Primaire : Offensive générale sur les programmes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Primaire : Offensive générale sur les programmes.

Message par MarcoPaulo le Sam 16 Nov 2013 - 5:07

"Démocratiser l’enseignement de la lecture-écriture"

Ouzoulias relu par Brissiaud sur le café pédagogique, début d'une offensive générale sur les programmes?

Déjà 4 épisodes

1- L'enseignement de la langue orale en maternelle
2- De la graphophonologie à la charnière GS CP
3- Faire écrire les enfants
4- L’acquisition de l’orthographe, un enjeu crucial

Ça commence ICI


MP


Dernière édition par MarcoPaulo le Ven 22 Nov 2013 - 8:54, édité 2 fois (Raison : Je tiens au titre original, ne pas le modifier une autre fois, SVP.)

MarcoPaulo
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Offensive générale sur les programmes.

Message par Spinoza1670 le Sam 16 Nov 2013 - 14:53

Merci beaucoup pour le lien.
Par contre, ce n'est pas "revu" mais "relu" qu'il faudrait dire.

L'introduction fait effectivement penser à des préparatifs de campagne :
Ouzoulias a écrit:
L’école primaire échoue à amener 15 à 20 % des élèves au niveau de compétences, de connaissances et de culture visé par notre pays à l’entrée en 6e. On en connaît les graves conséquences humaines, psychologiques, sociales, économiques, politiques, institutionnelles… À lui seul, le constat de ces échecs massifs, qui touche électivement les élèves des milieux populaires, légitime pleinement l’idée de « refonder » notre école. Une telle ambition n’a rien d’utopique : un certain nombre d’expériences dans des écoles situées en quartiers populaires montrent qu’il n’y a aucune fatalité dans l’échec actuel de l’école de la République. (1)

Mais, avant toute ébauche d’une « refondation pédagogique » et, notamment, d’une refonte des programmes, il conviendrait de répondre à la question suivante : y a-t-il, dans les progressions les plus répandues et les choix didactiques structurant l’école primaire depuis plusieurs années, en lecture-écriture, en mathématiques, dans les disciplines scientifiques, etc. des options qui sont susceptibles d’engendrer l’échec de ces 15 à 20 % d’élèves (et d’entraver la réussite de bien d’autres) ? Répondre à ces questions, c’est aussi se demander si l’école française, ainsi qu’elle le devrait, a effectivement adopté comme modèle d’élève, « celui qui n’a que l’école pour apprendre ». (2)

Concernant les mathématiques, Rémi Brissiaud, dans plusieurs textes récents (3) , a mis en évidence une contribution déterminante des choix pédagogiques opérés à partir de 1986 au véritable effondrement des performances des élèves français jusqu’en 2007, avéré dans les évaluations nationales de la DEPP (4) .

Pour ma part, concernant la lecture-écriture, je vois quatre domaines dans lesquels il faut travailler à une réorientation pédagogique, qui conditionne la démocratisation de l’école. Ils font ici l’objet d’analyses et propositions dans quatre parties successives :
-           1/4. L’enseignement de la langue orale française en maternelle.
-           2/4. La compréhension de la graphophonologie à la charnière GS-CP
-           3/4. Faire écrire les enfants : une urgence pédagogique et sociale
-           4/4. L’acquisition de l’orthographe, un enjeu crucial
S'agissant des textes récents de Brissiaud sur les maths, il en avait été question sur Neo :
*  http://www.neoprofs.org/t54778-remi-brissiaud-fait-de-la-pub-pour-le-dernier-manuel-de-doublecasquette
* http://www.neoprofs.org/t49734-raisons-de-la-degradation-des-resultats-en-primaire-l-exemple-du-calcul-contre-les-idees-recues

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Offensive générale sur les programmes.

Message par John le Sam 16 Nov 2013 - 14:56

En quelques phrases : que propose-t-il, et qu'est-ce qui vous semble bon ou qu'est-ce qui vous inquiète ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Offensive générale sur les programmes.

Message par Spinoza1670 le Sam 16 Nov 2013 - 15:31

Pas le temps de répondre correctement, désolé.
Je ne dirai pas qu'il ne dit que des absurdités.
Mais il y a une chose que je trouve très dangereuse. C'est son erreur d'analyse ici (4 janvier 2006) :
http://www.liberation.fr/tribune/2006/01/04/les-fantomes-de-la-methode-globale_25366
André Ouzoulias a écrit:
Enfin ! Après les réseaux islamistes, la polygamie, les rappeurs et les mariages blancs, un ministre vient de découvrir le dernier coupable des maux des banlieues : non point le chômage, les inégalités et les discriminations, mais la méthode globale d'enseignement de la lecture... Cela peut étonner, irriter ou susciter l'hilarité. C'est selon. Car il est pleinement connu du ministre de l'Education nationale, comme des professionnels de l'enseignement, que la quasi-totalité des enfants en grande difficulté en lecture au-delà du CP ont été instruits selon des méthodes syllabiques.

En effet, dans la mesure où le B.A.BA. y est enseigné dès le début de l'année, la plupart des méthodes proposées par les éditeurs doivent être regardées comme telles. De plus, comme les professionnels, le ministre sait pertinemment que les difficultés en lecture ne relèvent pas toujours d'une identification malhabile des mots écrits, mais concernent au moins autant la compréhension des textes.
Et très probablement, le cabinet a pu informer le ministre que la «méthode globale» a été mise au point par le bon docteur Decroly dans les années 20 à Bruxelles pour des enfants qui échouaient en lecture lorsque leur maître commençait par le B.A.BA., et que cette méthode (où l'on enseigne le décodage, mais de façon différée) n'a jamais été utilisée dans les CP en France... Il est de notoriété aussi que la méthode idéovisuelle, où les enfants sont censés apprendre à lire sans jamais recevoir d'enseignement direct du décodage, défendue par certains pédagogues américains et français, n'a été pratiquée, à partir de la fin des années 70, que par une toute petite minorité de maîtres et a quasiment disparu du paysage pédagogique.

Certains des informateurs du ministre savent aussi que «la méthode syllabique pure» de M. Boscher n'avait pas la magie que lui prêtent ses partisans : à l'apogée de sa diffusion, au milieu des années 1960, plus de 30 % des enfants redoublaient le CP ! C'est également l'époque du «boum de la dyslexie» (lire Pierre Debray-Ritzen, la Dyslexie de l'enfant, 1967), où le nombre de classes spéciales pour enfants non-lecteurs explose (classes de perfectionnement et classes d'adaptation), où, pour faire face aux difficultés en lecture, on étend le réseau des CMPP (Centres médico-psycho-pédagogiques) et où sont créés les GAPP (Groupes d'aide psycho-pédagogique, intervenant dans les écoles).[/b] Alors, pourquoi agiter ainsi le fantôme de la méthode globale ?
Une réfutation ici :
http://www.sauv.net/ctrc.php?id=749

Je renvoie également au fil Boscher : http://www.neoprofs.org/t66896-methode-boscher-quel-expert-en-voudrait et à la citation assez comparable de son collaborateur Brissiaud.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Offensive générale sur les programmes.

Message par kensington le Sam 16 Nov 2013 - 16:34

L’école primaire échoue à amener 15 à 20 % des élèves au niveau de compétences, de connaissances et de culture visé par notre pays à l’entrée en 6e.
D'où sort ce chiffre?
"compétences, connaissances, culture", ça fait penser au socle. Est-ce l'évaluation du palier 2 (je ne savais pas qu'il y avait des statistiques officielles à ce niveau-là)?
Parle-t-il uniquement des compétences en lecture ou bien maîtrise de la langue?
Tout ça semble bien flou.

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Offensive générale sur les programmes.

Message par InvitéeSS le Sam 16 Nov 2013 - 16:48

Bon alors pour avoir bossé dans le 95, où Ouzoulias officie, c'est un monsieur qui peut quand même déclarer qu'il ne faut pas utiliser la gestuelle Borel-Maisonny en classe entière parce que ce serait vouloir donner à tout le monde des béquilles pour apprendre à marcher (comme si un enfant qui apprenait à marcher ne commençait pas par se tenir à ce qu'il trouve, hein Rolling Eyes ). C'est un idéologue - peut-être pas le pire, mais bon - qui part de certains postulats. Après il y a des choses intéressantes aussi (pas la peine de jeter le bébé avec l'eau du bain).

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Offensive générale sur les programmes.

Message par doublecasquette le Sam 16 Nov 2013 - 18:32

supersoso a écrit:Bon alors pour avoir bossé dans le 95, où Ouzoulias officie, c'est un monsieur qui peut quand même déclarer qu'il ne faut pas utiliser la gestuelle Borel-Maisonny en classe entière parce que ce serait vouloir donner à tout le monde des béquilles pour apprendre à marcher (comme si un enfant qui apprenait à marcher ne commençait pas par se tenir à ce qu'il trouve, hein Rolling Eyes ). C'est un idéologue - peut-être pas le pire, mais bon - qui part de certains postulats. Après il y a des choses intéressantes aussi (pas la peine de jeter le bébé avec l'eau du bain).
Une formatrice IUFM l'avait traitée de méthode qui transforme les enfants en sémaphores atteints par la danse de Saint-Guy... Ça en jette, non ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Offensive générale sur les programmes.

Message par profecoles le Sam 16 Nov 2013 - 20:04

Et voilà vers quoi on se dirige ....


http://notremetier.se-unsa.org/lavis-develine-charmeux/

c'est-à-dire à l'exact inverse de ce qui serait efficace selon l'étude publiée très récemment .....No

(bien qu'il y ait heureusement quelques choses justes notamment sur le réinvestissement et la mobilisation des savoirs). Là non plus ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain ...

profecoles
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Offensive générale sur les programmes.

Message par MarcoPaulo le Ven 22 Nov 2013 - 8:48

@MarcoPaulo a écrit:"Démocratiser l’enseignement de la lecture-écriture"
Ouzoulias relu par Brissiaud sur le café pédagogique, début d'une offensive générale sur les programmes?
[...]
MP
Suite de l'offensive générale sur les programmes, par Marilyne Baumard ICI

Attention, MB, juste rentrée du WISE s'est audacieusement procuré le rapport le rapport de l'IG

Orchestration parfaite : WISE, Ouzoulias, Baumard
Que vont dire Prost, Lelievre , Brissiaud ?
Quelqu'un a-t-il la partition ?
MP

MarcoPaulo
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Offensive générale sur les programmes.

Message par coindeparadis le Ven 22 Nov 2013 - 10:56

@MarcoPaulo a écrit:
@MarcoPaulo a écrit:"Démocratiser l’enseignement de la lecture-écriture"
Ouzoulias relu par Brissiaud sur le café pédagogique, début d'une offensive générale sur les programmes?
[...]
MP
Suite de l'offensive générale sur les programmes, par Marilyne Baumard ICI

Attention, MB, juste rentrée du WISE s'est audacieusement procuré le rapport le rapport de l'IG

Orchestration parfaite : WISE, Ouzoulias, Baumard
Que vont dire Prost, Lelievre , Brissiaud ?
Quelqu'un a-t-il la partition ?
MP
J'adhère à certaines remarques ( leçons 3, 5,7,9) et pas à d'autres. Concernant la méthode syllabique néfaste, c'est bien ce que véhiculent les formateurs et CPC, allant jusqu'à alléguer qu'elles sont à l'origine des dyslexies elephantrose .

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Offensive générale sur les programmes.

Message par Spinoza1670 le Ven 22 Nov 2013 - 20:37

La sortie de l'étude Pisa...
Roumégueur 1er a écrit:
http://www.neoprofs.org/t68354p140-decision-du-ministre-concernant-les-statuts-le-15-decembre#2273492
Cette réponse de V. Peillon à la contestation de la réforme des rythmes scolaires est à mon sens assez éclairante : fermez-la, on vous a balancé 400 euros bruts bande d'ingrats. Cela en dit long. Et cela ne me pousse pas à un optimisme forcené, même si, comme tout le monde j'attends d'en savoir plus sur beaucoup de points très flous des documents de travail proposés par le ministère.
Si nous ratons ce tournant décisif qui va porter une modification d'un de nos textes fondateurs, nous enterrons la profession pour des décennies. Vigilance, sans parano.
"Face à une réforme des rythmes « mal pensée et contestée », « la nécessaire transformation de l’école reste à quai », déplore le SNUipp-FSU qui réclame un « budget ambitieux » et « une amélioration des conditions de travail ». Vincent Peillon a réagi en rappelant que les professeurs des écoles avaient obtenu « une indemnité qu’ils réclamaient depuis quinze ans », en parlant des créations de postes et en glissant que « le SNUipp était pour » la réforme des rythmes."

http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0203140585695-rythmes-scolaires-peillon-decharge-du-personnel-pour-accompagner-les-maires-631351.php?xtor=RSS-2010
Et je rajoute la fin de l'article que je cite précédemment : Peillon va jouer sur les résultats de cette escroquerie qu'est Pisa (alors que je suis sûr qu'au début il critiquait à juste titre PIsa) pour justifier ses choix politiques et faire passer les PE pour des billes qu'il faut 'rééduquer'.
"Mais le message du principal syndicat du primaire pourrait bien être brouillé par la prochaine étude PISA de l’OCDE sur l’évaluation des systèmes éducatifs dans le monde qui paraît le 3 décembre. Et dont le ministre, qui prédit des résultats catastrophiques , entend bien se servir pour défendre sa politique."

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Offensive générale sur les programmes.

Message par Spinoza1670 le Jeu 5 Déc 2013 - 15:12

Quelques sujets ouverts sur Neo en rapport avec ce thème :

Le choc PISA :

--> Interview dans le Figaro sur la question des programmes

--> FO : Communiqué sur les résultats de PISA 2012.



--> Primaire : Joël Briand, Marie-Lise Peltier, et Danielle Vergnes appellent à la suppression des programmes 2008 en mathématiques.

--> Primaire - François Jarraud : "Rompre avec les programmes de 2002 et impulser des réorientations brutales n’a fait que déstabiliser les enseignants".

--> Programmes d'histoire-géographie en primaire : "L'aggiornamento tant attendu n’est guère en germe dans l’affligeante conclusion du rapport" de l'IGEN.".

--> Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

--> Caroline Saliou (Apel) : "Les programmes sont trop chargés, et adaptés uniquement aux bons élèves".

--> "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

--> Marcel Rufo : "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

--> Collectif CORPUS (FSU, APLV, AFEF, Cnarela, Apeg,...) : "Pour une véritable refondation des programmes scolaires".

--> Bilan des programmes 2008 : 3h banalisées dans mon département.

--> Maternelle : V. Peillon veut que les nouveaux programmes s'appliquent dès 2014

--> En trois ans (2013-2015), le ministère aura tout refondé : rythmes scolaires, ZEP, collège, socle commun, statut des métiers (enseignants, directeurs, CPE, etc.), rentrée, horaires et TOUS les programmes.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Offensive générale sur les programmes.

Message par arcenciel le Jeu 5 Déc 2013 - 17:33

Merci Spinoza!

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Offensive générale sur les programmes.

Message par coindeparadis le Jeu 5 Déc 2013 - 19:55

A ce niveau là, il faut deux conditions, au choix, pour s'engager - ou se réengager - dans l'enseignement :
- une méconnaissance de ce qui se passe aujourd'hui et se déroulera demain,
ou
- une sacrée passion pour ce métier

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Offensive générale sur les programmes.

Message par atrium le Jeu 5 Déc 2013 - 19:58

@coindeparadis a écrit:A ce niveau là, il faut deux conditions, au choix, pour s'engager - ou se réengager - dans l'enseignement :
- une méconnaissance de ce qui se passe aujourd'hui et se déroulera demain,
ou
- une sacrée passion pour ce métier
ou une crise économique durable.

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Offensive générale sur les programmes.

Message par coindeparadis le Jeu 5 Déc 2013 - 20:16

Il n'y a pas que l'EN dans la fonction publique... J'avais regardé la territoriale, mais cette année : pas de concours pour mon grade et ma spécialité.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Offensive générale sur les programmes.

Message par InvitéeSS le Jeu 5 Déc 2013 - 20:44

@atrium a écrit:
@coindeparadis a écrit:A ce niveau là, il faut deux conditions, au choix, pour s'engager - ou se réengager - dans l'enseignement :
- une méconnaissance de ce qui se passe aujourd'hui et se déroulera demain,
ou
- une sacrée passion pour ce métier
ou une crise économique durable.
Même ça ça n'est plus suffisant. En dispo actuellement pour non mutation - et donc sans salaire et sans trop d'espoir de mutation dans un avenir proche -, j'avais envisagé de passer les concours du secondaire. Franchement, j'ai lâché l'affaire, parce que les conditions actuelles ne sont pas réunies. Dans le pire des cas, je me dis qu'à la fin de l'année scolaire, je démissionne et si besoin de bouffer, éventuellement je prendrais un poste de contractuelle (et encore, ça n'est que parce qu'au moins, j'aurais les mêmes vacances que ma fille). Mais uniquement le temps de m'ouvrir les droits et de me former. Après, ciao l'EN. Il y a un an, je n'aurais jamais pensé ça...

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Offensive générale sur les programmes.

Message par Spinoza1670 le Sam 4 Jan 2014 - 12:05

@MarcoPaulo a écrit:
@MarcoPaulo a écrit:"Démocratiser l’enseignement de la lecture-écriture"
Ouzoulias relu par Brissiaud sur le café pédagogique, début d'une offensive générale sur les programmes?
[...]
MP
Suite de l'offensive générale sur les programmes, par Marilyne Baumard ICI

Attention, MB, juste rentrée du WISE s'est audacieusement procuré le rapport le rapport de l'IG

Orchestration parfaite : WISE, Ouzoulias, Baumard
Que vont dire Prost, Lelievre , Brissiaud ?
Quelqu'un a-t-il la partition ?
MP
Il y a eu PISA début décembre. LuigiB en parle sur son blog : http://www.laviemoderne.net/grandes-autopsies/60-nouvelle-livraison-de-pisa

Brissiaud sur le Café pédagogique.
On en parle ici sur ce forum : http://www.neoprofs.org/t70264-il-faut-revoir-la-didactique-des-mathematiques-au-primaire

Brissiaud a écrit:La question suivante reste donc d'actualité : ne serait-ce pas parce que les performances en calcul sont aujourd'hui extrêmement dégradées dès le CM2 que, 4-5 ans plus tard, chez les élèves d'âge PISA, les performances en mathématiques ne sont pas ce qu'elles devraient être ? Pour espérer un futur redressement, il n'y a pas d'autre solution que de revenir aux causes de l'effondrement qui s'est produit en CM2 entre 1987 et 1999. Un tel diagnostic est incontournable. Il est d'autant plus important de s'y livrer qu'il est porteur d'espoir : nous verrons en effet qu'il ne serait pas si compliqué de rédiger de nouveaux programmes, acceptables par tous, qui seraient appliqués par tous et qui amorceraient un redressement salutaire.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Offensive générale sur les programmes.

Message par arcenciel le Sam 4 Jan 2014 - 12:24

HS: Ah Spino! Tu es de retour! Nous nous inquiétions hier à cause du cyclone  (DC a ouvert un fil)... Pas trop de dégâts par chez toi?

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum