Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par Lefteris le Jeu 25 Juin 2015 - 21:34

@trompettemarine a écrit:
HS : J'ai eu un correspondant australien dans ma classe l'année dernière...
Il ne faut pas faire d'un cas particulier une généralité.
Mais il n'a rien fichu de m'année, savait à peine écrire en cursive (bon ça, à la rigueur).
Peu intéressé par les études, il voulait devenir photographe de surf !
Je n'ai pas compris à quoi lui a servi son année.
Un exemple type de ce que me rapporte mon frangin , tu veux dire... Very Happy . Il résume ça en disant que ce sont des cancres comme dans nos mauvais établissements, méprisant par dessus tout ce qui est inutile (histoire, lettres, philo...) mais des cancres heureux, pas stressés ou violents , s'intéressant à leur look, au fric, à leurs loisirs.

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par Cath le Jeu 25 Juin 2015 - 21:44

Bien sur que la bivalence est LA solution à la question du salaire : La preuve, nous, plp, sommes payés deux fois plus.
Comment ça, "non" ?


Dernière édition par Cath le Jeu 25 Juin 2015 - 22:02, édité 1 fois (Raison : oups)

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par Whypee le Jeu 25 Juin 2015 - 21:57

(plo = plp?)

Si oui je confirme !

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par Rendash le Jeu 25 Juin 2015 - 22:02

@Cath a écrit: La preuve, nous, plo, sommes payés deux fois plus.

Le problème, c'est que les plo sont souvent pris pour des cônes pale

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par Luigi_B le Jeu 25 Juin 2015 - 22:08

Et moi qui croyais qu'on voulait rendre les professeurs de lettres classiques monovalents. santa

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par Rendash le Jeu 25 Juin 2015 - 22:10

Il ne reste qu'à inventer les professeurs-carbone : dupliqués, et tétravalents yesyes

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par AsarteLilith le Jeu 25 Juin 2015 - 22:13

@Cath a écrit:Bien sur que la bivalence est LA solution à la question du salaire : La preuve, nous, plp, sommes payés deux fois plus.
Comment ça, "non" ?

Bizarre, moi je suis trivalente de nature et mon salaire reste toujours pareil si je ne fais pas PP ou HSA... et encore, en REP, c'est + 50% de prime REP à partir de la rentrée prochaine (je crois)

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par Asha Kraken le Jeu 25 Juin 2015 - 22:14

Purée moi je suis valente en queud , je fais quoi ? Quelqu'un pour jouer à la carbonnade avec moi et m'infuser ses magnifiques compétences ?

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par Luigi_B le Jeu 25 Juin 2015 - 22:15

@nitescence a écrit:Concrètement, l'écart s'explique parce que nous avons beaucoup plus de petites structures que les allemands par exemple qui ont des établissements de plusieurs milliers d'élèves, ce qui génère un surcoût énorme chez nous en terme d'encadrement (un proviseur et un ajoint plus tout le staff administratif à chaque fois, sans compter les effectifs pléthoriques des rectorats, dixit la cour des comptes). C'est la technostructure qui constitue un gouffre financier...
C'est une des différences importantes, à laquelle s'ajoute tout simplement la démographie : 12,7 millions d'élèves. Aucune pays en Europe n'a autant d'élèves en prendre en charge.

En vérité la France est loin d'être si dépensière qu'on le prétend sur les questions d'éducation. Il suffit de consulter les rapports de l'OCDE :

Spoiler:

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par Samuel DM le Jeu 25 Juin 2015 - 22:22

Je suis professeur de mathématiques, animateur de séances, éducateur, et à partir de 2016 j'enseignerai l'informatique. Si c'est pas de l'ambivalence ça Wink

Samuel DM
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par Daphné le Jeu 25 Juin 2015 - 22:24

@nitescence a écrit:Concrètement, l'écart s'explique parce que nous avons beaucoup plus de petites structures que les allemands par exemple qui ont des établissements de plusieurs milliers d'élèves, ce qui génère un surcoût énorme chez nous en terme d'encadrement (un proviseur et un ajoint plus tout le staff administratif à chaque fois, sans compter les effectifs pléthoriques des rectorats, dixit la cour des comptes). C'est la technostructure qui constitue un gouffre financier...

Les effectifs des rectorats ne sont pas pléthoriques depuis longtemps, il y a eu beaucoup de suppressions de postes aussi !
Par contre a-t-on besoin d'autant de conseillers à la Cour des Comptes

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par Olympias le Jeu 25 Juin 2015 - 22:25

Le dégraissage de la bête commence prioritairement par l'administration pléthorique

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par JPhMM le Jeu 25 Juin 2015 - 22:32

@Rendash a écrit:
@Cath a écrit: La preuve, nous, plo, sommes payés deux fois plus.

Le problème, c'est que les plo sont souvent pris pour des cônes pale
Laughing Laughing Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par Cath le Jeu 25 Juin 2015 - 22:35

@Rendash a écrit:
@Cath a écrit: La preuve, nous, plo, sommes payés deux fois plus.

Le problème, c'est que les plo sont souvent pris pour des cônes pale

Chapeau bas Monsieur le Renne !

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par PauvreYorick le Jeu 25 Juin 2015 - 22:35

@Asha Kraken a écrit:Purée moi je suis valente en queud , je fais quoi ? Quelqu'un pour jouer à la carbonnade avec moi et m'infuser ses magnifiques compétences ?
Vous avez confondu avec Tinder, chère Asha.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par Whypee le Jeu 25 Juin 2015 - 22:38

@Olympias a écrit:Le dégraissage de la bête commence prioritairement par l'administration pléthorique

Une belle analyse :

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par Dr Raynal le Jeu 25 Juin 2015 - 22:38

Mes collègues de SVT sont d'une modestie si exquise qu'ils ont même oublié que nous sommes trivalents (pour le moins) car nous enseignons plein des choses, en seconde, sur le système solaire, et même sur la loi en 1/r2 pour la répartition de l'intensité énergétique selon la distance, et l'inclinaison... Bref, nous installons les bases de l'astrophysique... ce pour quoi la formation de la majorité de nos collègues* est purement personnelle.

Cette particularité est même censé se refléter dans le nouveau nom officiel des SVT (jamais employé en dehors de la rue de Grenelle, je crois) : Sciences et Techniques de la Vie, de la Terre et de l'Univers: STVTU...

C'est pour cela que l'EIST est une imposture, toutes les études citées par ses promoteurs et censées démontrer son intérêt se révélant, lorsqu'on les examine, conclure a une absence d'effet ... (voir http://www.pagestec.org/web2001/article.php?sid=1355)

* j'ai quelques diplômes en physique et certificats en astrophysique, mais je n'ai jamais rencontré de collègues dans ce cas


Dernière édition par Dr Raynal le Jeu 25 Juin 2015 - 22:40, édité 1 fois

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par Asha Kraken le Jeu 25 Juin 2015 - 22:39

@PauvreYorick a écrit:
@Asha Kraken a écrit:Purée moi je suis valente en queud , je fais quoi ? Quelqu'un pour jouer à la carbonnade avec moi et m'infuser ses magnifiques compétences ?
Vous avez confondu avec Tinder, chère Asha.

Même pas... Sad

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par Leclochard le Jeu 25 Juin 2015 - 22:41

Il y a plein d'économies possibles à chaque niveau : regroupement des établissements, augmentation des horaires -en particulier des agrégés-, réorganisation des administrations et suppression des postes qui servent à récompenser les copains, fusion d'académies, diminution des options au lycée, baisse des pensions qui dépassent un certain seuil (dans le cadre d'une réforme générale)..
Sont-elles toutes souhaitables ? angedemon

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par Rendash le Jeu 25 Juin 2015 - 22:50

Et si on parlait de l'ego du plo?

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par Lenagcn le Jeu 25 Juin 2015 - 22:53

@Leclochard a écrit:Il y a plein d'économies possibles à chaque niveau :
regroupement des établissements, Sans doute dans les cartons
augmentation des horaires -en particulier des agrégés-, ahum... au collège par exemple? belle levée de boucliers syndicaux et d'agrégés plus devant classe - sphère médiatique par exemple -  en perspective  Wink  
réorganisation des administrations et suppression des postes qui servent à récompenser les copains, J'attends de voir ça  Laughing
fusion d'académies, en cours!
diminution des options au lycée, en cours! le lycée de secteur de mes enfants est THE lycée de l'avenir: zéro option, pas de bac L externalisés ailleurs  pale  et comme les options et EE ne sont pas des motifs de dérogation, les établissements en ayant pourraient avoir du mal à les conserver
baisse des pensions qui dépassent un certain seuil (dans le cadre d'une réforme générale). Pas besoin, les réformes des modes de calcul plombent déjà bien assez...
Sont-elles toutes souhaitables ? angedemon  comme vous dites...

Lenagcn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par Luigi_B le Jeu 25 Juin 2015 - 22:55

Toujours les mêmes inepties de la part de M. Verhaeghe, qui partage le credo de l'iFRAP : notre système éducatif coûte trop cher.

En réalité c'est loin d'être le cas. Allons-y, avec RSE 2014 sous le bras !

E. Verhaeghe a écrit:En France, 6,1% du PIB est alloué à l'Education nationale, classant la France devant l'Allemagne, l'Autriche ou le Japon.
Et derrière la Finlande (6,5%), le Canada (6,8%), les Etats-Unis (6,9%), la Corée (7,6%), le Danemark (7,9%)...De toute façon ce chiffre n'a guère de sens ici puisqu'il englobe les dépenses pour le tertiaire et le primaire, alors qu'on ne parle ensuite que du secondaire.

E. Verhaeghe a écrit:La première tient au temps de travail. Avec des vacances scolaires de quinze jours toutes les sept semaines et des obligations horaires réduites, les enseignants français ont fait le choix du temps de loisir au détriment de la rémunération.
En Allemagne (804h), en Autriche (779h) et au Japon (731h), pour reprendre les pays cités, le nombre annuel d'heures d'enseignement est plus faible qu'en France (924h) dans le primaire... Et dans le premier cycle du secondaire, il est plus faible en Autriche (607h) et au Japon (602h) qu'en France (648h).

Bref, n'importe quoi ! Continuons...

E. Verhaeghe a écrit:Deuxièmement, les enseignants français sont, par élève, beaucoup plus nombreux qu'à l'étranger. Cette particularité française explique que, pour une masse salariale égale, il faille payer beaucoup plus d'enseignants en France qu'à l'étranger.
On peut facilement s'en convaincre avec ce graphique : santa

Spoiler:

E. Verhaeghe a écrit:L'affaire des langues anciennes au collège en est le meilleur exemple : supprimer ou réduire la place du latin et du grec au collège, c'est réduire le nombre de recrutements en langues anciennes. Et par conséquent tuer très rapidement les trois quarts d'unité de langues anciennes dans les unités françaises.
Beau cynisme.  veneration

Sur la polyvalence, M. Verhaeghe devrait se féliciter de de la globalisation de certaines disciplines et de l'introduction prochaine de l'interdisciplinarité au collège.


Dernière édition par Luigi_B le Jeu 25 Juin 2015 - 23:23, édité 1 fois (Raison : Une erreur dans un chiffre)

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par Asha Kraken le Jeu 25 Juin 2015 - 22:57

@Rendash a écrit:Et si on parlait de l'ego du plo?

J'ai mis le temps mais comprendre cette vanne me prouve qu'une journée à me liquider la cellule grise sur un inventaire n'a pas suffi à tout anéantir. Je respire, merci ô renne à l'humour retors ! chirolp iei

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par Handsome Devil le Jeu 25 Juin 2015 - 23:55

Merci Luigi pour le graphique, mais quid des taux d'encadrement au lycée et dans le supérieur ?

Les arguments de M. Verhaeghe sont effectivement très faibles. En revanche, la question initiale reste ouverte : les résultats du système éducatif dans son état actuel donnent-t-ils satisfaction au regard des dépenses totales qui y sont engagées (rapportées au nombre d'élèves) ? Si la réponse est non, où passe l'argent (clairement pas dans la poche des enseignants) et y a-t-il moyen de l'employer mieux ?

Handsome Devil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par Handsome Devil le Ven 26 Juin 2015 - 0:05

@Whypee a écrit:
@Olympias a écrit:Le dégraissage de la bête commence prioritairement par l'administration pléthorique
Une belle analyse :

En lien avec la vidéo ci-dessus, je viens de terminer le bouquin Liberté et Cie (Isaac Getz et Brian Carney), consacré aux "entreprises libérées", c'est-à-dire des sociétés ayant abandonné le modèle hiérarchique classique, qui tend invariablement à une extension de la bureaucratie et pour un fonctionnement basé sur l'échange égalitaire, l'initiative des agents de terrain et la responsabilité. Lecture chaudement recommandée et très éclairante qui ouvre de belles perspectives d'évolution du fonctionnement des organisations, notamment par contraste avec des structures sclérosées et destructrices comme l'EN.

L'un des auteurs a un blog qui rend compte des expériences menées sur le terrain : http://liberteetcie.com/

Handsome Devil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget mammouth mais profs mal payés : où passe concrètement le budget de l'Education nationale ?

Message par Luigi_B le Ven 26 Juin 2015 - 0:25

@Handsome Devil a écrit:Merci Luigi pour le graphique, mais quid des taux d'encadrement au lycée et dans le supérieur ?

Les arguments de M. Verhaeghe sont effectivement très faibles. En revanche, la question initiale reste ouverte : les résultats du système éducatif dans son état actuel donnent-t-ils satisfaction au regard des dépenses totales qui y sont engagées (rapportées au nombre d'élèves) ? Si la réponse est non, où passe l'argent (clairement pas dans la poche des enseignants) et y a-t-il moyen de l'employer mieux ?
Le taux d'encadrement au lycée est de dix élèves par enseignant. Ce taux plutôt élevé s'explique par notre filière professionnelle, assez spécifique, et par le nombre élevé de disciplines au lycée. Je me réfère aux taux d'encadrement jusqu'au collège parce que la performance éducative des pays est comparée à 15 ans dans PISA.

Il y a certainement des moyens de mieux dépenser, mais en rappelant :
- que la dépense française est moyenne, et non excessive : 6,1% du PIB, c'est la moyenne de l'OCDE.
- qu'il y a des spécificités nationales qui rendent difficile l'alignement des dépenses (pays étendu de faible densité, dynamisme démographique etc.)

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum