Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lusten67
Niveau 5

Re: Le SNALC et les PE

par Lusten67 le Mer 9 Jan 2013 - 18:03
Merci pour ces articles très intéressants en effet... et auxquels je souscris à 90% environ ^^ (parce que dans les fondamentaux enseignés je ne mettrais pas l'EPS mais plutôt le chant et les arts plastiques, et que les ateliers de jardinage ne sont pas nécessairement une faribole, cela peut même être fort intéressant à mettre en place pour les petits citadins persuadés que la farine pousse sur les arbres et que les poissons sont des carrés jaunes et croustillants... Mais bon, ce sont des points de détail Smile !)

J'aurais une autre question : quelle est la position du SNALC sur le dossier de la direction d'école ? Est-il favorable à la mise en place d'un statut ou d'une certification complémentaire pour ce métier, ou non ?



Dernière édition par Lusten67 le Mer 9 Jan 2013 - 19:03, édité 1 fois
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Le SNALC et les PE

par doublecasquette le Mer 9 Jan 2013 - 18:24
@Lusten67 a écrit:Merci pour ces articles très intéressants en effet... et auxquels je souscris à 90% environ ^^ (parce que dans les fondamentaux enseignés je ne mettrais pas l'EPS mais plutôt le chant et l'art plastique, et que les ateliers de jardinage ne sont pas nécessairement une faribole, cela peut même être fort intéressant à mettre en place pour les petits citadins persuadés que la farine pousse sur les arbres et que les poissons sont des carrés jaunes et croustillants... Mais bon, ce sont des points de détail Smile !)

J'aurais une autre question : quelle est la position du SNALC sur le dossier de la direction d'école ? Est-il favorable à la mise en place d'un statut ou d'une certification complémentaire pour ce métier, ou non ?


Question intéressante. L'ancienne équipe était pour. C'est l'une des raisons qui ont fait que je n'ai pas adhéré au SNALC, ne voulant ni être, ni avoir un petit cheffaillon imbu de son pouvoir sur la plèbe des vulgaires PE ! Twisted Evil

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Le SNALC et les PE

par Daphné le Mer 9 Jan 2013 - 18:31
@doublecasquette a écrit:
@Lusten67 a écrit:Merci pour ces articles très intéressants en effet... et auxquels je souscris à 90% environ ^^ (parce que dans les fondamentaux enseignés je ne mettrais pas l'EPS mais plutôt le chant et l'art plastique, et que les ateliers de jardinage ne sont pas nécessairement une faribole, cela peut même être fort intéressant à mettre en place pour les petits citadins persuadés que la farine pousse sur les arbres et que les poissons sont des carrés jaunes et croustillants... Mais bon, ce sont des points de détail Smile !)

J'aurais une autre question : quelle est la position du SNALC sur le dossier de la direction d'école ? Est-il favorable à la mise en place d'un statut ou d'une certification complémentaire pour ce métier, ou non ?


Question intéressante. L'ancienne équipe était pour. C'est l'une des raisons qui ont fait que je n'ai pas adhéré au SNALC, ne voulant ni être, ni avoir un petit cheffaillon imbu de son pouvoir sur la plèbe des vulgaires PE ! Twisted Evil

Quelle ancienne équipe ??
Le SNALC syndique les PE depuis ce printemps.
avatar
If_Then_Else
Niveau 9

Re: Le SNALC et les PE

par If_Then_Else le Mer 9 Jan 2013 - 18:44
C'est l'une des raisons qui ont fait que je n'ai pas adhéré au SNALC, ne voulant ni être, ni avoir un petit cheffaillon imbu de son pouvoir sur la plèbe des vulgaires PE !

Ce n'est pas l'avis des 90% des directeurs/directrices regroupés au GDID.
Il faut bien un pilote dans l'ambulance l'avion nous disent-ils. Et je les soutiens pleinement, étant très imbu de ma personne, qualité que je crois partagée par bon nombre de contributeurs..... lol!

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Le SNALC et les PE

par doublecasquette le Mer 9 Jan 2013 - 18:53
@Daphné a écrit:
@doublecasquette a écrit:
@Lusten67 a écrit:Merci pour ces articles très intéressants en effet... et auxquels je souscris à 90% environ ^^ (parce que dans les fondamentaux enseignés je ne mettrais pas l'EPS mais plutôt le chant et l'art plastique, et que les ateliers de jardinage ne sont pas nécessairement une faribole, cela peut même être fort intéressant à mettre en place pour les petits citadins persuadés que la farine pousse sur les arbres et que les poissons sont des carrés jaunes et croustillants... Mais bon, ce sont des points de détail Smile !)

J'aurais une autre question : quelle est la position du SNALC sur le dossier de la direction d'école ? Est-il favorable à la mise en place d'un statut ou d'une certification complémentaire pour ce métier, ou non ?




Question intéressante. L'ancienne équipe était pour. C'est l'une des raisons qui ont fait que je n'ai pas adhéré au SNALC, ne voulant ni être, ni avoir un petit cheffaillon imbu de son pouvoir sur la plèbe des vulgaires PE ! Twisted Evil

Quelle ancienne équipe ??
Le SNALC syndique les PE depuis ce printemps.

Je voulais parler du SNE, qui était dans la même fédération.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Le SNALC et les PE

par Celeborn le Mer 9 Jan 2013 - 18:56
Le directeur d'école est nécessaire au fonctionnement de l'école aujourd'hui, et ceux qui le sont savent qu'ils exercent cette charge supplémentaire dans de mauvaises conditions.

Là, je suis dans un avis plutôt personnel, mais je crois qu'on a besoin que le travail du directeur d'école soit mieux reconnu, par une rémunération plus importante ou une décharge un peu plus sérieuse.

Maintenant, nous nous opposons à toute forme de hiérarchie pédagogique entre un directeur d'école et les autres professeurs de l'école. Le directeur d'école n'a pas à avoir une quelconque forme de pouvoir sur ses collègues. On est opposé dans le secondaire à ce que le CDE soit le supérieur pédagogique des profs ; ce n'est pas pour faire le contraire dans le premier degré !

En gros : il faut un pilote sur certaines tâches administratives et il faut que ce soit reconnu autrement qu'avec un lance-pierre, mais chacun fait ce qu'il veut dans sa classe, et ça, ce n'est pas négociable.

Je rappelle que nous demandons à ce qu'on arrête d'imposer des réunions tous les quatre matins au PE : rien que ça devrait nettement améliorer les relations !

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Le SNALC et les PE

par Celeborn le Mer 9 Jan 2013 - 18:57
@doublecasquette a écrit:
Je voulais parler du SNE, qui était dans la même fédération.

Quand il y a deux syndicats sur un même champ de syndicalisation dans une fédération, c'est que ces syndicats ont des points communs, mais aussi des différences Wink

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Le SNALC et les PE

par doublecasquette le Mer 9 Jan 2013 - 19:13
@Celeborn a écrit:Le directeur d'école est nécessaire au fonctionnement de l'école aujourd'hui, et ceux qui le sont savent qu'ils exercent cette charge supplémentaire dans de mauvaises conditions.

Là, je suis dans un avis plutôt personnel, mais je crois qu'on a besoin que le travail du directeur d'école soit mieux reconnu, par une rémunération plus importante ou une décharge un peu plus sérieuse.

Maintenant, nous nous opposons à toute forme de hiérarchie pédagogique entre un directeur d'école et les autres professeurs de l'école. Le directeur d'école n'a pas à avoir une quelconque forme de pouvoir sur ses collègues. On est opposé dans le secondaire à ce que le CDE soit le supérieur pédagogique des profs ; ce n'est pas pour faire le contraire dans le premier degré !

En gros : il faut un pilote sur certaines tâches administratives et il faut que ce soit reconnu autrement qu'avec un lance-pierre, mais chacun fait ce qu'il veut dans sa classe, et ça, ce n'est pas négociable.

Je rappelle que nous demandons à ce qu'on arrête d'imposer des réunions tous les quatre matins au PE : rien que ça devrait nettement améliorer les relations !


Là, nous sommes d'accord. Ce qui m'oppose au GDID, je le sais. C'est aussi pour cela que je ne suis pas au GDID. Mon avion et ceux de mes collègues volent très bien ensemble sans qu'un pilote en chef chapeaute tout cela.

Celeborn, il me semble que des emplois moins précaires que ceux constitués par les EVS administratifs pourraient être une excellente revendication pour les directeurs.
J'ai eu successivement deux EVS et, franchement, la qualité de ma vie de directrice s'en est trouvé grandement améliorée.
En recrutant "pour de vrai" des gens ayant des compétences en secrétariat, on solutionnerait bien des problèmes pour les directeurs dans une école sans "réunions tous les quatre matins" et construction permanente d'usines à gaz.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Le SNALC et les PE

par Celeborn le Mer 9 Jan 2013 - 19:19
@doublecasquette a écrit:
Celeborn, il me semble que des emplois moins précaires que ceux constitués par les EVS administratifs pourraient être une excellente revendication pour les directeurs.
J'ai eu successivement deux EVS et, franchement, la qualité de ma vie de directrice s'en est trouvé grandement améliorée.
En recrutant "pour de vrai" des gens ayant des compétences en secrétariat, on solutionnerait bien des problèmes pour les directeurs dans une école sans "réunions tous les quatre matins" et construction permanente d'usines à gaz.

Je note l'idée.


_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Lusten67
Niveau 5

Re: Le SNALC et les PE

par Lusten67 le Mer 9 Jan 2013 - 19:37
Je crois que le statut revendiqué par le GDID pour les directeurs n'est pas un statut hiérarchique vis à vis des autres PE.

http://www.dirlo.fr/perso/oneclick/statut.html

Mais ceci mis à part, il serait effectivement intéressant qu'il y ait une position exprimée officiellement par le SNALC sur ce sujet Smile
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Le SNALC et les PE

par doublecasquette le Mer 9 Jan 2013 - 19:51
Bah oui, mais non, pour tout ce qui est en gras. Pour moi, c'est de la responsabilité de tous, sous le contrôle de l'IEN.

Quand aux programmes, diffusion, oui, je veux bien distribuer les BO que je reçois sous enveloppe. Mais vérification de la lecture et mise en place de "progressions" obligatoires dans les classes, non, non et cent fois non.

Article 4
Les responsabilités du directeur d'école

Le directeur veille au bon fonctionnement de l'école, au respect des droits et devoirs de l'ensemble des membres de la communauté éducative et au maintien du caractère laïque et gratuit de l'école publique.
Il assure l'application du règlement intérieur de l'école, dont il est le garant.

Article 6
Conditions d'exercice de la responsabilité à l'égard des enseignants

Après débat du conseil des maîtres, en cas de désaccord :

- Le directeur d'école répartit les élèves dans les classes.
- Le directeur d'école attribue leurs classes aux instituteurs et professeurs d'école.
- Le directeur d'école répartit les moyens d'enseignement, en particulier en ce qui concerne les locaux scolaires pour les heures et périodes au cours desquelles ils sont utilisés pour les besoins de l'enseignement.
- Il définit les conditions indispensables à la sécurité des personnes , biens et locaux


Le directeur d'école veille à la diffusion auprès des maîtres de l'école des programmes officiels et instructions annexes -

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Lusten67
Niveau 5

Re: Le SNALC et les PE

par Lusten67 le Mer 9 Jan 2013 - 20:56
Je comprends ton point de vue Smile d'autant que je suis aussi -jeune - directrice d'une petite structure de 3 classes relativement tranquille dans la campagne verdoyante d'Alsace. Tant qu'il n'y a pas de désaccord, dans la mesure ou l'entente avec les collègues est bonne, touts se passe effectivement bien ! Cependant, la répartition des élèves dans les classes, l'attribution des classes, la répartition des moyens d'enseignement relève déjà, dans la loi, de la responsabilité du directeur d'école.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006066982&dateTexte=20090709

Et je n'ai vu nulle part dans le texte du GDID que le directeur devrait veiller à ce que les autres enseignants aient lu les IO, ni à ce qu'il y ait des progressions obligatoires dans les classes.

Je pense que ce texte s'applique "en cas de désaccord", ce qui est plus fréquent dans les grosses structures type 20 classes... quand aucun collègue de cp n'a envie de récupérer "zozo la tornade" dans son effectif, ou que les 3 collègues de Ce1 se font 3 bonnes classes, sachant que le PES qui arrive à la rentrée se tapera la dernière classe bien gratinée, ou que madame Michu qui a la seule salle de classe au RDC depuis des années refuse de céder le local à Mme Trucmuche, qui va pourtant accueillir un gamin en fauteuil roulant, mais refuse également de changer de niveau pour accueillir ledit gamin...

Dans un monde parfait où TOUS les enseignants seraient des êtres pacifiques, doux, emplis de bonne volonté et d'amour de leur prochain, une responsabilité collégiale pourrait exister...

Dans le monde réel malheureusement, il y a parfois des égoïsmes mal placés, et il faut bien qu'il y en ait un qui tranche ! Il est vrai que l'IEN pourrait aussi tenir ce rôle, ceci étant Smile ! Mais cela repose encore la question du statut ( rôle et responsabilités ) du directeur et de sa définition.

avatar
doublecasquette
Devin

Re: Le SNALC et les PE

par doublecasquette le Mer 9 Jan 2013 - 21:08
Voilà. Pour moi, c'est à l'IEN de régler les problèmes d'égoïsmes mal placés, de désaccords flagrants et de placement des zozos la tornade !
Le directeur, s'il le fait avez zèle, est un "petit chef" et, s'il cherche à rester un collègue à égalité avec les autres risque de se faire bouffer par les collègues se prenant pour des enfants qu'on régit et régule.
Le directeur est juge et partie, ce n'est pas bon. Il doit rester un professeur des écoles comme les autres, à quelques petits détails près.

Si cela ne peut se faire dans les écoles à vingt classes, eh bien, les écoles à vingt classes doivent disparaître. Elles n'auraient même jamais dû exister parce que c'est inhumain pour un enfant de six à onze ans d'être dans une structure qu'il ne peut arriver à réellement connaître, dont il ne connaît pas tous les membres de l'équipe enseignant et dans laquelle il n'est pas au moins connu de vue et de groupe (il est l'élève de X, au CP) par tous les adultes de l'équipe.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Lusten67
Niveau 5

Re: Le SNALC et les PE

par Lusten67 le Mer 9 Jan 2013 - 21:22
Si cela ne peut se faire dans les écoles à vingt classes, eh bien, les écoles à vingt classes doivent disparaître. Elles n'auraient même jamais dû exister parce que c'est inhumain pour un enfant de six à onze ans d'être dans une structure qu'il ne peut arriver à réellement connaître, dont il ne connaît pas tous les membres de l'équipe enseignant et dans laquelle il n'est pas au moins connu de vue et de groupe (il est l'élève de X, au CP) par tous les adultes de l'équipe.

veneration Alors là, COMPLETEMENT d'accord ! 5 classes en élémentaire, 3 classes en maternelle ou 8 classes en primaire devrait être le maximum autorisé !!! Mais là encore, quand plus d'un français sur 2 habite en ville, ça me parait utopique Smile
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Le SNALC et les PE

par Rikki le Mer 9 Jan 2013 - 21:30
10 classes en primaire, c'est mieux que 8, ça fait 2 classes par niveau, ça prend moins la tête pour les répartitions !

(dit la fille qui bosse dans une école où il y a 8 classes + la CLIN, et où ça va, merci, on connaît tout le monde dans l'école et même dans le quartier)

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Lusten67
Niveau 5

Re: Le SNALC et les PE

par Lusten67 le Mer 9 Jan 2013 - 21:46
Il me semble que les écoles primaires c'est maternelle + élémentaire, non ? Ou bien je me goure ?
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Le SNALC et les PE

par doublecasquette le Mer 9 Jan 2013 - 21:51
@Lusten67 a écrit:Il me semble que les écoles primaires c'est maternelle + élémentaire, non ? Ou bien je me goure ?

Oui et non. Une école primaire, c'est en effet une école qui rassemble toutes les classes, de la TPS au CM2. Mais quand on dit "dans le Primaire, il ne devrait pas y avoir des écoles de plus de ... classes", cela veut dire aussi bien école élémentaire qu'école maternelle ou école primaire.
Moi, je serais assez partisan de 8 classes, plus éventuellement perf, adapt ou clin (qui ne sont pas comptabilisées avec les autres, d'ailleurs, je crois) en élémentaire et 6 classes en maternelle.
Quand aux écoles réellement primaires, dans le même bâtiment, ce sont normalement des écoles rurales à 5 ou 6 classes maximum, non ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Le SNALC et les PE

par Rikki le Mer 9 Jan 2013 - 21:54
Ah, oui, bien sûr, sauf que chez nous c'est séparé la plupart du temps, sauf quelques écoles polyvalentes.

OK, alors, 8 classes, ça fait une par niveau. Pas mal, sauf que s'il y a deux voyous à séparer, ça complique les choses, non ?

On a eu une classe, comme ça, qui est "montée" quasiment à l'identique pendant 5 ans... arrivés au CM2, c'était assez explosif. Je trouve que c'est bien de pouvoir un peu rebrasser les gosses. Mais bon, je suis habituée aux écoles de ville, aussi.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Le SNALC et les PE

par doublecasquette le Mer 9 Jan 2013 - 22:01
@Rikki a écrit:Ah, oui, bien sûr, sauf que chez nous c'est séparé la plupart du temps, sauf quelques écoles polyvalentes.

OK, alors, 8 classes, ça fait une par niveau. Pas mal, sauf que s'il y a deux voyous à séparer, ça complique les choses, non ?

On a eu une classe, comme ça, qui est "montée" quasiment à l'identique pendant 5 ans... arrivés au CM2, c'était assez explosif. Je trouve que c'est bien de pouvoir un peu rebrasser les gosses. Mais bon, je suis habituée aux écoles de ville, aussi.

Non, j'ai dit 8 (j'aurais dû dire 10) classes élémentaires. Pas 8 classes dans une école primaire regroupant des élèves de TPS à CM2 dans le même bâtiment avec la même cour, enfin.
Là, il faut impérativement deux bâtiments, deux cours même s'il y a la même direction. Pauvres tout-petits ! Et pauvres CM2 interdits de tout parce qu'il y a des bébés dans leur cour d'école !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Lusten67
Niveau 5

Re: Le SNALC et les PE

par Lusten67 le Mer 9 Jan 2013 - 22:05
C'est sur que si on a Nitro et Glycérine dans la même classe, c'est mieux si on peut les séparer Very Happy Very Happy Very Happy mais en rural ce n'est pas forcément possible ( et dans une classe unique je ne t'en parle mm pas, en plus tu te les farcis pendant 7 ou 8 ans... où est le smiley qui se pend ? )

6/8 classes ça me parait bien Smile Tu crois que le Snalc pourrait mettre ça comme revendication ^^ ? ( je tente de ramener ce post dans droit chemin, après avoir bien contribué à l'en faire sortir Very Happy ! )
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Le SNALC et les PE

par Rikki le Mer 9 Jan 2013 - 22:08
Voilà, on est d'accord. 10 classes élémentaires, pour moi, c'est l'idéal : pas une grosse boîte impersonnelle, ça ne fait qu'environ 250 gamins, on peut les connaître tous, on connaît les familles et tout et tout, mais on a deux classes par niveau et ça évite les réunions comme celle qu'on va avoir bientôt, où on a des conversations du type :

- On a 5 CE1 de trop dans cette configuration, on fait quoi ?
- Ben, on pourrait faire un CE1-CE2, mais il faudrait rajouter 3 CE2 dans le CE2 pur, ça le monterait à 27.
- Ah, ça fait beaucoup, surtout s'il faut accueillir des CLIN...
- Bon, alors, on tente un CP / CE1 ?
- Moi, je veux bien, mais pas un CP / CE1 à 25, alors, avec un CP pur à 25, ça ne fonctionne pas !
- Oui, mais si on enlève 2 CE1, ça fait un groupe de seulement 3 CE1 noyés dans le CP, ça ne passe pas.
- Attendez ! Et si on faisait un CE1 / CM1 ?
- Mouais... mais les gamins qui arrivent de CE2 ont déjà fait un CP / CE2 et un CE1 / CE2, ça va leur faire 3 doubles-niveaux de suite, on avait dit qu'on évitait.
- Bon, alors, y'a qu'à en mettre d'autres...
- Attends, Gertrude, là, tu délires, t'as vu les CE2 qui étaient en niveau simple ? C'est Kévinou, Kévinet, Kévinouchet, les cousins Dugenou et la petite Zézette ?
- Ah, oui, mince, c'est cette promo-là...

...

(à continuer pendant 2 heures chrono, avec quelques pauses-cigarette sur le trottoir)

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Le SNALC et les PE

par Rikki le Mer 9 Jan 2013 - 22:11
Bon, pour ce qui concerne les revendications du SNALC, je ne sais pas. J'ai pris ma carte, mais en tant qu'adhérente de base, je n'ai comme information que ce que les "grands professionnels" écrivent pour moi et que je découvre dans le journal.


_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Le SNALC et les PE

par Gryphe le Mer 9 Jan 2013 - 22:26
@doublecasquette a écrit:Bah oui, mais non, pour tout ce qui est en gras. Pour moi, c'est de la responsabilité de tous, sous le contrôle de l'IEN.

Quand aux programmes, diffusion, oui, je veux bien distribuer les BO que je reçois sous enveloppe. Mais vérification de la lecture et mise en place de "progressions" obligatoires dans les classes, non, non et cent fois non.

Article 4
Les responsabilités du directeur d'école

Le directeur veille au bon fonctionnement de l'école, au respect des droits et devoirs de l'ensemble des membres de la communauté éducative et au maintien du caractère laïque et gratuit de l'école publique.
Il assure l'application du règlement intérieur de l'école, dont il est le garant.

Article 6
Conditions d'exercice de la responsabilité à l'égard des enseignants

Après débat du conseil des maîtres, en cas de désaccord :

- Le directeur d'école répartit les élèves dans les classes.
- Le directeur d'école attribue leurs classes aux instituteurs et professeurs d'école.
- Le directeur d'école répartit les moyens d'enseignement, en particulier en ce qui concerne les locaux scolaires pour les heures et périodes au cours desquelles ils sont utilisés pour les besoins de l'enseignement.
- Il définit les conditions indispensables à la sécurité des personnes , biens et locaux


Le directeur d'école veille à la diffusion auprès des maîtres de l'école des programmes officiels et instructions annexes -
C'est drôle parce que ce que DC met en gras, c'est grosso modo ce que je fais dans mon bahut, en collège, donc. Et vu que ça m'occupe déjà pas mal, c'est vrai que je ne me vois pas du tout faire cours à côté en parallèle.
J'avais quelques copains de promo (perdir) qui sont justement passés du premier au second degré car ils avaient envie de faire tout cela et de diriger un établissement dans toutes les composantes évoquées plus haut. Eh bien ils sont passés du premier au second degré et puis voilà, et cela va très bien à tout le monde comme ça.
Je me garderais bien de me prononcer sur la situation du primaire, mais il me semble que la situation des directeurs/trices d'écoles primaires est assez difficile et qu'il faudrait travailler à l'améliorer. J'ai bien compris que ce n'est pas en faisant un "décalque" d'une structure vers une autre que cela résout les problèmes, justement car chaque structure a ses spécificités propres et que ça ne sert à rien de faire du copié-collé d'une structure vers une autre : mieux vaut essayer de comprendre les spécificités à chaque étage du système éducatif, pour à chaque étage apporter les bonnes solutions, que d'essayer un immense continuum de bac -10 à bac + 10 où tout se ressemble et où les élèves ne progressent pas (voir à ce sujet "Refondation : les liaisons dangereuses", p. 4-5).
Je trouve que c’est toute la richesse d'un syndicat ouvert à plusieurs catégories de personnels que de permettre de confronter les points de vue ; en l'occurrence, la défense d'une certaine conception de l'éducation et de l’École de la République me semble aller de pair avec le fait de pouvoir défendre au mieux les PE, pour revenir au sujet du topic.

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint. Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2017
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Le SNALC et les PE

par Celeborn le Jeu 10 Jan 2013 - 1:00
@Rikki a écrit:Bon, pour ce qui concerne les revendications du SNALC, je ne sais pas. J'ai pris ma carte, mais en tant qu'adhérente de base, je n'ai comme information que ce que les "grands professionnels" écrivent pour moi et que je découvre dans le journal.


C'est-à-dire qu'avec leur histoire de grande refondation de l'école, je crois que tous les syndicats chauffent un peu en ce moment, car c'est la fête de la réunion, de l'audience, de la négociation et de l'instance convoquée de façon exceptionnelle.
Faut aussi que ça prenne forme, ce secteur « écoles », et ça ne va pas se faire du jour au lendemain. Il y a à la fois la volonté de recruter, et en même temps la nécessité de poser un cadre de propositions clair afin que justement les gens sachent où ils mettent les pieds.
Enfin, le plus simple est encore de faire remonter son avis : on lit attentivement toutes les contributions de nos adhérents.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Le SNALC et les PE

par Rikki le Mar 22 Jan 2013 - 23:06
Bon, ben la meilleure chose à faire, ce serait encore d'investir cette possibilité de syndicalisation...

Parce que tant qu'on sera moins de 13 à table avec les effectifs du SNALC - primaire au grand complet, sûr de sûr que la "base" va être maigrichonne et pas facile à écouter.

Alors, voilà, j'ai pris ma carte, qui me rejoint pour qu'on se bouge, ensemble ?

L'heure est grave ! Faut faire quèqu'chose !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Le SNALC et les PE

par Daphné le Mar 22 Jan 2013 - 23:36
@Rikki a écrit:Bon, ben la meilleure chose à faire, ce serait encore d'investir cette possibilité de syndicalisation...

Parce que tant qu'on sera moins de 13 à table avec les effectifs du SNALC - primaire au grand complet, sûr de sûr que la "base" va être maigrichonne et pas facile à écouter.

Alors, voilà, j'ai pris ma carte, qui me rejoint pour qu'on se bouge, ensemble ?

L'heure est grave ! Faut faire quèqu'chose !

J'ai ouïe dire qu'il y en avait quand même davantage....... Wink
Contenu sponsorisé

Re: Le SNALC et les PE

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum