Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par Caspar Goodwood le Dim 6 Avr 2014 - 20:50

Tu as raison, il ne faut pas trop compter sur la prépa à mon avis.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par WonderWoman le Dim 6 Avr 2014 - 21:02

@Dinosaura a écrit:
@Mary Parapluies a écrit:...en même temps, si je dois attendre de trouver un boulot où il n'y ait ni travail ni responsabilités ni deadlines, je ne suis pas sortie des ronces :p (non mais je vois ce que tu veux dire, ma mère était prof de prépa et elle ne s'arrêtait jamais de bosser)

...De toute façon, avec la note administrative lamentable que je me traîne, je ne suis sans doute pas près d'y aller :/

...la vie est vraiment injuste, en fait :'(

Je pense que la piste créative (l'illustration jeunesse) est à creuser, enfin un travail indépendant, sans contact relationnel au quotidien pourrait sans doute te convenir. Après je suis consciente qu'il y a la question financière, mais passe les concours admin et tu auras de quoi vivre pendant le temps que tu te fasses un nom.
J'avais pas lu mais pour être une très grande angoissée, bon sang, le statut d'indépendant c'est l'horreur. Faut se vendre. Démarcher. Prospecter. Faut se battre pour être bien payer, parce que, hé, tu dessines, c'est ta passion, quoi, tu vis pas de ta passion ?
(voir le tumblr très drole : http://monmacon.tumblr.com/ ->

Et dans l'illustration jeunesse, c'est juste un monde de requins. C'est hyper compétitif, y'a beaucoup de concurrence et des gens prêts à tout.
Le temps que tu te fasses un nom, c'est le temps de crever de faim. Je connais très bien, très très très bien un illustrateur jeunesse connu, il a mis plus de 10 ans à s'en sortir.

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par InviteeF le Dim 6 Avr 2014 - 21:06

HS: il est super ce tumblr (à part les fautes), il faut en faire un similaire sur les profs !

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par Dinosaura le Dim 6 Avr 2014 - 21:12

@WonderWoman a écrit:
@Dinosaura a écrit:
@Mary Parapluies a écrit:...en même temps, si je dois attendre de trouver un boulot où il n'y ait ni travail ni responsabilités ni deadlines, je ne suis pas sortie des ronces :p (non mais je vois ce que tu veux dire, ma mère était prof de prépa et elle ne s'arrêtait jamais de bosser)

...De toute façon, avec la note administrative lamentable que je me traîne, je ne suis sans doute pas près d'y aller :/

...la vie est vraiment injuste, en fait :'(

Je pense que la piste créative (l'illustration jeunesse) est à creuser, enfin un travail indépendant, sans contact relationnel au quotidien pourrait sans doute te convenir. Après je suis consciente qu'il y a la question financière, mais passe les concours admin et tu auras de quoi vivre pendant le temps que tu te fasses un nom.
J'avais pas lu mais pour être une très grande angoissée, bon sang, le statut d'indépendant c'est l'horreur. Faut se vendre. Démarcher. Prospecter. Faut se battre pour être bien payer, parce que, hé, tu dessines, c'est ta passion, quoi, tu vis pas de ta passion ?
(voir le tumblr très drole : http://monmacon.tumblr.com/ ->

Et dans l'illustration jeunesse, c'est juste un monde de requins. C'est hyper compétitif, y'a beaucoup de concurrence et des gens prêts à tout.
Le temps que tu te fasses un nom, c'est le temps de crever de faim. Je connais très bien, très très très bien un illustrateur jeunesse connu, il a mis plus de 10 ans à s'en sortir.
 Oui tu as raison, j'y ai pensé après coup.

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par yogi le Dim 6 Avr 2014 - 21:20

On peut se reconvertir au sein de l'EN sans passer par les concours aussi.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par kook le Dim 6 Avr 2014 - 21:30

http://www.biep.fonction-publique.gouv.fr/common/jobSearch/showList
souvent un détachement est possible. Quitte à prendre un profil cadre cat B pour te préserver (car avec ce que tu nous dis, il faut penser en priorité à ta santé).

kook
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par Ilène le Dim 6 Avr 2014 - 21:49

Je n'ai pas tout lu car ça m'angoisse mais je voulais t'envoyer tout mon soutien. Je suis moi aussi phobique sociale et je souffre d'un syndrome anxio-dépressif, et j'ai connu un peu la même chose que toi. J'ai été affectée en collège et ça m'a démolie. Je suis incapable de remettre les pieds dans une classe. Si jamais ça peut t'aider,  il existe un forum dédié à la PS Wink


Dernière édition par Ilène le Lun 7 Avr 2014 - 0:42, édité 1 fois

Ilène
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par dandelion le Dim 6 Avr 2014 - 21:57

Question bête: tu as été très bien classé à l'agrég, donc tu as très bien réussi l'oral. Dès lors, tu peux trouver quand même les ressources pour surmonter tes appréhensions?
Il y a beaucoup d'enseignants (et d'acteurs) qui sont très timides, mais qui parviennent à se sentir à l'aise dans leur métier (certains enseignants ont du mal à prendre la parole en réunion par exemple, alors qu'ils font ça toute la journée devant leurs classes). D'une certaine façon, enseigner peut même être thérapeutique, si bien sûr on ne t'envoie pas au casse-pipe dès le départ (parce que certaines classes feraient craquer à peu près n'importe qui, il faut bien le dire).

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par Ilène le Dim 6 Avr 2014 - 22:11

Dandelion, je ne voudrais pas répondre à la place de Mary qui a peut-être des problématiques très différentes des miennes mais la phobie sociale c'est quand même beaucoup plus complexe que la peur de parler en public ou de la timidité. Et entre la surmonter trois jours à l'agreg ou tous les jours pendant 40 ans, il y a un monde. Après il y a effectivement des enseignants PS qui s'en sortent très bien, mais je crois que quand ça commence mal c'est que c'est mal barré :/

Ilène
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par Mary Parapluies le Dim 6 Avr 2014 - 22:14

Ilène -> merci ! <3

dandelion -> Oui, plus ou moins (j'ai un peu craqué à la fin du commentaire de texte français mais le reste est bien allé...) J'ai aussi réussi à soutenir ma thèse, même si c'est vrai que dans ce cas c'est surtout le jury qui cause, et il y en a une qui m'a bien arraché quelques larmes quand elle a remis en cause toute ma méthode, mais je m'éloigne du sujet. J'ai réussi à enseigner à des L1-L2 pendant trois ans sans trop de soucis, ce n'est pas le fait de parler en public qui est le plus gros problème, c'est que les ados sont imprévisibles, qu'ils n'ont pas envie d'écouter ce qu'on leur raconte, et qu'ils le montrent...

(Mes étudiants de licence n'en avaient aussi souvent rien à faire de ce que je leur racontais, mais dans ce cas ils restaient chez eux ou faisaient des mots croisés, ou, s'ils discutaient avec le voisin, le faisaient assez discrètement. Un auditoire pareil ne me posait pas de problème, s'ils rataient leurs partiels après c'était leur affaire)

Mary Parapluies
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par yogi le Dim 6 Avr 2014 - 23:41

Mary, je te souhaite de trouver réponses et satisfaction. Nous sommes ici pour te soutenir  fleurs 

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par User5899 le Dim 6 Avr 2014 - 23:56

@Mary Parapluies a écrit:Oui, en effet, mais personne n'a pensé à me le dire avant le mois dernier... du coup j'ai fait un dossier avec deux ans de retard, j'attends des nouvelles mais c'est pas gagné -_- Enfin, là encore c'est entièrement ma faute...
Non mais cessez de vous culpabiliser ainsi ! Ce n'est pas "votre faute" ! Quand on est écrasé par une maladie nerveuse, on ne peut pas planifier ce qu'il conviendrait de faire, ça fait partie de la maladie qui justifie l'arrêt. Par ailleurs, si on paie une mutuelle, c'est quand même pour en attendre quelque chose le jour où. Donc laissez de côté la culpabilisation.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par mitochondrie le Lun 7 Avr 2014 - 0:21

@kook a écrit:http://www.biep.fonction-publique.gouv.fr/common/jobSearch/showList
souvent un détachement est possible. Quitte à prendre un profil cadre cat B pour te préserver (car avec ce que tu nous dis, il faut penser en priorité à ta santé).
Non, les détachements sont très contraints, il faut rester dans sa catégorie. J'en ai fait l'amère expérience (et encore, je candidatais à un poste de catégorie A, mais étant agrégée, mon indice était quand même trop élevé).
Il existe un forum sur la reconversion des profs qui essaie de décortiquer toutes ces subtilités administratives.

Mary, je partage tes troubles et une expérience similaire du collège , et je t'envoie tout mon soutien !

mitochondrie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par Mary Parapluies le Lun 7 Avr 2014 - 8:20

Cripure a écrit:
@Mary Parapluies a écrit:Oui, en effet, mais personne n'a pensé à me le dire avant le mois dernier... du coup j'ai fait un dossier avec deux ans de retard, j'attends des nouvelles mais c'est pas gagné -_- Enfin, là encore c'est entièrement ma faute...
Non mais cessez de vous culpabiliser ainsi ! Ce n'est pas "votre faute" ! Quand on est écrasé par une maladie nerveuse, on ne peut pas planifier ce qu'il conviendrait de faire, ça fait partie de la maladie qui justifie l'arrêt. Par ailleurs, si on paie une mutuelle, c'est quand même pour en attendre quelque chose le jour où. Donc laissez de côté la culpabilisation.

Oui m'sieur !

...je peux arguer que c'est la maladie qui fait de moi une "désolée" chronique ?   

Mary Parapluies
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par WonderWoman le Lun 7 Avr 2014 - 9:37

@Mary Parapluies a écrit:Ilène -> merci ! <3

dandelion -> Oui, plus ou moins (j'ai un peu craqué à la fin du commentaire de texte français mais le reste est bien allé...) J'ai aussi réussi à soutenir ma thèse, même si c'est vrai que dans ce cas c'est surtout le jury qui cause, et il y en a une qui m'a bien arraché quelques larmes quand elle a remis en cause toute ma méthode, mais je m'éloigne du sujet. J'ai réussi à enseigner à des L1-L2 pendant trois ans sans trop de soucis, ce n'est pas le fait de parler en public qui est le plus gros problème, c'est que les ados sont imprévisibles, qu'ils n'ont pas envie d'écouter ce qu'on leur raconte, et qu'ils le montrent...

(Mes étudiants de licence n'en avaient aussi souvent rien à faire de ce que je leur racontais, mais dans ce cas ils restaient chez eux ou faisaient des mots croisés, ou, s'ils discutaient avec le voisin, le faisaient assez discrètement. Un auditoire pareil ne me posait pas de problème, s'ils rataient leurs partiels après c'était leur affaire)
Jme dis pareil pour les miens ...

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par WonderWoman le Lun 7 Avr 2014 - 9:41

@Mary Parapluies a écrit:
Cripure a écrit:
@Mary Parapluies a écrit:Oui, en effet, mais personne n'a pensé à me le dire avant le mois dernier... du coup j'ai fait un dossier avec deux ans de retard, j'attends des nouvelles mais c'est pas gagné -_- Enfin, là encore c'est entièrement ma faute...
Non mais cessez de vous culpabiliser ainsi ! Ce n'est pas "votre faute" ! Quand on est écrasé par une maladie nerveuse, on ne peut pas planifier ce qu'il conviendrait de faire, ça fait partie de la maladie qui justifie l'arrêt. Par ailleurs, si on paie une mutuelle, c'est quand même pour en attendre quelque chose le jour où. Donc laissez de côté la culpabilisation.

Oui m'sieur !

...je peux arguer que c'est la maladie qui fait de moi une "désolée" chronique ?   
Hé bien, ton psy a du te le dire mais la culpabilité c'est bien un des symptômes de la dépression.
De plus, la société en général est très culpabilisante pour les personnes atteints de cette maladie, considérés comme "fragiles"... Rien que dans ce fil j'ai lu des choses qui m'ont fait pâlir et me sentir mal et culpabiliser  No 
Donc, tu te sens coupable et désolée de te sentir coupable. C'est "normal", ça va avec le package.

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par florestan le Lun 7 Avr 2014 - 17:16

Mary Parapluies, l'enseignement recouvre une multitude de situations très différents. Comme toi je souffre de troubles anxio-depressifs et n'envisage pas de vivre sans aide médicamenteuse+psy. Par contre je ne souffre pas de phobie sociale et ne peux donc pas me rendre compte du handicap que cela représente.
J'ai enseigné un an en collège ZEP prévention violence en banlieue nord. Ce n'était pas pour moi. j'avais l'impression d'être en enfer et ne pouvais envisager d'y passer cinq ans même avec le pactole que cela représentait à l'époque (certitude de entrer dans l' académie de Paris dans de bonnes conditions). Je ne tenais tout simplement pas le coup. J'ai muté dans un lycée de banlieue "normale " (pile poil le taux de réussite national au bac) et la première fois que j'y ai mis les pieds j'ai eu l'impression de revivre.
En ce qui me concerne les tâches administratives me semblent excessivement rébarbatives mais c'est bien entendu personnel, donc je ne peux te conseiller d'autres concours ( à part conservateur/ bibliothécaire mais c'est plutôt parce que ça "sonne bien" à mes oreilles). Tu as un côté créatif affirmé et l'énorme avantage de l'enseignement , si tu ne te laisses pas bouffer, est que tu as du temps ( et un peu d'argent puisque tu es agrégée).
Je te conseillerais donc de réessayer si l'idée ne te donne pas juste envie de vomir. Tu n'as rien à y perdre.
Courage fleurs

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par JaneB le Lun 7 Avr 2014 - 19:27

Je te conseillerais aussi te tenter en lycée : tu regretterais peut être de ne pas l'avoir fait?
Pour les troubles anxio dépressifs, je connais aussi : comme quoi, on doit être nombreux dans la profession!!

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par Mary Parapluies le Lun 7 Avr 2014 - 19:36

...à vrai dire, vu l'impression générale qu'on a du milieu, j'ai été surprise qu'il n'y ait pas eu plus de dépressifs à me répondre  Laughing <- rire jaune

En tout cas il faut que je fasse cette occupation thérapeutique pour me faire une idée, j'aimerais bien réussir à joindre le médecin de prévention mais avec ses trois bureaux et trois secrétaires dans trois départements il n'y en a jamais aucun des trois qui répond...

Mary Parapluies
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par Al le Lun 7 Avr 2014 - 20:03

Tu peux aussi tomber dans un lycée en poste fixe, te sentir bien dans les locaux, avec les collègues, la Direction, et peut-être que même si les élèves de lycée restent de vieux collégiens, ça t'ira bien quand même. Par contre c'est quand même incivilités au quotidien, si on supporte pas du tout, vaut mieux changer de métier.

Pour la prépa, il me semblait que les postes en filières littéraires sont très restreints et "trustés". En prépa S/HEC c'est beaucoup plus facile (j'y fais actuellement un rempla) MAIS c'est 40 gaillards d'1m90 qui n'en ont rien à f... de ta matière. (Pas vous ? ok, j'ai encore décroché le gros lot ^^). Et plus ils sont bons dans les matières à coeff, moins ils ont envie de fonctionner avec toi  Laughing j'ai dû exclure en prépa, dans une classe "d'élite", donc... faut pas idéaliser, on doit fournir un boulot de dingue pour des lycéens améliorés (donc des collégiens sur-améliorés). Pas facile pour une jeune femme sensible de s'imposer dans ces conditions non plus.

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par mblonde le Mar 8 Avr 2014 - 17:11

@Mary Parapluies a écrit:Comme j'ai écrit dans mon premier message, chez moi l'anxiété et la dépression sont un état chronique - je suis comme ça depuis au moins le début de l'adolescence et je le serai sans doute jusqu'à la fin de ma vie, je ne sais pas s'il existerait un métier qui ne me mettrait pas dans "cet état"... A vrai dire, la seule période ces dernières années où je me sois sentie "bien" a été celle où j'enseignais à mes L1 en fac, et je donnerais beaucoup pour pouvoir y retourner, mais...

Ces derniers temps, n'ayant rien à faire depuis que j'ai soutenu ma thèse, j'ai tenté pendant un moment de voir ce que cela donnerait si je faisais de l'illustration ma priorité numéro un. Je n'ai rien d'autre à faire de mes journées que de dessiner, ma grande passion dans la vie. Résultat : j'ai passé le mois de mars dans un état profondément dépressif au point de passer des heures au lit tous les jours. Alors franchement, je n'attends pas un métier où je me sente bien, seulement un où je sois vaguement capable de fonctionner...


Le métier d'enseignant est un métier très très déstabilisant car il fait resurgir beaucoup de choses parfois inconscientes face à ces adolescents. On a dès fois des réactions complètement disproportionné face à des choses ou des remarques anodines de certains enfants (encore que le pire ce ne sont pas toujours les gamins mais l'administration). EN parler à un (bon) thérapeute permet de faire le point, de comprendre ce qui est à l'oeuvre et de prendre du recul. Personnellement j'en suis arrivé à la conclusion que (quasi) tout professeur devrait un jour faire ce travail. Je suis sure que tu trouveras un métier qui te convienne à défaut du métier de professeur, il faut te faire confiance.

Je comprends bien ta situation pour avoir vécu une situation similaire (et connaitre beaucoup de gens dans ce cas). Après une thèse, se retrouver en collège à plein temps avec une administration souvent peu conciliante c'est une situation très violente. Tu pourras peut être en sortir. J'avais une collègue l'année dernière dans la classe de 4e dont j'étais PP qui s'est retrouvé comme toi en collège après une thèse (et normalienne) et plusieurs années d'enseignement à l'ENS Lyon. Son poste à l'ENS avait été supprimé (elle était AGPR) et elle s'est retrouvé du jour au lendemain en face de classe de collège à enseigner le français alors qu'elle n'avait fait que du latin depuis plusieurs années. Autant te dire que, outre le problème de la matière, la confrontation à des collégiens a été difficile. J'ai beaucoup essayé de l'aider mais je suis partie du collège un peu prématurément du fait de ma grossesse et je ne sais pas comment l'année s'est terminé.

Enfin n'hésite pas à ouvrir aussi l'oeil à l'université. J'ai une amie agrégée (pareil nommé en collège etc) qui a réussi à avoir un poste en IUT pour enseigner la communication. Ce n'est pas forcément dans ces compétences de base mais elle est plutôt contente.

mblonde
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par Mary Parapluies le Mar 8 Avr 2014 - 17:34

J'ouvre, j'ouvre  Shocked Shocked (do. not. blink)

Bon, là c'est le printemps, il fait beau, les oiseaux et les marteaux-piqueurs chantent dehors, je me sens optimiste... ça ne va sans doute pas durer, mais j'en profite...


Mais tu as raison par rapport au fait que ça fasse ressortir des choses inconscientes, le fait que j'aie été victime de harcèlement quand j'étais élève a sans doute joué dans l'affaire... ça, et effectivement je suis hypersensible et je m'identifiais beaucoup trop aux élèves...

Mary Parapluies
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par mblonde le Mar 8 Avr 2014 - 23:03

Sinon je connais aussi une fille qui a finit dans la finance à Londres après sa thèse sur Sophocle  Very Happy 

mblonde
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par Schéhérazade le Mar 8 Avr 2014 - 23:12

Comment a-t-elle fait?

Mary, je ne sais pas quoi te conseiller, mais te souhaite plein de courage trefle 

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par mblonde le Mer 9 Avr 2014 - 8:54

Je ne sais pas exactement, je ne l'ai rencontré qu'une fois rapidement à Londres.Il faut que je demande à notre amie commune. C'est une normalienne ça a surement joué et les pays anglosaxons sont beaucoup plus ouverts à des profils atypiques qu'en France. Dans ces pays avoir une thèse n'est pas suspect comme cela est parfois perçu en France, c'est au contraire très prestigieux, on considère qu'un docteur est un atout par la boite et que la thèse fait appel à de nombreuses compétences en dehors du strict sujet (alors qu'en France quelqu'un qui vient de faire de la recherche pendant plusieurs années est souvent mal considéré). De toute manière dans ces pays il est plus facile de virer quelqu'un donc on est plutôt en mode "on t'embauche (même si c'est pas ton domaine/pas les diplômes), on voit ce que ça donne et on te garde éventuellement". ALors qu'en France, les entreprises sont plus frileuses. Les deux systèmes ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Il y a plus de débouchés que ce qu'on veut bien penser pour les littéraires (j'ai d'autres exemples aussi). Bien sur c'est un peu éloigné de la matière mais plus ça va plus il est difficile pour les boites de trouver des gens qui savent rédiger correctement. Cela devient une vraie compétence valorisable. J'ai entendu un sujet là dessus sur France Info il y a quelques jours et voir aussi cet article http://lexpansion.lexpress.fr/entreprises/les-fautes-d-orthographe-ont-elles-un-cout-pour-les-entreprises_1396818.html.

Après c'est évident qu'en France, il est plus difficile qu'ailleurs de valoriser un profil un peu atypique. Mais on s'éloigne du sujet

mblonde
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)

Message par grandesvacances le Mer 9 Avr 2014 - 10:45

Mary, as-tu envisagé l'enseignement hors EN ?
En post bac, il existe par exemple des cours de communication/expres​sion( ou quelle que soit l'appellation qu'on leur donne...) dans les écoles supérieures de commerce, les écoles de design, etc... et des cours de culture générale et de grammaire dans les prépas ortho.

Bon courage à toi !

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum