Montpellier : face au flou de leur formation cette année, les stagiaires craquent !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Montpellier : face au flou de leur formation cette année, les stagiaires craquent !

Message par John le Dim 21 Sep 2014 - 12:34

Déjà trois semaines qu'ils ont commencé à enseigner et la situation des fonctionnaires stagiaires n'est toujours pas clarifiée. En cette année de transition entre différents dispositifs de recrutement, les futurs enseignants de premier et second degré mais aussi les CPE (conseiller principal d'éducation) paient les pots cassés d'une réforme mal anticipée (voir notre édition du 15 septembre).

Il faut dire que la mise en oeuvre de l'année de formation professionnelle - après l'obtention du concours et avant la titularisation - n'a fait l'objet que d'une vague recommandation nationale à la fin de l'été. Chaque Académie a donc été laissée libre d'organiser ses propres modalités de formation. Dans celle de Montpellier, il est ainsi obligatoire de s'inscrire en deuxième année de master Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF), y compris pour les fonctionnaires stagiaires déjà titulaires d'un diplôme de ce niveau ou même supérieur. Une situation dénoncée par la FSU qui a organisé hier un rassemblement à la faculté d'éducation (ex-IUFM) de Montpellier.

Pour la trentaine de stagiaires présents, les situations sont ubuesques. L'un d'entre eux, reçu à un concours interne qui ne nécessitait qu'une licence, ayant accepté sous la pression de s'inscrire en M2 se l'est ainsi vue refuser parce qu'il n'avait pas validé de M1. Une autre, titulaire d'un master d'éducation, se voit dans l'obligation de valider à nouveau les mêmes cours que l'année dernière. "Le Rectorat prend prétexte de ce nouveau master MEEF pour nous obliger à repasser les partiels et le mémoire, mais ce sont les mêmes formateurs et les mêmes maquettes", s'insurge une autre.

Mais ce qui semble peser le plus sur les épaules de ces stagiaires - selon le syndicat ils seraient plus de 500 concernés dans l'Académie de Montpellier - c'est le flou total qui règne autour de leur avenir. D'un jour sur l'autre ils reçoivent des informations contradictoires sur les démarches nécessaires à leur entrée dans le métier. Pression pour l'inscription, "chantage" à la titularisation, "infantilisation", les futurs professionnels de l'Education accusent le coup d'une première rentrée déjà assez stressante. Une soixantaine d'entre eux ont signé une pétition lancée par la FSU qui réclame "un cadrage national mettant fin aux dérives académique" et la déconnexion entre la formation des stagiaires et leur titularisation.
http://www.lamarseillaise.fr/herault-du-jour/education/31470-situation-ubuesque-pour-500-futurs-profs

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Montpellier : face au flou de leur formation cette année, les stagiaires craquent !

Message par MrCailloux le Dim 21 Sep 2014 - 12:58

C'est le cas aussi dans l'académie de Grenoble... S'il n'y a aucun texte clair là-dessus... je pense qu'un p'tit dossier déposé au tribunal administratif pourrait faire bouger les choses... (après je dis ça, j'ai la "chance" de ne pas être dans cette case de stagiaires là).

_________________
2016-2017: 4 6ème, 2 5ème, 4 4ème + PP (T2)
2015-2016: 2 5ème, 4 4ème, 4 3ème + PP (Néotit')
2014-2015: 5 2nde, 2 1ES/L, 3 MPS (Stagiaire)
2013-2014: 2 2nde (CAD2)
2012-2013: 2 6ème, 6 5ème, 2 4ème, 2 3ème, 1 2nde MPS
avatar
MrCailloux
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Montpellier : face au flou de leur formation cette année, les stagiaires craquent !

Message par simone43 le Dim 21 Sep 2014 - 13:04

Idem pour Aix Marseille. On serait plus de 200 à avoir signé la pétition vendredi matin. C'est absolument scandaleux. Parce que même qd on décide de suivre toutes leurs formations, on ne sait pas où aller. Les edt, les salles changent sans qu'on soit prévenus. Vendredi matin une des secrétaires de l'espe était en larmes à cause de ce grand cafouillage.

_________________
"Mais ce qu'elle déplore
Surtout, ce qui la fait frémir jusqu'aux genoux,
C'est que demain, hélas ! il faudra vivre encore!
Demain. Après-demain et toujours ! comme nous !"
Baudelaire
avatar
simone43
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Montpellier : face au flou de leur formation cette année, les stagiaires craquent !

Message par Marmont le Dim 21 Sep 2014 - 13:19

C'est d'un pathétique... Rolling Eyes
Je propose qu'on envoie faire/suivre des cours en ESPE les saligauds qui ont pondu ce truc sans vraiment jamais le préparer !  Evil or Very Mad

_________________
"Tous pour un, chacun pour soi"... Non, ça doit pas être ça...scratch 
avatar
Marmont
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Montpellier : face au flou de leur formation cette année, les stagiaires craquent !

Message par Pedro Cordoba le Dim 21 Sep 2014 - 13:31

@Marmont a écrit:C'est d'un pathétique... Rolling Eyes
Je propose qu'on envoie faire/suivre des cours en ESPE les saligauds qui ont pondu ce truc sans vraiment jamais le préparer !  Evil or Very Mad

Ah bon. Et qui c'est, les saligauds en question? Les rectorats? Les universités? Acceptez-le une fois pour toutes au lieu de chercher à embrouiller tout le monde. Les saligauds en question, on les trouve parmi les directeurs des Espé et leurs alliés. Nulle part ailleurs.

Pedro Cordoba
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Montpellier : face au flou de leur formation cette année, les stagiaires craquent !

Message par John le Dim 21 Sep 2014 - 13:39

Les coupables ?
Peillon qui a fait n'importe quoi, le ministère qui ne cadre rien, les IG qui ne s'expriment pas sur la question, les rectorats qui se contentent de refiler le bébé au système universitaire, les universités qui regardent impuissantes, les ESPE qui veulent profiter du fromage, les IA-IPR qui ne sont pas conciliants, les syndicats qui ont validé tout cela, et nous tous qui laissons faire.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Montpellier : face au flou de leur formation cette année, les stagiaires craquent !

Message par faer le Dim 21 Sep 2014 - 13:53

@John a écrit:Les coupables ?
Peillon qui a fait n'importe quoi, le ministère qui ne cadre rien, les IG qui ne s'expriment pas sur la question, les rectorats qui se contentent de refiler le bébé au système universitaire, les universités qui regardent impuissantes, les ESPE qui veulent profiter du fromage, les IA-IPR qui ne sont pas conciliants, les syndicats qui ont validé tout cela, et nous tous qui laissons faire.

Ça fait une belle brochette. De quoi profiter du dernier jour d'été comme il se doit. alatienne

Plus sérieusement je plaide aussi pour l'effet domino. L'année dernière c'était pareil dans les M1 MEEF, on se plaignait mais en face ils nous disaient qu'ils faisaient ce qu'ils peuvent et étaient aussi démunis que nous. Au final c'était surtout du chacun pour sa pomme, donc.

faer
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Montpellier : face au flou de leur formation cette année, les stagiaires craquent !

Message par Marmont le Dim 21 Sep 2014 - 14:16

@Pedro Cordoba a écrit:
@Marmont a écrit:C'est d'un pathétique... Rolling Eyes
Je propose qu'on envoie faire/suivre des cours en ESPE les saligauds qui ont pondu ce truc sans vraiment jamais le préparer !  Evil or Very Mad

Ah bon. Et qui c'est, les saligauds en question? Les rectorats? Les universités? Acceptez-le une fois pour toutes au lieu de chercher à embrouiller tout le monde. Les saligauds en question, on les trouve parmi les directeurs des Espé et leurs alliés. Nulle part ailleurs.
Si apporter des éléments de réponse c'est "embrouiller". Alors parfait !
Encore une fois : qui peut faire des retraits sur salaires, qui peut menacer à la non-titularisation ?  N'importe quel étudiant-stagiaire peut, malheureusement, déjà répondre à cette question, mais toujours pas vous... Rolling Eyes
Les directeurs d'ESPE n'ont certainement pas ce pouvoir et ils ont appris, le 22 août, comme tout le monde, la situation en question.


@John a écrit:Les coupables ?
Peillon qui a fait n'importe quoi, le ministère qui ne cadre rien, les IG qui ne s'expriment pas sur la question, les rectorats qui se contentent de refiler le bébé au système universitaire, les universités qui regardent impuissantes, les ESPE qui veulent profiter du fromage, les IA-IPR qui ne sont pas conciliants, les syndicats qui ont validé tout cela, et nous tous qui laissons faire.
C'est bien plus correct comme vision.
Les IA-IPR/IEN sont ceux qui composent les "commissions académiques", chargées de statuer sur qui doit faire quoi au niveau des fonctionnaires-stagiaires dans leur formation. Ce sont aussi eux qui titularisent et désignent à la fois les formateurs du terrain des ESPE ainsi que les tuteurs. (voilà pour les 3 avis qui valideront ou pas le fonctionnaire-stagiaire)
Franchement, leur responsabilité est lourde. Peillon ne les a pas réuni pour rien l'année dernière en leur confiant les clés des nouvelles ESPE.
S'il faut manifester c'est devant la porte des maîtres-chanteurs pas devant les Universités ou les ESPE, mais devant les rectorats.


Dernière édition par Marmont le Dim 21 Sep 2014 - 14:26, édité 2 fois

_________________
"Tous pour un, chacun pour soi"... Non, ça doit pas être ça...scratch 
avatar
Marmont
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Montpellier : face au flou de leur formation cette année, les stagiaires craquent !

Message par Bouboule le Dim 21 Sep 2014 - 14:19

Tous ces stagiaires qui servent surtout à faire vivre des formateurs, c'est beau.

Bouboule
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Montpellier : face au flou de leur formation cette année, les stagiaires craquent !

Message par Zenxya le Dim 21 Sep 2014 - 15:03

@faer a écrit:
Plus sérieusement je plaide aussi pour l'effet domino. L'année dernière c'était pareil dans les M1 MEEF, on se plaignait mais en face ils nous disaient qu'ils faisaient ce qu'ils peuvent et étaient aussi démunis que nous. Au final c'était surtout du chacun pour sa pomme, donc.

Est-ce que la situation s'est amélioré cette année pour les M1 ?
avatar
Zenxya
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Montpellier : face au flou de leur formation cette année, les stagiaires craquent !

Message par faer le Dim 21 Sep 2014 - 15:28

@Zenxya a écrit:
@faer a écrit:
Plus sérieusement je plaide aussi pour l'effet domino. L'année dernière c'était pareil dans les M1 MEEF, on se plaignait mais en face ils nous disaient qu'ils faisaient ce qu'ils peuvent et étaient aussi démunis que nous. Au final c'était surtout du chacun pour sa pomme, donc.

Est-ce que la situation s'est amélioré cette année pour les M1 ?

C'est une bonne question. J'ai quelques amis qui préparent le concours cette année donc je la leur poserai. Je suis allé zieuter leur emploi du temps et ça me semble toujours autant tiraillé entre prépa concours et formation "pro" avec des semaines chargées au possible...

faer
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Montpellier : face au flou de leur formation cette année, les stagiaires craquent !

Message par Osmie le Dim 21 Sep 2014 - 16:48

@John a écrit:Les coupables ?
Peillon qui a fait n'importe quoi, le ministère qui ne cadre rien, les IG qui ne s'expriment pas sur la question, les rectorats qui se contentent de refiler le bébé au système universitaire, les universités qui regardent impuissantes, les ESPE qui veulent profiter du fromage, les IA-IPR qui ne sont pas conciliants, les syndicats qui ont validé tout cela, et nous tous qui laissons faire.


Je ne suis pas d'accord avec toi ; heureusement qu'il y a des syndicalistes du SNES qui sont restés sur le pied de guerre cet été pour les affectations catastrophiques des stagiaires ; heureusement qu'il y en a maintenant qui ne lâchent pas les rectorats et les ESPE, notamment sur la question des masters ; heureusement qu'il y en a qui passent du temps, en plus de leur boulot, à décortiquer les décrets...
avatar
Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Montpellier : face au flou de leur formation cette année, les stagiaires craquent !

Message par Olympias le Dim 21 Sep 2014 - 16:50

Mais qu'est-ce que c'est que toutes ces conner ??
avatar
Olympias
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Montpellier : face au flou de leur formation cette année, les stagiaires craquent !

Message par zemacebe le Dim 21 Sep 2014 - 17:23

Idem pour l'académie de Besançon. Le rectorat et l'ESPE se renvoient la balle et nous on doit rentrer dans les cases coûte que coûte. 200h à 250 h de formation que nous devons choisir nous mêmes, commencer les cours et attendre fin septembre que notre planning de formation soit accepté ou non.
avatar
zemacebe
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Montpellier : face au flou de leur formation cette année, les stagiaires craquent !

Message par Osmie le Dim 21 Sep 2014 - 17:31

Même chose pour l'académie d'Alsace : du flou. Le contenu du DU n'a été bouclé que ce vendredi 19 septembre...il doit maintenant être validé par le Conseil d'école.
avatar
Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Montpellier : face au flou de leur formation cette année, les stagiaires craquent !

Message par Isidoria le Dim 21 Sep 2014 - 17:39

Peut-être serait-il bon de ne pas remettre ça sur le dos des formateurs...
Vous croyez qu'ils ont la vie facile à devoir imaginer un nouveau parcours de formation en quelques jours?
La situation est aberrante, mais je doute qu'ils soient responsables de quoi que ce soit. Ils sont enseignants, comme nous, sauf qu'ils enseignent à des enseignants.
avatar
Isidoria
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Montpellier : face au flou de leur formation cette année, les stagiaires craquent !

Message par zemacebe le Dim 21 Sep 2014 - 17:47

@Isidoria a écrit:Peut-être serait-il bon de ne pas remettre ça sur le dos des formateurs...
Vous croyez qu'ils ont la vie facile à devoir imaginer un nouveau parcours de formation en quelques jours?
La situation est aberrante, mais je doute qu'ils soient responsables de quoi que ce soit. Ils sont enseignants, comme nous, sauf qu'ils enseignent à des enseignants.

Je suis bien d'accord les formateurs essayent de faire de leur mieux face à l'absence d'anticipation. Mais quand même le concours révisé est prévu depuis un an au moins, donc il y a eu largement le temps d'y réfléchir, au lieu de pondre des textes de dernière minute.
avatar
zemacebe
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Montpellier : face au flou de leur formation cette année, les stagiaires craquent !

Message par Osmie le Dim 21 Sep 2014 - 18:10

Les formateurs sont des collègues ; le problème ne vient pas d'eux. Qu'il n'existe à ce jour aucun cadrage national à propos de la formation des stagiaires, là est le plus gros problème.
avatar
Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Montpellier : face au flou de leur formation cette année, les stagiaires craquent !

Message par Pedro Cordoba le Dim 21 Sep 2014 - 19:15

@zemacebe a écrit: Mais quand même le concours révisé est prévu depuis un an au moins, donc il y a eu largement le temps d'y réfléchir, au lieu de pondre des textes de dernière minute.

Les textes ont été pondus à la dernière minute parce que c'est à la dernière minute, après les résultats du concours 2014, qu'ils ont compris que les M2 meef seraient vides. C'était prévisible depuis toujours mais ils n'avaient pas voulu le voir pour une très bonne raison : s'ils l'avaient fait ils auraient dû renoncer à leur projet d'Espé et de masters d'enseignement. Ils imaginaient que la grande majorité des lauréats seraient issus des M1 meef et ce n'est pas du tout le cas. Maintenant, ils essaient de remplir coûte que coûte leurs cours en ayant recours à la menace et au chantage (non-titularisation, retenues sur salaire). Mais la résistance s'organise, les syndicats commencent à se bouger. J'espère que N. V-B qui hérite sans l'avoir voulu de ce dossier pourri saura mettre un point final à tous ces agissements qui relèvent soit du Tribunal administratif pour les exigences illégales faites aux stagiaires soit des Tribunaux ordinaires pour les menaces de représailles, qui sont des délits de droit commun.

Pedro Cordoba
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Montpellier : face au flou de leur formation cette année, les stagiaires craquent !

Message par Jenny le Dim 21 Sep 2014 - 19:47

@Isidoria a écrit:Peut-être serait-il bon de ne pas remettre ça sur le dos des formateurs...
Vous croyez qu'ils ont la vie facile à devoir imaginer un nouveau parcours de formation en quelques jours?
La situation est aberrante, mais je doute qu'ils soient responsables de quoi que ce soit. Ils sont enseignants, comme nous, sauf qu'ils enseignent à des enseignants.

+1. Ce sont eux qui font face au mécontentement des stagiaires alors qu'ils ont eu des infos très tardivement et attendent toujours des infos sur pas mal de points.
avatar
Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum