Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

82 - 23%
52 - 15%
70 - 20%
70 - 20%
79 - 22%
 
Total des votes: 353
avatar
Rikki
Guide spirituel

Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Rikki le Sam 30 Mar 2013 - 20:43
Le sujet mérite un fil à part entière...

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Lilypims
Grand sage

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Lilypims le Sam 30 Mar 2013 - 20:44
Bon, j'ai voté oui.
Tu crois qu'il faut "nettoyer" l'autre fil ?

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Rikki le Sam 30 Mar 2013 - 20:45
Bah, non, pas grave, c'est très bien comme ça, j'espère bien que d'autres "petits miracles" viendront enfouir nos états d'âme bientôt ! Very Happy

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
phi
Expert spécialisé

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par phi le Sam 30 Mar 2013 - 20:45
Ah non hein! J'ai horreur qu'on "nettoie" les fils moi Sad Comme si on n'était pas propres Sad
avatar
Lilypims
Grand sage

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Lilypims le Sam 30 Mar 2013 - 20:47
@phi a écrit:Ah non hein! J'ai horreur qu'on "nettoie" les fils moi Sad Comme si on n'était pas propres Sad

Oh, Phi... *Je te bisoute*
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par doublecasquette le Sam 30 Mar 2013 - 20:48
Oui, bien sûr. Déjà toute petite, je pensais que un jour, tout le monde se rendrait compte que je faisais tout au hasard et que ce n'était que par chance que, de temps en temps, ça réussissait. Embarassed

Et sinon, non, faut pas nettoyer le fil. Avec un tel degré d'asepsie et de surveillance, on va finir par se croire dans un hôpital ou un QHS. pale

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/
avatar
deya
Niveau 10

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par deya le Sam 30 Mar 2013 - 20:49
J'ai voté "oui"! J'ai ce sentiment depuis 10 ans que j'enseigne. Et je ne parviens pas à me guérir. Je ne me sens jamais à la hauteur, surtout par rapport à mes collègues, les plus vieux parce qu'ils me semblent plus savants et qu'ils ont plus de bouteille, les plus jeunes parce qu'ils me semblent plus brillants. Pourtant, objectivement, je n'ai pas de problème avec mes élèves et j'ai régulièrement des retours positifs sur le travail que je fournis.
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Rikki le Sam 30 Mar 2013 - 20:50
En tout cas, pendant les 7 ou 8 premières années d'enseignement, j'ai toujours eu peur que quelqu'un d'un seul coup me montre du doigt et crie "Regardez ! Elle veut se faire passer pour la maîtresse, mais elle n'y connaît RIEN DU TOUT ! Ne lui confiez pas vos gosses, vous êtes fous !"

Après, au fil du temps, ça s'est un peu calmé, mais ça me le refait un peu à la rentrée ou quand je change de niveau.

Quand j'ai pris le CP, heureusement que j'ai eu du soutien sur les forums, parce qu'entre mon inspection-catastrophe en le sentiment d'imposture, je ne suis pas passée loin de la démission sèche !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Will.T
Prophète

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Will.T le Sam 30 Mar 2013 - 20:50
@Lilypims a écrit:Bon, j'ai voté oui.
Tu crois qu'il faut "nettoyer" l'autre fil ?
Vous pouvez plutôt y mettre un lien vers celui-ci.
avatar
Lilypims
Grand sage

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Lilypims le Sam 30 Mar 2013 - 20:51
J'aimerais bien que ceux qui ont coché 5 développent un peu (s'ils le veulent bien). Jamais aucun doute ? Toujours le sentiment d'être à leur place et de mériter la confiance qu'on leur accorde ?

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
avatar
Lilypims
Grand sage

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Lilypims le Sam 30 Mar 2013 - 20:56
@Will.T a écrit:
@Lilypims a écrit:Bon, j'ai voté oui.
Tu crois qu'il faut "nettoyer" l'autre fil ?
Vous pouvez plutôt y mettre un lien vers celui-ci.

Fait !
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par V.Marchais le Sam 30 Mar 2013 - 20:56
Non, quelle drôle d'idée. En classe, face aux élèves, je me sens profondément à ma place. Pas plus cultivée, ni plus intelligente, ni plus brillante que d'autres. Mais bien. Là où je dois être, là où mes talents sont utiles et peuvent se déployer. Au meilleur de moi-même. Pleine d'énergie et de bonne humeur. Ce boulot fait jaillir le meilleur de moi.
Tinsel
Expert

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Tinsel le Sam 30 Mar 2013 - 20:58
@V.Marchais a écrit:Non, quelle drôle d'idée. En classe, face aux élèves, je me sens profondément à ma place. Pas plus cultivée, ni plus intelligente, ni plus brillante que d'autres. Mais bien. Là où je dois être, là où mes talents sont utiles et peuvent se déployer. Au meilleur de moi-même. Pleine d'énergie et de bonne humeur. Ce boulot fait jaillir le meilleur de moi.
Et face aux parents, aux collègues, aux inspecteurs?
avatar
Igniatius
Empereur

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Igniatius le Sam 30 Mar 2013 - 20:58
@Lilypims a écrit:J'aimerais bien que ceux qui ont coché 5 développent un peu (s'ils le veulent bien). Jamais aucun doute ? Toujours le sentiment d'être à leur place et de mériter la confiance qu'on leur accorde ?

Quand j'ai vu le titre, j'ai immédiatement pensé à l'imposture du système face aux élèves qui n'ont pas les moyens pour piger ce que je leur raconte.
J'avoue être surpris par ce questionnement.

J'ai voté pour la dernière proposition car en fait, j'ai l'impression que si imposture il peut y avoir chez un enseignant, c'est lorsqu'il ne maîtrise pas sa discipline, c'est tout.
Pour le reste, c'est un métier dans lequel on se construit année après année et il n'existe pas de type d'enseignant parfait, donc...

J'aurais pu voter pour l'avant-dernière, mais sa formulation la rend trop prétentieuse.


Des doutes, j'en ai, mais pas par rapport à moi : plutôt par rapport à ce qu'on nous demande de faire, de plus en plus inepte et éloigné de ce qui serait nécessaire aux gamins. Mais ce n'est pas ma faute.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
Mehitabel
Doyen

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Mehitabel le Sam 30 Mar 2013 - 21:02
Encore une fois je me retrouve à 100% dans ce que dit Ignatius.
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par V.Marchais le Sam 30 Mar 2013 - 21:04
@Tinsel a écrit:
@V.Marchais a écrit:Non, quelle drôle d'idée. En classe, face aux élèves, je me sens profondément à ma place. Pas plus cultivée, ni plus intelligente, ni plus brillante que d'autres. Mais bien. Là où je dois être, là où mes talents sont utiles et peuvent se déployer. Au meilleur de moi-même. Pleine d'énergie et de bonne humeur. Ce boulot fait jaillir le meilleur de moi.
Et face aux parents, aux collègues, aux inspecteurs?

Face aux collègue ? Je ne sais pas. Je ne me sens pas face à eux, mais avec eux.

Face aux inspecteurs, souvent en conflit, mais pleine du sentiment, certainement fort orgueilleux, de ma propre légitimité, et que ce conflit vaut la peine.

Face aux parents, ça dépend. Il y en a des supers (ceux qui m'avaient appuyée quand j'ai voulu me déclarer SLECC, des adorables (un père robeu qui m'avait offert une bouteille de vin, parce qu'il savait pas quoi m'offrir, et il se disait que les Français, ça aime le vin), des cons (mais les cons on s'en fout)...
avatar
Nell
Bon génie

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Nell le Sam 30 Mar 2013 - 21:09
Je craignais que le fil ne soit réservé qu'au primaire mais je vois que non.
En ce qui me concerne, j'ai voté la 3ème. Parce que face aux collégiens, je n'éprouve que du bien-être, aucun souci d'illégitimité ou autre et je rejoins totalement le discours de Véro.
face aux lycéens, ma position est plus délicate. Je maîtrise totalement mon sujet et ne doute pas une seconde de mes capacités mais en revanche, quand je vois leurs résultats et leur manque d'enthousiasme, je ne peux m'empêcher de me remettre en question... Compétente en lycée? Je me pose souvent la question (cette année, l'an dernier, mon groupe classe était bien plus moteur).
Et ce n'est valable que pour les lettres, pas pour le latin.

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)
avatar
caribouc
Empereur

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par caribouc le Sam 30 Mar 2013 - 21:09
J'ai voté "parfois", mais en hésitant fortement avec "toujours"... ce n'est ni l'un ni l'autre. C'est hyper souvent et régulier mais parfois, je vis ce petit miracle agréable de me sentir exactement là où je dois être, d'être utile à quelques-uns.
En fait, j'aurais dû cocher toujours parce que je ne me sens au point sur rien : ni en grammaire (et plus, je l'étudie pour le concours, plus je me sens nulle et approximative Laughing ), ni en histoire littéraire, ni en connaissances pures et dures. Je me reconnais un domaine de compétences : le relationnel avec les "moches", ça fait pas lourd Rolling Eyes

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)
Tinsel
Expert

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Tinsel le Sam 30 Mar 2013 - 21:09
Ce n'est pas vraiment un problème de parents chouettes ou pas. Quand une maman désespérée des résultats de son enfant vient en disant "mais qu'est-ce que je peux faire?".
Les collègues quand ils parlent d'une subtilité du programme que tu n'avais pas remarquée, d'une façon d'enseigner telle notion à que tu n'avais jamais envisagée, qu'ils parlent couramment le gloubi-boulga EN que tu ne maîtrises pas...
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par V.Marchais le Sam 30 Mar 2013 - 21:11
Ben moi je me sens une vraie pro.
Ça ne veut pas dire que je serais un prof parfait ou infaillible. Mais je pense avoir, outre les connaissances, les qualités pour ce boulot. C'est pour ça que j'aime ça, que je me sens tellement à ma place, que je m'y épanouis et que, j'espère, j'y épanouis les jeunes gens que j'ai en face de moi.
Mon boucher est un vrai pro, mon maçon est un vrai pro, mon médecin est extra. Je leur reconnais ce qualificatif, à la jonction de leur compétence et de leurs qualités humaines en adéquation avec leur métier. Je ne vois pas pourquoi je me dénierais le même jugement. Je suis une pro dans mon domaine. C'est dit sans infatuation. Un pro, c'est un être humain comme les autres, pas une divinité infaillible. Mais il a des qualifications patinées par l'expérience. Telle est, tout simplement, ma situation. Et indéniablement celle de nombreux professeurs ici, même si ça leur paraît gênant de le dire.
phi
Expert spécialisé

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par phi le Sam 30 Mar 2013 - 21:14
Ou quand ils te font remarquer que le petit Kevin a oublié son goûter, que Lolita a griffé sa copine ou que Dudule a perdu un de ses gants dans le car... Ou qu'ils ne te le font même pas remarqué mais que tu te dis qu'ils ont du le voir et te trouver nuuuuuulle pale
Tiens hier j'ai du remplacer au pied levé l'intervenant piscine... Pendant toute la séance je me disais que les mamans accompagnatrices devaient bien voir que c'était la première fois que je faisais ça... J'ai eu peur tout du long qu'elles me fassent une réflexion, ou pire, que le maître nageur descende et vienne m'engueuler pour je ne sais quelle raison Neutral
avatar
Lysimaque
Habitué du forum

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Lysimaque le Sam 30 Mar 2013 - 21:14
Cela dépend des moments et de la situation.
J'ai souvent l'impression que les autres feraient mieux que moi. Quand je vois avec quelle maîtrise certaines collègues gèrent leur classe, évaluent et analysent les difficultés de leurs élèves, je me demande si je suis bien à ma place.
Je n'arrive pas à me satisfaire des résultats de mes élèves.
Je manque de confiance en moi et j'ai souvent peur d'échouer ou de me tromper.
avatar
olive-in-oil
Grand sage

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par olive-in-oil le Sam 30 Mar 2013 - 21:15
@V.Marchais a écrit:Non, quelle drôle d'idée. En classe, face aux élèves, je me sens profondément à ma place. Pas plus cultivée, ni plus intelligente, ni plus brillante que d'autres. Mais bien. Là où je dois être, là où mes talents sont utiles et peuvent se déployer. Au meilleur de moi-même. Pleine d'énergie et de bonne humeur. Ce boulot fait jaillir le meilleur de moi.

On est deux !! yesyes yesyes yesyes

Dites les autres... ne croyez-vous pas que vous vous prenez un peu trop la tête ! Wink
Croyez-vous que les gens d'autres professions remettent ainsi leur légitimité en question ? Rolling Eyes
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par V.Marchais le Sam 30 Mar 2013 - 21:16
@Tinsel a écrit:Ce n'est pas vraiment un problème de parents chouettes ou pas. Quand une maman désespérée des résultats de son enfant vient en disant "mais qu'est-ce que je peux faire?".
Les collègues quand ils parlent d'une subtilité du programme que tu n'avais pas remarquée, d'une façon d'enseigner telle notion à que tu n'avais jamais envisagée, qu'ils parlent couramment le gloubi-boulga EN que tu ne maîtrises pas...

Pour les collègues, je ne peux pas répondre, je ne ressens pas ça. Je passe moi-même mon temps à chercher de nouvelles façon d'enseigner parce que j'adore ça. Peut-être que c'est moi la chiante de la bande. Laughing

Vis-à-vis des parents qui me demandent ce qu'ils peuvent faire pour aider leur enfant en difficulté, toujours pas de sentiment d'imposture. Je ne me sens pas Dieu, responsable de tout. Seulement de mon métier que je dois faire le mieux possible. J'aide dans la mesure de mes moyens. Je conseille les manuels SLECC, je reprends des gamins sur le temps de l'accompagnement éducatif et je leur apporte mon savoir-faire. J'accepte de n'être pas toute-puissante. Mais j'agis en accord avec moi-même. Donc pas d'imposture, définitivement.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par User5899 le Sam 30 Mar 2013 - 21:16
@Lilypims a écrit:J'aimerais bien que ceux qui ont coché 5 développent un peu (s'ils le veulent bien). Jamais aucun doute ? Toujours le sentiment d'être à leur place et de mériter la confiance qu'on leur accorde ?
Jamais un seul instant de doute, une seule seconde. J'ai eu de super notes au bac, à Ulm, à l'agreg, je suis bon, mes classes ont toujours tourné et quand les résultats sont mauvais, c'est-à-dire tout le temps Razz , c'est leur faute. Je peux rendre compte de mes choix, de mes décisions, de mes notes. Donc, je suis à ma place. En revanche, je remets en cause certains chemins choisis pour faire comprendre tel ou tel point, mais ce n'est pas une réflexion sur l'imposture.
C'est un métier, pas un sacerdoce, pas un mode de vie. Manquerait plus que quiconque vienne tenter de me prouver que je suis illégitime !! Je l'attends de pied ferme chevalier chevalier
Contenu sponsorisé

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum