Harcèlement scolaire : Faut-il mettre fin au tabou "On ne dénonce pas" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Harcèlement scolaire : Faut-il mettre fin au tabou "On ne dénonce pas" ?

Message par John le Mer 27 Nov 2013 - 0:52

J'ai toujours pensé que beaucoup de membres de la communauté scolaire avaient une responsabilité dans "la loi du silence" qui règne dans ces affaires ; quand j'entendais parler d'une histoire de ce genre, je demandais aux élèves victimes, de parler, de donner des noms pour agir au plus vite et j'entendais quelquefois des enseignants, des parents, voire des conseillers d'éducation, s'écrier: "non! on ne dénonce pas!".

Eh bien si! la dénonciation n'est pas la "délation" (=dénoncer des gens pour leurs opinions, qui est répréhensible) et la loi française prévoit que l'on dénonce un malfaiteur sous peine d'être considéré comme complice. "On ne dénonce pas!", donc on laisse les élèves être malheureux, malades, se déscolariser, se jeter par la fenêtre ou les filles se faire brûler vives, et après on défile dans les rues en scandant: "plus jamais cela!" alors qu'on aurait pu parler avant... Et si l'école fonctionnait selon la loi?...Il suffit peut-être de rappeler simplement cela!
http://www.huffingtonpost.fr/katia-blas/harcelement-a-lecole_b_4343020.html?ref=topbar

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement scolaire : Faut-il mettre fin au tabou "On ne dénonce pas" ?

Message par yogi le Mer 27 Nov 2013 - 1:50

@John a écrit:
J'ai toujours pensé que beaucoup de membres de la communauté scolaire avaient une responsabilité dans "la loi du silence" qui règne dans ces affaires ; quand j'entendais parler d'une histoire de ce genre, je demandais aux élèves victimes, de parler, de donner des noms pour agir au plus vite et j'entendais quelquefois des enseignants, des parents, voire des conseillers d'éducation, s'écrier: "non! on ne dénonce pas!".

Eh bien si! la dénonciation n'est pas la "délation" (=dénoncer des gens pour leurs opinions, qui est répréhensible) et la loi française prévoit que l'on dénonce un malfaiteur sous peine d'être considéré comme complice. "On ne dénonce pas!", donc on laisse les élèves être malheureux, malades, se déscolariser, se jeter par la fenêtre ou les filles se faire brûler vives, et après on défile dans les rues en scandant: "plus jamais cela!" alors qu'on aurait pu parler avant... Et si l'école fonctionnait selon la loi?...Il suffit peut-être de rappeler simplement cela!
http://www.huffingtonpost.fr/katia-blas/harcelement-a-lecole_b_4343020.html?ref=topbar
+1

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement scolaire : Faut-il mettre fin au tabou "On ne dénonce pas" ?

Message par User5899 le Mer 27 Nov 2013 - 2:40

Oui, oui, oui ! Il faut dénoncer le harcèlement. Il faut laisser traîner ses oreilles dans les couloirs, il faut intervenir, c'est notre boulot aussi.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement scolaire : Faut-il mettre fin au tabou "On ne dénonce pas" ?

Message par Cath le Mer 27 Nov 2013 - 11:36

Mais quel adulte dit "On ne dénonce pas " ?scratch 

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement scolaire : Faut-il mettre fin au tabou "On ne dénonce pas" ?

Message par C'est pas faux le Mer 27 Nov 2013 - 11:53

Ce qui me dérange dans cette campagne anti-harcèlement orchestrée par le ministère, et que je trouve bien sûr, sur le fond, positive, c'est que ce sont les enseignants qui vont se trouver désignés responsables.
C'est la pierre qui manquait à l'édifice du discrédit et de l'opprobre.
Quant à la kolossale combine du miniss' pour faire diversion, soyons assez miséricordieux pour ne pas nous y apesantir.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement scolaire : Faut-il mettre fin au tabou "On ne dénonce pas" ?

Message par Apices Juris le Mer 27 Nov 2013 - 15:23

la loi française prévoit que l'on dénonce un malfaiteur sous peine d'être considéré comme complice. (...) Et si l'école fonctionnait selon la loi?...Il suffit peut-être de rappeler simplement cela!
(http://www.huffingtonpost.fr/katia-blas/harcelement-a-lecole_b_4343020.html?ref=topbar
Ouh la la ! Et si l'on commençait par appliquer les vraies loi, plutôt qu'en inventer ? J'aimerais bien que cette ex-proviseur nous dise dans quelle loi elle a pu lire que la non dénonciation d'un malfaiteur est assimilable à la complicité !

D'abord, il n'existe pas d'obligation générale de dénonciation, contrairement à ce qu'elle laisse entendre en parlant de "malfaiteur" sans plus de précision.

Ensuite, dans les cas limitativement énumérés d'obligation de dénonciation que prévoit le code pénal, la non-dénonciation fait l'objet d'une incrimination particulière, il ne s'agit nullement de "complicité".

Enfin, inutile d'agiter le chiffon rouge de la soi-disant complicité pour rappeler les fonctionnaires à leurs devoirs, il suffit de rappeler le 2e alinéa de l'article 40 du code de procédure pénale : « Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l'exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d'un crime ou d'un délit est tenu d'en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs. »

Certes, cette obligation n'est assortie d'aucune sanction, il n'est donc sans doute pas inutile de rappeler les sanctions prévues aux articles 434-1 et suivants du code pénal en cas d'entraves à la saisine de la justice (trois ans de prison et 45000 € d'amende). Mais le code pénal n'impose ici que la dénonciation des crimes. Les fonctionnaires, eux, sont également tenus à la dénonciation des délits. Or, le harcèlement n'est pas un crime, c'est un délit.

_________________
Apices juris non sunt jura.

Apices Juris
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement scolaire : Faut-il mettre fin au tabou "On ne dénonce pas" ?

Message par littlemary le Mer 27 Nov 2013 - 15:38

@Cath a écrit:Mais quel adulte dit "On ne dénonce pas " ?scratch 
L'adulte (et j'en fais partie ) dit souvent "On ne rapporte pas "...
Et j'avoue que je déteste les réflexions du style "Machin a fait ça et Truc il a dit ça...". D'ailleurs en classe je ne punis pas si je n'ai pas pris l'élève sur le fait...
Or, récemment, mon fils est revenu plusieurs fois avec des marques rouges sur la nuque, il a fini par me dire qu'un de ses camarades de classe le pinçait avec ses ongles et qu'il n'allait pas le dire au maître car il punissait aussi ceux qui "rapportaient".
Il a donc appliqué la méthode littlemary Embarassed 
Spoiler:
Après avoir dit au gamin d'arrêter plusieurs fois, il a fini par lui coller une baffe...celui-ci a été pleurer auprès du maître qui a donc convoqué mon fils qui lui a expliqué la situation en terminant par demander au maître quelle était la punition car il sait qu'il ne faut pas taper (mais que la discussion ne servait parfois à rien)
Abasourdi, son instit ne l'a pas puni mais lui a dit de venir le voir si ça se reproduisait.

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement scolaire : Faut-il mettre fin au tabou "On ne dénonce pas" ?

Message par Sphinx le Mer 27 Nov 2013 - 18:16

Comme Littlemary... je déteste les gamins qui viennent brailler à tout bout de champ que Biduuule il a dit çaaaa et que Machine elle m'a priiis mon styloooo, et d'abord Madame, Chose il fait pas son exerciiiice. Maintenant, je crois que je suis claire quand j'explique aux gamins que c'est mal de rapporter et surtout pour des choses qui ne les concernent en rien, et qu'il y a une différence avec le fait d'aller se plaindre quand on a subi soi-même quelque chose de grave, ou à tout le moins de très dérangeant, et je suppose qu'ils l'ont compris puisque j'ai déjà reçu des plaintes de la sorte (pour harcèlement, justement).

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement scolaire : Faut-il mettre fin au tabou "On ne dénonce pas" ?

Message par PabloPE le Mer 27 Nov 2013 - 19:21

@Cath a écrit:Mais quel adulte dit "On ne dénonce pas " ?scratch 
J'en connais... et ils enseignent....

PabloPE
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement scolaire : Faut-il mettre fin au tabou "On ne dénonce pas" ?

Message par PabloPE le Mer 27 Nov 2013 - 19:28

@Sphinx a écrit:Comme Littlemary... je déteste les gamins qui viennent brailler à tout bout de champ que Biduuule il a dit çaaaa et que Machine elle m'a priiis mon styloooo, et d'abord Madame, Chose il fait pas son exerciiiice. Maintenant, je crois que je suis claire quand j'explique aux gamins que c'est mal de rapporter et surtout pour des choses qui ne les concernent en rien, et qu'il y a une différence avec le fait d'aller se plaindre quand on a subi soi-même quelque chose de grave, ou à tout le moins de très dérangeant, et je suppose qu'ils l'ont compris puisque j'ai déjà reçu des plaintes de la sorte (pour harcèlement, justement).
Comprendre oui et non.. mon fils endure depuis 3 ans des insultes parce que son instit lui a répondu une fois "c'est pas la peine de le répéter".... tous n'ont pas forcément le recul ...
Alors je n'ose imaginer ce qui ce serait passé si ceux qui ne sont pas concernés n'avaient pas été le "rapporter"

PabloPE
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement scolaire : Faut-il mettre fin au tabou "On ne dénonce pas" ?

Message par Sphinx le Mer 27 Nov 2013 - 19:35

J'imagine que pour les petits, c'est différent.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement scolaire : Faut-il mettre fin au tabou "On ne dénonce pas" ?

Message par Ajupouet le Mer 27 Nov 2013 - 20:56

veneration 
Cripure a écrit:Oui, oui, oui ! Il faut dénoncer le harcèlement. Il faut laisser traîner ses oreilles dans les couloirs, il faut intervenir, c'est notre boulot aussi.

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.fr   - Facebook

Ajupouet
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement scolaire : Faut-il mettre fin au tabou "On ne dénonce pas" ?

Message par Chaussette le Ven 20 Juin 2014 - 0:03

Je suis fière de mon enfant qui a dénoncé un délit de façon spontanée, tout simplement parce qu'il était indigné, sans se poser de question.
On n'a jamais eu l'idée de lui dire quoi faire, je trouve cela rassurant. Il aurait pu avoir des représailles, l'idée ne l'a pas effleuré!

En revanche, je reste vigilante sur le harcèlement, je pose des questions "sans en avoir l'air", et on a interdit facebook, et autres twitter.
Skype n'aura qu'un temps également, je l'espère...

Chaussette
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement scolaire : Faut-il mettre fin au tabou "On ne dénonce pas" ?

Message par Thalia de G le Ven 20 Juin 2014 - 6:47

Je suis en plein dedans !
Mardi à midi, quatre élèves sont restés en fin du cours pour m'avertir que deux de leurs camarades projetaient de balancer des pétards dans mon cours le dernier jour. Ils ont accepté me m'accompagner chez la cde pour témoigner, bien que l'un d'entre eux ne cessât de répéter "Je balance pas." Même si tous ne sont pas des anges, je crois que toute la classe est bien consciente d'une forme de harcèlement sournois que font régner ces deux petits *** sur toute une classe qui n'en peut mais.

On peut faire aussi le parallèle avec ce qui est préconisé quand il y a soupçon de maltraitance sur enfant : Jean-Pierre Rosenczveig conseille de signaler à la police en cas de soupçon et il précise que dans ce cas le délit de dénonciation abusive n'existe pas.


Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement scolaire : Faut-il mettre fin au tabou "On ne dénonce pas" ?

Message par Hélips le Ven 20 Juin 2014 - 7:00

@PabloPE a écrit:
@Cath a écrit:Mais quel adulte dit "On ne dénonce pas " ?scratch 
J'en connais... et ils enseignent....

pareil, qui se plaignent que "ils auraient été heureux sous l'Occupation" quand c'est eux qui doivent gérer les faits, mais qui se plaignent que "les élèves sont des lâches" quand ils veulent trouver le coupable  Rolling Eyes 
La différence dénonciation/délation n'est pas évidente pour tout le monde...

Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement scolaire : Faut-il mettre fin au tabou "On ne dénonce pas" ?

Message par philann le Ven 20 Juin 2014 - 7:37

J'ai entendu une telle khonnery de la bouche même d'une de mes collègues cette année. Elle a senti passer l'explication de texte !

Outre la bêtise crasse de certains collègues, je pense sincèrement que certains sont inconscients au point de préférer ne rien savoir et faire comme s'il ne se passait rien, plutôt que d'avoir à gérer le problème!

Dans le genre remarque stupide de collègues, il y a aussi le" bah, c'est des histoires de gamins" circulez, il n'y a rien à voir! 😒

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement scolaire : Faut-il mettre fin au tabou "On ne dénonce pas" ?

Message par Ronin le Ven 20 Juin 2014 - 9:17

Voilà, et moi je les récupère après déscolarisation, scarification et autres TS, mais bon, faut rien dire hein !

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement scolaire : Faut-il mettre fin au tabou "On ne dénonce pas" ?

Message par the educator le Ven 20 Juin 2014 - 10:51

On peut faire aussi le parallèle avec ce qui est préconisé quand il y a soupçon de maltraitance sur enfant : Jean-Pierre Rosenczveig conseille de signaler à la police en cas de soupçon et il précise que dans ce cas le délit de dénonciation abusive n'existe pas.
Le problème dans la structure actuelle c'est aussi notre capacité de traitement, et l'ingérence dans la vie des enfants. Surtout que ce volet répressif ne s'accompagne pas vraiment de l'apprentissage de l'empathie et de l'intelligence sociale.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement scolaire : Faut-il mettre fin au tabou "On ne dénonce pas" ?

Message par Thalia de G le Ven 20 Juin 2014 - 10:54

@the educator a écrit:
On peut faire aussi le parallèle avec ce qui est préconisé quand il y a soupçon de maltraitance sur enfant : Jean-Pierre Rosenczveig conseille de signaler à la police en cas de soupçon et il précise que dans ce cas le délit de dénonciation abusive n'existe pas.
Le problème dans la structure actuelle c'est aussi notre capacité de traitement, et l'ingérence dans la vie des enfants. Surtout que ce volet répressif ne s'accompagne pas vraiment de l'apprentissage de l'empathie et de l'intelligence sociale.
Ingérons-nous. Dans ce cas, cela ne me gêne pas du tout.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement scolaire : Faut-il mettre fin au tabou "On ne dénonce pas" ?

Message par the educator le Ven 20 Juin 2014 - 11:30

Le problème, c'est que ce n'est que dans ce cas, et ça ne suffit pas.
Quand l'autre jour on discutait des attitudes attendues par le socle, et de la nécessité de pallier aux manques dans ce domaine en permettant à la structure de les enseigner ou de les éveiller, j'étais loin de faire l'unanimité.
Objectivement, des parents qui apprendraient à leur enfant à être un requin, à écraser les autres (au besoin pour ne pas se faire écraser), voir à y trouver du plaisir, je ne trouverai pas le choix si stupide vu la société dans laquelle ils vont grandir. C'est juste que je ne souhaite pas que mes enfants aient affaire à eux. Mais c'est bien de l'ingérence.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement scolaire : Faut-il mettre fin au tabou "On ne dénonce pas" ?

Message par Thalia de G le Ven 20 Juin 2014 - 11:39

Je comprends mieux. J'ai cru que tu étais contre l'ingérence en cas de maltraitance au sein de la famille.
Et vu comme ça, effectivement, le problème est complexe. Il n'empêche que lorsque le mal est fait, autant signaler les cas possibles de harcèlement, le plus compliqué étant l'exclusion du groupe classe.

J'ajoute qu'il faut dire et répéter aux élèves, surtout les plus jeunes qui ne sont que des enfants, qu'il ne faut pas hésiter à signaler aux adultes les petites agressions apparemment anodines mais systématique d'autres camarades. (la petite pichenette de rien du tout, assénée jour après jour par le costaud de la classe)
Je pense que tu as eu à connaître.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement scolaire : Faut-il mettre fin au tabou "On ne dénonce pas" ?

Message par the educator le Ven 20 Juin 2014 - 11:51

J'ajoute qu'il faut dire et répéter aux élèves, surtout les plus jeunes qui ne sont que des enfants, qu'il ne faut pas hésiter à signaler aux adultes les petites agressions apparemment anodines mais systématique d'autres camarades.
Il faut surtout montrer et démontrer aux auteurs que ces pichenettes n'ont pas de sens et qu'ils ne doivent pas mettre leur force au service du côté obscur.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum