Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Vu le profil , l'an prochain , si j'étais sa mère je choisirais

6 - 7%
49 - 59%
9 - 11%
19 - 23%
 
Total des votes: 83
 
Guermantes729
Fidèle du forum

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par Guermantes729 Lun 16 Avr 2018 - 23:07
Bonjour

La changer d'établissement?

Parfois les élèves sont prisonniers de leur propre image: je suis le clown, je suis le feignant, je suis l'insolent, etc. ...

Et parfois changer l'élève de ses habitudes et repères, le sort de sa "zone de confort" et peut aider à un nouveau départ. ...

Courage!
avatar
eleonore69
Neoprof expérimenté

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par eleonore69 Mar 17 Avr 2018 - 0:25
Bonsoir,

Cet établissement me paraît bien exigeant ! 10,5 , ce n'est-certes- pas extraordinaire mais c'est loin d'être catastrophique. il faut savoir que certaines écoles ont une politique assez sélective et "se débarrassent" bien vite d'élèves  sans doute fragiles ou tout simplement fainéants. en général, les 3ième prépa pro scolarisent des élèves très faibles... Ta fille ne semble pas avoir ce profil. Et si tu la scolarisais dans un établissement moins sélectif...
Pour moi, c'est troisième générale pour ce type d'élèves, tu pourras toujours lui faire redoubler la troisième si nécessaire
DH
DH
Grand Maître

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par DH Mar 17 Avr 2018 - 6:36
Hello je vous répondrai plus longuement ce soir après avoir vu sa pp. Elle aime l'école et est désolée de ses résultats... par moments. Mais c'est une vraie ado qui ne se préoccupe que de son image, de ses fringues et copines. Ce soir, alors qu'elle était censée se coucher on l'a vue du jardin en train de taper des mises devant son miroir en essayant des blousons. Elle est capable du pire comme du meilleur. Rien que cette semaine (hier) et semaine dernière: espagnol 20, mais aussi 3. Français : 17.5 et un 5. Elle n'est pas constante. Terriblement immature. Je discute beaucoup avec elle, lui explique que notre niveau de vie est sympa et qu' elle ne l'aura plus, adulte, si elle ne bosse pas. Elle ne fait plus ni danse ni théâtre ni équitation. Vraiment c'est juste un truc de fou. J'ai l'impression avec elle de me battre pour faire avancer un âne...
Le déclic je l'ai eu. Je n'ai jamais pu rattraper un niveau correct en maths mais partout ailleurs oui. Elle a beaucoup de vocabulaire, s'exprime et écrit très bien, assez peu de fautes. Mais elle est feignasse. Des fois elle a des pics d'activité mais honnêtement faut être derrière. Un exemple. On l'a mise en bas, dans le salon. Petit bureau qui donne sur le jardin. Il faisait nuit tôt cet hiver évidemment. Nous étions dans la cuisine. Que voit on? Miss N. se regardait dans la vitre car avec la lumière elle voyait son reflet.
On passe.
Dalva
Dalva
Vénérable

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par Dalva Mar 17 Avr 2018 - 8:32
DH, à côté de la paresse qui accompagne souvent l'intelligence, je suggèrerais bien de prendre garde à ne pas passer à côté d'un petit (ou pas) épisode dépressif. Le fait qu'elle ne s'intéresse qu'à son image et à des choses futiles et que ses activités antérieures ne semblent pas lui manquer ne signifie pas qu'elle soit dans l'inconscience d'elle-même ni uniquement auto-centrée. Elle a l'air prise entre deux extrêmes et ne pas trop savoir où se situer, elle est peut-être angoissée sans même s'en rendre compte.
L'adolescence, c'est pas facile, et je crois me souvenir que son père ne l'est pas tellement non plus, ni ta relation avec lui.
Je dirais donc qu'un rendez-vous avec la PP, c'est bien, mais qu'un rendez-vous avec le ou la COP, si c'est quelqu'un de bien, c'est encore mieux, voire une tentative vers un CMP si vous avez la chance d'en avoir encore un.
Ne pas savoir où l'on va ni ce qu'on aime vraiment, ne pas savoir qui l'on est si ce n'est une enveloppe physique, ce n'est franchement pas rassurant.
Je pense que l'orientation, vu son niveau et ses capacités, n'est pas le souci le plus urgent. Elle peut aller en 3e générale à moins d'avoir été gravement surnotée.
Bon courage, c'est pas facile d'être parent.
capucine42
capucine42
Érudit

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par capucine42 Mar 17 Avr 2018 - 10:38
Je vais être franche, je trouve l'attitude de ta fille vis à vis du domaine scolaire en absolue cohérence avec les propos que tu as pu tenir ici ou là, notamment sur le topic des enfants d'âge maternel, sur l'absence d'importance qu'a pour vous le domaine scolaire dans l'éducation de vos enfants. Je me souviens que tu disais que ta cadette ne savait pas lire en fin de CP ou en début de CE1, et que ça n'avait aucune importance pour vous. Tu as d'ailleurs parler de névrosés en parlant des parents qui plaçaient la scolarité au centre de leur éducation, ce qui montre un rejet fort du domaine scolaire.
10, 5 de moyenne fin de quatrième, c'est faible, surtout si la moyenne de classe est de 12,5. Pour moi ce sont des moyennes normales au collège et si elle est dernière de sa classe, c'est qu'elle est plus que certainement en difficulté.
La fliquer? Le déclic en fin de quatrième? Mouais, ce n'est jamais trop tard pour commencer à accorder de l'importance à l'école...Maintenant je dirais que ses enseignants la connaissent mieux que nous ici sur néo. Troisième prépa pro si elle a un projet, ce n'est pas une mauvaise idée. Et effectivement les BTS sont quasiment réservés aux bacs pro. Il y a des quotas qui sont de l'ordre de 15 élèves de bac pro sur une classe de BTS.
S'il n'y a pas de projet, ce serait redoublement pour moi.
Provence
Provence
Bon génie

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par Provence Mar 17 Avr 2018 - 10:51
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Rien que cette semaine (hier) et semaine dernière: epsagbil 20 mais aussi 3. Français  17.5 et un 5.
Sur quels types de devoirs? Leçon, lecture, rédaction...?
Sapotille
Sapotille
Empereur

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par Sapotille Mar 17 Avr 2018 - 11:09
Si cette coquine est capable d'avoir des 17, il faut la laisser aller en 3ème !
Et essayer la carotte plutôt que le bâton ! Wink
avatar
lisette83
Érudit

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par lisette83 Mar 17 Avr 2018 - 11:13
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je vais être franche, je trouve l'attitude de ta fille vis à vis du domaine scolaire en absolue cohérence avec les propos que tu as pu tenir ici ou là, notamment sur le topic des enfants d'âge maternel, sur l'absence d'importance qu'a pour vous le domaine scolaire dans l'éducation de vos enfants. Je me souviens que tu disais que ta cadette ne savait pas lire en fin de CP ou en début de CE1, et que ça n'avait aucune importance pour vous. Tu as d'ailleurs parler de névrosés en parlant des parents qui plaçaient la scolarité au centre de leur éducation, ce qui montre un rejet fort du domaine scolaire.
10, 5 de moyenne fin de quatrième, c'est faible, surtout si la moyenne de classe est de 12,5. Pour moi ce sont des moyennes normales au collège et si elle est dernière de sa classe, c'est qu'elle est plus que certainement en difficulté.
La fliquer? Le déclic en fin de quatrième? Mouais, ce n'est jamais trop tard pour commencer à accorder de l'importance à l'école...Maintenant je dirais que ses enseignants la connaissent mieux que nous ici sur néo. Troisième prépa pro si elle a un projet, ce n'est pas une mauvaise idée. Et effectivement les BTS sont quasiment réservés aux bacs pro. Il y a des quotas qui sont de l'ordre de 15 élèves de bac pro sur une classe de BTS.
S'il n'y a pas de projet, ce serait redoublement pour moi.
Ce n'est pas pour cela qu'il faut donner trop d'importance à l'école trop jeune car on voit aussi des élèves qui à l'adolescence se désintéressent d'autant plus de l'école que leurs parents s'y intéressent !
Combien d'enfants assidus à la maternelle le seront encore en Terminale et postbac ?
Il n'y a pas de recette miracle, on ne pourra faire un bilan qu'après la fin des études et l'insertion dans la société.
Je suis sûre que DH agit en accord avec ses principes et c'est là l'esssentiel.
Pour en revenir au sujet, le redoublement me paraît prématuré car, si en refaisant une 2e 4e, elle a une impression de facilité et ne travaille pas plus, cela n'aura pas servi à grand chose.
Elle n'est pas non plus en énorme difficulté.
Sei
Sei
Doyen

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par Sei Mar 17 Avr 2018 - 11:20
Ta fille semble vivre le syndrome de la Belle au bois dormant... ; ) Cette léthargie et ce narcissisme, propres à l'adolescence, ne font pas forcément d'elle une paresseuse.
Crois-tu que vous pourriez lui proposer une activité où elle se sentirait valorisée, mise en valeur elle et ses qualités, responsable, active dans un domaine qui lui plairait ?
Tu dis qu'elle aime les animaux, peut-être aimerait-elle devenir bénévole à la SPA ou pour une autre association ?
Ou encore peut-être pourrait-elle faire la lecture à une personne aveugle ou des petits...?
Elle rencontrerait des personnes qui n'auraient aucun a priori sur elle, ce qui lui serait sans doute bénéfique...
Oudemia
Oudemia
Empereur

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par Oudemia Mar 17 Avr 2018 - 11:21
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Rien que cette semaine (hier) et semaine dernière: epsagbil 20 mais aussi 3. Français  17.5 et un 5.
Sur quels types de devoirs? Leçon, lecture, rédaction...?
+1
Cette moyenne, est-ce avec ou sans EPS-Arts plastiques-Education musicale ?
Peux-tu envisager de la faire travailler l'été dans les matières où il ne faut pas de lacunes (LV, maths, français -surtout grammaire, conjugaison-) dans une perspective carotte : quelque chose qu'elle aime après quinze jours d'assiduité, et on recommence ? J'ai le souvenir d'étés comme ça avec ma cadette...
DH
DH
Grand Maître

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par DH Mar 17 Avr 2018 - 11:59
En arts plastiques et sport elle a en dessous de 10.
8 en sport par exemple.

Les 20 et 3 sont des exercices. Un coup leçon apprise, un coup non.

Capucine, je ne relèverai même pas. Je ne pense pas qu'on paie quoi que ce soit. L'école est importante. Et elle l'a toujours été. Bien malin celui qui pense que l'éducation suffit ou fait tout.
Tu sembles te réjouir. Tant mieux.

Pour revenir au sujet,  elle a déjà  changé d'école. C'est sa première année dans ce collège. Elle est bien dans ses pompes, [terme incompréhensible] dans l'absolu mais clairement [terme incompréhensible] dans sa façon de gérer. Elle peut avoir sur le même  type d'interro [terme incompréhensible] une note infâme ou au contraire excellente. C'est selon ses révisions.



De la part de la modération : merci de veiller à poster des messages lisibles et compréhensibles par tous.
Violet
Violet
Empereur

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par Violet Mar 17 Avr 2018 - 13:04
Ma petite DH, je comprends tes angoisses mais pour l'instant, je ne lis rien de vraiment alarmant.

Tu as juste une fille, préado à la maison, en 2018. Very Happy

Je suis par contre scandalisée qu'on te conseille la prépapro dès la 3eme pour une petite, pas si larguée que cela. A mon sens, si elle y va, elle ne sera pas à sa place et tu la perdras scolairement. (effectivement certains bahuts privés cherchent à se débarrasser d'élèves, très vite...)

Si c'était ma fille, je la ferais passer en 3eme. Et sans me poser de questions...
Je lui expliquerais que je m 'inquiète, que j'espère qu'elle va travailler davantage pour ne pas avoir de regrets plus tard et même si c'est mal de faire du chantage, j'essaierais de la motiver en lui promettant un truc dont elle rêve si au premier trimestre de 3eme elle ramène de bons résultats et/ou de bonnes appréciations.

Et après je verrais : soit je vois qu'elle se ressaisit et elle pourra tenter une seconde pour faire première générale ou technologique (filière à ne pas oublier)...
Soit elle est de plus en plus larguée et je bosserais l'orientation en me renseignant sur les bons bacs pros, comme l'hôtellerie ...

Essaie de creuser les domaines, les filières qui lui plaisent... si elle se détermine sur le métier qu'elle veut faire, elle aura un but.

De gros bisous
Violet
Violet
Empereur

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par Violet Mar 17 Avr 2018 - 13:12
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je vais être franche, je trouve l'attitude de ta fille vis à vis du domaine scolaire en absolue cohérence avec les propos que tu as pu tenir ici ou là, notamment sur le topic des enfants d'âge maternel, sur l'absence d'importance qu'a pour vous le domaine scolaire dans l'éducation de vos enfants. Je me souviens que tu disais que ta cadette ne savait pas lire en fin de CP ou en début de CE1, et que ça n'avait aucune importance pour vous. Tu as d'ailleurs parler de névrosés en parlant des parents qui plaçaient la scolarité au centre de leur éducation, ce qui montre un rejet fort du domaine scolaire.
10, 5 de moyenne fin de quatrième, c'est faible, surtout si la moyenne de classe est de 12,5. Pour moi ce sont des moyennes normales au collège et si elle est dernière de sa classe, c'est qu'elle est plus que certainement en difficulté.
La fliquer? Le déclic en fin de quatrième? Mouais, ce n'est jamais trop tard pour commencer à accorder de l'importance à l'école...Maintenant je dirais que ses enseignants la connaissent mieux que nous ici sur néo. Troisième prépa pro si elle a un projet, ce n'est pas une mauvaise idée. Et effectivement les BTS sont quasiment réservés aux bacs pro. Il y a des quotas qui sont de l'ordre de 15 élèves de bac pro sur une classe de BTS.
S'il n'y a pas de projet, ce serait redoublement pour moi.

C'est bien d'être franche... mais bon honnêtement, je te trouve très dure, virulente et injuste envers DH.

On peut dire qu'on ne va pas mettre la pression sur son enfant s'il ne sait pas lire en fin de CP, sans pour autant rejeter le système scolaire... c'est un peu caricatural.

Forcément, quand on est parent, on veut le bonheur et la réussite de son enfant. Il y a plusieurs chemins pour y parvenir.

Vouloir être à l'écoute de l'épanouissement de ses enfants, ne veut pas dire se contreficher de l'école.

Et je ne prends pas parti pour DH contre toi, chacune peut faire les choix éducatifs pour ses enfants sans que cela veuille dire que l'une a raison contre l'autre, enfin il me semble...
capucine42
capucine42
Érudit

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par capucine42 Mar 17 Avr 2018 - 13:22
Aucun souci Violet, je sais que mon avis sera minoritaire mais j'ai suffisamment lu de messages de DH concernant l'école pour savoir que je ne suis pas complètement dans le faux. Par ailleurs DH est quelqu'un de très franc aussi sur ce forum.
Je ne me réjouis pas du tout DH. Je pense qu'il faut être cohérent et agir en accord avec ses convictions. L'éducation ne fait pas tout mais fait beaucoup quand-même, surtout en ce qui concerne l'apprentissage du goût de l'effort scolaire.
Et si mon message minoritaire pouvait t'alarmer un peu sur le fait que l'absence de lecture fluide en CE1 est à prendre au sérieux...je n'aurais pas écrit pour rien.
Sur ce je quitte le fil.
Amaliah
Amaliah
Empereur

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par Amaliah Mar 17 Avr 2018 - 13:55
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Si elle n'aime pas l'école, il ne faut pas que cela devienne une souffrance.
Ce n'est que mon avis, on va me balancer que je n'ai pas d'enfant, mais est-ce une bonne chose de la priver de tous ses loisirs pour des résultats qui ne suivent pas ? Non qu'elle ne puisse les obtenir, mais elle n'aime peut-être tout simplement pas cela. Tout le monde n'est pas scolaire.

Quant à l'idée de lui imposer de travailler, s'il suffit d'appeler un patron pour être recruté ok, mais j'ai bien tenté de travailler dès 15 ans, on me riait au nez (y compris pour les emplois susmentionnés). Alors à moins d'avoir un super réseau...

Oui mais de là à n'avoir que 10,5 de moyenne, c'est vraiment trop juste pour moi.
Tout le monde n'est pas scolaire, elle n'aime pas l'école (?) mais pourrait obtenir de meilleurs résultats. Ok mais en tant que parent, ça ne m'irait pas. Elle peut avoir des résultats convenables, les résultats en dents de scie le prouvent, soit, qu'elle les ait.

Dans la vie, on ne fait pas ce qu'on veut. Sans lui demander des notes exceptionnelles, j'exigerais une moyenne convenable de sa part parce que moi aussi, quand je me lève le matin, je n'ai pas toujours envie d'aller bosser et pourtant j'y vais. Le métier de mes enfants, c'est d'être élève. Tout le monde fait des efforts. Pour moi, le goût de l'effort, c'est primordial.

Si c'était ma fille, j'exigerais donc des notes convenables et je travaillerais dès maintenant avec elle sur un projet d'orientation après une 3e générale afin de la motiver (rdv au CIO, stages?).

Je rejoins également tout à fait l'avis des autres sur l'importance à accorder à son mal-être d'adolescente. Qu'elle se regarde dans une glace même dans un petit bureau, j'avoue que je ne vois pas le problème. Mais tu es sa mère et tu dois bien sentir s'il y a quelque chose à creuser pour l'aider à aller mieux.

Par ailleurs, je me souviens des conversations très tranchées sur le fil des parents dont parle Capucine et où en effet DH, tu n'intervenais à une époque que pour dire de manière très franche et abrupte toi aussi que tu trouvais que certaines étaient trop focalisées sur la scolarité de leurs enfants et que tu prenais les choses bien plus cool. Je comprends le message de Capucine en ce sens, même si je le pense un petit peu caricatural ("rejet fort du domaine scolaire" par exemple), des messages sur un forum n'étant jamais le reflet exact de la réalité. A nous tous de prendre un peu de recul.
menerve
menerve
Prophète

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par menerve Mar 17 Avr 2018 - 14:04
Je suis de l'avis de Violet. Et la flemmardise des ados...je connais! J'ai la chance d'avoir une fille qui aime l'école et s'y investit énormément mais alors pour le reste: vider le lave vaisselle et le remplir, ranger son linge, aider un peu au ménage et au jardin....y'a des coups de pieds au cul qui se perdent.

Et puis il faut voir le niveau réel du travail fait en classe: un 10 dans un collège, vaut peut-être un 14 ailleurs...

Je serais d'avis de prendre un rdv avec un conseiller d'orientation pour faire des tests de niveau et des tests d'intérêt pour l'aider à trouver sa voie.

J'ajoute qu'on est dans une société où on valorise l'hyper activité mais parfois il faut savoir lâcher du lest et ne rien faire n'est pas forcément un manque de volonté: ce peut-être un manque d'intérêt, le signe d'une déprime cachée, d'une souffrance ou même un travail intérieur sur soi, une réflexion , une rêverie... Evidemment avec ce contexte morose du monde du travail, ça nous inquiète en tant que parent...
Sapotille
Sapotille
Empereur

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par Sapotille Mar 17 Avr 2018 - 14:08
Capucine, tu n'as pas encore d'adolescente à encourager, à stimuler !
Il ne faut jamais insulter l'avenir !

DH, et du scoutisme ?
Là où on apprend à se gérer en collectivité, parmi ses pairs, sous la direction d'une cheftaine juste un peu plus âgée mais exigeante, à monter une tente sinon on dort dehors,  à faire du feu pour pouvoir manger un repas que l'on a préparé soi-même, là où on apprend à se dépasser loin de la maison si confortable, là où on finit par être fière de soi et de l'image qu'on donne aux autres  ...
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par Pseudo Mar 17 Avr 2018 - 14:46
Je me demande si cette jeune fille a seulement la place de sentir de quoi elle a envie. Elle est peut-être bien un brin contemplative et au prise avec le narcissisme propre à l'adolescence mais son indolence ne relève certainement pas d'un défaut intrinsèque et définitif.
Chacun, lorsqu'il trouve un intérêt à ce qu'il fait, un "pourquoi", sait trouver les moyens d'y arriver. Certains discrètement d'autres en remuant beaucoup d'air.
A 14 ans, c'est un bon moment pour s'interroger sur un "pourquoi", sur ce qui nous touche et nous mobiliserait.
Je doute que la contrainte renforcée et le flicage amènent grand chose. Je pense même que cela ne peut avoir que le résultat inverse à celui espéré.
Mais enfin, comme tout le monde ici je vois ça de loin et à partir du peu que j'en sais.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Elaïna
Elaïna
Bon génie

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par Elaïna Mar 17 Avr 2018 - 14:49
En tout cas je suis assez d'accord avec Philomène. En ce qui me concerne, je crois que je ne supprimerais pas le sport ou la lecture. Le sport, parce que ça fait partie de l'éducation et du bien-être d'un enfant/ado, la lecture, parce que... bah pareil.
En revanche je supprimerais tous les trucs "à côté" : compétitions à financer en plus (mes fils font du poney : par exemple, je dirais non à l'après-midi équifun à 60 euros, si tes notes n'atteignent pas tel niveau, mais je ne supprimerais pas les cours), fringues, sorties etc.

J'ai un peu de mal avec l'argument "c'est une ado". Toutes les ados ne se comportent pas de façon apathique et narcissique. C'est trop facile de dire "c'est l'âge".

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
avatar
lisette83
Érudit

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par lisette83 Mar 17 Avr 2018 - 14:55
La plupart passent tout de même par cette phase, plus ou moins longue, plus ou moins aigüe.
Carabas
Carabas
Vénérable

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par Carabas Mar 17 Avr 2018 - 15:08
A 14 ans, je ne m'intéressais pas à grand-chose, en dehors des livres et des animaux. Et j'étais très moyenne à l'école et ai failli redoubler plusieurs fois (avant de redoubler pour de bon la seconde). Bon, moi, c'est moi, et je ne dis pas qu'il faille ne rien faire. Mais éviter le catastrophisme aussi. Et franchement, à part quelques gosses en or, il n'y en a pas beaucoup qui s'enthousiasment pour mettre la table ou débarrasser le lave-vaisselle. Bien sûr, l'éducation consiste à faire intégrer ces règles, que cela plaise ou non.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
Babarette
Babarette
Doyen

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par Babarette Mar 17 Avr 2018 - 15:12
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:La proposer à l'adoption ? Ho.... Razz

Plus sérieusement, j'ai coché "tenter une 3e générale".
Le prépa-pro dans mon collège est proposée aux gros cas décrocheurs, pas aux flemmards qui se contentent du minimum.


Je suis du même avis que Sulfolobus et Amaliah.
La fliquer, la fliquer, et encore la fliquer. Mes parents se sont mis sur le dos de mon frère en 4e / 3e. Sans cela, jamais il n'aurait eu le parcours scolaire qui est le sien.
Et la priver de lecture - si elle trouve le temps de lire, alors elle a le temps de bosser.

On me répondra sûrement que je n'ai pas d'enfant donc pas d'avis à donner, mais je trouve affreusement violent de priver un enfant de lecture. La lecture est indispensable au développement cognitif. Je suis plutôt de l'avis d'Elaïna en la matière.
L'idée de lui faire faire du scoutisme ou de la faire s'engager dans une association me paraît intéressante. Ça pourrait lui apprendre à se sortir les doigts du séant.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
DesolationRow
DesolationRow
Monarque

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par DesolationRow Mar 17 Avr 2018 - 15:13
Non seulement c'est idiot de priver quelqu'un de lecture, mais en plus c'est complètement infaisable.
DH
DH
Grand Maître

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par DH Mar 17 Avr 2018 - 16:28
Merci à  toutes et tous pour vos différents avis. Pour remettre un peu les choses dans leur contexte, je précise que  ma fille va bien, vit bien et semble très heureuse. C'est important. Capital même.  Au regard de son vécu familial, ma foi, oui, c'est une réussite. Et un soulagement. Elle aime l'école. Mais s'ennuie. Souvent. Elle a des préoccupations d'ado assurément et mon éducation ne suffit pas, n'a pas suffi à  lui permettre d'y échapper. Je ne suis  effectivement pas à   fond dans la scolarité. J'ai suivi cependant ses devoirs, ses échecs et réussites,  ses difficultés très jeune en maths et son aisance ailleurs , sermonner,  valoriser mais je n'ai jamais repris les cours en primaire ni même en collège,  laissant faire les collègues selon leurs méthodes. Je n'ai pas non plus complété,  devancé, approfondi. Peut être aurais je dû ? Est ce que je le regrette?  Non. Je ne pense pas que ça  aurait changé quoi que ce soit. J'ai pris plus De temps pour lui apprendre les choses que l'école n enseigne pas parce que ce n'est pas son rôle.  Je lui ai appris à être heureuse. J'ai tenté de lui donné  le goût de l'effort. Notre maison taudis à a été l'occasion d'appliquer cette règle. Elle sait ce qu'est le travail. Elle a vu qu'on n'avait rien sans rien. Dès  l'âge de six ans finalement , elle nous a vu bosser et bosser après le boulot dans cette maison.  Non, par contre je ne la reconnais plus. Superficielle, des phrases type d'ado. Voilà.  J'ai l'impression que mon éducation ne fait pas le poids face à ça.....  Si l on pense que je récolte ce que j'ai semé  ... ma foi.... cest le jeu ma pauv' lucette  mais je ne referais pourtant pas autrement. J'ai suivi sa scolarité gentiment,  sérieusement. J'aurais  dû  faire plus? Approfondir,  détailler, revoir, exercer encore plus..... Je ne suis pas sûre  que ça aurait changé quoi que ce soit. Mais je me trompe sûrement. Je vois des gamins depuis 15 ans  lâcher prise malgré la pression des parents et l'investissement et d'autres cartonner avec des parents démissionnaires. Des  fils de profs briller et d'autres foirer. Ce serait si simple d'avoir la recette.  Elle est heureuse et je suis contente d'avoir réussi. Ca ne s'est pas fait au détriment de sa scolarité. Mais je suis soucieuse de ses notes et l'ai toujours été.
Bref ma question c'est maintenant. J'ai obtenu des avis sur l'an prochain. Ce que j'attendais. Et je vous en remercie.  

Je n'ai pas parlé de l'aspect privé parce que j'aime pas des masses quand les parents font ça  et expliquent les notes avec ca.  Mais quand même.  Je pense qu'avant de me secouer qous le nez que je paie peut être mon attitude cool face à l'école  (zen ne veut pas dire j'en foutiste) je vais quand même préciser que cette poulette a vécu en neuf mois la perte de nos 4 bébés et que son papa lui a expliqué plusieurs fois qu'elle  aurait dû mal a passer en troisième comme sa propre soeur  (la tante de ma fille).  Peut être qu'avant de se délecter de ses notes peu glorieuses en pensant qu'elles sont dues à  ma zenitude et ma confiance on peut aussi se dire qu'il y autre chose. Mais bon peut être effectivement j'aurais dû  être plus ferme et moins zen. On ne le saura jamais. Quand je vois certains de mes élèves je sais que ce n'est pas si binaire et simple
Sulfolobus
Sulfolobus
Érudit

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par Sulfolobus Mar 17 Avr 2018 - 16:31
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Chacun, lorsqu'il trouve un intérêt à ce qu'il fait, un "pourquoi", sait trouver les moyens d'y arriver. Certains discrètement d'autres en remuant beaucoup d'air.
C'est beau, c'est mignon, c'est dans l'air du temps, c'est faux.

Oui la motivation aide, mais elle ne fait pas tout, loin de là. Compter dessus est le meilleur moyen de filer dans le mur. Dans la vie, il y a des choses vraiment relou à faire, que l'on n'aime ou pas, il faut apprendre à les faire.
Elaïna
Elaïna
Bon génie

Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième) - Page 3 Empty Re: Que faire pour ma fille (orientation après la quatrième)

par Elaïna Mar 17 Avr 2018 - 16:35
DH ta fille passe dans une phase "greluche". Les fringues, les sorties, les préoccupations débiles. Pour être comme les autres, se fondre dans le moule de la greluchitude quasiment imposé. Au collège, de toute façon, c'est quasiment : ça ou l'ostracisme (j'ai connu l'ostracisme et le harcèlement, ce n'est pas facile à vivre non plus... pour l'enfant). C'est horripilant pour toi, j'imagine, mais il n'est pas trop tard pour elle et rien n'est joué.


_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum