Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Rikki
Guide spirituel

Re: école naze ou c'est moi ?

par Rikki le Dim 4 Déc 2011 - 19:13
Je suis d'accord avec toi, mais je trouve injuste de tomber à bras raccourcis sur les pôv'collègues qui ne font que ce qu'on leur dit de faire !

Moi, je me tape une note pourrie pour ne pas avoir obéi à ces injonctions idiotes, mais je ne peux franchement pas jeter la pierre à ceux qui obéissent, soit par conviction, soit par docilité, soit par habitude, soit par ignorance du fait qu'on peut faire autrement, soit par crainte...
avatar
doublecasquette
Devin

Re: école naze ou c'est moi ?

par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 19:15
@Rikki a écrit:Je suis d'accord avec toi, mais je trouve injuste de tomber à bras raccourcis sur les pôv'collègues qui ne font que ce qu'on leur dit de faire !
...
C'est un truc de maniaco-dépressif, ce livret ! Le remplir sérieusement, ça prouve qu'on est borderline au minimum.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Clarinette
Guide spirituel

Re: école naze ou c'est moi ?

par Clarinette le Dim 4 Déc 2011 - 19:24
Pour relancer le débat, je préfère passer du temps à commenter le cahier et les évaluations de mes élèves qu'à mettre des croix dans ce de livret ! Comme ils sont grands, d'ailleurs, c'est eux qui mettent les croix là où je le leur dis : c'est un super exercice de repérage de cases et de compréhension de consignes orales ! araignée
avatar
*Cannelle*
Niveau 9

Re: école naze ou c'est moi ?

par *Cannelle* le Dim 4 Déc 2011 - 19:29
Vous parlez de quel livret ?
avatar
Clarinette
Guide spirituel

Re: école naze ou c'est moi ?

par Clarinette le Dim 4 Déc 2011 - 19:39
Livret Personnel de Compétences, ou encore, attention, sigle honni par tout instit' doué de raison : le très ministériel LPC ! furieux
Fatras de pseudos compétences partielles et/ou partiales à l'usage indéterminé, car incompréhensible pour parents et enfants, ultra ch.... à remplir si l'on n'adopte pas quelques subterfuges comme celui décrit plus haut, et sans utilité pour les profs de 6ème.
Voila ! :colere:
avatar
Amaliah
Empereur

Re: école naze ou c'est moi ?

par Amaliah le Dim 4 Déc 2011 - 20:10
Moi j'aurais compté juste parce que le but de l'exercice me semblait être de savoir utiliser des propositions juxtaposées et des propositions coordonnées et l'élève prouve qu'il sait le faire. J'aurais entouré "deux" mais c'est acquis. En 6° aussi j'aurais compté juste, après j'aurais enlevé des points, mais pas dans les petites classes.
avatar
roxanne
Devin

Re: école naze ou c'est moi ?

par roxanne le Dim 4 Déc 2011 - 20:25
Cripure a écrit:
@Clarinette a écrit: affraid
Euh... je comprends que tu aies les nerfs.... Ce qui serait intéressant, ce sont les "raisons" qui ont poussé la maîtresse à considérer ces phrases comme fausses... heu
Il y a trois propositions : consigne non respectée. A tous les coups, c'est ça.
je pense que c'st ça..pas de zèle surtout ..
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: école naze ou c'est moi ?

par V.Marchais le Dim 4 Déc 2011 - 20:42
Après mûre réflexion, je pense que vous avez raison : c'est à cause du nombre de propositions que l'exercice est considéré comme faux.

Mais vous comprendrez qu'en voyant ceci, j'avais d'abord exclu cette hypothèse, puisque c'est la maîtrise de la juxtaposition et de la coordination qui sont pointées :



Vous admettrez que tout ceci n'est pas cohérent.

Je laisse tomber. Je ne vais jamais contre l'exigence.

Mais cet incident ne plaide pas en faveur de l'évaluation par compétences. D'abord, il prouve qu'on n'arrive précisément pas à évaluer ce que l'on veut évaluer. La maîtresse avait conçu cet exercice pour évaluer les deux dernières compétences, la réponse n'est pas ce qu'elle attendait, elle coche NA sans se poser de questions. Elle ne se rend pas compte (ou ne veut pas se rendre compte) que cette mauvaise réponse peut être due à tout un tas de choses (mais pas l'incapacité à "construire des phrases avec des propositions juxtaposées", justement) : l'incapacité à créer des phrases avec un nombre de propositions donné ; la difficulté à lire une consigne ; ou bien - comme ici - la possibilité que la consigne ait bien été lue mais puisse donner lieu à des interprétations différentes.
Elle coche sans réfléchir, et du coup, c'est Fiston qui voit sa compétence non acquise et se demande ce qu'il n'a pas compris.

C'est tordu, comme système.
Et quelques commentaires pour expliquer tout ça, ce ne serait pas du luxe.

Non, j'ai pas dit un smiley...


Dernière édition par V.Marchais le Dim 4 Déc 2011 - 20:47, édité 1 fois
avatar
Stered
Doyen

Re: école naze ou c'est moi ?

par Stered le Dim 4 Déc 2011 - 20:45
Véronique, la seule chose à faire, à ce stade, c'est d'aller en parler à la maîtresse.
Car on spécule, on spécule, mais ça ne fait pas avancer le schilblick Smile

Mettre les choses au clair avec elle permettra de lever les malentendus Smile
avatar
Clarinette
Guide spirituel

Re: école naze ou c'est moi ?

par Clarinette le Dim 4 Déc 2011 - 20:47
@V.Marchais a écrit:Alors après mûre réflexion, je pense que vous avez raison : c'est à cause du nombre de propositions que l'exercice est considéré comme faux.

Mais vous comprendrez qu'en voyant ceci, j'avais d'abord exclu cette hypothèse, puisque c'est la maîtrise de la juxtaposition et de la coordination qui sont pointés :

Vous admettrez que tout ceci n'est pas cohérent.

Je laisse tomber. Je ne vais jamais contre l'exigence.

Mais cet incident ne plaide pas en faveur de l'évaluation par compétences. D'abord, il prouve qu'on n'arrive précisément pas à évaluer ce que l'on veut évaluer. La maîtresse avait conçu cet exercice pour évaluer les deux dernières compétences, la réponse n'est pas ce qu'elle attendait, elle coche NA sans se poser de questions. Elle ne se rend pas compte (ou ne veut pas se rendre compte) que cette mauvaise réponse peut être due à tout un tas de choses (mais pas l'incapacité à "construire des phrases avec des propositions juxtaposées", justement) : l'incapacité à créer des phrases avec un nombre de propositions donné ; la difficulté à lire une consigne ; ou bien - comme ici - la possibilité que la consigne ait bien été lue mais puisse donner lieu à des interprétations différentes.
Elle coche sans réfléchir, et du coup, c'est Fiston qui voit sa compétence non acquise et se demande ce qu'il n'a pas compris.

C'est tordu, comme système.
Et quelques commentaires pour expliquer tout ça, ce ne serait pas du luxe.

Non, j'ai pas dit un smiley...

D'acc avec toi : sachons ce que l'on évalue avec précision et ne clouons pas rageusement au pilori un élève parce qu'il n'a pas entièrement répondu à nos attentes.
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: école naze ou c'est moi ?

par Dhaiphi le Dim 4 Déc 2011 - 20:50
Tiens, comme ça, en passant : j'aurais fait réaliser cet exercice (ou un autre) sur un cahier ligné avec écriture soignée exigée.
Mais bon... 😢

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
Clarinette
Guide spirituel

Re: école naze ou c'est moi ?

par Clarinette le Dim 4 Déc 2011 - 20:53
Pas faux, mais à part ça, que penses-tu du fond du problème ?
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: école naze ou c'est moi ?

par V.Marchais le Dim 4 Déc 2011 - 20:53
Bon, faut pas pousser, Chéri ne s'est pas senti mis au pilori. Il a d'ailleurs eu une bonne note. Seulement, il ne comprenait pas pourquoi on lui disait qu'il ne maîtrisait pas la juxtaposition alors qu'il pensait avoir compris. Ni, du coup, son zéro à l'exercice (ni moi non plus).
Le problème, c'est que s'il faut qu'à chaque fois qu'un élève rate un exercice, on trouve où ça a merdé (leçon pas apprise ? consigne pas comprise ? juxtaposition pas maîtrisée ? Ou notion de proposition ? Etc.), c'est pas gagné. C'est juste pas possible. Et c'est pourtant ça que ça prétend faire, le LCC.
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: école naze ou c'est moi ?

par V.Marchais le Dim 4 Déc 2011 - 20:54
@Dhaiphi a écrit:Tiens, comme ça, en passant : j'aurais fait réaliser cet exercice (ou un autre) sur un cahier ligné avec écriture soignée exigée.
Mais bon... 😢

Alors là, entièrement d'accord avec toi. La première chose que j'ai dite à Toto, en voyant son travail, c'est que la prochaine fois qu'il ramène un truc aussi cochonné, il remet tout au propre à la maison. Non mais !
avatar
Hannibal
Habitué du forum

Re: école naze ou c'est moi ?

par Hannibal le Dim 4 Déc 2011 - 20:59
Je pense que l'élève a dû comprendre en fait qu'une proposition coordonnée est introduite par une conjonction de coordination, sans comprendre qu'UNE conjonction coordonne DEUX propositions.
avatar
Clarinette
Guide spirituel

Re: école naze ou c'est moi ?

par Clarinette le Dim 4 Déc 2011 - 21:01
@V.Marchais a écrit:Bon, faut pas pousser, Chéri ne s'est pas senti mis au pilori. Il a d'ailleurs eu une bonne note. Seulement, il ne comprenait pas pourquoi on lui disait qu'il ne maîtrisait pas la juxtaposition alors qu'il pensait avoir compris. Ni, du coup, son zéro à l'exercice (ni moi non plus).
Le problème, c'est que s'il faut qu'à chaque fois qu'un élève rate un exercice, on trouve où ça a merdé (leçon pas apprise ? consigne pas comprise ? juxtaposition pas maîtrisée ? Ou notion de proposition ? Etc.), c'est pas gagné. C'est juste pas possible. Et c'est pourtant ça que ça prétend faire, le LCC.
C'est pour éviter cela qu'il faut bien réfléchir aux finalités d'un exercice d'évaluation et ne pas tout mélanger. En outre, au primaire, on a plus de temps que dans le secondaire pour revenir sur les erreurs des élèves ; ne nous en privons pas.
Mais je suis contente pour toi que le tranxène ait fait effet ! Wink A moins que le fait de te défouler sur le forum ne t'ait suffi à prendre du recul... Vive Néoprofs !!! yesyes
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: école naze ou c'est moi ?

par V.Marchais le Dim 4 Déc 2011 - 21:08
@Hannibal a écrit:Je pense que l'élève a dû comprendre en fait qu'une proposition coordonnée est introduite par une conjonction de coordination, sans comprendre qu'UNE conjonction coordonne DEUX propositions.

Non, ce qu'il m'a expliqué, c'est qu'il s'était dit qu'il fallait deux propositions coordonnées à une autre, ou deux propositions juxtaposées à une troisième, pas forcément entre elles.
En soi, c'est une interprétation possible.
J'ai dû préciser à Toto qu'en général, quand on demande ça, on sous-entend "entre elles".
Mais cet implicite n'a rien d'une évidence pour un élève qui fait le travail pour la première fois.
Ça aussi, ça peut poser question.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: école naze ou c'est moi ?

par User5899 le Dim 4 Déc 2011 - 21:13
@doublecasquette a écrit:
@Rikki a écrit:Bon, ben j'ai de la chance alors d'enseigner en ZEP, où personne ne vient mettre son nez dans mes cahiers.

J'annote un peu parce que ça se fait, mais je sais que ça n'est pas lu.

J'essaye au max de corriger devant les élèves et en leur expliquant.

Quant aux compétences, je le répète, c'est de la foutaise. C'est comme "acquis, non acquis, en cours d'acquisition". Ma fille avait ça, une fois, je me souviens : au 1er trimestre, "conjuguer le verbe être au présent : acquis", au 2e trimestre, "conjuguer le verbe être au présent : en cours d'acquisition". Mieux vaut en rire qu'en pleurer, franchement.

Ça m'en rappelle une bien bonne.
Quand ma fille était au CM1, vers la fin de l'année, elle nous ramène un schmurtz illisible, pompeusement nommé livret de compétence, avec plein de petits points rouge, orange, vert du plus bel effet. Au moins dix pages. On essaie de lire ça puis on le remise par devers nous. Dans l'été, un jour de grand nettoyage, après concertation rapide entre parents, on jette le bidule à la poubelle, avec d'autres paperasses et merdouilles diverses et variées.
L'année suivante, ma fille avait la même instit', qui, un jour, me réclame ce bidule. Je lui explique que je n'avais pas gardé le machin en question, ignorant qu'elel attachait à ce vieux torchon une quelconque importance. La maîtresse était catastrophée: c'était hyper-important pour l'entrée en Sixième et tout et tout.
Je lui ai dit que, en Sixième, personne ne regardait ce genre de document et que ce n'était d'ailleurs pas un pb, qu'elle n'avait qu'à en refaire un vite fait en cochant au petit bonheur la chance ce qui lui convenait.

Je me suis fait assez mal voir, sur ce coup-là. boulet
L'IEN de mon copain passe dans chaque école et exige de voir chacun de ces machins en fin d'année. Mon pauvre chéri y passe presque une heure par élève, c'est un vrai enfer. Cette année, il a décidé de l'envoyer ch..., alors je le coache Laughing
avatar
Clarinette
Guide spirituel

Re: école naze ou c'est moi ?

par Clarinette le Dim 4 Déc 2011 - 21:15
Parlez-lui donc de mon subterfuge, si ses élèves sont suffisamment grands pour cocher à sa place ! Laughing
avatar
Hannibal
Habitué du forum

Re: école naze ou c'est moi ?

par Hannibal le Dim 4 Déc 2011 - 21:17
@V.Marchais a écrit:

Non, ce qu'il m'a expliqué, c'est qu'il s'était dit qu'il fallait deux propositions coordonnées à une autre, ou deux propositions juxtaposées à une troisième, pas forcément entre elles.
En soi, c'est une interprétation possible.

Pas vraiment, parce que juxtaposition et coordination ne subordonnent pas.






avatar
doublecasquette
Devin

Re: école naze ou c'est moi ?

par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 21:27
Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi donc vous ne cochez pas au hasard, avec un max de A et EA, question de ne pas avoir les parents sur le râble ?

Des fois, je remplis six éprouvettes sur la même vache et y'a pas mort d'homme, ni de bovin d'ailleurs. Et tout le monde est content, selon le vieil adage "c'est sous votre responsabilité !".

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: école naze ou c'est moi ?

par V.Marchais le Dim 4 Déc 2011 - 21:30
D'ailleurs, EA, n'est-ce pas la définition de tout apprentissage ?
Moi aussi, ma grammaire, du haut de mes 39 balais et de mon agrégation, elle est en cours d'acquisition... Rolling Eyes
avatar
Clarinette
Guide spirituel

Re: école naze ou c'est moi ?

par Clarinette le Dim 4 Déc 2011 - 21:31
@doublecasquette a écrit: Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi donc vous ne cochez pas au hasard, avec un max de A et EA, question de ne pas avoir les parents sur le râble ?

Des fois, je remplis six éprouvettes sur la même vache et y'a pas mort d'homme, ni de bovin d'ailleurs. Et tout le monde est content, selon le vieil adage "c'est sous votre responsabilité !".
heu :shock: Laughing
avatar
frimoussette77
Grand Maître

Re: école naze ou c'est moi ?

par frimoussette77 le Dim 4 Déc 2011 - 21:31
@doublecasquette a écrit: Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi donc vous ne cochez pas au hasard, avec un max de A et EA, question de ne pas avoir les parents sur le râble ?

Des fois, je remplis six éprouvettes sur la même vache et y'a pas mort d'homme, ni de bovin d'ailleurs. Et tout le monde est content, selon le vieil adage "c'est sous votre responsabilité !".
des éprouvettes de quoi ? Embarassed
avatar
coquelicot
Niveau 9

Re: école naze ou c'est moi ?

par coquelicot le Dim 4 Déc 2011 - 21:39
de lait pour les contrôles ?
profecoles
Habitué du forum

Re: école naze ou c'est moi ?

par profecoles le Dim 4 Déc 2011 - 21:52
@V.Marchais a écrit:D'ailleurs, EA, n'est-ce pas la définition de tout apprentissage ?
Moi aussi, ma grammaire, du haut de mes 39 balais et de mon agrégation, elle est en cours d'acquisition... Rolling Eyes

D'ailleurs mon IEN de l'année dernière n'en voulait pas "ça ne veut rien dire"disait-elle, c'est acquis ou pas acquis !"
Elle voulait un livret nommant uniquement les compétences acquises de chaque élève (et qui ne fasse pas mention des compétences travaillées et non acquises puisque "peu importe pourquoi ce n'est pas acquis , ce qui compte c'est de savoir que ça ne l'est pas " ! ).
Aucune équipe de la circonscription n' a cédé (mon directeur aurait bien voulu pourtant ...!).
Vous imaginez les livrets de certains élèves : 1/4 de page avec 4 ou 5 compétences dites "transversales" acquises ...et certains parents naïfs très contents ("C'est bien mon chéri, tu n'as que des Acquis cette année ! ça change de tes 25 non -acquis de l'année dernière" ).
Contenu sponsorisé

Re: école naze ou c'est moi ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum