Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Le Québec triple les droits d'inscription en université pour les étudiants français.

par John le Sam 14 Fév 2015 - 6:56
Le gouvernement québécois a annoncé jeudi un accord de principe avec Paris pour tripler les droits de scolarité payés par les étudiants français inscrits en premier cycle d'une université de la Belle Province dès septembre prochain.

En vertu d'un accord datant de 1978, les jeunes Français bénéficiaient jusqu'à présent du même tarif que les Québécois (2.300 dollars canadiens par an en premier cycle), alors que les étudiants originaires des autres provinces canadiennes payaient 6.550 dollars par an, et les autres étrangers entre 13 et 15.000 dollars.

Le nombre d'étudiants français fréquentant les universités québécoises a explosé depuis le milieu des années 2000, pour atteindre actuellement 12.000.

http://www.20minutes.fr/france/1540034-20150212-quebec-triple-droits-scolarite-etudiants-francais

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Clarianz
Bon génie

Re: Le Québec triple les droits d'inscription en université pour les étudiants français.

par Clarianz le Sam 14 Fév 2015 - 8:06
Pourquoi?
Veulent- ils conserver les étudiants français en France? Veulent-ils réduire la francophonie?

_________________
Mama's Rock
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Le Québec triple les droits d'inscription en université pour les étudiants français.

par Celadon le Sam 14 Fév 2015 - 9:02
Ah c'est beau la réciprocité. Et nous, ça ne nous coûte rien, d'entretenir les universités desquelles profitent les étudiants étrangers aussi ?
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé

Re: Le Québec triple les droits d'inscription en université pour les étudiants français.

par e-Wanderer le Dim 15 Fév 2015 - 15:28
"Un accord de principe avec Paris" : encore bravo à Mme Rose Fiasco ! furieux
avatar
Balthamos
Grand sage

Re: Le Québec triple les droits d'inscription en université pour les étudiants français.

par Balthamos le Dim 15 Fév 2015 - 15:33
Les autorités françaises et québécoises ont «convenu des grands principes qui faciliteront la mobilité transatlantique des étudiants universitaires français et québécois», a déclaré en conférence de presse la ministre des Relations internationales du Québec, Christine St-Pierre.

En payant plus cher il y a plus de monde qui vient.....
J'aime cette logique
avatar
Provence
Enchanteur

Re: Le Québec triple les droits d'inscription en université pour les étudiants français.

par Provence le Dim 15 Fév 2015 - 16:49
Ça risque de poser des problèmes de financement aux étudiants de Saint-Pierre et Miquelon.
avatar
mamieprof
Expert

Re: Le Québec triple les droits d'inscription en université pour les étudiants français.

par mamieprof le Dim 15 Fév 2015 - 17:33
Finalement les français paieront comme s'ils étaient canadiens d'une province non francophone, et toujours 2 à 2,5 moins que les autres étrangers. C'est dommage mais que l'on paie comme les canadiens non Quebecois  cela ne me semble pas délirant.
Les nombreux français  Drapeaufrançais qui peuvent se payer des études à Mc Gill pourront sortir la différence. Etant donné le budget nécessaire  pour étudier là-bas (avion/hébergement/vie quotidienne/mutuelle étudiante pour compléter une sécu peu favorable...)  ça restera pour une infime partie de nos lycéens que ce triplement ne perturbera pas.
Invité
Invité

Re: Le Québec triple les droits d'inscription en université pour les étudiants français.

par Invité le Dim 15 Fév 2015 - 20:17
exact. Smile
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Le Québec triple les droits d'inscription en université pour les étudiants français.

par Bouboule le Dim 15 Fév 2015 - 20:22
@Celadon a écrit:Ah c'est beau la réciprocité. Et nous, ça ne nous coûte rien, d'entretenir les universités desquelles profitent les étudiants étrangers aussi ?

Juste pour le Québec, je pense qu'il y a beaucoup plus (10 fois ?) d'étudiants français au Québec que d'étudiants québecois en France, pour beaucoup moins d'habitants.

Je me suis toujours dit qu'il était étonannt que les étudiants étrangers ne se précipitent pas en France vu le coût relativement réduit des études supérieures en France. Il doit y avoir un autre problème.
avatar
PabloPE
Érudit

Re: Le Québec triple les droits d'inscription en université pour les étudiants français.

par PabloPE le Dim 15 Fév 2015 - 22:41
@e-Wanderer a écrit:"Un accord de principe avec Paris" : encore bravo à Mme Rose Fiasco ! furieux
Le président aurait lui même géré le dossier Razz
http://etudiant.lefigaro.fr/international/etudier-a-l-etranger/detail/article/quebec-les-frais-de-scolarite-vont-t-ils-tripler-pour-les-etudiants-francais-9604/

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
Dr Raynal
Habitué du forum

Re: Le Québec triple les droits d'inscription en université pour les étudiants français.

par Dr Raynal le Lun 16 Fév 2015 - 2:48
Rappelons tout de même qu'un diplôme (un phD, tiens) de Mc Gill est reconnu internationalement, le même (un doctorat) d'une université française vous ouvre tout droit une belle carrière de Jean Louis Etienne, mais au pôle "emploi", à moins de vous faire échouer, sans reconnaissance aucune, dans l'éducation nationale...
Que vaut il mieux ? Délivrer à peu de frais des diplômes sans valeur sur le marché de l'emploi national, ou acquitter des frais importants pour obtenir un diplôme internationalement reconnu et qui vous ouvre de réels horizons dans la recherche ?
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Érudit

Re: Le Québec triple les droits d'inscription en université pour les étudiants français.

par Sylvain de Saint-Sylvain le Lun 16 Fév 2015 - 5:39
@Clarianz a écrit:Pourquoi?
Veulent- ils conserver les étudiants français en France? Veulent-ils réduire la francophonie?

A considérer les événements d'il y a quelques années et ce que racontent mes amis québécois sur Facebook, j'ai l'impression que le gouvernement veut des sous, par tous les moyens, et qu'il y a là une mine.

Par contre, quelque chose m'échappe : sans comprendre en quoi cela favorisera la mobilité, quel est l'intérêt de la France à voir ses étudiants s'inscrire à l'étranger ? Au risque d'être fantaisiste : la ministre ne se féliciterait-elle pas de ce que bon nombre d'étudiants français, désormais incapables de s'offrir un diplôme québécois, se rapatrieront sur les programmes d'échanges ? J'ai cru comprendre, du temps où j'en ai profité, que ces derniers étaient sous-utilisés, malgré la mode du Canada (les étudiants veulent aller à Montréal sinon rien).

_________________
Les moyens sont le contraire des procédés; se borner à obtenir une perfection formelle déjà créée, c’est se donner pour but le jeu de moyens déjà établis et connus. Ce n’est ni un noble effort à tenter ni un but élevé à atteindre. (Reverdy, "Certains avantages d'être seul")
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Le Québec triple les droits d'inscription en université pour les étudiants français.

par Bouboule le Lun 16 Fév 2015 - 18:50
@Dr Raynal a écrit:Rappelons tout de même qu'un diplôme (un phD, tiens) de Mc Gill est reconnu internationalement, le même (un doctorat) d'une université française vous ouvre tout droit une belle carrière de Jean Louis Etienne, mais au pôle "emploi", à moins de vous faire échouer, sans reconnaissance aucune, dans l'éducation nationale...
Que vaut il mieux ? Délivrer à peu de frais des diplômes sans valeur sur le marché de l'emploi national, ou acquitter des frais importants pour obtenir un diplôme internationalement reconnu et qui vous ouvre de réels horizons dans la recherche ?

Je suis d'accord avec cette vision.
Il n'est pas vraiment dans la culture française de comparer coût de la formation et retour sur investissement. C'est d'ailleurs valable aussi bien pour l'Etat que pour les étudiants.
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Le Québec triple les droits d'inscription en université pour les étudiants français.

par Marie Laetitia le Lun 16 Fév 2015 - 19:01
@Provence a écrit:Ça risque de poser des problèmes de financement aux étudiants de Saint-Pierre et Miquelon.

Pourquoi? Il me semble qu'ils dépendent de l'académie de Caen.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Le Québec triple les droits d'inscription en université pour les étudiants français.

par Ruthven le Lun 16 Fév 2015 - 19:05
@Bouboule a écrit:

Je me suis toujours dit qu'il était étonnant que les étudiants étrangers ne se précipitent pas en France vu le coût relativement réduit des études supérieures en France. Il doit y avoir un autre problème.

Il y a beaucoup d'étudiants étrangers en France, notamment en doctorat, autour de 40% si mes souvenirs sont bons.
avatar
Provence
Enchanteur

Re: Le Québec triple les droits d'inscription en université pour les étudiants français.

par Provence le Lun 16 Fév 2015 - 19:14
@Marie Laetitia a écrit:
@Provence a écrit:Ça risque de poser des problèmes de financement aux étudiants de Saint-Pierre et Miquelon.

Pourquoi? Il me semble qu'ils dépendent de l'académie de Caen.

Beaucoup d'étudiants de Saint-Pierre et Miquelon font leurs études supérieures au Québec.
avatar
Philomèle
Niveau 9

Re: Le Québec triple les droits d'inscription en université pour les étudiants français.

par Philomèle le Lun 16 Fév 2015 - 19:26
@Bouboule a écrit:Je me suis toujours dit qu'il était étonannt que les étudiants étrangers ne se précipitent pas en France vu le coût relativement réduit des études supérieures en France. Il doit y avoir un autre problème.

D'après les chiffres du ministère, il y avait 289 274 étudiants étrangers dans l'enseignement supérieur en France en 2012-2013 (chiffres publiées en 2013). Soit 12,1 % du total étudiant. Source ministérielle, consulter la page199 : http://cache.media.education.gouv.fr/file/2013/48/7/DEPP-RERS-2013-etudiants_266487.pdf

Selon des statistiques de l'UNESCO pour 2012, la France est le troisième pays d'accueil au monde, après les États-Unis (18 % des étudiants "mobiles") et le Royaume-Unis (11 %). La France accueille 7 % des étudiants en mobilité pour études. Source UNESCO : http://www.uis.unesco.org/education/pages/international-student-flow-viz.aspx
Contenu sponsorisé

Re: Le Québec triple les droits d'inscription en université pour les étudiants français.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum