Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
cannelle59
Neoprof expérimenté

je suis bête et perdue (lecture analytique)

par cannelle59 le Jeu 25 Déc - 16:47
Coucou!

Pour l'iufm, vous le savez, nous devons faire un stage en pratique accompagnee, le mien se deroulera en lycee, ce qui me fiche une trouille incroyable. J'ai contacté ma tutrice, elle me demande de prendre ses eleves de 1èL, à la rentrée apres les avoir observes une heure et de leur faire l'explication de la mort du pere Goriot. Je n'ai rien dit pour ne pas paraitre stupide mais je me sens tres idiote, qu'entend-on par "explication": lineaire? Composé? LA...? et par "leur faire"? Je parle, ils m'ecoutent et notent?
Je suis angoissee et je ne la verrai pas avant l'heure dite donc j'ai besoin d'infos, cote pression, la tutrice m'a dit que meme si c'etait totalement rate que ce n'etait pas grave et qu'elle referait tout mais quand meme, ca reste en plus dans mon etablissement de "vrai" stage alors... je ne veux pas paraitre nulle mais je suis decontenancee, je ne m'attendais pas du tout a devoir produire quelque chose maintenant sans compter que j'ai deja un max de boulot entre mes cours a preparer et les dossiers de competence pour l'iufm a rediger...

_________________
On se demande parfois si la vie a un sens... et puis on rencontre des êtres qui donnent un sens à la vie.
avatar
clems
Esprit éclairé

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par clems le Jeu 25 Déc - 17:09
Je suppose qu'elle de demande de faire une lecture analytique.... j'ai du prendre des 1ere L pendant 2h il y a 2 semaines pour mon stage de pratiq accompagnée, pour leur faire faire la LA sur la scène du pauvre dans Dom Juan. J'avais posé 2 questions aux élèves, et ensuite je les avais guidés pour balayer tout le texte. Je leur avais ensuite donné un plan (les grandes parties) et ils avaient travaillé en groupe pour me faire un plan détaillé et replacer tout ce qu'on avait vu dans le plan........là j'ai récupéré leurs copies pour les vacances....

D'après ma très petite expérience du lycée, il vaut mieux que les élèves soient actifs dans la LA, pour qu'ils retiennent mieux. Le jour du bac, ils seront seuls face au texte, il est donc préférable pour eux d'avoir vraiment réfléchi dessus.
Je te conseille de faire toi même une explication linéaire du texte, et ensuite tu vois ce qui s'en dégage (aspect christique de goriot...) et tu fais toi même un commentaire composé. Ensuite tu essayes de voir comment tu peux amener les élèves à voir et comprnedre tout ça!

Bon courage, et profite bien de tes vacances quand même!!
avatar
Karine B.
Empereur

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par Karine B. le Jeu 25 Déc - 20:34
@cannelle59 a écrit:
Je suis angoissee et je ne la verrai pas avant l'heure dite donc j'ai besoin d'infos, cote pression, la tutrice m'a dit que meme si c'etait totalement rate que ce n'etait pas grave et qu'elle referait tout mais quand meme, ca reste en plus dans mon etablissement de "vrai" stage alors... je ne veux pas paraitre nulle mais je suis decontenancee, je ne m'attendais pas du tout a devoir produire quelque chose maintenant sans compter que j'ai deja un max de boulot entre mes cours a preparer et les dossiers de competence pour l'iufm a rediger...

tu as le choix entre continuer à être angoissée, à préparer un truc qui marchera peut-être ... ou pas, avec la perspective d'un rapport à la fin par le maître de stage OU de prendre sur toi, d'avouer (mais est-ce un aveu au sortir de la fac de ne pas savoir ce qu'on attend d'un prof de 1ère L) que tu aimerais quelques pistes pour te guider ou au moins te permettre de démarrer (quoi qu'elle en dise, la tutrice aimerait certainement ne pas avoir à refaire la séquence, ce serait synonyme d'heures perdues pour elle)

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
John
Médiateur

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par John le Ven 26 Déc - 14:03
Oh là, il ne faut pas que ça t'angoisse !

Dans le principe, la L.A. de 1ere L n'a pas de différence avec la L.A. de 4eme. C'est toujours la même idée : on pose des questions aux élèves, on part de leurs hypothèses pour faire le plan de la lecture analytique au tableau (linéaire ou composée, comme on veut, et comme c'est le plus simple) et on les laisse prendre des notes sur ce qu'on dit et sur ce qu'ils ont dit.

Dans le cas de la lecture analytique de la mort du Père Goriot, il faut savoir que cela prend place dans l'étude de l'objet "Le personnage de roman : Visions du monde et de l'homme".

De mémoire, ça donnerait une lecture analytique du genre :
I/ Le registre pathétique
II/ Un explicit de roman

En général, tu peux commencer ta L.A. en classe par : "Que retenez-vous de ce texte ? Qu'est-ce qui vous a marqués dans ce texte ?" Et logiquement ils devraient te dire 1) Que c'est triste et 2) Que c'est la fin du roman.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
cannelle59
Neoprof expérimenté

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par cannelle59 le Ven 26 Déc - 15:26
Merci pour tous vos conseilsn je vais tenter de mettre a profit tout cela du mieux possible. Une dernière chose, je ne les prendrai qu'une heure, cela signifie-t-il que la L.A devra etre terminee a la fin de l'heure ou pas?

_________________
On se demande parfois si la vie a un sens... et puis on rencontre des êtres qui donnent un sens à la vie.
avatar
John
Médiateur

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par John le Ven 26 Déc - 15:32
C'est mieux de pouvoir faire la L.A. en une heure.

Si c'est une bonne classe, c'est possible, sinon tant pis, tu fais au moins le I, et tu leur demandes de faire par eux-mêmes le plan du II pour la fois d'après.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
queen
Habitué du forum

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par queen le Ven 26 Déc - 15:45
Ce sera difficile de terminer en 1h. Tu pourras seulement leur poser des questions. Moi à la fin de la 1ère heure en général on a fini les questions et on réfléchit au plan. Parfois, quand je veux aller vite, je rédige la LA et je leur distribue sous forme de texte à trous. Je ne sais plus qui m'avait conseillé cela ici et on gagne du temps. Par contre, il faut vraiment qu'il bosse à fond le texte, sinon ils ne retiendront rien.
Bon courage...
avatar
John
Médiateur

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par John le Ven 26 Déc - 15:53
Parfois, quand je veux aller vite, je rédige la LA et je leur distribue sous forme de texte à trous

Euh... oui, mais à ne surtout pas faire l'année de stage !

Ce sera difficile de terminer en 1h.
C'est souvent impossible, mais c'est la norme souvent demandée. Donc le bon compromis c'est de faire par exemple le I en une heure.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
queen
Habitué du forum

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par queen le Ven 26 Déc - 16:13
@John a écrit:
Parfois, quand je veux aller vite, je rédige la LA et je leur distribue sous forme de texte à trous

Euh... oui, mais à ne surtout pas faire l'année de stage !

Ce sera difficile de terminer en 1h.
C'est souvent impossible, mais c'est la norme souvent demandée. Donc le bon compromis c'est de faire par exemple le I en une heure.

Désolée, j'oubliais que c'était pour l 'année de stage Embarassed
En une heure, je n'ai jamais réussi. Il faut dire aussi que c'était des STG ou STI donc rien à voir avec des 1ères L! S'ils sont vifs, pourquoi pas? En plus, arrivés à ce passage, ils devraient normalement avoir saisi les enjeux...
avatar
retraitée
Vénérable

goriot

par retraitée le Ven 26 Déc - 17:52
@cannelle59 a écrit:Coucou!

Pour l'iufm, vous le savez, nous devons faire un stage en pratique accompagnee, le mien se deroulera en lycee, ce qui me fiche une trouille incroyable. J'ai contacté ma tutrice, elle me demande de prendre ses eleves de 1èL, à la rentrée apres les avoir observes une heure et de leur faire l'explication de la mort du pere Goriot. Je n'ai rien dit pour ne pas paraitre stupide mais je me sens tres idiote, qu'entend-on par "explication": lineaire? Composé? LA...? et par "leur faire"? Je parle, ils m'ecoutent et notent?
Je suis angoissee et je ne la verrai pas avant l'heure dite donc j'ai besoin d'infos, cote pression, la tutrice m'a dit que meme si c'etait totalement rate que ce n'etait pas grave et qu'elle referait tout mais quand meme, ca reste en plus dans mon etablissement de "vrai" stage alors... je ne veux pas paraitre nulle mais je suis decontenancee, je ne m'attendais pas du tout a devoir produire quelque chose maintenant sans compter que j'ai deja un max de boulot entre mes cours a preparer et les dossiers de competence pour l'iufm a rediger...

Demandez à votre tutrice de vous donner son e-mail, ce qui vous permettra de la contacter rapidement pour tout problème, sans l'importuner au téléphone.
Questions : les élèves ont-ils étudié Le père Goriot en OI, ou s'agit-il de leur expliquer un extrait sans qu'ils aient lu l'œuvre?
Quel passage exact est délimité?
Si votre tutrice vous a parlé d'explication, je pencherais pour une explication linéaire.
Il s'agit de leur faire cours, c'est à dire de les faire participer à l'explication du texte, en les guidant par vos questions. Quand j'ai débuté, un conseiller pédagogique m'a dit que la meilleure façon de procéder, c'était, après avoir soigneusement étudié le texte pour soi, de préparer les questions qu'on allait poser aux élèves pour les amener là où on voulait.
Je suis prête à vous fournir un coup de main, à condition que vous répondiez à mes questions.
NB : si les élèves ont lu le roman de Balzac, il serait bon que vous le relisiez "en diagonale" pour être capable de répondre à des questions imprévues ou vicieuses.
avatar
John
Médiateur

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par John le Ven 26 Déc - 23:02
Exlication linéaire, vous savez, retraitée, eh bien... ça ne se fait plus du tout. A part à l'agreg et, pour un an encore, au Capes.
Les "L.A.", c'est comme on veut : linéaire, composé, diagonal, etc.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
retraitée
Vénérable

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par retraitée le Sam 27 Déc - 11:59
@John a écrit:Exlication linéaire, vous savez, retraitée, eh bien... ça ne se fait plus du tout. A part à l'agreg et, pour un an encore, au Capes.
Les "L.A.", c'est comme on veut : linéaire, composé, diagonal, etc.

Vous savez, quand je dis linéaire, il ne s'agit pas pour moi de prendre le texte de la ligne 1 à la fin. D'abord, situation du passage dans l'œuvre. puis, "contenu "du texte. Puis remarques sur la narration.
Puis, composition du passage.
Ensuite, explication de détail. Enfin, synthèse et conclusion;
avatar
cannelle59
Neoprof expérimenté

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par cannelle59 le Sam 27 Déc - 12:18
@retraitée a écrit:Demandez à votre tutrice de vous donner son e-mail, ce qui vous permettra de la contacter rapidement pour tout problème, sans l'importuner au téléphone.
Questions : les élèves ont-ils étudié Le père Goriot en OI, ou s'agit-il de leur expliquer un extrait sans qu'ils aient lu l'œuvre?
Quel passage exact est délimité?

Je ne sais pas du tout! J'ai eu ma tutrice au telephone 10 min au debut des vacances et je ne la verrai que quelques minutes avant le grand exercice. En fait, cette tutrice m'a été attribuée à la dernière minute deux jours avant les vacances alors que le stage est censé être commencé depuis le 25 novembre!
Je pense, quoi qu'il arrive, relire l'oeuvre pour bien me la remettre en memoire on ne sait jamais. C'est sur que si les eleves avaient etudie l'oeuvre integralement, ce serait certainement plus facile pour eux, je ne sais pas trop

_________________
On se demande parfois si la vie a un sens... et puis on rencontre des êtres qui donnent un sens à la vie.
avatar
John
Médiateur

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par John le Sam 27 Déc - 14:04
si les eleves avaient etudie l'oeuvre integralement, ce serait certainement plus facile pour eux

Houlà ! Elle a pas pensé à te le dire ??

Il faut que tu connaisses le plan et le thème de sa séquence pour faire ta L.A. !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Abraxas
Doyen

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par Abraxas le Dim 28 Déc - 9:15
Je sais qu'en théorie ça ne se fait plus, John…
Mais la dernière fois que j'ai eu des Premières (STG, il y a deux ans), je n'ai fait que des explic linéaires, et pas un seul n'a eu de note inférieure à la moyenne — alors qu'ils étaient d'un tout petit niveau.
Je rédigeais au tableau la quasi totalité de ce que je disais, ils notaient, avec mission de recracher dans l'ordre. Comment diable voulez-vous que des élèves de Première comprennent (intuitivement ?) quelque chose à Balzac, aux enjeux d'un texte des années 1830, sache ce que c'est qu'un "Christ de la paternité" — si on ne leur dit pas ?
Il n'y a que les résultats qui comptent, et en première, les résultats, c'est le Bac. Point barre.
Quant au quasi refus du linéaire…
A votre avis, un écrivain écrit de façon "composée" ? Il pose des principes, construit à la rigueur un plan, se lance, puis recorrige (Balzac, surtout). C'est souvent ça que je tente de montrer aujourd'hui — l'écrivain au travail. Avec Balzac ou Flaubert, c'est exquis, tellement ça peut être drôle. Se mettre dans la main du scripteur.
Et pas demander leur avis aux élèves (ce qui n'empêche pas les réactions, les remarques, ect. : autant qu'ils se lièrent des grosses bêtises en cours, afin de ne pas les garder sur le cœur). Qui sont-ils, pour avoir un avis sur Balzac ?
Mais tout le monde sait que je suis un affreux réactionnaire…
avatar
retraitée
Vénérable

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par retraitée le Dim 28 Déc - 15:13
@Abraxas a écrit:Je sais qu'en théorie ça ne se fait plus, John…
Mais la dernière fois que j'ai eu des Premières (STG, il y a deux ans), je n'ai fait que des explic linéaires, et pas un seul n'a eu de note inférieure à la moyenne — alors qu'ils étaient d'un tout petit niveau.
Je rédigeais au tableau la quasi totalité de ce que je disais, ils notaient, avec mission de recracher dans l'ordre. Comment diable voulez-vous que des élèves de Première comprennent (intuitivement ?) quelque chose à Balzac, aux enjeux d'un texte des années 1830, sache ce que c'est qu'un "Christ de la paternité" — si on ne leur dit pas ?
Il n'y a que les résultats qui comptent, et en première, les résultats, c'est le Bac. Point barre.
Quant au quasi refus du linéaire…
A votre avis, un écrivain écrit de façon "composée" ? Il pose des principes, construit à la rigueur un plan, se lance, puis recorrige (Balzac, surtout). C'est souvent ça que je tente de montrer aujourd'hui — l'écrivain au travail. Avec Balzac ou Flaubert, c'est exquis, tellement ça peut être drôle. Se mettre dans la main du scripteur.
Et pas demander leur avis aux élèves (ce qui n'empêche pas les réactions, les remarques, ect. : autant qu'ils se lièrent des grosses bêtises en cours, afin de ne pas les garder sur le cœur). Qui sont-ils, pour avoir un avis sur Balzac ?
Mais tout le monde sait que je suis un affreux réactionnaire…
Je souscris à 100%
avatar
John
Médiateur

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par John le Dim 28 Déc - 15:51
Il s'agit d'une "lecture analytique" (qui est à la lecture méthodique ce que le non-voyant est à l'aveugle) qui aura lieu dans le cadre d'un stage de pratique accompagnée.
Donc je dis ce qu'il vaut mieux qu'elle fasse pour que sa tutrice soit satisfaite. Après, elle pourra faire différemment, mais plutôt l'année prochaine.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
igs
Niveau 6

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par igs le Dim 28 Déc - 17:55
La lecture méthodique, c'est la même chose qu'une explication linéaire ?
avatar
John
Médiateur

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par John le Dim 28 Déc - 17:59
C'est l'ancien nom de la lecture analytique.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
cannelle59
Neoprof expérimenté

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par cannelle59 le Mer 14 Jan - 15:42
Quelques petites nouvelles: malgre un peu de repit du aux contretemps, j'ai fait une smi-plongee dans le grand bain. J'ai assiste ce matin a un cours de premiere L et franchement, cela ne me fait plus peur du tout car la tutric est super, elle m'a donne plein de conseils et m'a beaucoup rassurée, comme elle le dit, ses eleves ne sont pas vraiment litteraires en fait et sont surtout des troisiemes degrossis, ensuite comme plusieurs d'entre vous me l'avez dit, les ficelles sont les memes que celles du college (essayer d'integrer de la culture, dresser des paralleles avec des choses "modernes" qu'ils connaissent, les pousser a justifier leurs reponses et approfondir leurs propos), en plus, les conditions sont ideales, c'est une classe de douze eleves avec une mixite parfaite entre les filles et les garcons meme s'il y a d'enormes problemes sociaux chez presque tous...
Bref, je leur presenterai la LA d la mort du pere goriot mercredi prochain, etude sur laquelle j'ai deja beaucoup travaillée et sur laquelle j'ai essaye de tenir compte de vos conseils, on verra bien mais je pense que cela se passera bien, ils participent quelque peu, ce qui n'est deja pas si mal.
Ma tutrice me propose egalement d'assister aux oraux de bac blanc qu'elle va leur faire passer en fin de mois et de corriger ses bacs blancs ecrits, ce qui ca, me fiche une trouille d'enfer mais chaque chose en son temps! je sais aussi que certains vont reagir en me disant que ce n'est pas mon boulot de faire cette correction, je le pense aussi mais elle recupere derriere son paquet pour renoter... et ce n'est pas facile de dire non, alors soyez sympa avec moi

En tout cas, merci pour les conseils et les pistes que vous m'avez apportés

_________________
On se demande parfois si la vie a un sens... et puis on rencontre des êtres qui donnent un sens à la vie.
avatar
Invité6
Habitué du forum

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par Invité6 le Mer 14 Jan - 15:57
j'avais fait passer des oraux blancs aux élèves de mon tuteur lors de mon année de stage, je n'avais pas été rémunérée (puisqu'un stagiaire ne peut faire d'heures supp') mais ça avait été très très formateur (surtout que j'avais ensuite été convoquée pour corriger dès le mois de juin !).
N'hésite pas à prendre quelques copies (mais pas trop non plus !) ça te permettra de voir un peu ce dont ils sont capables !
avatar
nad'
Sage

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par nad' le Mer 14 Jan - 16:05
Contente que tu n'aies plus peur Canelle, je suis sûre que tout va bien se passer pour mercredi prochain !
avatar
Ruthven
Monarque

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par Ruthven le Mer 14 Jan - 16:24
@cannelle59 a écrit:Ma tutrice me propose egalement d'assister aux oraux de bac blanc qu'elle va leur faire passer en fin de mois et de corriger ses bacs blancs ecrits, ce qui ca, me fiche une trouille d'enfer mais chaque chose en son temps! je sais aussi que certains vont reagir en me disant que ce n'est pas mon boulot de faire cette correction, je le pense aussi mais elle recupere derriere son paquet pour renoter... et ce n'est pas facile de dire non, alors soyez sympa avec moi

Je VEUX un esclave/stagiaire moi-aussi, j'ai encore 90 copies en retard ! Ce serait très formateur pour lui de les corriger. diable diable diable

Je veux bien comprendre que tu sois coincée, mais elle est sacrément gonflée de te refiler son boulot.
avatar
EGny
Niveau 5

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par EGny le Ven 16 Jan - 6:29
Prends la moitié des copies, c'est un bon compromis. Il faut aussi lui faire savoir que tu as tes propres cours à préparer et que l'IUFM ne vous laisse pas de répit non plus. Si elle est sympa, elle comprendra...
avatar
loute
Niveau 9

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par loute le Ven 16 Jan - 8:52
ce n'est pas inintéressant de corriger qq copies, histoire de voir ce que ça donne à l'écrit, et de comparer les notations... par contre, tout le paquet, c'est trop Evil or Very Mad ! la moitié, c'est déjà bien! sauf si c'est pour la classe de 12, là, tu peux en prendre 8 ou 9, peut etre...
bonne chance pour le cours...

Quand j'avais du me plier à cet exercice, je m'étais trompée d'extrait! et c'est la veille, en parlant avec la tutrice, que je l'avais découvert! le stress! affraid
Contenu sponsorisé

Re: je suis bête et perdue (lecture analytique)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum