Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
scot69
Modérateur

Enquête sur la violence vécue par les équipes éducatives - Page 2 Empty Re: Enquête sur la violence vécue par les équipes éducatives

par scot69 le Sam 23 Mar 2019 - 23:10
J'ai répondu et mes impressions sont les mêmes que pour beaucoup: je suis un peu gêné de devoir classifier les différents types de violences, sachant que certains me semblent aller ensemble (harcèlement-rumeur par exemple). J'avoue avoir répondu à cette question un peu au hasard.

Pour le reste, je ne peux que compatir: à mon époque, la grande mode à l'IUFM était de nous faire faire des dessins avec des contraintes (3 couleurs, 2 formes...), de devoir les afficher puis trouver 3 mots qui te viennent à l'esprit... bref, même genre de trucs chronophages, peu pertinents et inutiles.

Mais je sais aussi à quel point créer ce genre de questionnaire est long et pénible.

En tous cas, bon courage pour ta validation!
Kilmeny
Kilmeny
Guide spirituel

Enquête sur la violence vécue par les équipes éducatives - Page 2 Empty Re: Enquête sur la violence vécue par les équipes éducatives

par Kilmeny le Dim 24 Mar 2019 - 9:30
Il y a un sondage du ministère sur le même thème en ce moment. Et je me rends compte que je n'ai pas pris en compte les rumeurs comme une violence dans le questionnaire du ministère. Mon établissement n'est pas violent mais les rumeurs les plus insensées circulent plus vite que la vitesse de la lumière.

La question avec le grand tableau est un peu étonnante, car il faut classer à 7 ou 8 des violences parfois inexistantes.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
Calandria
Calandria
Sage

Enquête sur la violence vécue par les équipes éducatives - Page 2 Empty Re: Enquête sur la violence vécue par les équipes éducatives

par Calandria le Dim 24 Mar 2019 - 11:39
J'ai aussi reçu l'enquête du ministère. D'ailleurs, j'ai reçu le mail quelques heures après avoir envoyé mon arrêt de travail à la secrétaire de mon collège. Je ne sais pas si c'est lié ou si c'est une pure coïncidence.

Volo, je referai le questionnaire demain.

_________________
"If I were a headmaster I would get rid of the history teacher and get a chocolate teacher instead." Roald Dahl
Kilmeny
Kilmeny
Guide spirituel

Enquête sur la violence vécue par les équipes éducatives - Page 2 Empty Re: Enquête sur la violence vécue par les équipes éducatives

par Kilmeny le Dim 24 Mar 2019 - 11:55
Je me pose la question : sur quels critères avons-nous été choisis ? J'ai aussi l'impression que le hasard seul n'a pas guidé les choix.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert

Enquête sur la violence vécue par les équipes éducatives - Page 2 Empty Re: Enquête sur la violence vécue par les équipes éducatives

par pseudo-intello le Dim 24 Mar 2019 - 16:22
Volo, pour le classement, c'est un peu flou, pour plusieurs raisons :
- c'est étrange de devoir les classer, de devoir déterminer que les coups sont plus ou moins graves que le harcèlement sexuel, par exemple.
- je ne sais pas de quel gravité il s'agit, si c'est la gravité de la part de celui qui émet ou de celui qui reçoit. Prenons par exemple le cas du chantage : je trouve hyper grave qu'un môme se mette en tête et trouve le culot d'en faire (et se croie fondé à en faire à son prof). A faire, de la part e l'élève, ça demande nettement plus de cran et de culot qu'une rumeur, anonyme, si vite émise, parfois sans même trop y penser. Néanmoins, pour moi en classe, le chantage est beaucoup plus simple à traiter qu'une rumeur, puisque si chantage, je remets le petit zorcharte à sa place, je préviens la hiérarchie, il se fait pourrir et sanctionner, fin. Alors qu'une rumeur, c'est volatile, ça s'infiltre partout, ça peut être compliqué à faire évaporer.


Dernière édition par pseudo-intello le Dim 24 Mar 2019 - 17:53, édité 1 fois
Kilmeny
Kilmeny
Guide spirituel

Enquête sur la violence vécue par les équipes éducatives - Page 2 Empty Re: Enquête sur la violence vécue par les équipes éducatives

par Kilmeny le Dim 24 Mar 2019 - 17:12
@pseudo-intello a écrit:Volo, pour le classement, c'est un peu flou, pour plusieurs raisons :
- c'est étrange de devoir les classer, de devoir déterminer que les coups sont plus ou mions grace que le harcèlent sexuel, par exempl.
- je ne sais pas de quel gravité il s'agit, si c'est la gravité de la part de celui qui émet ou de celui qui reçoit. Prenons par exemple le cas du chantage : je trouve hyper grave qu'un môme se mette en tête et trouve le culot d'en faire (et se croie fondé à en faire à son prof). A faire, de la part e l'élève, ça demande nettement plus de cran et de culot qu'une rumeur, anonyme, si vite émise, parfois sans même trop y penser. Néanmoins, pour moi en classe, le chantage est beaucoup plus simple à traiter qu'une rumeur, puisque si chantage, je remets le petit zorcharte à sa place, je préviens la hiérarchie, il se fait pourrir et sanctionner, fin. Alors qu'une rumeur, c'est volatile, ça s'infiltre partout, ça peut être compliqué à faire évaporer.

Aie, je n'avais pas compris la question : je pensais que c'était la fréquence de ces cas dans l'établissement, en lien avec la question précédente. Comme il n'y a pas de cas graves chez nous, j'ai mis les cas graves vers le 1 ou le 2. Il aurait fallu que je fasse le contraire dans l'absolu, bien entendu !


Dernière édition par Kilmeny le Dim 24 Mar 2019 - 17:43, édité 1 fois

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
Volo'
Volo'
Fidèle du forum

Enquête sur la violence vécue par les équipes éducatives - Page 2 Empty Re: Enquête sur la violence vécue par les équipes éducatives

par Volo' le Dim 24 Mar 2019 - 17:15
@scot69 a écrit:J'ai répondu et mes impressions sont les mêmes que pour beaucoup: je suis un peu gêné de devoir classifier les différents types de violences, sachant que certains me semblent aller ensemble (harcèlement-rumeur par exemple). J'avoue avoir répondu à cette question un peu au hasard.

Pour le reste, je ne peux que compatir: à mon époque, la grande mode à l'IUFM était de nous faire faire des dessins avec des contraintes (3 couleurs, 2 formes...), de devoir les afficher puis trouver 3 mots qui te viennent à l'esprit... bref, même genre de trucs chronophages, peu pertinents et inutiles.

Mais je sais aussi à quel point créer ce genre de questionnaire est long et pénible.

En tous cas, bon courage pour ta validation!

Ce que je comprends. Le classement n'est pas confortable puisqu'il souligne qu'il y aurait une réelle échelle. Sauf que chacun a son appréciation. Et être confronté à une question comme celle-ci oblige à un petit pas de côté. Lorsque dans mon groupe nous avons testé le classement, nous n'étions pas du tout d'accord sur certaines choses qui touchaient à la construction individuelle. :3 Merci en tout cas d'avoir répondu !

@pseudo-intello a écrit:Volo, pour le classement, c'est un peu flou, pour plusieurs raisons :
- c'est étrange de devoir les classer, de devoir déterminer que les coups sont plus ou mions grace que le harcèlent sexuel, par exempl.
- je ne sais pas de quel gravité il s'agit, si c'est la gravité de la part de celui qui émet ou de celui qui reçoit. Prenons par exemple le cas du chantage : je trouve hyper grave qu'un môme se mette en tête et trouve le culot d'en faire (et se croie fondé à en faire à son prof). A faire, de la part e l'élève, ça demande nettement plus de cran et de culot qu'une rumeur, anonyme, si vite émise, parfois sans même trop y penser. Néanmoins, pour moi en classe, le chantage est beaucoup plus simple à traiter qu'une rumeur, puisque si chantage, je remets le petit zorcharte à sa place, je préviens la hiérarchie, il se fait pourrir et sanctionner, fin. Alors qu'une rumeur, c'est volatile, ça s'infiltre partout, ça peut être compliqué à faire évaporer.

Le questionnaire n'est pas en lien avec les autres mais avec toi. Pour toi, comment classerais-tu ces violences. Cette question si elle est très personnelle a un implicite assez absolu. Je rejoins effectivement ce que tu dis sur le "suivant qui fait la violence, cela n'a pas la même portée". Il aurait été bien de rentrer dedans, nous n'y avons absolument pas pensé. Néanmoins j'ai peur que cela nous amène à une exploitation difficile des données.
Quant à ton premier point, oui c'est étrange. Les remarques se suivent là-dessus. Pour autant tout un chacun minimise certaines violences pour en maximiser d'autres. Sur cette assertion je risque de me prendre un coup de bâton mais la violence qu'adultes et ados conçoivent n'est pas la même. Entre adultes non plus. Il est intéressant de voir comment chacun se positionne.


Merci Calandria.
DaphNenya
DaphNenya
Habitué du forum

Enquête sur la violence vécue par les équipes éducatives - Page 2 Empty Re: Enquête sur la violence vécue par les équipes éducatives

par DaphNenya le Dim 24 Mar 2019 - 17:29
J'ai répondu au questionnaire mais ne suis pas allée jusqu'au bout, étant dans un établissement calme cette année.
Aurais-je dû répondre en fonction d'années précédentes durant lesquelles j'ai eu des établissements difficiles ?

_________________
On her finger was Nenya, the ring wrought of mithril, that bore a single white stone flickering like a frosty star.

JRR Tolkien
Volo'
Volo'
Fidèle du forum

Enquête sur la violence vécue par les équipes éducatives - Page 2 Empty Re: Enquête sur la violence vécue par les équipes éducatives

par Volo' le Dim 24 Mar 2019 - 17:50
Non DaphNenya. Les questions partent du ressenti pour ensuite tenter une approche d’analyse. Donc si actuellement tu n’as pas de phénomène de violence, alors il est normal que tu aies rapidement accédé à la fin du questionnaire.
DaphNenya
DaphNenya
Habitué du forum

Enquête sur la violence vécue par les équipes éducatives - Page 2 Empty Re: Enquête sur la violence vécue par les équipes éducatives

par DaphNenya le Dim 24 Mar 2019 - 18:21
Ok, c'est bien ce qu'il me semblait. Merci pour ta réponse. Smile

_________________
On her finger was Nenya, the ring wrought of mithril, that bore a single white stone flickering like a frosty star.

JRR Tolkien
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum