Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Snuipp - Les enseignants du premier degré s'estiment mal formés pour l'accueil des élèves handicapés.

par John le Mer 28 Mai 2014 - 1:58
Selon une étude du SNUipp publiée ce mardi, la majorité des enseignants du premier degré s'estiment mal formés à la prise en charge des élèves handicapés...

Plus de 90% des enseignants du primaire sont favorables à l’accès des élèves handicapés aux établissements ordinaires, mais ils ne s’estiment pas assez formés sur ce point, selon une enquête du SNUipp publiée ce mardi.

Un manque de préparation qu’ils jugent d’autant plus préjudiciable que depuis la loi 2005, les enseignants accueillent de plus en plus d’élèves handicapés, à l’instar de Maud*, qui exerce en maternelle en région parisienne: «Chaque année, j’ai au moins un élève handicapé dans ma classe de moyenne section». Idem pour Lucien*, instituteur en CE2 à Paris: «Une année j’ai même eu trois élèves handicapés: un dyslexique, un dyscalculique et un enfant qui souffrait d’un handicap moteur», raconte-t-il.
http://www.20minutes.fr/societe/1387061-les-enseignants-souvent-desarmes-face-aux-eleves-handicapes

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Laura Ingalls
Niveau 7

Re: Snuipp - Les enseignants du premier degré s'estiment mal formés pour l'accueil des élèves handicapés.

par Laura Ingalls le Mer 28 Mai 2014 - 8:47
Tout à fait d'accord, et nous sommes l'objet d'un odieux chantage affectif à ce sujet, si l'on essaie de faire entendre notre voix, on passe pour "le méchant enseignant pas tolérant qui ne veut pas accepter d'élèves handicapés dans sa classe...". Tout le monde nous montre du doigt, et pas une seule fois n'est évoquée le manque de formation, certes, mais surtout le manque de moyens. Parce que quand on accueille un enfant différent dans sa classe, ce n'est de formation dont a le plus besoin, mais surtout de personnel supplémentaire pour aider à gérer la situation au mieux pour tout le monde.

Mais quand on sait que plein d'enseignants en IME, en CLIS, et ailleurs sont sur ces postes sans aucune formation et sans parfois avoir eu le choix, que peut on attendre d'autre de la part de notre hiérarchie? Ces enfants, qui auraient besoin des enseignants les plus compétents dans ce domaine, se retrouvent souvent à passer l'année avec des quasi débutants, qui n'ont pas toujours la vocation, et personne ne dit rien, même les parents, trop contents (et ça se comprend) que leur enfant ait une place dans un établissement...

Pour info, je parle d'expérience, étant moi même titulaire du CAPSAIS, j'ai travaillé longtemps dans ce milieu. Mon mari, pour son premier poste, a été envoyé en IME (il n'a pas eu le choix, il était officiellement remplaçant et c'était donc en tant que tel qu'il y est allé). Ce n'était pas son truc, il a détesté. Tout le monde y perd dans ce genre de situation.
avatar
JEMS
Modérateur

Re: Snuipp - Les enseignants du premier degré s'estiment mal formés pour l'accueil des élèves handicapés.

par JEMS le Mer 28 Mai 2014 - 8:51
J'enlèverai "du premier degré"...  Neutral nous sommes tous désarmés devant l'accueil des élèves à handicap.
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Snuipp - Les enseignants du premier degré s'estiment mal formés pour l'accueil des élèves handicapés.

par Thalia de G le Mer 28 Mai 2014 - 14:30
@JEMS a écrit:J'enlèverai "du premier degré"...  Neutral nous sommes tous désarmés devant l'accueil des élèves à handicap.
Je ne saurais mieux dire. Sacrée hypocrisie que cette loi de 2005 qui nous enjoint d'accueillir les élèves reconnus handicapés, à moyens constants, bien qu'ils soient reconnus par la mdph, suivis par un sesad, bénéficient d'un pps.
Deux dans un classe à 29, je fais comment ?

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Snuipp - Les enseignants du premier degré s'estiment mal formés pour l'accueil des élèves handicapés.

par Thalia de G le Mer 28 Mai 2014 - 14:32
@Laura Ingalls a écrit:Tout à fait d'accord, et nous sommes l'objet d'un odieux chantage affectif à ce sujet, si l'on essaie de faire entendre notre voix, on passe pour "le méchant enseignant pas tolérant qui ne veut pas accepter d'élèves handicapés dans sa classe...". Tout le monde nous montre du doigt, et pas une seule fois n'est évoquée le manque de formation, certes, mais surtout le manque de moyens. Parce que quand on accueille un enfant différent dans sa classe, ce n'est de formation dont a le plus besoin, mais surtout de personnel supplémentaire pour aider à gérer la situation au mieux pour tout le monde.

Mais quand on sait que plein d'enseignants en IME, en CLIS, et ailleurs sont sur ces postes sans aucune formation et sans parfois avoir eu le choix, que peut on attendre d'autre de la part de notre hiérarchie? Ces enfants, qui auraient besoin des enseignants les plus compétents dans ce domaine, se retrouvent souvent à passer l'année avec des quasi débutants, qui n'ont pas toujours la vocation, et personne ne dit rien, même les parents, trop contents (et ça se comprend) que leur enfant ait une place dans un établissement...

Pour info, je parle d'expérience, étant moi même titulaire du CAPSAIS, j'ai travaillé longtemps dans ce milieu. Mon mari, pour son premier poste, a été envoyé en IME (il n'a pas eu le choix, il était officiellement remplaçant et c'était donc en tant que tel qu'il y est allé). Ce n'était pas son truc, il a détesté. Tout le monde y perd dans ce genre de situation.

J'ai réagi au quart de tour en citant le message de JEMS, mais je souscris totalement à ce que tu écris.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Snuipp - Les enseignants du premier degré s'estiment mal formés pour l'accueil des élèves handicapés.

par atrium le Mer 28 Mai 2014 - 18:34
Je ne suis pas mal formé: je ne suis pas formé du tout.

Laura Ingalls: +1 Le chantage affectif et le mensonge aux familles...

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
neomath
Neoprof expérimenté

Re: Snuipp - Les enseignants du premier degré s'estiment mal formés pour l'accueil des élèves handicapés.

par neomath le Mer 28 Mai 2014 - 19:56
@Thalia de G a écrit:
@JEMS a écrit:J'enlèverai "du premier degré"...  Neutral nous sommes tous désarmés devant l'accueil des élèves à handicap.
Je ne saurais mieux dire. Sacrée hypocrisie que cette loi de 2005 qui nous enjoint d'accueillir les élèves reconnus handicapés, à moyens constants, bien qu'ils soient reconnus par la mdph, suivis par un sesad, bénéficient d'un pps.
Deux dans un classe à 29, je fais comment ?
+1
Cette histoire de "manque de formation" est parfaitement ridicule et relève de l'hypocrisie la plus totale. Qui croit sérieusement qu'il y a une méthode qu'il suffirait d'apprendre pour gérer en même temps 30 élèves lambda et un enfant handicapé ? Personne, bien sûr, mais c'est tellement plus commode d'éviter ainsi la question des moyens. Il est bien triste qu'un syndicat d'enseignants participe à ce genre de mascarade.

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
avatar
kero
Grand sage

Re: Snuipp - Les enseignants du premier degré s'estiment mal formés pour l'accueil des élèves handicapés.

par kero le Mer 28 Mai 2014 - 20:01
@neomath a écrit:Cette histoire de "manque de formation" est parfaitement ridicule et relève de l'hypocrisie la plus totale. Qui croit sérieusement qu'il y a une méthode qu'il suffirait d'apprendre pour gérer en même temps 30 élèves lambda et un enfant handicapé ? Personne, bien sûr, mais c'est tellement plus commode d'éviter ainsi la question des moyens. Il est bien triste qu'un syndicat d'enseignants participe à ce genre de mascarade.

C'est marrant parce que cet après-midi, j'écoutais la dernière émission de Rue des écoles, sur l'apprentissage des fondamentaux. Un représentant du SNUIPP était là et, concernant les lacunes actuelles en français et mathématiques, il ne cessait de pointer du doigt le manque de formation des enseignants (et la non utilisation, disait-il, des avancées récentes de la recherche sur ces questions). Tarte à la crème qu'il a ressorti au moins 4 fois pendant l'émission. Par contre, dès qu'il était question de manque de moyens et de classes surchargées, il balayait l'argument.

Un même discours pour tous les problèmes. Ça simplifie.
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Snuipp - Les enseignants du premier degré s'estiment mal formés pour l'accueil des élèves handicapés.

par atrium le Mer 28 Mai 2014 - 20:26
Notat (ex instit spécialisée) expliquait lundi dernier à Vandel qui l'interviewait sur France Info, que faire suivre le même programme à tous les élèves était, je cite, "une chimère", sauf à faire des classes à 15. Dommage qu'il faille prendre sa retraite du SGEN pour redevenir lucide.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Snuipp - Les enseignants du premier degré s'estiment mal formés pour l'accueil des élèves handicapés.

par doublecasquette le Mer 28 Mai 2014 - 21:15
Eh bien dites donc ! Il était temps... Après avoir contribué à détruire l'éducation spécialisée, après avoir applaudi l'intégration puis l'inclusion des enfants handicapés dans des classes surchargées au nom de l'égalité des chances, se rendre compte qu'il y a quelque chose qui cloche, c'est méritoire !
Bravo le Snuipp !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/
avatar
LouisBarthas
Neoprof expérimenté

Re: Snuipp - Les enseignants du premier degré s'estiment mal formés pour l'accueil des élèves handicapés.

par LouisBarthas le Mer 28 Mai 2014 - 21:44
@John a écrit:

Plus de 90% des enseignants du primaire sont favorables à l’accès des élèves handicapés aux établissements ordinaires,
Le problème n'est pas d'être favorable ou non à l'accueil d'élèves handicapés, il est de savoir si l'école peut assumer le rôle qui lui revient, à savoir d'instruire les élèves. L'institution scolaire n'est pas faite pour "accueillir" les élèves mais pour les instruire. Dit-on de l'armée qu'elle est un lieu d'accueil ou un "lieu de vie", comme le répètent les fossoyeurs de l'école ?
Les élèves handicapés doivent aller à l'école non pour y être "accueillis" mais pour être instruits, ils ont le droit d'être instruits comme les autres. Il s'agit de penser l'instruction des handicapés et non leur "accueil" ; il faut réfléchir aux conditions de l'instruction de l'ensemble des élèves et non "accueillir" des élèves handicapés n'importe comment, sans se demander si leur instruction est possible dans un environnement donné, à quel type d'instruction chacun peut avoir accès et de quel type d'instruction il a besoin.


Dernière édition par LouisBarthas le Mer 28 Mai 2014 - 23:33, édité 1 fois

_________________
Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
A quels enfants allons-nous laisser le monde ? - Jaime Semprun
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Snuipp - Les enseignants du premier degré s'estiment mal formés pour l'accueil des élèves handicapés.

par Ronin le Mer 28 Mai 2014 - 22:10
La seule chose que le snuipp sache faire c'est pleurer. Puis demander des moyens, pour poursuivre avec les mêmes erreurs qu'actuellement mais plus vite. Donc, bon, leurs avis, leurs "analyses", on a vu ce que ça a donné : le dispositif plus de maîtres que de classes contre le soutien à la réforme des rythmes. Le degré zéro de la réflexion.

_________________
Contenu sponsorisé

Re: Snuipp - Les enseignants du premier degré s'estiment mal formés pour l'accueil des élèves handicapés.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum