Les grandes bourdes en conseil de classe...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les grandes bourdes en conseil de classe...

Message par Invité le Mar 16 Juin 2009 - 20:50

Pas de parent correspondant : mon rêve!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes bourdes en conseil de classe...

Message par doublecasquette le Mar 16 Juin 2009 - 21:20

@leyade a écrit:Dans la même catégorie, plusieurs collègues n'osent jamais dire "leurs quatre vérités" aux délégués, on minimise... sous prétexte qu'ils sont là, avec une bouille d'enfant sage de circonstance, et que l'on ne veut pas lancer une éventuelle confrontation....
De la part de troisième Doublecasquette (le futur bachelier, heu ):

L'an dernier, en première, nous avions une déléguée de classe dont le profil se rapproche de celui de la Rebbeca citée plus haut. Et quand un trimestre s'était mal passé pour elle (retards voir sèches et nombreux devoirs non-rendus ) cette jeune fille n'allait pas au conseil, laissant cette responsabilité à sa suppléante pour qui le trajet était beaucoup plus long. Courageuse mais pas téméraire pale, notre "Rebecca" à nous !

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes bourdes en conseil de classe...

Message par alprechac2 le Mar 16 Juin 2009 - 21:34

Bourde d'un collègue très fin dans ses blagues à la réunion parents-profs 3e dont il est le PP : il arrive en retard (ce qui peut arriver), mais là, au lieu de fermer sa grande gu***, il déclare tout souriant aux parents et croyant faire une blague : "excusez-moi, j'avais complètement oublié la réunion, j'étais en train de réparer mes WC". Air consterné des parents ...

alprechac2
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes bourdes en conseil de classe...

Message par Violet le Mar 16 Juin 2009 - 21:36

Vos bourdes sont très drôles ! enfin, tant que vous n'en êtes pas à l'origine... car ce doit être de grands moments de solitude quand même...
Par contre, Basmehab, parent présent ou pas, tu n'avais pas dit quelque chose de si désagréable et tes collègues n'ont pas l'air très courageux.

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes bourdes en conseil de classe...

Message par Libé-Ration le Mar 16 Juin 2009 - 22:16

En tant que tzr j'ai été pp d'une classe de 4e hyper difficile, dont la déléguée n'était pas la dernière à mettre le bazar et qui avait en plus (bizarrement) de grosses difficultés.
Le père, sans être délégué "officiel" s'incrustait à chaque conseil depuis la 6e pour défendre son poussin.
C'est le moment du "poussin", j'attaque : "aucun travail, beaucoup de difficulté"
Le père m'interrompt -je rêve ! - pour l'excuser au vu de l'ambiance de classe.
L'empire (c'est à dire MOI) contre-attaque : "mais j'allais y venir à l'ambiance de classe, mademoiselle poussin est loin d'y être étrangère..."
Le père poule continue, insiste, croit argumenter, je lui coupe la parole pour demander à l'assemblée "Bon, donc tout le monde est d'accord pour l'avertissement travail ET comportement ? OK"
Papa poule a le disque rayé et en position "repeat". Je le regarde froidement, je tends ostensiblement le bulletin de sa fille au proviseur adjoint et prend le suivant tout aussi ostensiblement et annonce sans me départir "au tour de machin maintenant !" et j'enchaîne sans plus me soucier des jérémiades du coquelet qui finissent decrescendo.

A la fin du conseil, l'adjoint m'aurait embrassé "Vous avez sauvé la situation mme Lunelaure !" Tu parles, trois ans qu'il faisait durer les conseils de classe le père ! Drapeaufrançais

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes bourdes en conseil de classe...

Message par Maissa le Mar 16 Juin 2009 - 22:31

Pas d'histoire amusante à raconter mais plutôt un coup de gueule. Le CDE laisse le parent délégué intervenir lorsque le cas de son enfant est étudié. C'est strictement interdit (le parent est un "délégué"). J'ai déjà réagi mais cela se renouvelle à chaque conseil. Je sais que certains CDE interviennent pour rappeler au parent délégué ses obligations et font même sortir de la salle l"élève lorsque son cas va être discuté.

Nos conseils se passent en général mal parce que le principal est acariâtre et ne supporte pas la contradiction.

Maissa
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes bourdes en conseil de classe...

Message par gaisou le Mer 17 Juin 2009 - 0:56

Camélionne a écrit:Il s'appelle Jean-Marie, il est prof d'EPS et il travaille à cheval au collège et au lycée.
Ce soir-là, il a un conseil de classe, mais il a un cours à assurer au lycée avant de nous rejoindre. Quand il arrive, une demi-heure après le début du conseil, les présentations sont déjà faites, le tour de table concernant l'ambiance générale, aussi, et on en est au cas par cas.
" Ah ben, tu tombes bien, Jean-Marie! On t'attendait. Qu'est-ce que ça donne, Rebecca, en EPS?
L'autre, aussi sec, avec l'assurance que donne l'expérience (il est en fin de carrière) :
- Ah, eh bien, écoutez, je vais faire simple : le jour où elle s'occupera un peu moins des mecs et de la couleur de son rouge à lèvres, on pourra peut-être parler de son travail. Pour le moment, la satisfaction de sa libido la préoccupe plus que les règles du tennis de table. Enfin, on ne peut pas lui en vouloir, à cette gamine : elle n'a pas l'eau à tous les étages et on ne peut pas dire qu'elle ait volé le Saint-Esprit, non plus."

Tension de tous, silence glacé. La maman correspondante s'effondre soudain en pleurs : on venait de parler de sa fille, et ça, évidemment, le prof d'EPS l'ignorait...

Mon père, avait fait le même type de bourde en conseil de classe. Lorsqu'on lui a demandé son avis sur l'élève untel, il avait répondu: "oh celle-là elle a l'intelligence d'une tourte". Silence des collègues, le père était présent mais n'a pas entendu. Jusqu'à aujourd'hui une collègue qui a connu mon père (maintenant à la retraite) en rit encore et me raconte combien ils rigolaient en conseil de classe à chaque intervention ironique de mon cher "popa".

gaisou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes bourdes en conseil de classe...

Message par leyade le Mer 17 Juin 2009 - 7:31

@Maissa a écrit:Pas d'histoire amusante à raconter mais plutôt un coup de gueule. Le CDE laisse le parent délégué intervenir lorsque le cas de son enfant est étudié. C'est strictement interdit (le parent est un "délégué"). J'ai déjà réagi mais cela se renouvelle à chaque conseil. Je sais que certains CDE interviennent pour rappeler au parent délégué ses obligations et font même sortir de la salle l"élève lorsque son cas va être discuté.

Nos conseils se passent en général mal parce que le principal est acariâtre et ne supporte pas la contradiction.

Même avis : dans mon établissement, ce n'est pas aux parents que l'on demande leur avis, mais ... directement aux délégués. A la fin du conseil, le CE se tourne vers eux : "Et dites moi, comment ça se passe avec Mme Machin? Vous êtes content des cours avec M. Truc?" Du coup les élèves tous gonflés d'orgueil vont ressortir quelques anecdotes foireuses et croustillantes (et surtout déformées...) pendant que moi, comme les collègues, on regarde vers le bas Suspect , en priant pour que de fameuses affaires ( la passionnante affaire des ciseaux jamais rendus par Mme Truc fut une des plus palpitantes...) ne ressortent pas...

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes bourdes en conseil de classe...

Message par Daphné le Mer 17 Juin 2009 - 7:57

Idem chez nous, ça doit être la mode !
Et franchement, comme ils disent un peu n'importe quoi, je ne me laisse pas stresser par des histoires de règles ou de ciseaux, ni par de critiques sur notre pédagogie, nos cours, notre progression, rythme des devoirs, notation, etc............
Il faut parfois répondre, non pas pour se justifier mais pour expliquer à des imbéciles ( élèves ou parents ) le pourquoi de ce qu'on fait, c'est tout !! Et un argument imparable, on fait telle ou telle chose car ça nous est imposé par notre hiérachie - IPR, consignes de l'inspection générale, ça les cloue !!
Une année une collègue de maths se fait accuser par un parent de ne pas faire le programme de la classe : étonnée, elle demande au parent "accusateur" sur quoi il se base pour affirmer ça : eh bien quand il était lui dans la classe de ce niveau, il n'avait pas fait la même chose !! Laughing
Une collègue de LC se fait accuser d'apprendre aux élèves des choses que les parents ne comprennent même pas et qui ne servent à rien !! Ils avaient appris les déclinaisons, là c'est le principal qui a répondu !! Laughing
Et on en entend d'autres..........

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes bourdes en conseil de classe...

Message par Invité le Mer 17 Juin 2009 - 8:39

J'hallucine à lire ça !
Notre inspectrice nous a dit que le nouveau programme avait été conçu en partie pour que les parents puissent le lire, et qu'il pouvait servir "d'arme" face à des parents mal intentionnés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes bourdes en conseil de classe...

Message par eauderose le Mer 17 Juin 2009 - 8:40

Camélionne a écrit:Pas de parent correspondant : mon rêve!

Chez nous, les parents délégués sortent quand on aborde le cas de leur enfant. Sinon, les profs, ne disent plus rien, les parents stressent .... Quant à dire aux parents la "vérité" (supposée!) sur leur gamin, je trouve que ce n'est pas le lieu ... Et les élèves délégués n'assistent pas au cas par cas.

J'ajoute que les parents délégués ne sont pas là pour leur enfant mais pour représenter la fonction de parents d'élèves au conseil.

eauderose
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes bourdes en conseil de classe...

Message par Mélu le Mer 17 Juin 2009 - 20:48

Le prof de math de mon collège a vécu un grand moment de solitude il y a 2 ans. Il était PP, et en arrivait à une élève dont les notes avaient chuté. Il lance bien fort : "Kévina a subit une grosse baise !"
Et là, pas charitables, tous les profs ont pouffé et plus personne ne pouvait s'exprimer correctement.

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum