Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par JEMS le Lun 22 Déc 2014 - 18:08

L'Education nationale, un univers impitoyable? C'est la question que se pose depuis trois mois Anas-Emmanuel Faour, professeur d'arabe embauché comme contractuel en juin et licencié courant septembre après seulement trois petites semaines de cours. Le crime qui lui a valu cette sanction exceptionnellement véloce de la part du "Mammouth"? Des cours à la forme trop "magistrale"... Explications.

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/education/un-professeur-d-arabe-vire-de-son-lycee-trois-semaines-apres-la-rentree_1634289.html#d5MYE6KehqV0QQgV.99


_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par roxanne le Lun 22 Déc 2014 - 18:17

Il y avait quelqu'un à placer ou à replacer.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par JEMS le Lun 22 Déc 2014 - 18:30

La lecture des deux pages du rapport d'inspection, que L'Express a pu consulter, apporte des précisions sur ce "licenciement express": l'inspecteur y reproche notamment à Anas-Emmanuel de faire "un cours magistral en français de description d'une langue morte", et de ne pas envoyer ses élèves au tableau.
Un motif de licenciement qui semble léger, mais suffisant aux yeux de l'inspecteur, en raison de facteurs aggravants dont la responsabilité n'incombe pas à Anas-Emmanuel Faour. A savoir "l'absence d'un tuteur arabisant dans le département", "l'inexistence d'un manuel adapté pour l'arabe LV3", et "l'incapacité" dans laquelle se trouve l'inspecteur de pouvoir réinspecter Anas-Emmanuel, comme il est d'usage, car il a trop de travail. Shocked Shocked Shocked Shocked

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par Invité le Lun 22 Déc 2014 - 18:35

C'est absolument hallucinant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par Rendash le Lun 22 Déc 2014 - 18:36

@roxanne a écrit:Il y avait quelqu'un à placer ou à replacer.

l'enseignant précédent Anas-Emmanuel à ce poste n'est finalement pas parti en Egypte, et raconte à ses anciens élèves qu'il sera bientôt de retour devant eux...au lycée Mariette.

CQFD.


_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par roxanne le Lun 22 Déc 2014 - 19:11

Oui, parce que chez nous une contractuelle d'allemand apparemment avec un niveau de langue très lèger et posant beaucoup de problèmes avait été gardée parce que" c'était ca ou rien".

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par marilynsaddict le Lun 22 Déc 2014 - 19:19

je suis dégoûtée...

marilynsaddict
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par Thalia de G le Lun 22 Déc 2014 - 19:33

Révoltant !

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par COCOaine le Lun 22 Déc 2014 - 19:43

Outre ce fait vraiment révoltant, moi je m'étonne aussi sur les conditions de vie de ce monsieur...

Un demi poste à Boulogne sur mer pour 700€, il habite Courbevoie et il a un complément sur Dijon... Rien que pour cela, je le plaints...

_________________
Contre cette infamie qu'est le gel du point d'indice!!!

COCOaine
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par Siggy le Lun 22 Déc 2014 - 22:49

@Rendash a écrit:
@roxanne a écrit:Il y avait quelqu'un à placer ou à replacer.

l'enseignant précédent Anas-Emmanuel à ce poste n'est finalement pas parti en Egypte, et raconte à ses anciens élèves qu'il sera bientôt de retour devant eux...au lycée Mariette.

CQFD.

J'imagine qu'en attendant les élèves n'ont plus cours d'arabe depuis quoi, deux mois...

Siggy
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par Jacq le Mar 23 Déc 2014 - 0:02

Oui, il est tout cela est des plus surprenant.... une inspection le 22/09 ? C'est assez "efficace" (????) pour une fois...  il y avait  urgence ? Et puis des gens peu efficaces nous en avons bien parmi nous (j'espère ne pas en être).... et ils sont toujours là, après X années.  Et puis une personne, titulaire ou non, qui aurait un problème de méthode on lui propose non pas d'être viré du jour au lendemain, mais des conseils pour s'améliorer.

"L'enseignant précédent [....] raconte à ses anciens élèves qu'il sera bientôt de retour [...]".

J'espère que ce n'est pas cela.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par Carrie7 le Mar 23 Déc 2014 - 13:37

Si c'est cela, c'est à vomir.

Carrie7
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par Zappons le Mar 23 Déc 2014 - 13:44

C'est donc ça, la fameuse bienveillance dont on nous rebat les oreilles ?

Zappons
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par Valivalou le Mar 23 Déc 2014 - 13:47

C'est vraiment de pire en pire...

Valivalou
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par Iphigénie le Mar 23 Déc 2014 - 13:53

Si.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par Hélips le Mar 23 Déc 2014 - 14:08

Bon, je vais me faire huer, mais quand je lis l'article, je me dis qu'il y a quand même des trucs bizarres :

1) un poste à Dijon, un poste à Boulogne sur Mer, un logement à Courbevoie : OK, il est fatigué, mais il sait lire une carte, non ?
2) un cours magistral en français : ben ce n'est pas un motif léger de licenciment.... C'est quand même gênant pour une langue vivante, non ?
3) son poste à Dijon est conditionné par un poste principal ailleurs ? Mouais.... il a négocié des vacations ou même un poste de PRCE sans avoir les titres demandés ?

On est d'accord que tout ce que je viens d'écrire sont des suppositions, qui s'appuient uniquement sur la lecture de l'article. Comme les suppositions de la famille "c'est injuste".

Edit : et j'oubliais le grandiose "c'est pas juste, j'ai pas eu d'indemnités sur mon transport et mon logement"... Ben non mon grand, aucun contractuel n'en a.

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.

Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par Longyearbyen's lover le Mar 23 Déc 2014 - 15:41

Si l'ancien prof retrouve son poste, l'inspecteur devrait gicler.



Longyearbyen's lover
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par Hélips le Mar 23 Déc 2014 - 15:47

Mais ça ne vous choque pas l'histoire des cours en français, à la manière d'une langue morte ?

Un contractuel qui se plaint de pas être remboursé de frais logement, ça ne vous parait bizarre non plus ?

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.

Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par Balthamos le Mar 23 Déc 2014 - 15:51

@Hélips a écrit:Mais ça ne vous choque pas l'histoire des cours en français, à la manière d'une langue morte ?

Non

@Hélips a écrit:
Un contractuel qui se plaint de pas être remboursé de frais logement, ça ne vous parait bizarre non plus ?

non



Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par archeboc le Mar 23 Déc 2014 - 15:55

@Hélips a écrit:Un contractuel qui se plaint de pas être remboursé de frais logement, ça ne vous parait bizarre non plus ?

Un contractuel qui recevrait des frais de logement, ce me paraitrait effectivement bizarre. Un enseignant nouveau dans le métier qui se plaint parce qu'on ne tient pas les promesses par lesquelles on a obtenu qu'il vienne, cela m'étonne moins.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par Balthamos le Mar 23 Déc 2014 - 16:01

Je n'étais pas dans ce cours, donc je ne peux pas dire. De plus, l'inspecteur est venu voir une heure, donc ça ne veut pas dire que toutes les heures d'enseignements se sont faites en français. Je pense qu'il parle arabe et apprend l'arabe. Peut être expliquait il la syntaxe, la construction ou qu'il faisait un cours sur la civilisation.
Enfin un contractuel sans grande formation fait comme il peut surtout je pense.

Pour l'aspect des frais, ce n'est pas le centre de l'argumentation. Je pense que c'est une revendication qui s'ajoute, comme les syndicats peuvent la demander.
Frais de déplacement, il peut toujours revendiquer, pour les frais de logement, j'aimerai bien en avoir. Après tout, ce n'est pas absurde pour un métier où on nous demande d'être mobile (je n'ai jamais demandé d'être où je suis) et où suivant les mutations les prix des loyers ne sont pas les mêmes.

Mais je te rejoints sur tes interrogations, notamment Dijon, Boulogne et Courbevoie, ca me parait immense.
Les trois lieux mentionnés me posent question.
Puis l'action de l'administration aussi. Comment ça se fait qu'un collègue certainement en congé ou en détachement puisse revenir comme ça ?

Nous avons un article de journal comme seul source, certainement informé par le collègue lésé ou par des syndicats voulant l'aider.
Donc fait du prince de l'inspecteur? ou autre chose qu'on ignore?

Ce qui est sûr, c'est qu'à la lueur unique ce cet article, c'est révoltant de virer un contractuel sans lui offrir un suivi, des conseils et une formation appropriée. C'est une situation précaire et difficile, et il faut qu'elle soit prise en compte.



@Hélips a écrit:

1) un poste à Dijon, un poste à Boulogne sur Mer, un logement à Courbevoie : OK, il est fatigué, mais il sait lire une carte, non ?

Sans lui fournir des frais de résidence, ils auraient pu lui donner un camping car, c'est plus pratique.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par Hélips le Mar 23 Déc 2014 - 16:02

Quelles promesses ?

Et puis, je ne sais pas moi, Boulogne Sur Mer/ Courbevoie/Dijon : on peut aussi imaginer qu'il n'a assuré que la moitié de ses cours pour cause de retard de transport, et ce genre de chose, ça va bien un moment.

Je vais être plus claire : je ne connais pas plus la situation que vous (je suppose), mais je trouve fantastique que vous soyez tous comme un seul homme derrière lui suite à un article de presse, alors que si ce même journaliste signe un papier désobligeant sur les profs, vous allez, tous comme un seul homme, expliquer que les journalistes n'y connaissent rien. Ne pouvez-vous imaginer un instant que, justement parce que la plupart des journalistes n'y connaissent rien, des petits malins font pleurer sur leur sort à tort ?

Donc, à la lecture de l'article, certains points me font tiquer, pas vous, j'ai peut-être raison, j'ai peut-être tort, vous avez peut-être raison, vous avez peut-être tort, mais là, personne n'en sait rien...


Dernière édition par Hélips le Mar 23 Déc 2014 - 16:10, édité 1 fois (Raison : fôooote)

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.

Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par kero le Mar 23 Déc 2014 - 16:09

Je suis d'accord avec Hélips. On ne sait rien, en réalité, de l'affaire, sinon ce que le journaliste en a appris/retenu/bien voulu dire. Ça sent le dossier à charge. Dans ces conditions, il vaut mieux éviter de trop s'avancer.

Dans tous les cas, le problème n'est pas la manière dont on traite les contractuels, mais les raisons qui amènent à nécessiter d'autant de contractuels. C'est bien plus là-dessus qu'il y a lieu de s'indigner.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par Balthamos le Mar 23 Déc 2014 - 16:18

Outre les interrogations pertinentes d'Hélips, petit calcul amusant.

Il fait 9h de cours pour un peu moins de 700€ à Boulogne.
3h par semaine, ça fait 3 classes.
Il doit certainement avoir un emploi du temps sur deux ou trois jours.
Pour faire simple, partons de l'hypothèse qu'il est à Boulogne deux jours par semaine.

Un aller retour fait : 65,34€ en carburant et 45.20€ en péage.
Donc les deux jours lui coutent 110.54. Un mois lui coute 442.16€.

Maintenant ça fait trois jours à Dijon :
89.32€ de carburants
35.8€ de péage.
Donc pour trois jours: 375.36€, ou pour le mois : 1501.44€.
(calcul Mappy)

J'ajoute le prix d'une location à Courbevois
Je lui ai trouvé un studio à louer de 25m² (ici) à 754 €.

Conclusion : il devait vraiment bien gagné sa vie avec le contrat de Dijon.

Je ne le connais pas et mes calculs sont théoriques. Il peut être logé à Boulogne entre les deux jours, ne pas faire des allers- retours. Vivre dans sa famille à Courbevoie.
Toutefois, c'est troublant et même s'il ne fait pas toutes ces dépenses, ça doit lui coûter bonbon quand même.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur d'arabe viré trois semaines après la rentrée

Message par Hélips le Mar 23 Déc 2014 - 16:33

@balthamos a écrit:



@Hélips a écrit:

1) un poste à Dijon, un poste à Boulogne sur Mer, un logement à Courbevoie : OK, il est fatigué, mais il sait lire une carte, non ?

Sans lui fournir des frais de résidence, ils auraient pu lui donner un camping car, c'est plus pratique.

Razz

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.

Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum