Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
nitescence
Érudit

Titularisation des stagiaires de Lettres dans l'académie de Versailles

par nitescence le Mer 30 Sep - 12:44
Mazette ! L'année dernière, sur 218 stagiaires de Lettres, 19 ont été prolongés dans l'académie de Versailles : c'est presque 10 % ! Je suis sidéré : je pensais que c'était exceptionnel...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
dita
Habitué du forum

Re: Titularisation des stagiaires de Lettres dans l'académie de Versailles

par dita le Mer 30 Sep - 16:38
Ca doit être très dur pour eux. Espérons qu'ils ingurgiteront les doxas nécessaires cette année.
avatar
nitescence
Érudit

Re: Titularisation des stagiaires de Lettres dans l'académie de Versailles

par nitescence le Mer 30 Sep - 16:45
Honnêtement, pour être tuteur et en avoir discuté avec des inspecteurs et des membres du jury académique, je ne pense pas que ce soit un problème de doxa. Les difficultés principales sont dans l'ordre : des problèmes de gestion de classe (se faire bordéliser régulièrement), des problèmes de didactique (pas le niveau dans la discipline enseignée), des problème d'assiduité (n'arrive pas en cours à l'heure) et aussi des problèmes d'éthique (utilisation des réseaux sociaux inadéquate). Il n'y a aucune volonté malveillante derrière...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
dita
Habitué du forum

Re: Titularisation des stagiaires de Lettres dans l'académie de Versailles

par dita le Mer 30 Sep - 16:54
Nitescence, les bordélisations régulières sont le lot de nombreux d'entre nous, en début de carrière. Imagine un ptit gars de la campagne ou un des beaux quatrtiers être affecté dans un bahut dur, c'est la bérézina assurée. J'ai testé le bordel car je faisais partie de l'un de ces cas. Quand on a du bordel, pour cette raison ou pour une autre, ca s'envenime toujours, on est fragilisé et il devient très facile, après, d'être catalogué comme quelqu'un de fragile.

Pas assez de niveau : avec un capes ou une agreg ? Sérieusement ?

Problème d'assiduité : est-ce récurrent ou l'erreur de plus - en plus du bordel - pour dire "ah oui, il est nul" ?

Problème d'éthique sur les réseaux sociaux : être amis sur facebook ? Ce n'est ni approprié ni malin, mais bon ...

Je réagis ainsi car on oublie souvent, à mon avis, l'humiliation terrible infligée à ces professeurs stagiaires.

avatar
nitescence
Érudit

Re: Titularisation des stagiaires de Lettres dans l'académie de Versailles

par nitescence le Mer 30 Sep - 17:26
Ecoute, ce que tu racontes sur les classes difficiles, tout le monde le sait, tuteur, cde et inspecteur. Mais il a parfois des gens qui clairement n'ont pas le niveau. J'ai l'exemple d'une collègue de maths qui se faisait bordéliser l'année dernière dans mon lycée dans des classes où les élèves se tenaient à carrza dès qu'on fronce un sourcil. En plus, elle faisait des erreurs régulièrement et les élèves étaient obligés de la corriger (elle était certifiée). Je l'ai vu de mes yeux quand on m'a demandé d'assister à ses cours. Certains cas ne sont pas défendables.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
dita
Habitué du forum

Re: Titularisation des stagiaires de Lettres dans l'académie de Versailles

par dita le Mer 30 Sep - 18:18
Oui, amis comme tu dis au début, 19 personnes dont le stage a été prolongé, ça fait un peu beaucoup.
Quand on n'a pas le niveau, on peut s'améliorer.
Mazuzu
Niveau 7

Re: Titularisation des stagiaires de Lettres dans l'académie de Versailles

par Mazuzu le Mer 30 Sep - 18:26
Le chiffre 19 et ses presque 10% me semblent également trop important.
Soit il y a erreur de casting (pas le niveau pour faire cru) et basta direct, soit il y a quelques lacunes à combler et renouvellement.
Mais, si sur 10 000 profs recrutés, tu en envoies 1 000 en prolongation, il y a comme un glawi dans le bénitier !
Contenu sponsorisé

Re: Titularisation des stagiaires de Lettres dans l'académie de Versailles

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum