Séquence sur le conte, votre avis

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par Celeborn le Dim 3 Aoû 2014 - 17:10

Le schéma narratif n'aide absolument pas à la compréhension de quoi que ce soit. Il suffit d'expliquer qu'il se passe quelque chose d'inhabituel, de violent, d'anormal, et qu'il va falloir trouver une solution aux problèmes posés. Voilà, ça prend 2 minutes, et encore je suis large. Ensuite, on peut plutôt s'occuper d'étudier le texte au lieu de chercher absolument à le découper en 5 tranches qui portent des noms abscons et eux-mêmes assez incompréhensibles.

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par Elle aime le Dim 3 Aoû 2014 - 17:45

V. Marchais,

Je me permets de te citer car ton propos (qui suit) m'avait beaucoup aidé à construire mon chapitre sur les contes ("Contes d'autrefois et de toujours") :
V. Marchais a écrit:Il ne s'agit pas de savoir comment ces récits nous influencent (ce verbe évoque un phénomène trop direct) mais de mettre à jour la valeur d'archétype des personnages (très peu caractérisés, réduits à un ou deux traits symboliques et à une fonction) et la manière dont ces récits nous aident à nous construire, à intégrer certaines nécessités en les formulant sur le mode symbolique : nous sommes tous un peu la belle princesse qui se sent sous-estimée et qui rêve de se révéler au grand jour, le prince qui s'affirme dans l'action et agit en libérateur, la marâtre jalouse, la sorcière destructrice... Ces récits parlent, sur le mode symbolique, des difficultés de la vie, des interdits, des passages, transformations (de gueuse à princesse, de tailleur à prince) à accepter pour grandir, prendre place dans le monde des adultes. C'est parce que ce propos est universel que la fortune des contes ne faiblit pas. Jette un coup d'oeil sur la synthèse consacrée au conte traditionnel dans Terre des Lettres 6e : elle parle des archétypes et du cheminement initiatique suggéré par le récit. Tu verras comment tu peux adapter cette investigation à tes propres textes.
http://www.neoprofs.org/t14922-inspection-prochaine
Je pense que cela peut aider notre collègue.

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."

Elle aime
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par F.Lemoine le Lun 4 Aoû 2014 - 0:35

Loida a écrit:Je viens à peine de m'inscrire sur ce site, et je vois que la discussion date de quelque temps déjà mais je souhaitais quand même intervenir car je la trouve très intéressante.
Je débute par le conte avec les 6e à la rentrée. Et justement, le schéma narratif sera abordé dès la deuxième séance, pour d'une part que les élèves connaissent la composition d'un conte (comme disait Eily) et d'autre part, j'espère que ça les aidera à la compréhension de lecture.
Pour voir cette notion, j'ai mis en "puzzle" le texte. Voilà!

Cela fait 20 ans que j'enseigne. Depuis que je ne leur parle plus de la Morphologie du conte de Propp, étrangement mes élèves ne se sont jamais autant sentis concernés par les histoires, l'évolution des personnages, les thèmes rencontrés dans les contes. Hasard ?
Ils ont 11 ou 12 ans, ils ne sont pas à la fac.
En revanche cette approche peut les aider, dans un deuxième temps, à rédiger leur propre histoire. Mais d'abord le sens. Sinon, tout cela est bien stérile.

F.Lemoine
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par Eily le Mar 5 Aoû 2014 - 17:05

Le sens bien entendu ! Mais lorsqu'on leur fait écrire un conte, ils doivent bien se rendre compte de la logique de la structure !

Eily
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par F.Lemoine le Mar 5 Aoû 2014 - 17:25

Mais c'est exactement ce que je viens d'écrire, non ?  scratch

F.Lemoine
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par abricotedapi le Ven 8 Aoû 2014 - 16:39

Loida a écrit:En fait je débute tout juste ma carrière d'enseignant et j'ai tendance à suivre les manuels, et un des objectifs dans l'un d'eux est, je cite, de "délimiter et nommer les différentes étapes du conte"
Attention : les manuels font des propositions d'activités. Certaines activités ne correspondent pas bien aux programmes, sont trop ambitieuses, mal formulées, trop longues, bref, pas à refaire telles quelles. Il vaut mieux lire les programmes que les manuels. Tout n'est pas pertinent et il ne faut pas chercher à suivre le manuel dans son intégralité. Tu pioches des textes, des exercices et des idées qui correspondent à tes objectifs, ta progression.

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par Siggy le Ven 8 Aoû 2014 - 16:53

@abricotedapi a écrit:
Loida a écrit:En fait je débute tout juste ma carrière d'enseignant et j'ai tendance à suivre les manuels, et un des objectifs dans l'un d'eux est, je cite, de "délimiter et nommer les différentes étapes du conte"
Attention : les manuels font des propositions d'activités. Certaines activités ne correspondent pas bien aux programmes, sont trop ambitieuses, mal formulées, trop longues, bref, pas à refaire telles quelles. Il vaut mieux lire les programmes que les manuels. Tout n'est pas pertinent et il ne faut pas chercher à suivre le manuel dans son intégralité. Tu pioches des textes, des exercices et des idées qui correspondent à tes objectifs, ta progression.

Oui je note! Dans la majorité des cas je formule d'une autre manière les questions/exercices et je raccourcis souvent les textes proposés.

Siggy
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par solale le Dim 24 Aoû 2014 - 17:49

@V.Marchais a écrit:
@Eily a écrit:Je ne me vois pas amputer ma séquence, et dix séances est un minimum pour les contes. Une heure par texte, de quoi tenir septembre octobre. Pour le schéma narratif, il me semble essentiel pour etudier les contes. Sans cela, comment expliques-tu la construction du conte ?

Le schéma narratif n'est pas essentiel pour étudier les contes.
Il peut éventuellement permettre de formaliser et de guider l'écriture d'un conte, nuance.
Mais quand on étudie un texte, on s'intéresse à autre chose : que nous dit ce texte ? Quels questions soulève-t-il ? Quels symboles convoque-t-il ? Quel est son sens profond ? En quoi est-il frappant ? important ? dérangeant ? réjouissant ? (liste non exhaustive)
À chaque fois que tu utilise un texte exclusivement pour travailler des points du schéma narratif (et en une heure, tu n'auras guère le temps de faire davantage), tu tournes le dos à une vraie démarche de lecture, de jouissance de l'histoire, de ce qu'elle nous dit, et de la construction d'une interprétation. C'est dommage. En outre, c'est fort aride, de bien peu d'intérêt pour un lecteur moyen, comme en sont nos élèves, et si la désaffection pour la lecture a sans aucun doute de multiples causes, cette manière asséchante d'aborder les textes en est sûrement une.

Tu peux pourtant conduire un travail qui te permettra tout aussi bien de dégager au moment de faire écrire les étapes du conte, tout en t'attachant à tout autre chose, au sens de l'histoire.

Par exemple, quand j'étudie Cendrillon, je fais d'abord lire le début en demandant aux élèves si Cendrillon leur paraît occuper sa juste place, et pourquoi. Ils ont plein de choses à dire : déclassement arbitraire signalé par le texte, sentiment d'injustice face aux qualités de Cendrillon. Puis nous lisons la suite de l'histoire, nous voyons le rôle de la fée et le renversement qui s'opère à la fin, rendant à l'héroïne sa juste place.

Ensuite, je travaille sur La Belle au Bois dormant. On y approfondit le rôle des Fées, amorcé précédemment, qui apparaissent explicitement comme des figures du Destin, garantes du bon ordre des choses. (C'est d'autant plus manifeste que la fée au rouet n'est pas sans évoquer les Parques, que je fais découvrir aux élèves à cette occasion, si ce n'est déjà fait.)

Avec Les Fées, nous retrouvons ce rôle et la logique de châtiment et récompense qui prévaut dans les contes.

Bref, ce faisant, je travaille sur l'histoire, des motifs récurrents (renversement entre le début et la fin, punition ou récompense), sur le rôle symbolique des personnages (sans réduire le merveilleux à un catalogue d'objets dépourvu de signification, comme on le voit trop souvent), sur l'interprétation des textes. Rien de formel. Et pourtant, quand j'ai fait tout ça, il m'est aisé, en une séance d'une heure, de prendre appui sur ces études pour retrouver, avec les élèves, les principales étapes d'un conte, celles qu'ils auront à respecter en écrivant. Et comme on le fait quand j'annonce la rédaction, la démarche prend alors tout son sens. Et elle ne suppose pas de réduire la lecture des textes à la mise en évidence de quelque grille toute faite qui ne dira pas grand chose du récit singulier que les élèves ont sous les yeux.

Bref, je pense qu'il est possible de se débarrasser de tous ces schémas bien asséchants sans nuire au travail sur le conte, bien au contraire.

J'espère ne pas me montrer trop docte, mais te donner envie d'essayer d'autres approches, moins formelles. Je suis convaincue que les élèves aussi bien que toi y trouveriez beaucoup de plaisir.

bonjour, ça fait vraiment du bien de te lire...j'ai bossé au début de l'été avec des copines sur une séquence dédiée aux contes de Perrault et le "débat" était le même..J'ai laissé tomber ce qu'elles suggéraient pour lire chaque conte de Perrault comme un récit qui nous disait quelque chose sur l'époque de Perrault, sur les moeurs et même sur nous-mêmes de façon intemporelle, cependant, contrairement à toi, je ne suis pas encore arrivée à une vraie progression de lecture la-dessus, l'objectif étant d'étudier la plupart des contes de ma mère l'Oye puisque les élèves achètent le recueil...Si cela t'est possible, je voudrais vraiment que tu précises davantage ta séquence sur le conte qui a l'air de correspondre parfaitement à ce que je veux faire, enfin de ce que je pressens car je ne suis pas aussi à l'aise que toi ds la manière d'y arriver, autrement dit dans les activités concrètes à proposer aux élèves pr chacun des contes...Ainsi le Petit Poucet me semble un conte d'apprentissage, récit d'initiation mais comment faire pr que les élèves en arrivent à cette conclusion? Ainsi Barbe-bleue est un conte de la transgression, le chat botté souligne l'importance du rang associé à la richesse matérielle, bref, je serais ravie d'échanger la-dessus avec toi...merci par avance Smile

solale
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par V.Marchais le Dim 24 Aoû 2014 - 18:45

Bonjour Solale,

Mon chapitre sur le conte mélange plusieurs auteurs, ce n'est donc sans doute pas ce que tu recherches. Je n'ai d'ailleurs jamais étudié tous les contes de Perrault, mais je peux te dire ce que je mets en évidence dans ceux que je travaille.
- La Belle au Bois dormant : je travaille sur le rôle des fées qui président à la destinée de la princesse, la parant de mille dons et lui jetant une malédiction. Je rapproche ce rôle de celui des Parques, la figure de la sorcière étant ici assez éloquente, avec son rouet, et le texte qui parle de "l'arrêt des Fées" auquel on ne peut se soustraire (mais je laisse de côté la seconde partie du conte, plus étiologique). Le prince ne rencontre aucun obstacle réel, les épines s'écartant devant lui, et progressant magiquement vers l'endroit de sa destinée.
- Cendrillon : on retrouve ce rôle de la fée qui permet ici de réparer une injustice en remettant Cendrillon à sa juste place, à la fois morale (la vertu récompensée, motif que l'on retrouvera dans Les Fées) et sociale. On peut travailler aussi sur les éléments merveilleux et le motif de la métamorphose.
- La Barbe-Bleue, c'est la mise en scène des passions, la passion de la curiosité qui va entraîner la catastrophe chez la femme, mais aussi la passion de la jalousie, de la défiance, et la démesure du châtiment chez Barbe-bleue, qui entraîne un nouveau châtiment et, contre toute attente, une fin heureuse pour la femme fautive.
- Le Petit Poucet, je vois ça moins comme un roman d'apprentissage à proprement parler que comme la possibilité d'une révélation, un peu comme dans Cendrillon, où le héros va conquérir sa juste place. Dès le début du récit, il est décrit comme différent de ses frères, il est celui qui ne dit rien mais réfléchit et qu'on prend pour un simplet à cause de son silence même. Le tout petit, le bon à rien, par son esprit et ses ressources, viendra à bout des épreuves et conjurera le sort de sa famille. On peut le mettre en évidence en travaillant sur l'image de Poucet au début et la manière dont cette image s'inverse au fil du conte.
- Le Chat botté, c'est la revanche de l'esprit sur l'adversité, une sorte de picaresque merveilleux qui ne peut exister que dans les contes, seul lieu du XVIIe siècle où les fils de meunier peuvent devenir marquis et les tailleurs rois. Le chat matois et rusé, cousin du renard, et surtout du valet de comédie, peut, tel Scapin, procurer au fils déshérité une fortune inespérée.
Je fais l'impasse sur Le Petit Chaperon rouge, ses parodies toutes plus médiocres les unes que les autres m'en ayant proprement dégoûtée, et ce conte me paraissant moins riche que les autres.
Avec une bonne classe, on peut faire un sort aux moralités qui sont toujours à double détente, chez Perrault.
En évaluation, je donne généralement Les Fées, court et accessible, qui permet de réinvestir le rôle des Fées, le motif de la faute et de la récompense, et le vocabulaire étudié en classe.
Je peux te transmettre cette éval, si besoin.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par Ruggera7 le Lun 25 Aoû 2014 - 7:19

Je lis cette discussion avec beaucoup d'intérêt... Moi non plus je ne fais plus travailler les élèves sur le schéma narratif, même si, pour l'écriture, je les guide en ce sens pour les aider à mieux organiser leurs textes... Je comprends bien ce que Véronique raconte au sujet de son fils qui est dégoûté de la matière à force d'avoir travaillé sur des notions de ce type et ainsi d'avoir négligé le sens du texte. Au fil des années on apprend à se libérer de ce que les formateurs nous ont dit à l'IUFM. Mais ce n'est pas facile pour moi!
Moi aussi je donne souvent "les Fées" à mes élèves. Véronique, j'aimerais bien, si tu es d'accord, recevoir aussi cette évaluation pour comparer et surtout aussi pour voir comment tu enchaines les questions. J'avoue que c'est quelque chose qui me pose souvent problème, ne réussissant pas à aboutir facilement à une question finale permettant d'évaluer la compréhension globale du sens.
Merci d'avance de bien vouloir m'aider.

Ruggera7
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par solale le Lun 25 Aoû 2014 - 10:37

@V.Marchais a écrit:Bonjour Solale,

Mon chapitre sur le conte mélange plusieurs auteurs, ce n'est donc sans doute pas ce que tu recherches. Je n'ai d'ailleurs jamais étudié tous les contes de Perrault, mais je peux te dire ce que je mets en évidence dans ceux que je travaille.
- La Belle au Bois dormant : je travaille sur le rôle des fées qui président à la destinée de la princesse, la parant de mille dons et lui jetant une malédiction. Je rapproche ce rôle de celui des Parques, la figure de la sorcière étant ici assez éloquente, avec son rouet, et le texte qui parle de "l'arrêt des Fées" auquel on ne peut se soustraire (mais je laisse de côté la seconde partie du conte, plus étiologique). Le prince ne rencontre aucun obstacle réel, les épines s'écartant devant lui, et progressant magiquement vers l'endroit de sa destinée.
- Cendrillon : on retrouve ce rôle de la fée qui permet ici de réparer une injustice en remettant Cendrillon à sa juste place, à la fois morale (la vertu récompensée, motif que l'on retrouvera dans Les Fées) et sociale. On peut travailler aussi sur les éléments merveilleux et le motif de la métamorphose.
- La Barbe-Bleue, c'est la mise en scène des passions, la passion de la curiosité qui va entraîner la catastrophe chez la femme, mais aussi la passion de la jalousie, de la défiance, et la démesure du châtiment chez Barbe-bleue, qui entraîne un nouveau châtiment et, contre toute attente, une fin heureuse pour la femme fautive.
- Le Petit Poucet, je vois ça moins comme un roman d'apprentissage à proprement parler que comme la possibilité d'une révélation, un peu comme dans Cendrillon, où le héros va conquérir sa juste place. Dès le début du récit, il est décrit comme différent de ses frères, il est celui qui ne dit rien mais réfléchit et qu'on prend pour un simplet à cause de son silence même. Le tout petit, le bon à rien, par son esprit et ses ressources, viendra à bout des épreuves et conjurera le sort de sa famille. On peut le mettre en évidence en travaillant sur l'image de Poucet au début et la manière dont cette image s'inverse au fil du conte.
- Le Chat botté, c'est la revanche de l'esprit sur l'adversité, une sorte de picaresque merveilleux qui ne peut exister que dans les contes, seul lieu du XVIIe siècle où les fils de meunier peuvent devenir marquis et les tailleurs rois. Le chat matois et rusé, cousin du renard, et surtout du valet de comédie, peut, tel Scapin, procurer au fils déshérité une fortune inespérée.
Je fais l'impasse sur Le Petit Chaperon rouge, ses parodies toutes plus médiocres les unes que les autres m'en ayant proprement dégoûtée, et ce conte me paraissant moins riche que les autres.
Avec une bonne classe, on peut faire un sort aux moralités qui sont toujours à double détente, chez Perrault.
En évaluation, je donne généralement Les Fées, court et accessible, qui permet de réinvestir le rôle des Fées, le motif de la faute et de la récompense, et le vocabulaire étudié en classe.
Je peux te transmettre cette éval, si besoin.

bonjour véronique.
D'abord, je te remercie de ta prompte réponse et de la précision de celle-ci. Cela m'éclaire grandement...Moi aussi je voulais travailler sur le symbolisme des contes mais je limitais qlq peu cela à ce que les contes disent psychanalytiquement et cela me semblait qd mm très délicat à faire passer à de petits "shoupi" (bon, ils ne le sont pas tous hein?) sixièmes! Ta séquence me plait bcp vraiment, c'était un peu cela que j'avais imaginé mais sans avoir la pertinence de ta démarche, je vais m'atteler à ma tâche du coup de façon sûrement plus sympa après tes conseils..Cela m'aiderait bcp oui si tu voulais bien partager avec moi ton évaluation oui, je n'ai jamais donné les Fées en évaluation pour ma part, le faisant tjrs en classe justement pour essayer de montrer la pertinence de ce maudit schéma narratif (que je vomis volontiers moi aussi). L'an dernier, j'avais donné le début de Barbe-bleue (situation initiale + élément déclencheur), le questionnaire étant orienté sur la caractérisation des personnages mais je ne suis pas contente du tout de ce que je fais sur le conte chaque année alors que j'aime bcp cette séquence..J'attends donc ta propre évaluation pour me rendre compte de mes erreurs Smile

solale
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par V.Marchais le Lun 25 Aoû 2014 - 10:56

Oh la la ! Solale, ne va pas te flageller. J'ai plus de 15 ans de boutique, ça aide un peu, tout de même ! S'il faut confesser ses erreurs, je vais prendre de la place sur ce fil, mais on s'en fiche, on essaie tous de progresser d'année en année.

Je te mets donc mon éval sur Les Fées, mais ne t'attends pas à quelque chose d'extraordinaire : j'ai une partie de cours (éval des connaissances apprises), des questions de compréhension très simples et des exigences sur le plan méthodologique et rédactionnel (rédiger des phrases complètes, savoir justifier une réponse, insérer une citation du texte correctement...), c'est tout. En Sixième, je n'attends guère plus des élèves.

Bon, ça veut pas. Je dois faire du ménage avant. Je reviens...

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par V.Marchais le Lun 25 Aoû 2014 - 10:58

Nouvel essai...

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par Ruggera7 le Lun 25 Aoû 2014 - 10:59

Pour moi aussi Véronique???? Merci! I love you

Ruggera7
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par Ruggera7 le Lun 25 Aoû 2014 - 11:00

Merci!!! Je regarde...

Ruggera7
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par V.Marchais le Lun 25 Aoû 2014 - 11:02

Nan, Ruggera, pas pour toi ! Interdit de regarder ! Laughing

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par Ruggera7 le Lun 25 Aoû 2014 - 11:04

veneration veneration veneration

Ruggera7
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par V.Marchais le Lun 25 Aoû 2014 - 11:12

lol!

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par solale le Lun 25 Aoû 2014 - 11:14

@V.Marchais a écrit:Oh la la ! Solale, ne va pas te flageller. J'ai plus de 15 ans de boutique, ça aide un peu, tout de même ! S'il faut confesser ses erreurs, je vais prendre de la place sur ce fil, mais on s'en fiche, on essaie tous de progresser d'année en année.

Je te mets donc mon éval sur Les Fées, mais ne t'attends pas à quelque chose d'extraordinaire : j'ai une partie de cours (éval des connaissances apprises), des questions de compréhension très simples et des exigences sur le plan méthodologique et rédactionnel (rédiger des phrases complètes, savoir justifier une réponse, insérer une citation du texte correctement...), c'est tout. En Sixième, je n'attends guère plus des élèves.

Bon, ça veut pas. Je dois faire du ménage avant. Je reviens...

Ca a marché, merci. Et j'ai regardé rapidement ce qui m'a l'air d'être un contrôle de fin de séquence (c'est comme ça que j'appelle ça moi Smile ) tout à fait pertinent. Merci encore pour le partage. Oh, ça commence à faire moi aussi, je suis nouvelle ici mais ds le sacro-saint MEN, j'ai déjà 10ans de boutique moi aussi...Pourtant aucune certitude sur l'enseignement des Lettres pour ma part (je précise bien pour notre discipline car j'ai l'impression que c'est tellement plus facile pour les autre disciplines quand tu entends parler les collègues) et cela est qd mm source de pas mal d'angoisse colmatée par de nombreuses heures (trop!) de travail souvent peu productif néanmoins... Sad

Merci en tout cas pour cet échange, il est très enrichissant. J'aurais voulu t'avoir comme collègue toi au lieu des scies que le MEN a deversé dans mon bahut Embarassed

solale
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par V.Marchais le Lun 25 Aoû 2014 - 11:20

Malheureuse ! Je bouffe tous les curly quand y a un apéro...

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par zinzinule le Lun 25 Aoû 2014 - 11:25

@V.Marchais a écrit:Malheureuse ! Je bouffe tous les curly quand y a un apéro...
Pour ça aussi, topela (ça fait au moins une raison pour laquelle il ne faudrait pas qu'on soit collègues...)

zinzinule
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par V.Marchais le Lun 25 Aoû 2014 - 11:26

chevalier Mes curly...

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par touby le Lun 25 Aoû 2014 - 11:28

Merci pour cette évaluation, Véronique. Je trouvais que mes évaluations étaient trop compliquées par-rapport à celles de mes collègues (et mes moyennes moins bonnes...) mais finalement, je suis rassurée sur le contenu. Je demande le même genre de choses que toi. Il me reste à retravailler pour que les élèves parviennent à répondre correctement. lecteur

touby
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par solale le Lun 25 Aoû 2014 - 11:30

@V.Marchais a écrit:Malheureuse ! Je bouffe tous les curly quand y a un apéro...

M'en fous, j'aime pas les curly Very Happy
Et les autres non plus.. oui, on mise bcp sur le physique dans mon bahut, on est moins regardant sur le cerveau ou la pertinence Very Happy

Bon, j'arrête de faire ma Twisted Evil et ferai mieux de bosser parce que moi j'ai même pas le physique hein? humhum

solale
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par totoro le Lun 25 Aoû 2014 - 11:34

Merci pour ton éval!

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence sur le conte, votre avis

Message par Kamol le Lun 25 Aoû 2014 - 11:34

Bonjour à toutes!
V.Marchais, je viens de télécharger ton évaluation finale (merci  fleurs ) parce que je m'interroge sur ma façon de concevoir les miennes.
Dans mes évaluations de fin de séquence/chapitre (j'ai décidé de troquer le terme IUFMesque pour celui-ci, plus parlant pour les élèves, surtout en français), je veux toujours tout évaluer, la lecture mais aussi la langue, et du coup, ça donne des évaluations "fourre-tout" souvent trop longues, je pense, et du coup, trop dures pour beaucoup d'élèves.


En somme, est-ce que tu ne poses que des questions de lecture, type questions du brevet (et donc des questions de vocabulaire et de grammaire, tant qu'elles portent sur le texte étudié) dans tes évaluations finales, faisant ponctuellement des contrôles consacrés à la langue par ailleurs?

Je fais un peu dévier le fil du sujet, mais ça peut intéresser nos jeunes collègues (je suis moi-même encore assez novice)

Kamol
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum