Elève hyperactif : que faire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Elève hyperactif : que faire ?

Message par Raoul Volfoni le Mer 7 Mai 2014 - 22:05

Parmi les classes que je viens de prendre en main (enfin, d'essayer de prendre en main), j'ai un élève diagnostiqué hyperactif, et je ne sais pas quoi faire avec lui. J'ai eu la classe quatre heures jusqu'à maintenant ; il y a eu une heure normale durant laquelle il a noté le cours et s'est à peu près tenu, mais sinon, le reste du temps...
-Il parle, avec les autres élèves, seul ou essaie de parler avec moi ;
-Il dessine, découpe, joue avec tout ce qui lui tombe sous la main ;
-Il essaie de faire des paniers dans la poubelle ;
-Il s'amuse à bloquer la porte de la classe avec sa table, ou au contraire à l'ouvrir pour tendre la tête dans le couloir ;
-Il se lève, se balade dans la classe ;
-Il pique les affaires de celui qui a la chance d'être assis derrière ;
-Il dissèque ses stylos ;
-Il dessine des croix gammées sur des petits papiers qu'il distribue à ses camarades (premier cours avec cette classe, super !);
-Etc.
La première heure, je lui ai fait faire le plan de classe histoire de l'occuper, il a adoré, et m'en a d'ailleurs refait un l'heure d'après. Mais bon, on ne va pas faire des plans de classe toute l'année... A chaque fin d'heure, je suis obligée de parler de lui au CPE. Ce matin, je lui ai mis un mot dans son carnet, j'ai cru qu'il allait pleurer. Je ne peux pourtant pas laisser passer ses sottises parce qu'il est hyperactif... d'autant que la classe est dure et que les autres ne comprennent pas qu'on le traite différemment.
Bref : je ne sais pas quoi faire de ce garçon. A mon sens, il aurait sa place en SEGPA, mais le fait est qu'il est en 5ème classique. Il est incontrôlable - pas violent, mais avec idées alak, il faut le surveiller comme le lait sur le feu. Sa mère le suit plus ou moins ; hier, j'ai remarqué que les mots dans le carnet n'avaient pas été signés depuis mars ; le CPE a appelé, ce matin c'était signé.
Le CPE et le principal-adjoint m'ont dit qu'il s'épanouissait dans les activités non scolaires (sécurité routière, visite des pompiers, par exemple). Pour ce qui est du scolaire, c'est désespéré ; il ne note pas le cours, rend des copies blanches... Les autres sont très vachards avec lui, et je pense qu'il doit pas mal souffrir.
Auriez-vous des idées de choses à lui faire faire, pas forcément pour qu'il améliore son niveau (ça, je n'y songe même pas) mais au moins pour le garder occupé et sous contrôle ? Merci d'avance !

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elève hyperactif : que faire ?

Message par sena le Mer 7 Mai 2014 - 22:29

Qu'il soit hyperactif ok mais il semble profiter de ce statut....je pense entre autre aux croix gammées...
Dans un premier temps je le placerai à une table ou les camarades ne le regardent pas...donc pas devant.
Ensuite j'établirai un contrat de comportement, des règles de vie.
Sur les questions scolaires si c'est un hyperactif je faciliterai l'écriture des leçons tout en proposant des activités liées à celles-ci ( formes ludiques) ....c'est plus facile à dire qu'à mettre en place. Mais je crois qu'il n' y a pas de recette miraculeuse...

sena
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elève hyperactif : que faire ?

Message par philann le Mer 7 Mai 2014 - 22:36

être hyperactif...peut poser problème pour suivre les cours mais ne justifie en rien les croix gammées ou de se balader dans la classe!

Quand il a un comportement injustifiable, tu punis!
Il a besoin autant qu'un autre gamin d'apprendre les règles, sinon à un problème réel, va s'ajouter un problème d'éducation...ce qui ne lui rendra pas service.

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elève hyperactif : que faire ?

Message par surfeuse le Jeu 8 Mai 2014 - 9:52

La médicalisation à outrance des cas d'élèves pénibles et indisciplinés permet tous les alibis et justifie toutes les incuries administratives...

_________________
"L'école est faite pour libérer les enfants de l'amour de leurs parents. C'est une machine de guerre contre la famille "
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." (Alain).

surfeuse
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elève hyperactif : que faire ?

Message par philann le Jeu 8 Mai 2014 - 10:14

@surfeuse a écrit:La médicalisation à outrance des cas d'élèves pénibles et indisciplinés permet tous les alibis et justifie toutes les incuries administratives...

Le problème est de trouver une juste mesure....parce que l'hyperactivité existe (ma tutrice en a un dans sa classe et il est loin d'être "indiscipliné". En revanche, la prise en compte du problème médical ne justifie pas tout! C'est comme avec un élève dyslexique: j'accepte de ne pas avoir les mêmes attentes en gramm et ortho qu'avec un élève lamda...mais ce n'est en rien une excuse acceptable pour être feignant. professeur 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elève hyperactif : que faire ?

Message par Ellida le Jeu 8 Mai 2014 - 10:58

L'hyperactivité est une chose, les croix gammées et le reste autre chose... Là, je suis d'accord avec les autres, l'élève en profite. Les élèves hyperactifs ont du mal à se concentrer, ils "sautent" sur leur chaise mais ils doivent respecter les règles comme les autres. Et, en ayant déjà eu plusieurs, ils en sont capables même si c'est difficile.
C'est trop facile de se cacher derrière un mot.

Ellida
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elève hyperactif : que faire ?

Message par Raoul Volfoni le Jeu 8 Mai 2014 - 11:10

Oui, il en profite, clairement. De plus, il est sous traitement médicamenteux, il devrait donc avoir moins de mal à se tenir tranquille... mais en fait, je crois qu'on ne lui a jamais vraiment demandé de le faire.
Je punis lorsque son comportement est inacceptable (souvent, donc) mais mon but serait de lui fournir une occupation pour ne pas avoir à le punir sans cesse... S'il a quelque chose à faire, il fiche la paix (à peu près) et je peux voler dans les plumes des autres pénibles de la classe (soit un bon nombre)...
Dans les conditions actuelles, il est clairement incapable de suivre le programme (de 5ème ou de CE1, d'ailleurs ; ce n'est même pas une question de difficulté mais de concentration), mais il est là, il va passer en 4ème... enfin ça me désole - mais ça, c'est un autre problème.
Merci pour vos réponses, en tout cas...

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elève hyperactif : que faire ?

Message par V.Marchais le Jeu 8 Mai 2014 - 11:15

Je ne suis pas compétente pour la prise en charge de problèmes psy.
Ma compétence - et mon rôle - c'est d'assurer un cours pour une vingtaine d'enfants, pas de gérer un cas à plein temps. Cela suppose le respect d'un règlement intérieur. Si Hyperactif ne respecte pas ce règlement, il est sanctionné, comme tout le monde, jusqu'à l'exclusion de cours si nécessaire. Si la Vie Sco veut jouer à l'HP, grand bien lui fasse, moi, j'ai autre chose à faire.
Être humain, compréhensif, attentif à soutenir dans ses efforts un enfant qui a du mal à se canaliser (avec ou sans diagnostic médical, d'ailleurs, peu importe), c'est une chose. Laisser un môme empêcher le bon déroulement du cours, quelle que soit la raison, en est une autre.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elève hyperactif : que faire ?

Message par titrit le Jeu 8 Mai 2014 - 13:19

idem, on ne peut gérer un comportement hyperactif en classe, si l'élève n'arrive pas à garder au minimum son calme: ceci pour avoir eu un 6ème particulièrement pénible l'année dernière. La solution est de l'envoyer en perm. J'avais d'ailleurs trouvé assez incroyable de n'avoir pas été averti de sa maladie (pas de dossier, pas d'avs, pas de conseils à son sujet). Ce gamin était incapable de comprendre les règles, il faisait vraiment n'importe quoi et devenait dangereux : il pouvait jeter un stylo sur un élève, renverser un pot d'eau sur le dessin d'une autre élève, dessiner des horreurs sur le carnet de correspondance volé à un élève...
J'ajoute que c'était mes premières classes.  humhum 

titrit
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elève hyperactif : que faire ?

Message par Simone Boué le Jeu 8 Mai 2014 - 13:45

J'ai eu l'an dernier un élève du même acabit qui prenait en plus de la R*ta*ine afin de mieux se comporter. Evidemment ça ne fonctionnait pas.
Alors nous avons fait un pacte :
- tu as le droit de dessiner des choses sur LA feuille que je te donne et uniquement celle-ci.
- tu peux effacer le tableau / noter/ faire passer la poubelle
MAIS
- tu te tais
- tu me regardes et non pas les autres.

Simone Boué
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elève hyperactif : que faire ?

Message par Volubilys le Jeu 8 Mai 2014 - 15:11

Le dessin de croix gammées n'a rien a voir avec l'hyperactivité...

L'hyperactivité c'est un problème attention et un besoin impulsif et désordonné de bouger.
Les règles d'or sont de canaliser et limiter les distractions. (et faire la part des choses entre ce qui relève de l'hyperactivité et des bêtises.)

Il faut être très clair avec lui sur ce que l'on attend de lui, le lui dire au début de la séance, quitte à le lui écrire et le rappeler à l'ordre immédiatement. Ne pas oublier non plus qu'il ne se contrôle pas et que donc il faut rester raisonnable dans les objectifs, et que l'hyper-répression ne fonctionne pas, au contraire ça va le stresser et faire augmenter son agitation.
Il faut le placer en classe loin des portes et fenêtres (source de distraction), seul si possible (les autres aussi c'est de la distraction), au fond (car sinon il va se retourner en permanence pour voir ce qui se passe dans la classe).
Réduire au minimum vital le matériel à sa disposition sur sa table et autour de lui.
Gérer le temps pour lui (j'utilise une double pendule : l'heure réelle, et l'heure à laquelle il faut avoir fini l'exercice, on peut aussi utiliser un time-timer, je fais aussi horloge parlante : là tu devrais être à la question deux, il te reste X temps, maintenant tu passes à l'exercice 3....)
Pour le canaliser, j'ai installé une Bouncyband à sa table, ça lui permet de bouger sans déranger toute la classe et donc de se canaliser. En effet il ne peut pas réprimer totalement et efficacement son besoin de bouger sur de longues périodes, il faut donc trouver un moyen de libérer cette énergie sans pénaliser les autres élèves. (mon article sur la chose)
Il existe aussi de sorte de coussin dynamique à poser dans sa chaise, (qui en produisant une assise légèrement instable l'oblige à garder une posture dynamique et canalise son énergie, mais c'est cher.)
Pour les très très agité, il existe des objets/couvertures lestés que l'on pose sur leur genoux ou sur leurs épaules (ces objets sont utilisés aussi pour les autistes).
On peut lui fournir une sorte de balle anti-stress qu'il peut écraser et maltraiter à volonté, ce qui lui permet de se canaliser et d'enquiquiner moins le reste de la classe.

Bon, ce que je dis n'est pas forcément applicable dans le secondaire.  Un hyperactif, c'est épuisant à gérer, même quand on arrive à le canaliser...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elève hyperactif : que faire ?

Message par Volubilys le Jeu 8 Mai 2014 - 15:15

@titrit a écrit:idem, on ne peut gérer un comportement hyperactif en classe, si l'élève n'arrive pas  à garder au minimum son calme: ceci pour avoir eu un 6ème particulièrement pénible l'année dernière. La solution est de l'envoyer en perm. J'avais d'ailleurs trouvé assez incroyable de n'avoir pas été averti de sa maladie (pas de dossier, pas d'avs, pas de conseils à son sujet). Ce gamin était incapable de comprendre les règles, il faisait vraiment n'importe quoi et devenait dangereux :  il pouvait jeter un stylo sur un élève, renverser un pot d'eau sur le dessin d'une autre élève, dessiner des horreurs sur le carnet de correspondance volé à un élève...
J'ajoute que c'était mes premières classes.  humhum 
Ce que tu décris tient plus du trouble du comportement que de l'hyperactivité.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elève hyperactif : que faire ?

Message par Magic Marmotte le Jeu 8 Mai 2014 - 16:05

@surfeuse a écrit:La médicalisation à outrance des cas d'élèves pénibles et indisciplinés permet tous les alibis et justifie toutes les incuries administratives...

Dans le cas précis du TDAH, parler de médicalisation à outrance me choque; la prescription de la méthylphénidate (molécule présente dans tous les traitements médicamenteux du TDAH) est très encadrée & ne se fait pas sans moult réflexions de la part de la plupart des parents.
Comme l'explique très bien Volubilis, il me semble qu'il faut distinguer ce qui est dû au trouble et ce qui est de l'ordre de l'éducatif. Les élèves dont parlent Titrit et Raoul ont des carences éducatives; ils se croient tout permis.
Le TDAH est une difficulté; il ne peut pas être une excuse.
Le vie est injuste: on peut être chiant et TDAH!  Laughing 

Magic Marmotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elève hyperactif : que faire ?

Message par Raoul Volfoni le Ven 9 Mai 2014 - 22:49

Merci pour ces avis !
Aujourd'hui, l'élève en question faisait le pont... ça m'a fait des vacances (et une classe bien moins pénible, les autres élèves sont plus détendus en son absence).
Je garde l'idée de la Bouncyband, c'est simple et ça peut être efficace !

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elève hyperactif : que faire ?

Message par Madame_Prof le Ven 9 Mai 2014 - 23:09

@V.Marchais a écrit:Je ne suis pas compétente pour la prise en charge de problèmes psy.
Ma compétence - et mon rôle - c'est d'assurer un cours pour une vingtaine d'enfants, pas de gérer un cas à plein temps. Cela suppose le respect d'un règlement intérieur. Si Hyperactif ne respecte pas ce règlement, il est sanctionné, comme tout le monde, jusqu'à l'exclusion de cours si nécessaire. Si la Vie Sco veut jouer à l'HP, grand bien lui fasse, moi, j'ai autre chose à faire.
Être humain, compréhensif, attentif à soutenir dans ses efforts un enfant qui a du mal à se canaliser (avec ou sans diagnostic médical, d'ailleurs, peu importe), c'est une chose. Laisser un môme empêcher le bon déroulement du cours, quelle que soit la raison, en est une autre.

Eh oui... J'ai un élève dans le même genre, sauf que rien n'est fait par ailleurs pour le sanctionner sous prétexte que... (je passe les détails, je veux garder mon anonymat, mais un peu le même profil que celui de Raoul), le CPE est plutôt de notre côté, mais pas la direction. J'ai fait des rapports pour des choses inadmissibles, qui auraient valu un conseil de discipline ailleurs, mais la direction enrobe, couvre, reporte, imagine des solutions, constate l'échec, reporte à nouveau, etc. Il en devient presque un objet d'étude !!! Ça me bouffe, et en fait je n'ai pas vraiment d'autre choix que de l'exclure à chaque cours, ou plutôt une fois sur deux car j'essaye de ne pas en abuser. Comme tu le dis, je ne peux pas assurer correctement mon cours pour les autres élèves (qui en plus, sont assez difficiles à gérer), et j'en ai marre. Il est très malin, et je crois qu'il prend beaucoup de plaisir à repousser sans cesse les limites, c'est devenu un jeu pour lui, même si à la base oui y a un terrain psy et des médicaments, etc.

Bref, désolée Raoul, je n'aide pas ! En tout cas, sinon, pour plusieurs élèves un peu hyperactifs (oui, on en a beaucoup car le collège accueille un public spécialisé), j'instaure parfois de petits contrats (exemple que j'ai en tête pour un de mes élèves : s'il a quelque chose à dire, il lève la main, et doit compter jusqu'à 20 dans sa tête sans parler, je l'interroge rapidement sinon il ne tient pas plus, et je dois lui rappeler le contrat environ 3 fois dans le cours, ce qui ne l'empêche pas de s'adresser aux autres, mais moins à moi), ou certains sont autorisés à lire quand ils ont besoin de décrocher quelques minutes (ceux qui font ça le gèrent bien, après ils referment le livre et se remettent à écouter).

Pour l'élève dont je parle au début, j'ai remarqué qu'il était plus facile de le gérer quand il était au fond de la salle seul, qu'au premier rang sous mon nez. Effectivement, les autres le voient moins, et moi j'arrive à moins me focaliser sur lui, je l'ignore... jusqu'au moment où il fait en sorte que je ne puisse plus l'ignorer  Rolling Eyes

 Sleep Ouf, c'est le week-end !

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum