Campus des métiers : un nouveau label pour améliorer l'image des lycées professionnels.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Campus des métiers : un nouveau label pour améliorer l'image des lycées professionnels.

Message par John le Mar 15 Oct 2013 - 7:31

C’est la énième tentative d’un gouvernement de redorer l'image de l’enseignement professionnel : la création des « campus des métiers et des qualifications », dans lesquels seront intégrés des lycées professionnels. Les ministres de l’éducation nationale, Vincent Peillon, et du redressement productif, Arnaud Montebourg, ont rendu publique, lundi 14 octobre, la liste des douze premiers campus. L’objectif est d’en implanter au moins un par région.

L’étiquette est moderne, dynamique. Loin de l’image négative du lycée professionnel – souvent perçu comme une voie de relégation ou d’échec. Marque déposée, les « campus des métiers et des qualifications » regroupent, dans un même lieu ou en réseau, des acteurs de la formation professionnelle – lycées professionnels, centres de formation d’apprentis (CFA), IUT, BTS, etc. –, des laboratoires de recherche et des entreprises, autour d’une thématique industrielle.
[...]
La dernière tentative du genre remonte à 2001, avec la création des « lycées des métiers ». L’idée, lancée par Jean-Luc Mélenchon, alors ministre délégué à l’enseignement professionnel, était de rassembler, autour d’un secteur industriel, la formation initiale, continue et en apprentissage. Le label existe toujours. Il a vocation à préparer à une gamme étendue de diplômes – CAP, BEP, bac professionnel ou technologique, BTS, licence professionnelle…–, adaptée aux besoins des employeurs.

« Il y a toujours un ministre et son conseiller qui découvrent la formation professionnelle, qui veulent la revaloriser et qui sortent de leur chapeau une réforme… qui finit par faire flop », soupire Pascal Vivier, secrétaire général adjoint du syndicat Snetaa-FO. « On ne changera pas l’image du lycée professionnel par un nouveau label », assure-t-il. Par ailleurs, « un jeune choisit souvent son orientation en fonction des choix de ses camarades ou de la proximité géographique. C’est illusoire de penser que le mot "campus" va les attirer. »

Le principal syndicat de l’enseignement professionnel ne partage pas non plus le constat du gouvernement sur l’inadaptation des diplômes aux besoins des entreprises. « Les diplômes se fabriquent en fonction des besoins des entreprises, à la fois dans une structure nationale qui réunit les représentants de l’Etat, des salariés, des enseignants et du patronat, et au niveau local par les rectorats et les régions », rapporte M. Vivier.
http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2013/10/14/vincent-peillon-sattaque-au-lycee-professionnel/

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum