle
2ème réponse : Baptiste est l'amant de Germaine. Quelques "mais non!!!" de la part de certains, qui au bout de deux secondes, font "mais oui !!!" et là, sans que j'aie besoin d'intervenir (ou quelques rares fois pour les calmer, parce qu'ils étaient drôlement contents d'avoir compris !), ils relèvent les indices et expliquent aux plus interloqués le pourquoi du comment.
Bref, le pied !!!!

Alabama
Habitué(e) du forum


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Angèle fut seule

Message par Invité24 le Mar 4 Oct 2011 - 19:06

C'est vrai que c'est un chouette texte. Je suis d'ordinaire réticente à traiter cette séquence à cause de la pauvreté des nouvelles du corpus. Celui-ci fait exception.
Il est vraiment bien construit.
Par contre, même si ça leur.plait je trouve iceberg assez bidon.

Invité24
Bon génie


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Angèle fut seule

Message par Alabama le Mar 4 Oct 2011 - 19:16

Toutes les nouvelles à chute ne sont pas extraordinaires mais je trouve très sympa de commencer l'année de cette manière ! Les élèves adorent et sont impatients de découvrir le texte suivant, et ils revoient les caractéristiques du narratif sans geindre (ou presque) !

Alabama
Habitué(e) du forum


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Angèle fut seule

Message par Invité24 le Mar 4 Oct 2011 - 19:24

Tout à fait. Je suis réticente mais pragmatique , c'est pourquoi je en plein dedans en ce moment.
Je m'offre néanmoins un yourcenar pour finir le chapitre!

Invité24
Bon génie


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum