Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
alprechac2
alprechac2
Expert

texte sur les Gracques Empty texte sur les Gracques

par alprechac2 Mar 25 Aoû 2009 - 21:52
J'ai cherché désespéremment une bonne partie de l'après-midi un texte sur les Gracques, qui décrive leurs actions, les lois qu'ils ont soutenues ... et je ne trouve rien, à part des textes d'Appien et Plutarque, alors pour mon cours de latin, ça ne va pas m'aider Suspect
J'ai essayé une recherche sur la BSC, j'ai épluché tous mes manuels et autres livres ...
Quelqu'un aurait-il une référence à m'indiquer (ou, rêvons, un texte sur son ordi) ?
Merci !
Dwarf
Dwarf
Vénérable

texte sur les Gracques Empty Re: texte sur les Gracques

par Dwarf Mar 25 Aoû 2009 - 22:01
Sinon, dans les textes remaniés (et traduisibles par les élèves, contrairement aux textes d'auteurs en collège...), tu as les excellents textes de Gazon-Lambert dans "Invitation au latin" 4ème ancienne formule. Je les utilise chaque année.
alprechac2
alprechac2
Expert

texte sur les Gracques Empty Re: texte sur les Gracques

par alprechac2 Mar 25 Aoû 2009 - 22:09
Merci Dwarf ! veneration
Je crois bien que ce manuel est au collège, j'attendrai la rentrée pour préparer mon cours.
Dwarf
Dwarf
Vénérable

texte sur les Gracques Empty Re: texte sur les Gracques

par Dwarf Mar 25 Aoû 2009 - 22:14
Sinon, tu le trouves sur Price Minister pour... 0.90 € (les frais de port sont bien plus chers). Attention de prendre celui à couverture blanche, et non pas le nouveau (version 97, à couverture verte).

C'est une vraie mine de textes à thèmes historiques de difficulté progressive : les manuels de 3ème et de seconde ancien régime (couvertures blanches eux aussi) sont aussi extraordinaires (et avec des textes qui n'ont rien à envier aux textes d'auteurs tout en étant plus structurants sur le plan grammatical). Et si tu veux des textes plus tournés vers la civilisation, tu peux te procurer le manuel de troisième version 97 (couverture bleue). Au fait, éditeur, Magnard.
alprechac2
alprechac2
Expert

texte sur les Gracques Empty Re: texte sur les Gracques

par alprechac2 Mar 25 Aoû 2009 - 22:28
Sur Price minister, je trouve l'invitation au latin 4e, à couverture blanche, mais avec "lexique" précisé à la suite du titre : est-ce celui dont tu me parles ?

Sinon, je suis bien d'accord avec toi, ces textes "remaniés" sont tout de même bien plus pratiques pour faire traduire les élèves. J'ai appris le latin avec un manuel comme cela et je trouvais ça bien.
Dwarf
Dwarf
Vénérable

texte sur les Gracques Empty Re: texte sur les Gracques

par Dwarf Mar 25 Aoû 2009 - 22:33
C'est celui là:

http://www.priceminister.com/offer/buy/313578/Gason-Jacques-Invitation-Au-Latin-4eme---D-enee-A-Cesar-Livre.html

le lexique est à part (cahier à remplir par les élèves)

Le 3ème (plus rare donc plus cher mais vaut vraiment la peine pour l'Empire):

http://www.priceminister.com/offer/buy/313563/Gason-Jacques-Latin-3eme-Invitation-Au-Latin---De-Cesar-A-Marc-Aurele-Livre.html

L'autre 3ème (1997), avec de nouveaux textes, de civilisation cette fois :

http://www.priceminister.com/offer/buy/313569/Lambert-Invitation-Au-Latin-Livre-De-L-eleve-De-Troisieme-Livre.html

Manuel de seconde:

http://www.priceminister.com/offer/buy/313556/Lambert-Alain-Invitation-Aux-Lettres-Latines-Livre.html

Voilà, voilà!
Tu peux aussi jeter un oeil sur eBay, pour voir, on ne sait jamais...
alprechac2
alprechac2
Expert

texte sur les Gracques Empty Re: texte sur les Gracques

par alprechac2 Mar 25 Aoû 2009 - 22:38
Oh là là ! Quelle efficacité et rapidité ! si je ne trouve pas mon bonheur là !
Merci beaucoup !
Dwarf
Dwarf
Vénérable

texte sur les Gracques Empty Re: texte sur les Gracques

par Dwarf Mar 25 Aoû 2009 - 22:40
Je t'en prie!
AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

texte sur les Gracques Empty Re: texte sur les Gracques

par AsarteLilith Jeu 27 Aoû 2020 - 16:13
Je fais remonter ce fil car je suis confrontée au même problème : peu de textes sur les Gracques intéressants. J'ai la version verte du "Invitation au latin 4e" avec un texte fabriqué d'après Valère-Maxime, Appien et Plutarque, mais j'hésite beaucoup. Le texte d'ATC m'intéresse peu (pas vraiment de mention du problème de l'ager publicus)

Quelqu'un aurait-il un texte intéressant sur la réforme agraire s'il vous plaît ?

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
avatar
Glouglou
Niveau 2

texte sur les Gracques Empty Re: texte sur les Gracques

par Glouglou Jeu 27 Aoû 2020 - 16:45
Bonjour,

Il y a un texte de Florus qui peut être utilisé (Abrégé de l'Histoire romaine, Livre III, 14 -références de la BCS). Mais, il faut déjà connaître un peu le contexte ou bien tirer certains fils du texte au fur et à mesure de la traduction pour bien comprendre le problème.
Il y a quelques années, je m'étais servie de ces deux sites pour créer un court chapitre sur les Gracques : ici et là.

Bonnes recherches.


Dernière édition par Glouglou le Mer 2 Sep 2020 - 14:34, édité 2 fois
AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

texte sur les Gracques Empty Re: texte sur les Gracques

par AsarteLilith Jeu 27 Aoû 2020 - 17:05
Merci beaucoup, c'est déjà un très bon début !

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
alprechac2
alprechac2
Expert

texte sur les Gracques Empty Re: texte sur les Gracques

par alprechac2 Jeu 27 Aoû 2020 - 17:13
Je t'envoie ce que j'ai par mail, AL.

_________________
Habillez vos petits ! Mise à jour 16/02/2020 : https://www.neoprofs.org/t120915-vd-fille-6-mois-6-ans
Oudemia
Oudemia
Empereur

texte sur les Gracques Empty Re: texte sur les Gracques

par Oudemia Jeu 27 Aoû 2020 - 17:15
Je profite de la remontée de ce fil pour signaler aux collègues qui ne connaitraient pas les Gason-Lambert (ancienne version) dont parlait Dwarf plus haut, qu'ils contiennent, au fil des chapitres de 4e et 3e, un excellent résumé d'histoire romaine.
AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

texte sur les Gracques Empty Re: texte sur les Gracques

par AsarteLilith Jeu 27 Aoû 2020 - 17:34
Merci pour tout ce qui est dit ici !!

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
Kilmeny
Kilmeny
Guide spirituel

texte sur les Gracques Empty Re: texte sur les Gracques

par Kilmeny Jeu 27 Aoû 2020 - 17:41
Tu as regardé chez Tite-Live ?

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

texte sur les Gracques Empty Re: texte sur les Gracques

par AsarteLilith Jeu 27 Aoû 2020 - 18:45
Tu as une référence précise ? Je ne trouve que l'histoire du mariage de Titus.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

texte sur les Gracques Empty Re: texte sur les Gracques

par Sphinx Jeu 27 Aoû 2020 - 19:06
J'utilise Appien, Guerres Civiles, Livre I, chapitre II. (En traduction évidemment.)

Tel était l'état des choses, lorsque Tibérius Sempronius Gracchus, citoyen illustre, animé de la plus noble ambition, singulièrement distingué par son éloquence, et, à tous ces titres, le plus renommé de tous les Romains, étant arrivé au tribunal, fit un discours solennel (...) A la faveur de ce discours, il proposa le renouvellement de la loi qui réglait que nul citoyen ne pourrait posséder au-delà de cinq cents arpents de terre. Il ajouta à ses anciennes dispositions, que les enfants des propriétaires pourraient posséder la moitié de cette mesure, et que trois citoyens, qu'on réélirait chaque année, seraient nommés pour distribuer aux citoyens pauvres les terres dont l'évacuation serait opérée par la loi.

Ce fut ce dernier article de la loi qui excita principalement le mécontentement et l'animosité des riches. Ils ne pouvaient plus espérer de mépriser la loi comme auparavant, puisque l'exécution en était confiée à trois commissaires, et que, d'un autre côté, il leur était défendu d'acheter ; car Gracchus avait prévu le cas par l'interdiction de toute espèce de vente. Aussi les voyait-on de toutes parts se réunir en particulier, se répandre en doléances, représenter aux citoyens pauvres qu'ils avaient arrosé leurs propriétés de leurs propres sueurs ; qu'ils en avaient planté les arbres, construit les édifices; qu'ils avaient payé à quelques uns de leurs voisins des prix d'achat qu'on allait leur enlever avec la terre achetée. Les uns disaient que leurs pères étaient inhumés dans leurs domaines ; les autres, que leurs propriétés toutes patrimoniales n'étaient qu'un lot de succession entre leurs mains. Ceux-ci alléguaient que leurs fonds de terre avoient été payés de l'argent des dots de leurs femmes, et que la dot de leurs enfants reposait dessus. Ceux-là montraient les dettes qu'ils avaient contractées en devenant propriétaires. De tous les côtés on n'entendait que plaintes de cette nature, que clameurs mêlées d'indignation. Les citoyens pauvres répondaient à toutes ces doléances, que de leur ancienne aisance ils étaient tombés dans une extrême misère; que cette détresse les empêchait de faire des enfants, faute d'avoir de quoi les nourrir; ils alléguaient que les terres conquises avaient été le fruit de leurs expéditions militaires ; ils s'indignaient de se trouver privés de leur portion dans ces propriétés ; en même temps ils reprochaient aux riches d'avoir préféré à des hommes de condition libre, à leurs concitoyens, à ceux qui avaient l'honneur de porter les armes, des esclaves, engeance toujours infidèle, toujours ennemie de ses maîtres, et par cette raison frappée d'anathème à l'égard du service militaire. Tandis qu'à Rome tout retentissait ainsi de plaintes et de reproches, les mêmes scènes s'offraient dans toutes les colonies romaines, dans toutes les villes, qui jouissaient du droit de cité. Partout la multitude, qui prétendait avoir un droit de communauté sur les terres conquises, était en scission ouverte avec les propriétaires, qui craignaient d'être spoliés. Les uns et les autres, forts de leur nombre, s'exaspéraient, provoquaient des séditions continuelles, en attendant le jour où la loi devait être présentée, bien disposés, les uns à ne consentir d'aucune manière qu'elle fût sanctionnée, les autres à tout mettre en œuvre pour la faire passer. Ils s'évertuèrent et se piquèrent réciproquement d'émulation dans leurs intérêts respectifs, et chacun se mit en mesure des deux côtés pour le jour des comices.
(...)

[Le collègue tribun de Gracchus, Marius Octavius, corrompu par le Sénat, oppose son veto à la loi proposée par Gracchus, qui fait alors voter la démission d'Octavius par le peuple. L'été arrive. On fait des élections pour le poste de tribun pour l'année suivante. Gracchus se présente pour être réélu. Les riches prétendent qu'il est interdit de se présenter deux fois. Les tribuns se disputent à ce sujet. Gracchus, qui perd espoir, prend des vêtements de deuil. Soutenu par la foule, il se rend le lendemain avec ses partisans au Capitole, où doit se faire le vote de la loi, et tente d'en chasser les citoyens riches par la force. La foule panique et des rumeurs se répandent.]

Sur ces entrefaites, le sénat s'assembla dans le temple de la Foi (...). Après avoir décidé ce qu'ils jugèrent convenable, les sénateurs prirent le chemin du Capitole. Ils avaient à leur tête Cornélius Scipion Nasica, souverain pontife, qui criait à haute voix, tout en marchant : «Suivez-nous, citoyens, qui voulez sauver la patrie. » II avait relevé sur sa tête le capuchon de sa robe de prêtre, soit afin que l'étrange nouveauté de la chose attirât plus de monde à sa suite, soit afin que ce fût aux yeux des Romains comme une espèce de signal de ralliement et de bataille, soit afin de dérober aux regards des Dieux ce qu'il allait faire. En entrant dans le Capitole, Scipion Nasica se jeta sur les partisans de Gracchus, qui ne firent nulle résistance, à cause de la vénération qu'inspirait un si grand personnage, et en même temps parce que le sénat était avec lui. Ceux des citoyens qui s'étaient rangés sous l'étendard du souverain pontife leur arrachèrent leurs bâtons, les débris des sièges dont ils s'étaient armés, et toutes les autres espèces d'armes qu'ils avaient apportées avec eux à l'assemblée. Ils assommèrent les partisans de Gracchus; ils poursuivirent les fuyards, et les jetèrent du haut en bas des précipices qui entouraient le Capitole. Plusieurs de ces malheureux périrent dans Rome lors de cette bataille. Gracchus lui-même, atteint dans l'enceinte sacrée, fut égorgé près de la porte, à côté de la statue des rois. La nuit suivante, tous les cadavres furent jetés dans le Tibre.

C'est ainsi que Tibérius Sempronius Gracchus, fils de Gracchus qui avait été deux fois consul, et de Cornélie, fille de celui des Scipions qui avait anéanti l'empire de Carthage, fut immolé dans le Capitole, pendant qu'il était encore tribun ; et cela pour avoir employé la violence dans l'émission d'une excellente loi. Ce crime, le premier de tous qui fut commis dans les assemblées du peuple, ne devait pas manquer d'être suivi d'autres attentats tout à fait semblables. La mort de Gracchus partagea Rome entre le deuil et la joie. Les uns déplorèrent leur sort, celui du tribun, et la condition présente de la république, où les lois allaient céder la place aux voies de fait et aux actes de violence. Les autres avaient l'espérance de faire désormais tout ce qu'ils voudraient.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


texte sur les Gracques Livre11
Kilmeny
Kilmeny
Guide spirituel

texte sur les Gracques Empty Re: texte sur les Gracques

par Kilmeny Jeu 27 Aoû 2020 - 19:09
Pour Tite-Live : http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concordances/tite_live_periochae/lecture/6.htm (livre 58)

Regarde aussi : http://remacle.org/bloodwolf/Gracques/index.htm
Et : https://mediterranees.net/histoire_romaine/crises.html

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

texte sur les Gracques Empty Re: texte sur les Gracques

par AsarteLilith Jeu 27 Aoû 2020 - 19:40
Merci infiniment !

Et merci, mille mercis à tous ceux qui ont répondus à mon appel désespéré. Je suis en suis très reconnaissante.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

texte sur les Gracques Empty Re: texte sur les Gracques

par AsarteLilith Ven 28 Aoû 2020 - 17:14
Pour remercier tous ceux qui ont participé et peut-être aider d'autres collègues, voici le résultat de mes cogitations.

Spoiler:

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum