Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Iphigénie
Devin

« Teach for France », un danger pour l’école publique. - Page 3 Empty Re: « Teach for France », un danger pour l’école publique.

par Iphigénie Mer 20 Juil 2022 - 15:38
Oui mais bon: c’est l’idée quoi … Smile
On envoie dans le service public des jeunes qui ne trouvent pas assez de sens dans le système privé mais qui n’ont pas non plus la moindre idée du service public et de ses règles et des exigences de formation disciplinaires : en fait ça fait plein de bénéfices au regard du libéralisme macronien si j’ai bien compris le truc .
avatar
User9525
Niveau 8

« Teach for France », un danger pour l’école publique. - Page 3 Empty Re: « Teach for France », un danger pour l’école publique.

par User9525 Mer 20 Juil 2022 - 17:17
TrucOuBidule a écrit:
valle a écrit:
TrucOuBidule a écrit:
Je réponds, car c'est moi qui ai fait cette énumération.
Perso, je n'imagine pas du tout, je l'ai indiqué en début de fil, en l'espace des 5 ans écoulés, j'ai eu deux collègues de ce dispo. Et non, ils n'ont pas le profil d'étudiants qui viennent de passer leur master MEEF et qui se retrouvent sans rien (ceux-là, ce serait plutôt tous des AED, des EAP ou autre "type d'apprenti prof sous-payé").
Il s'agit de "reconversions professionnelles", ils ont exercé (même peu de temps) une autre profession. Ils sont donc admis compétents pour enseigner de fait...

J'avais moi-même caricaturé un peu en parlant du MEEF sans concours. Mais des personnes qui ont travaillé ailleurs avec un bac+5 et qui ne sont pas des avocats ou des médecins qui pourraient gagner 5000 par mois, il y en a beaucoup.
Qu'il y ait pas mal d'ingénieurs, je le crois, mais parce qu'il ne faut pas non plus s'imaginer que tous les ingénieurs de France commencent à 4000 EUR.

EDIT : Je ne mets pas du tout en doute ton témoignage, hein, c'est que j'ai du mal a croire qu'une partie significative
- des contractuels bac+5 en général,
- des contractuels Teach For France en particulier
aient ce profil.

Je croyais que c'était un fil sur TeachForFrance et oui, ce sont ce type de profil qui s'y trouvent. TeachForFrance n'est pas dans toutes les académies.
Après le 4 ou 5000 par mois, je ne sais pas d'où ça vient, je n'ai jamais parlé de ça. Mais ce sont des profils CSP+ issus souvent eux-mêmes de CSP+ (et je parle d'argent, pas de "culture"). Ils viennent plus souvent de Paris-Ouest pour s'encanailler en REP.
J'ai juste comparé les grilles indiciaires en vigueur dans ces fameuses académies franciliennes. Après, disons qu'étant la région qui compte quand même le plus de cadres (selon l'INSEE, en 2017, plus du double qu'en province...)

Ces personnes n'aident pas à la revalorisation des profs en IDF (puisqu'on est plus sur le "sens", la "vocation", les "yeux qui brillent" des enfants que les euros que te demandent ton super loyer, EDF etc...), profs qui pourtant commencent sérieusement à devenir pauvres.
Iphigénie a écrit:Mais le stage ouvrier des écoles d’ingénieurs c’est très provisoire et court ce n’est pas une reconversion professionnelle. Là ce sont vraiment des gens qui veulent continuer dans l’enseignement? Je ne comprends plus trop.
C'était juste pour faire le parallèle entre ce que Lagomorphe disait pour l'Agro. Je crois qu'il s'agissait de mettre en avant les mots employés pour désigner ces dispo, qui dénotent tout de même d'une certaine "condescendance" à mon sens.
Pour le dire vite fait, avec TeachForFrance, on a quand même l'idée de "charité"...

Je ne sais pas pourquoi mais ça m'a fait penser à cette phrase de M. Macron dans un son entretien au magazine Zadig:  « J’aime aussi énormément la Seine-Saint-Denis », a-t-il lâché avant de décrire « le département le plus jeune de France, avec deux aéroports internationaux, le plus important stade sportif français et le plus grand nombre de créations de start-up par habitant ». Un portrait qui, pour le chef de l’Etat, se rapprocherait de celui de la Californie. « Il ne manque que la mer pour faire la Californie », s’aventure-t-il à comparer.
Il faut peut-être comprendre une terre d' "opportunités" (ou Marseille, suivez mon regard) où le laminage des services publics prépare la population à se résigner n'importe quelle démarche profilée du privé parce que, c'est bien connu, le public ce sont les lourdeurs, les archaïsmes, les statuts, les rigidités...on connaît le lexique et la doxa qui va avec, alors que quand on met de la concurrence, c'est forcément beaucoup plus sain.
Donc des jeunes gens qui vont et viennent (et font les projets qu'on leur demande), ça va vous secouer les "vieux" profs accrochés à leurs habitudes.
J'espère ne pas avoir dépassé la limite "politique" autorisée.
Iphigénie
Iphigénie
Devin

« Teach for France », un danger pour l’école publique. - Page 3 Empty Re: « Teach for France », un danger pour l’école publique.

par Iphigénie Mer 20 Juil 2022 - 18:02
Le rapprochement me paraît très juste en ce qui me concerne! Wink
TrucOuBidule
TrucOuBidule
Niveau 9

« Teach for France », un danger pour l’école publique. - Page 3 Empty Re: « Teach for France », un danger pour l’école publique.

par TrucOuBidule Mer 20 Juil 2022 - 18:14
...:

Shakti a écrit:Je ne sais pas pourquoi mais ça m'a fait penser à cette phrase de M. Macron dans un son entretien au magazine Zadig:  « J’aime aussi énormément la Seine-Saint-Denis », a-t-il lâché avant de décrire « le département le plus jeune de France, avec deux aéroports internationaux, le plus important stade sportif français et le plus grand nombre de créations de start-up par habitant ». Un portrait qui, pour le chef de l’Etat, se rapprocherait de celui de la Californie. « Il ne manque que la mer pour faire la Californie », s’aventure-t-il à comparer.
Il faut peut-être comprendre une terre d' "opportunités" (ou Marseille, suivez mon regard) où le laminage des services publics prépare la population à se résigner n'importe quelle démarche profilée du privé parce que, c'est bien connu, le public ce sont les lourdeurs, les archaïsmes, les statuts, les rigidités...on connaît le lexique et la doxa qui va avec, alors que quand on met de la concurrence, c'est forcément beaucoup plus sain.
Donc des jeunes gens qui vont et viennent (et font les projets qu'on leur demande), ça va vous secouer les "vieux" profs accrochés à leurs habitudes.
J'espère ne pas avoir dépassé la limite "politique" autorisée.
Bah moi aussi, je vais peut-être être limite sur le politique.

Quelles habitudes franchement ?:
Edit : Et il n'y a pas que TeachForFrance, il y a Espérance Banlieue aussi (je mets le lien pour la "caricature" (source et contenu de l'article) que cela semble être : https://start.lesechos.fr/travailler-mieux/metiers-reconversion/apres-six-ans-chez-airbnb-je-suis-devenu-prof-en-zone-prioritaire-1330510 Very Happy )
avatar
User9525
Niveau 8

« Teach for France », un danger pour l’école publique. - Page 3 Empty Re: « Teach for France », un danger pour l’école publique.

par User9525 Mer 20 Juil 2022 - 20:15
Je crains que tu n'aies raison, hélas « Teach for France », un danger pour l’école publique. - Page 3 2329779795 (ça marchera peut-être ?).
zigmag17
zigmag17
Vénérable

« Teach for France », un danger pour l’école publique. - Page 3 Empty Re: « Teach for France », un danger pour l’école publique.

par zigmag17 Mer 20 Juil 2022 - 20:43
TrucOuBidule a écrit:
Oudemia a écrit:Je comprends qu'il va y avoir une sélection de gens (diplômés ? sur quels critères ?) accompagnée de formation (laquelle ? combien de temps ? financée par qui ?) qui auront ensuite des postes de contractuels (je crois avoir avoir compris, d'après d'autres fils, qu'ils seraient mieux payés qu'un fonctionnaire titulaire).

C'est ça ? J'ai peur qu'on me réponde oui...
Oui. Ca fait déjà 5 ans que c'est le cas. J'en ai connu deux (en lettres. L'une très donneuse de leçons, n'est plus ds le circuit je crois et l'autre, plutôt opposée dans l'attitude, envisage de passer peut-être le Capes).
Des postes sont bloqués (n'apparaissent donc pas au mouvement) pour les placer.
La paie, un contractuel sur Créteil peut gagner plus qu'un titulaire, car c'est en fonction son diplôme initial, contrairement au titulaire.
Etre affecté a Créteil, c'est être un sous prof.

Je viens de remonter le fil. J'ai compris qu'en plus, parmi les premiers contractuels embauchés de la sorte, certains se retrouvent ensuite comme par hasard à des postes - clés pour répandre la bonne parole.
Je suis effarée et outrée par tout ça ( mais pas très surprise pour tout dire, étant donné la tournure que ça prend depuis un moment en LP). Scandaleux.
guz
guz
Niveau 5

« Teach for France », un danger pour l’école publique. - Page 3 Empty Re: « Teach for France », un danger pour l’école publique.

par guz Mer 20 Juil 2022 - 20:51
Cela me fait penser à une version enseignement de UBER.
Ajonc35
Ajonc35
Expert

« Teach for France », un danger pour l’école publique. - Page 3 Empty Re: « Teach for France », un danger pour l’école publique.

par Ajonc35 Mer 20 Juil 2022 - 23:43
guz a écrit:Cela me fait penser à une version enseignement de UBER.
Tu parles de la boîte qui développe des emplois   de qualité en France ?  Je n'en dis pas plus, cela prendrait un ton très politique,  voire présidentiel.
guz
guz
Niveau 5

« Teach for France », un danger pour l’école publique. - Page 3 Empty Re: « Teach for France », un danger pour l’école publique.

par guz Jeu 21 Juil 2022 - 7:49
@Ajonc35 c'est un simple constat, il suffit de jeter un coup d’œil à : https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Choix_de_l%27%C3%A9cole pour voir quelles sont les sociétés derrière cette initiative.

Je partage le point de vue des syndicats sur le "mélange des genres" ... je suis vraiment mal à l'aise quand je vois ça.

Si des élèves de GE sont tentés par une expérience dans l'enseignement, voire à entrer dans le métier, pourquoi pas, mais ceci devrait rester dans le cadre des structures existantes sans interventions d'entreprises privées ou de think tanks idéologiques.
Iphigénie
Iphigénie
Devin

« Teach for France », un danger pour l’école publique. - Page 3 Empty Re: « Teach for France », un danger pour l’école publique.

par Iphigénie Jeu 21 Juil 2022 - 8:22
https://www.franceinter.fr/emissions/l-esprit-d-initiative/l-esprit-d-initiative-28-aout-2019
Si vous voulez vous étrangler au petit déj avec la bienveillance béatitude de la radio publique

Résumé :
après trois semaines de formation en immersion pour observer les disciplines mais aussi le fonctionnement et aussi  le harcèlement, la laïcité, l’engagement, la lune et les étoiles: objectif: mettre ( enfin) les meilleurs dans  l’educ nat qui en a bien besoin ….
Ils enseigneront les maths,le français, les lettres classiques (dixit)…..
Comparons les subventions publiques pour ces 60 recrutés ( et leur encadrement) -150000 euros de dotation du seul argent public - en 2019- sans compter total, la société générale et autres bienfaiteurs publics-qui doivent le soustraire de leur impôt d’ailleurs)  et la dotation de vos collèges ? Lol


Dernière édition par Iphigénie le Jeu 21 Juil 2022 - 8:36, édité 1 fois
avatar
Sisyphe
Niveau 10

« Teach for France », un danger pour l’école publique. - Page 3 Empty Re: « Teach for France », un danger pour l’école publique.

par Sisyphe Jeu 21 Juil 2022 - 8:34
🤮 J'ai de plus en plus de mal à écouter la radio.
Ajonc35
Ajonc35
Expert

« Teach for France », un danger pour l’école publique. - Page 3 Empty Re: « Teach for France », un danger pour l’école publique.

par Ajonc35 Jeu 21 Juil 2022 - 9:30
guz a écrit:@Ajonc35 c'est un simple constat, il suffit de jeter un coup d’œil à : https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Choix_de_l%27%C3%A9cole pour voir quelles sont les sociétés derrière cette initiative.

Je partage le point de vue des syndicats sur le "mélange des genres" ... je suis vraiment mal à l'aise quand je vois ça.

Si des élèves de GE sont tentés par une expérience dans l'enseignement, voire à entrer dans le métier, pourquoi pas, mais ceci devrait rester dans le cadre des structures existantes sans interventions d'entreprises privées ou de think tanks idéologiques.
Je parlais seulement de la création d'emplois de qualité !.
Pour " think tank idéologiques", cela n'est-il pas un pléonasme ?
Quand je vois certains noms apparaître sur cet article dont AM, si je ne savais pas ce dispositif pervers, par avance, je fuirai.
De plus l'EN n'a pas de sous mais est un financeur. Je n'ai jamais été adepte du mélange prive/ public quels que soient les domaines.
Zybulka
Zybulka
Niveau 10

« Teach for France », un danger pour l’école publique. - Page 3 Empty Re: « Teach for France », un danger pour l’école publique.

par Zybulka Jeu 21 Juil 2022 - 9:34
guz a écrit:Cela me fait penser à une version enseignement de UBER.
Petite video savoureuse que vous connaissez peut-être déjà mais que je ne me lasse jamais de regarder :
https://youtu.be/PkbwRg3VMY8
avatar
User9525
Niveau 8

« Teach for France », un danger pour l’école publique. - Page 3 Empty Re: « Teach for France », un danger pour l’école publique.

par User9525 Jeu 21 Juil 2022 - 9:46
Iphigénie a écrit:https://www.franceinter.fr/emissions/l-esprit-d-initiative/l-esprit-d-initiative-28-aout-2019
Si vous voulez vous étrangler au petit déj avec la bienveillance béatitude de la radio publique

Résumé :
après trois semaines de formation en immersion pour observer les disciplines mais aussi le fonctionnement et aussi  le harcèlement, la laïcité, l’engagement, la lune et les étoiles: objectif: mettre ( enfin) les meilleurs dans  l’educ nat qui en a bien besoin ….
Ils enseigneront les maths,le français, les lettres classiques (dixit)…..
Comparons les subventions publiques pour ces 60 recrutés ( et leur encadrement) -150000 euros de dotation du seul argent public - en 2019- sans compter total, la société générale et autres bienfaiteurs publics-qui doivent le soustraire de leur impôt d’ailleurs)  et la dotation de vos collèges ? Lol

L'association "Le choix de l'école" est le nom français de "Teach for France", consultez la page Wikipédia, elle est on ne peut plus claire sur l'historique de cette "initiative", et ses soutiens.
Quant à l'absence d'esprit critique dans le travail de bien des journalistes concernant les questions d'éducation...comment dire, ça confine à une forme de néant.
"Carnets de campagne" avait promu, également sans discernement aucun, cette démarche.
Zybulka
Zybulka
Niveau 10

« Teach for France », un danger pour l’école publique. - Page 3 Empty Re: « Teach for France », un danger pour l’école publique.

par Zybulka Jeu 21 Juil 2022 - 9:53
Shakti a écrit:Quant à l'absence d'esprit critique dans le travail de bien des journalistes concernant les questions d'éducation...comment dire, ça confine à une forme de néant.
Plus qu'une absence d'esprit critique, je dirais plutôt une inféodation aux lobbys néolibéraux : tout ça, c'est des sujets télécommandés, et pas étonnant quand on sait que la presse n'a dans son immense majorité plus rien d'indépendant...
« Teach for France », un danger pour l’école publique. - Page 3 Poster10


https://www.monde-diplomatique.fr/IMG/png/poster_medias_francais_8060-v17-4.png
avatar
User9525
Niveau 8

« Teach for France », un danger pour l’école publique. - Page 3 Empty Re: « Teach for France », un danger pour l’école publique.

par User9525 Jeu 21 Juil 2022 - 9:55
Zybulka a écrit:
guz a écrit:Cela me fait penser à une version enseignement de UBER.
Petite video savoureuse que vous connaissez peut-être déjà mais que je ne me lasse jamais de regarder :
https://youtu.be/PkbwRg3VMY8

"J'ai sérendipité" « Teach for France », un danger pour l’école publique. - Page 3 4105177660 !
avatar
User9525
Niveau 8

« Teach for France », un danger pour l’école publique. - Page 3 Empty Re: « Teach for France », un danger pour l’école publique.

par User9525 Jeu 21 Juil 2022 - 9:56
Zybulka a écrit:
Shakti a écrit:Quant à l'absence d'esprit critique dans le travail de bien des journalistes concernant les questions d'éducation...comment dire, ça confine à une forme de néant.
Plus qu'une absence d'esprit critique, je dirais plutôt une inféodation aux lobbys néolibéraux : tout ça, c'est des sujets télécommandés, et pas étonnant quand on sait que la presse n'a dans son immense majorité plus rien d'indépendant...
« Teach for France », un danger pour l’école publique. - Page 3 Poster10


https://www.monde-diplomatique.fr/IMG/png/poster_medias_francais_8060-v17-4.png


La concentration est en effet un énorme problème.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum