Bullying au collège d'Ayguesvives : des parents d'élèves portent plainte contre le collège.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bullying au collège d'Ayguesvives : des parents d'élèves portent plainte contre le collège.

Message par John le Sam 10 Déc 2011 - 23:55

Sylvie Ruggeri est une maman en colère. L'an dernier, son fils de 11 ans a été victime de violences de la part de ses camarades du collège d'Ayguesvives. À plusieurs reprises, il a fait office de souffre-douleur. Aucune sanction n'ayant été prise, les parents ont décidé de porter plainte pour « que la situation ne se reproduise pas ».

Que s'est-il passé ?

À son entrée en 6e au collège, mon fils est tombé sur des gamins qui l'ont harcelé moralement pendant plusieurs mois. Au début, on voyait bien que quelque chose n'allait pas, mais il ne voulait pas parler. Puis ses notes ont chuté. Alors qu'il avait 16 ou 17 de moyenne, il est revenu à la maison avec des 7. Il nous a alors expliqué la situation. Il s'est fait frapper à quatre reprises au cours de l'année.

Qu'avez-vous fait ?

En février, quand notre fils s'est fait frapper pour la première fois, l'infirmière du collège nous a appelés. Quand nous sommes arrivés personne ne nous a accueillis. Nous avons donc demandé à rencontrer la principale adjointe et les deux CPE qui nous ont dit qu'ils allaient régler le problème. Nous avons tout de même envoyé une lettre recommandée avec accusé de réception à la principale, Mme Almeida, pour laisser une trace. Nous avons aussi contacté les associations de parents d'élèves et les professeurs via le site de l'école, mais ils n'ont jamais reçu notre message.

Et ensuite ?

Le lendemain, il s'est fait de nouveau taper. Nous avons rencontré la principale deux jours plus tard qui nous a dit que s'il se faisait taper c'est qu'il devait le chercher. La situation ne s'est pas arrangée. C'était un enfer pour notre fils. En juin, il a encore été tapé. Nous avons de nouveau envoyé une lettre, nous sommes allés chez notre médecin pour faire un certificat et à la gendarmerie qui a contacté la principale. Nous avons ensuite été convoqués au collège avec certains parents des enfants qui ont tapé notre fils. Les enfants ont avoué.

Qu'est-ce que cette rencontre a donné ?

Les parents des autres élèves étaient désolés mais la principale n'a retenu aucune sanction. En juin, nous avons écrit au rectorat. Pas de réponse . Nous avons donc décidé de scolariser nos enfants ailleurs et de porter plainte contre le collège. Nous ne voulons pas d'argent, mais que la situation dont a été victime notre fils soit reconnue. Ca a été une période très difficile pour lui qui se sentait très mal. Il avait perdu son sourire.

La nouvelle direction du collège d'Ayguesvives n'a pas souhaité s'exprimer.

"Pas d'acharnement"

Christian Willhelm, inspecteur d'académie adjoint explique qu'une enquête a été menée suite au courrier de Sylvie Ruggeri, « Les faits ont été constatés, l'élève a en effet été agressé au mois de juin mais la principale, aujourd'hui à la retraite, a choisi de ne pas sanctionner. Nous avions envoyé une lettre aux parents cet été qui n'est apparemment pas arrivée à destination. Nous allons la renvoyer. Il n'y a pas eu d'acharnement vis-à-vis de ce jeune et les faits n'ont pas été passés sous silence. Ce que l'on peut souhaiter, c'est que ce garçon poursuive sa scolarité normalement dans son nouvel établissement ».

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bullying au collège d'Ayguesvives : des parents d'élèves portent plainte contre le collège.

Message par InvitéMA le Sam 10 Déc 2011 - 23:59

Suspect Mais si on ne sanctionne même pas des élèves qui s'y mettent à plusieurs pour taper un autre élève, alors...on sanctionne quand?

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bullying au collège d'Ayguesvives : des parents d'élèves portent plainte contre le collège.

Message par Serge G le Dim 11 Déc 2011 - 0:04

En langage jeune, on appelle ça un boloss traduire par victime ou soumis. C'est à dire un petit gentil bien sage,pas dans le mouv' (niveau style) qui bosse et que tout le monde peut frapper... Exactement ce que décrit Hannah Arendt dans la crise de l'éducation in La crise de la culture lorsqu'elle décrit la dictature des élèves entre eux, quand les adultes, refusant d'assumer le réel, se défaussent sur une pseudo autogestion des relations entre élèves... Un début de barbarie en somme...

Serge G
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bullying au collège d'Ayguesvives : des parents d'élèves portent plainte contre le collège.

Message par John le Dim 11 Déc 2011 - 0:05

Ah c'est ça un boloss !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bullying au collège d'Ayguesvives : des parents d'élèves portent plainte contre le collège.

Message par Serge G le Dim 11 Déc 2011 - 0:06

@John a écrit:Ah c'est ça un boloss !
Je me suis trompé, John ? D'où le verbe bolosser c'est à dire lyncher le boloss... non?

Serge G
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bullying au collège d'Ayguesvives : des parents d'élèves portent plainte contre le collège.

Message par victor44 le Dim 11 Déc 2011 - 0:24

Les CDE mous pour agir et sanctionner vont à mon avis bientot avoir de gros soucis avec les parents et leurs avocats:

http://www.cabinet-piau.fr/droit_education/education_info6.php

il est scandaleux que le mome n'ait pas été protégé par la principale contre les abrutis qui le violentaient furieux furieux furieux furieux

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bullying au collège d'Ayguesvives : des parents d'élèves portent plainte contre le collège.

Message par Nielsen Rika Bell le Dim 11 Déc 2011 - 8:03

@Serge G a écrit:En langage jeune, on appelle ça un boloss traduire par victime ou soumis. C'est à dire un petit gentil bien sage,pas dans le mouv' (niveau style) qui bosse et que tout le monde peut frapper... Exactement ce que décrit Hannah Arendt dans la crise de l'éducation in La crise de la culture lorsqu'elle décrit la dictature des élèves entre eux, quand les adultes, refusant d'assumer le réel, se défaussent sur une pseudo autogestion des relations entre élèves... Un début de barbarie en somme...

Il paraît que ça veut dire "blanc".

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...

Nielsen Rika Bell
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bullying au collège d'Ayguesvives : des parents d'élèves portent plainte contre le collège.

Message par Serge G le Dim 11 Déc 2011 - 11:29

@Nielsen Rika Bell a écrit:
@Serge G a écrit:En langage jeune, on appelle ça un boloss traduire par victime ou soumis. C'est à dire un petit gentil bien sage,pas dans le mouv' (niveau style) qui bosse et que tout le monde peut frapper... Exactement ce que décrit Hannah Arendt dans la crise de l'éducation in La crise de la culture lorsqu'elle décrit la dictature des élèves entre eux, quand les adultes, refusant d'assumer le réel, se défaussent sur une pseudo autogestion des relations entre élèves... Un début de barbarie en somme...

Il paraît que ça veut dire "blanc".

Je pense plutôt que ça veut dire "faible", "victime potentielle" Suspect Pour blanc, tu as Toubab, Gaulois, Fromage, Face de craie et j'en oublie sûrement...

Serge G
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bullying au collège d'Ayguesvives : des parents d'élèves portent plainte contre le collège.

Message par minnie le Dim 11 Déc 2011 - 11:59

OUi, c'est ça, boloss = victime, faible.
Ce mot a même eu droit à un article dans le monde il y a 4 ans environ.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bullying au collège d'Ayguesvives : des parents d'élèves portent plainte contre le collège.

Message par John le Dim 11 Déc 2011 - 12:05

« Bolos », ou l'histoire agitée d'un mot d'argot
Article paru dans l'édition du Monde du 26.12.10


Dans les tribus adolescentes qui vivent en zone urbaine, le terme « bolos » fait fureur depuis cinq ans. Personne ne sait exactement comment il s'écrit : bolos, bolloss, bolosse... Mais, à l'oral, dans les collèges et les lycées, sur MSN ou sur les blogs, il désigne aujourd'hui un « pigeon », une victime, un individu faible. Et peut même s'utiliser sous une forme verbale : bolosser un ennemi ou se faire bolosser...

Après une longue enquête, deux linguistes, Alena Podhorna-Policka et Anne-Caroline Fiévet, viennent de reconstituer, au moins en partie, l'histoire de ce mot, passé en quelques années des cités sensibles de la banlieue parisienne à une bonne partie des adolescents et des jeunes adultes bien nés.

Les premières traces de « bolos » ont pu être identifiées en 2003, en particulier dans le Val-de-Marne, où le terme désigne des acheteurs de cannabis traités de « bolos » par les dealers dans le sens de « pigeons ». Les trois années suivantes, le mot se développe dans les cités difficiles de banlieue parisienne (Le Monde du 16 mars 2005). Les rappeurs commencent à l'utiliser régulièrement. Booba en 2006 : « Hé, prends ton shit et casse-toi ! Bolloss ! » Seyfu la même année : « Pour toi, dans le ghetto, les faces de babtou [Blancs] sont des indics ou bollos parce que leur peau est trop rose. » Le groupe de rap 113 à son tour : « On a notre propre langue et codes, bollos ! »

Le sens du mot évolue selon les utilisateurs et selon les périodes : du simple « pigeon », on passe à un « bourgeois » ou un « blanc » méprisé parce qu'il vient de se faire voler ou « victimiser ». A partir de 2008, le terme sort progressivement du « ghetto » et commence à toucher les centres urbains des grandes métropoles. Les linguistes soulignent que sa signification évolue vers une définition plus large : bolos devient synonyme de « bouffon » et désigne ceux que l'on considère comme des abrutis, des naïfs.

Dizaine de pistes

Fait nouveau, le terme apparaît dans les médias de masse. Les deux linguistes l'ont entendu sur Skyrock et dans l'émission de télé-réalité « Secret Story » sur TF1, en 2007. Puis dans le film Entre les murs, sorti en 2008. Il est aussi utilisé sur France 2 dans le téléfilm Fais pas çi, fais pas ça, puis par des jeunes « bourges » du « 9-2 » dans le film Neuilly sa mère (« C'est quoi cette ville de bolos ? »).

L'étymologie du terme, elle, reste mystérieuse. Les chercheurs ont tenté de suivre la dizaine de pistes proposées par des utilisateurs. La piste malienne avec un emprunt à un terme soninké signifiant pigeon ? Peu probable, jugent les linguistes. La solution espagnole, qui conduit vers un mot d'argot local pour désigner les fous ? Très incertaine. L'hypothèse du verlan, où « lauss » (verlan de salaud) a donné « mon lauss » qui aurait pu évoluer vers « bolos » ? Sans doute la plus crédible, notent avec beaucoup de prudence les linguistes.

Bref, si beaucoup de monde se moque des « bolos », personne ne sait vraiment d'où vient le terme. Pour les adultes, il est de toute façon trop tard pour s'y mettre : les deux linguistes signalent que le mot est aujourd'hui un peu vieilli.

L. Br.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bullying au collège d'Ayguesvives : des parents d'élèves portent plainte contre le collège.

Message par Serge G le Dim 11 Déc 2011 - 12:13

@John a écrit:
« Bolos », ou l'histoire agitée d'un mot d'argot
Article paru dans l'édition du Monde du 26.12.10


Dans les tribus adolescentes qui vivent en zone urbaine, le terme « bolos » fait fureur depuis cinq ans. Personne ne sait exactement comment il s'écrit : bolos, bolloss, bolosse... Mais, à l'oral, dans les collèges et les lycées, sur MSN ou sur les blogs, il désigne aujourd'hui un « pigeon », une victime, un individu faible. Et peut même s'utiliser sous une forme verbale : bolosser un ennemi ou se faire bolosser...

Après une longue enquête, deux linguistes, Alena Podhorna-Policka et Anne-Caroline Fiévet, viennent de reconstituer, au moins en partie, l'histoire de ce mot, passé en quelques années des cités sensibles de la banlieue parisienne à une bonne partie des adolescents et des jeunes adultes bien nés.

Les premières traces de « bolos » ont pu être identifiées en 2003, en particulier dans le Val-de-Marne, où le terme désigne des acheteurs de cannabis traités de « bolos » par les dealers dans le sens de « pigeons ». Les trois années suivantes, le mot se développe dans les cités difficiles de banlieue parisienne (Le Monde du 16 mars 2005). Les rappeurs commencent à l'utiliser régulièrement. Booba en 2006 : « Hé, prends ton shit et casse-toi ! Bolloss ! » Seyfu la même année : « Pour toi, dans le ghetto, les faces de babtou [Blancs] sont des indics ou bollos parce que leur peau est trop rose. » Le groupe de rap 113 à son tour : « On a notre propre langue et codes, bollos ! »

Le sens du mot évolue selon les utilisateurs et selon les périodes : du simple « pigeon », on passe à un « bourgeois » ou un « blanc » méprisé parce qu'il vient de se faire voler ou « victimiser ». A partir de 2008, le terme sort progressivement du « ghetto » et commence à toucher les centres urbains des grandes métropoles. Les linguistes soulignent que sa signification évolue vers une définition plus large : bolos devient synonyme de « bouffon » et désigne ceux que l'on considère comme des abrutis, des naïfs.

Dizaine de pistes

Fait nouveau, le terme apparaît dans les médias de masse. Les deux linguistes l'ont entendu sur Skyrock et dans l'émission de télé-réalité « Secret Story » sur TF1, en 2007. Puis dans le film Entre les murs, sorti en 2008. Il est aussi utilisé sur France 2 dans le téléfilm Fais pas çi, fais pas ça, puis par des jeunes « bourges » du « 9-2 » dans le film Neuilly sa mère (« C'est quoi cette ville de bolos ? »).

L'étymologie du terme, elle, reste mystérieuse. Les chercheurs ont tenté de suivre la dizaine de pistes proposées par des utilisateurs. La piste malienne avec un emprunt à un terme soninké signifiant pigeon ? Peu probable, jugent les linguistes. La solution espagnole, qui conduit vers un mot d'argot local pour désigner les fous ? Très incertaine. L'hypothèse du verlan, où « lauss » (verlan de salaud) a donné « mon lauss » qui aurait pu évoluer vers « bolos » ? Sans doute la plus crédible, notent avec beaucoup de prudence les linguistes.

Bref, si beaucoup de monde se moque des « bolos », personne ne sait vraiment d'où vient le terme. Pour les adultes, il est de toute façon trop tard pour s'y mettre : les deux linguistes signalent que le mot est aujourd'hui un peu vieilli.

L. Br.

Merci John pour cet éclairage sur ce terme... Au passage, je note quand même les relents racistes des citations de groupes de rap. Ca fait froid dans le dos... C'est même étonnant que ce ne soit pas censuré et attaqué en justice !

Serge G
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum