Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Bilan social du ministère 2012-2013 : le point sur les ressources humaines, effectifs, carrières et conditions de travail des personnels d'enseignement scolaire.

par John le Ven 2 Mai 2014 - 21:09
Le bilan social dresse un portrait de l’ensemble des personnels, enseignants et autres personnels de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur au cours de l'année 2012-2013. Il présente les indicateurs utiles au pilotage des ressources humaines contribuant au fonctionnement du système éducatif : effectifs détaillés et caractéristiques des personnels, carrières, conditions de travail. Cette première partie couvre les personnels rémunérés par le ministère au titre de la mission « enseignement scolaire ».
Le rapport de 174 pages est disponible ici :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/2012-2013_Enseignement_scolaire/71/8/DEPP_Bilan_social_2012_2013_enseignement_scolaire_317718.pdf

Au programme, entre autres :
Champs et sources utilisés, données de référence, évolutions des effectifs
Les personnels du ministère de l'éducation nationale en 2012-2013
Les rémunérations
Les concours de la session 2012
Les promotions
La mobilité géographique
Les retraites
Les lieux d'exercice
Les congés pour raisons de santé
La formation continue
La politique sociale
Les élections professionnelles


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Bilan social du ministère 2012-2013 : le point sur les ressources humaines, effectifs, carrières et conditions de travail des personnels d'enseignement scolaire.

par User5899 le Ven 2 Mai 2014 - 22:30
Un élément intéressant dans ce rapport :

Salaire brut annuel en équivalent temps plein annualisé des personnels
titulaires du secteur public en France métropolitaine
Les personnels enseignants :
Dans le premier degré : 31 280 € (dont 5,0 % de primes)
Dans le second degré : 39 200 € (dont 14,6 % de primes)

Ensemble des enseignants : 35 400 € (dont 10,6 % de primes)
Les personnels non enseignants :
Personnels de catégorie A : 46 670 € (dont 17,0 % de primes)

Personnels de catégorie B : 29 660 € (dont 17,4 % de primes)
Personnels de catégorie C : 22 300 € (dont 13,0 % de primes)
Ensemble des non-enseignants : 34 900 € (dont 16,3 % de primes)


Dernière édition par Cripure le Ven 2 Mai 2014 - 23:31, édité 1 fois (Raison : graisse)
avatar
John
Médiateur

Re: Bilan social du ministère 2012-2013 : le point sur les ressources humaines, effectifs, carrières et conditions de travail des personnels d'enseignement scolaire.

par John le Ven 2 Mai 2014 - 22:32
Très juste !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Bilan social du ministère 2012-2013 : le point sur les ressources humaines, effectifs, carrières et conditions de travail des personnels d'enseignement scolaire.

par User5899 le Ven 2 Mai 2014 - 23:32
Ne croirait-on pas que nous sommes payés dix mois étalés sur douze ? bounce

Razz
avatar
Zenxya
Grand sage

Re: Bilan social du ministère 2012-2013 : le point sur les ressources humaines, effectifs, carrières et conditions de travail des personnels d'enseignement scolaire.

par Zenxya le Sam 3 Mai 2014 - 0:07
Ce qui m'a étonné :
rapport, bas de page 50 a écrit:Dans le premier degré, les instituteurs, qui sont les seuls enseignants de catégorie B, ont une rémunération moins importante.

Je ne savais pas que les instituteurs étaient sur la grille B.
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Bilan social du ministère 2012-2013 : le point sur les ressources humaines, effectifs, carrières et conditions de travail des personnels d'enseignement scolaire.

par Ronin le Sam 3 Mai 2014 - 0:17
Les instituteurs oui, les PE sont catégorie A.

_________________
avatar
henriette
Médiateur

Re: Bilan social du ministère 2012-2013 : le point sur les ressources humaines, effectifs, carrières et conditions de travail des personnels d'enseignement scolaire.

par henriette le Sam 3 Mai 2014 - 1:05
@Ronin a écrit:Les instituteurs oui, les PE sont catégorie A.
Je pensais qu'ils avaient tous été reclassés petit à petit.
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Bilan social du ministère 2012-2013 : le point sur les ressources humaines, effectifs, carrières et conditions de travail des personnels d'enseignement scolaire.

par Ronin le Sam 3 Mai 2014 - 1:33
Il reste quelques irréductibles, ils sont, comme les inspecteurs compétents, forts rares et discrets.

_________________
avatar
John
Médiateur

Re: Bilan social du ministère 2012-2013 : le point sur les ressources humaines, effectifs, carrières et conditions de travail des personnels d'enseignement scolaire.

par John le Dim 4 Mai 2014 - 3:37
Pendant l’année scolaire, un enseignant du premier degré à temps complet déclare, en moyenne, 44 heures de travail par semaine, dont 25 h 30 en présence d’élèves, reflétant leur obligation de service d’enseignement en classe et en aide personnalisée. Les 18 h 30 hors de la présence d’élèves se répartissent ainsi : 13 heures consacrées aux activités pédagogiques (préparation des cours, corrections des copies), deux heures et demie aux activités avec la communauté éducative (collègues, parents) et 3 heures à d’autres missions liées à l’enseignement (conseils d’écoles, surveillance d’études ou de cantine, etc.).
Les directeurs d’école déclarent un temps légèrement plus important (45 heures) que les enseignants en élémentaire (environ 43 heures) et que ceux en maternelle (38 h 30).
Dans le second degré, un enseignant à temps complet déclare, en moyenne, 41 heures de travail par semaine, qui se répartissent pour moitié entre temps passé avec les élèves et pour moitié en temps consacré à d’autres activités. Parmi ces dernières, ce sont les activités pédagogiques qui consomment le plus d’heures de travail, soit près de 16 heures. Les activités avec la communauté éducative et les autres tâches liées à l’enseignement (entretien de laboratoires ou d’ateliers, conseils de classe, etc.) prennent autant de temps aux enseignants, soit 2 h 40 chacune. Les professeurs certifiés déclarent un temps sensiblement plus important (43 heures) que leurs collègues : plus de 39 heures pour les agrégés et les professeurs de lycée professionnel (PLP) et 37 h 30 pour les Peps.
http://cache.media.education.gouv.fr/file/2012-2013_Enseignement_scolaire/71/8/DEPP_Bilan_social_2012_2013_enseignement_scolaire_317718.pdf
(page 29)

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Bilan social du ministère 2012-2013 : le point sur les ressources humaines, effectifs, carrières et conditions de travail des personnels d'enseignement scolaire.

par Daphné le Dim 4 Mai 2014 - 8:44
@henriette a écrit:
@Ronin a écrit:Les instituteurs oui, les PE sont catégorie A.
Je pensais qu'ils avaient tous été reclassés petit à petit.

Pas tous, mais bon il ne doit pas en rester beaucoup.
Concenant le reclassement, un instituteur - catégorie B donc - au 11ème échelon était reclassé au 8ème échelon des PE, qui ont excatement la même grille indiciaire que les certifiés, PEPS, PLP, CPE.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Bilan social du MEN, salaires et horaires : une vie de prof à la loupe

par Celadon le Lun 5 Mai 2014 - 16:36
http://www.lexpress.fr/education/salaires-et-horaires-une-vie-de-prof-a-la-loupe_1535787.html#xtor=AL-447
Extrait :
"Une professeure de collège dans la quarantaine travaillant 41 heures par semaine et gagnant entre 2400 et 2900 euros nets par mois. Voilà le portrait robot de l'enseignant français "moyen", établi sur la base des données issues du bilan social annuel du ministère de l'Education Nationale. Un portrait-robot qui cache en réalité beaucoup de disparités, suivant l'âge, le sexe, ou le niveau de diplôme... Instantanés."

avatar
mathmax
Fidèle du forum

Re: Bilan social du ministère 2012-2013 : le point sur les ressources humaines, effectifs, carrières et conditions de travail des personnels d'enseignement scolaire.

par mathmax le Lun 5 Mai 2014 - 17:41
Je pense qu'ils confondent le brut et le net, non ?

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Bilan social du ministère 2012-2013 : le point sur les ressources humaines, effectifs, carrières et conditions de travail des personnels d'enseignement scolaire.

par dandelion le Lun 5 Mai 2014 - 17:44
@mathmax a écrit:Je pense qu'ils confondent le brut et le net, non ?
En tout cas que le salaire médian des agrégés s'élève à 3400 euros, ça me surprend.
avatar
toniakroger
Niveau 5

Re: Bilan social du ministère 2012-2013 : le point sur les ressources humaines, effectifs, carrières et conditions de travail des personnels d'enseignement scolaire.

par toniakroger le Lun 5 Mai 2014 - 17:53
je suppose qu'ils comptent aussi les HSA, les heures de colle en prépa etc.Parce que 3400 euros nets c'est peu ou prou le net d'un agrégé hors classe au dernier échelon de la hors-classe

41 heures hebdo. Même si c'est "seulement" ça, (et à mon sens c'est souvent bien plus), ils sont où nos RTT?
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Bilan social du ministère 2012-2013 : le point sur les ressources humaines, effectifs, carrières et conditions de travail des personnels d'enseignement scolaire.

par Celadon le Lun 5 Mai 2014 - 17:55
C'est un article discret, hein, ils ne vont pas non plus faire un battage monstre autour des 41 h hebdo des profs, sinon, sur qui vont-ils taper après ?
plotch
Habitué du forum

Re: Bilan social du ministère 2012-2013 : le point sur les ressources humaines, effectifs, carrières et conditions de travail des personnels d'enseignement scolaire.

par plotch le Lun 5 Mai 2014 - 17:57
@toniakroger a écrit:je suppose qu'ils comptent aussi les HSA, les heures de colle en prépa etc.Parce que 3400 euros nets c'est peu ou prou le net d'un agrégé hors classe au dernier échelon de la hors-classe

41 heures hebdo. Même si c'est "seulement" ça, (et à mon sens c'est souvent bien plus), ils sont où nos RTT?

A lire le dernier article de Brighelli c'est le salaire d'un prof de prépa en fin de carrière puisqu'il s'agirait de son salaire Smile
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Bilan social du ministère 2012-2013 : le point sur les ressources humaines, effectifs, carrières et conditions de travail des personnels d'enseignement scolaire.

par Lefteris le Lun 5 Mai 2014 - 17:59
Ils doivent confondre le brut et le net, ce sont des traitements quasiment de fin de carrière et hors -classe dans les deux cas. Dans la réalité , 2480 €, c'est à peu près  le 10ème échelon de certifié , avec l'ISOE (sans les HS).  Tout le monde n'est pas au 10ème échelon à 41 ans ( il faut avoir tout passé au grand choix).


edit : ce matin 7/05 , Dominique Seux en parle. Le billet est sur son blog

http://blogs.lesechos.fr/index.php?page=forum&id_article=14639.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Dwarf
Grand Maître

Salaires des enseignants : Le dernier rapport du ministère de l'Éducation met en lumière les très fortes disparités entre les traitements qui règnent au sein même de l'Éducation nationale.

par Dwarf le Ven 9 Mai 2014 - 19:48
Salaires des enseignants : la grande inégalité

Le dernier rapport du ministère de l'Éducation met en lumière les très fortes disparités entre les traitements qui règnent au sein même de l'Éducation nationale.

On croit la fonction publique rigide et on pense que les enseignants ont l'égalité chevillée au corps. Un rapport vient bousculer ces idées reçues en mettant en lumière les très fortes disparités qui règnent parmi les quelque 750 000 enseignants du secteur public. Près de 65 000 euros par an séparent le salaire le plus bas d'un professeur des écoles de la rémunération la plus élevée d'un professeur de chaire supérieure ! Des écarts qui s'expliquent par les niveaux d'enseignement et les différents corps, mais pas seulement. Ils se ressentent à l'intérieur même de ces corps, et l'ancienneté représente un avantage décisif.

Concernant les salaires bruts, la moyenne annuelle des titulaires du secteur public s'élève à 35 400 euros, les primes correspondant à 10,6 % du total. Mais dans le détail, cette moyenne ne correspond pas à grand-chose. Ainsi, le premier degré, c'est-à-dire le primaire, souffre d'une différence dans les traitements très importante : les rémunérations du personnel enseignant du second degré (39 200 euros, dont 14,6 % de primes) dépassent celles du premier (31 280, dont seulement 5 % de primes).

Suite ici : http://www.lepoint.fr/societe/salaires-des-enseignants-la-grande-inegalite-08-05-2014-1820624_23.php#xtor=EPR-6-[Newsletter-Mi-journee]-20140509

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
John
Médiateur

Re: Bilan social du ministère 2012-2013 : le point sur les ressources humaines, effectifs, carrières et conditions de travail des personnels d'enseignement scolaire.

par John le Sam 10 Mai 2014 - 16:12
Les professeurs français ont la réputation de ne pas être très bien payés. Une réputation justifiée si l'on en croit le bilan social 2012-2013 publié par le ministère de l’Education nationale. Si le salaire des professeurs est relativement bas, c’est surtout les écarts entre les niveaux d'enseignement qui sont frappants.

Chaque année, le ministère de l'Education nationale fait le point sur ses effectifs. Le bilan permet, cette année, d’avoir un aperçu précis des niveaux de revenu des enseignants.

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20140509.OBS6696/enseignement-les-profs-francais-sont-mal-payes.html?xtor=RSS-17

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum