Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Beckett80000
Beckett80000
Niveau 5

Séquence Le Salaire du Sniper Empty Séquence Le Salaire du Sniper

par Beckett80000 Sam 06 Avr 2019, 15:10
Coucou !
Qui a déjà étudié cette nouvelle ? Quel est le retour des élèves ?
avatar
Melyne5
Habitué du forum

Séquence Le Salaire du Sniper Empty Re: Séquence Le Salaire du Sniper

par Melyne5 Sam 06 Avr 2019, 15:51
Faite en 4eme; donnée à lire seuls.Trop difficile pour les miens, n'avaient pas compris l'implicite. ..En réexpliquant ils ont bien aimé.
Colombine
Colombine
Grand sage

Séquence Le Salaire du Sniper Empty Re: Séquence Le Salaire du Sniper

par Colombine Sam 06 Avr 2019, 17:47
Bonjour,

J'ai étudié cette nouvelle à 2 reprises, en OI très rapide. Cela passe plutôt bien, mais il faut bien accompagner les élèves dans leur découverte du texte, pour qu'ils en comprennent la chute. J'ai l'impression qu'ils apprécient. Cette nouvelle ne les laisse pas indifférents, mais ils la trouvent difficiles à comprendre.
Jacq
Jacq
Monarque

Séquence Le Salaire du Sniper Empty Re: Séquence Le Salaire du Sniper

par Jacq Sam 06 Avr 2019, 18:30
Du Didier Daeninckx, moralisateur alors qu'il devrait s'occuper de sa propre déontologie (notamment pour "Ethique en Toc").
virgere
virgere
Neoprof expérimenté

Séquence Le Salaire du Sniper Empty Re: Séquence Le Salaire du Sniper

par virgere Sam 06 Avr 2019, 19:02
Je le fais aussi dans la séquence sur "informer..."
Ils lisent "seuls", mais guidés par un questionnaire qu'ils doivent remplir au fur et à mesure et qui n'est pas évalué.
On relit ensemble, morceaux par morceaux, en corrigeant le questionnaire. Je "découpe" le texte en 4 séances.
Ils aiment beaucoup l'histoire quand ils l'ont comprise et la discussion qui suit sur ce que l'on voit aux infos est souvent très intéressant.
avatar
Melyne5
Habitué du forum

Séquence Le Salaire du Sniper Empty Re: Séquence Le Salaire du Sniper

par Melyne5 Jeu 11 Avr 2019, 06:22
Jacq a écrit:Du Didier Daeninckx, moralisateur alors qu'il devrait s'occuper de sa propre déontologie (notamment pour "Ethique en Toc").
Tu pourrais nous en dire plus ??
Jacq
Jacq
Monarque

Séquence Le Salaire du Sniper Empty Re: Séquence Le Salaire du Sniper

par Jacq Jeu 11 Avr 2019, 12:55
Melyne5 a écrit:
Jacq a écrit:Du Didier Daeninckx, moralisateur alors qu'il devrait s'occuper de sa propre déontologie (notamment pour "Ethique en Toc").
Tu pourrais nous en dire plus ??

Je n'ai pas aimé le livre, sans doute le plus mauvais Poulpe, et en plus les circonstances d'écriture sont troubles.  Les circonstances d'écriture : il y avait une affaire (plusieurs même), que j'ai suivie(s) de près étant dans l'université concernée et actif à cette époque contre les problèmes de négationnisme à Lyon II et surtout Lyon III. Didier D a mélangé bon nombre de faits, n'a finalement rien apporté à ces affaires. Surtout, ses (sa) sources (source) relevaient plutôt du règlement de compte personnel entre plusieurs enseignants de fac et l'une de ses sources (évidente lorsque l'on connaît l'université et ses enseignants) n'était pas fiable du tout et cherchait surtout à se venger d'un enseignant (celui ciblé dans la nouvelle) pour une affaire totalement différente et strictement personnelle.  Les "affaires" de négationnisme (il suffit de lire les rapports conséquents qui ont été rendus à l'époque,  rapports sérieux, complets et pas du tout indulgents) ont été véritablement maltraitées dans ce petit pamphlet règlement de compte personnel qui tient plus de la rancœur personnelle que d'une enquête ou critique de faits réels.

Mais c'est un livre, alors pourquoi pas... une fiction... sauf que là ce n'était pas de la fiction, c'était du règlement de compte.

Sauf qu'incriminer clairement une personne que l'on n'a jamais rencontrée, la décrire physiquement au poil près (sans l'avoir jamais rencontrée), décrire les lieux (sans jamais y avoir mis les pieds) se fier à une (ou deux) personne(s) qui règle(nt) des comptes personnels, ne démontre pour moi aucune éthique (Ethique en toc).  En plus venir faire une conférence sur le négationnisme et donner des leçons de morale (j'étais à la conférence) alors que l'on écrit un livre à partir de ragots, sans distinguer ces ragots des faits... Ce jour là (le jour de la conférence) j'ai vu tomber bien bas un supposé auteur engagé donneur de leçons.  J'ai vu tomber un auteur au niveau du caniveau de la presse à faits divers.

Je tiens à préciser. J'ai eu plusieurs des enseignants qui sont liés à cet ouvrage (trois : celui directement incriminé, un qui est la source mensongère, un autre qui aurait pu y figurer mais qui curieusement n'apparaît pas, plus d'autres que je connais sans les avoir eu en cours et qui n'apparaissent pas du tout alors que EUX sont coupables). Celui qui est clairement ciblé par le livre a(vait) bien des défauts (je l'ai eu une année en cours, ce n'est pas celui dont je garde les meilleurs souvenirs) mais n'est pas moralement celui qui est décrit dans le livre. D'autres,  bien plus coupables que lui, ont été oubliés dans le livre. Eux étaient de véritables négationnistes, mais ils  n'apparaissent pas dans ce livre.  LA source (ou l'une des sources) de Didier D est reconnaissable aussi pour ceux qui ont lu le livre et étaient étudiants à l'époque, sauf que la rancœur de cette personne n'a rien à voir avec les affaires de négationnisme. Daeninckx a écouté une personne qui pour une question de carrière personnelle voulait se venger d'un collègue et qui l'a incriminé sur une affaire de négationnisme dans laquelle il a été certes négligeant, mais comme bien d'autres professeurs de deux des universités lyonnaises, mais qui n'a jamais été un négationniste, contrairement à d'autres d'une de ses deux universités qui eux sont totalement oubliés dans la nouvelle en question.

Ce livre est un torchon, produit d'une vengeance personnelle sans rapport avec les affaires de négationnisme et entendre DD faire la morale alors que son livre n'apporte rien, est mensonger, ne révèle rien sur le négationnisme à Lyon, m'a dégouté du personnage. Et en plus le voir donner des leçons de morale sur la mise en scène des médias (pour en revenir à la nouvelle à l'origine de ce sujet) me dégoute au plus haut point. Il ressort de cet ouvrage qu'une personne serait coupable (or ce n'est pas la bonne), qu'une université serait coupable, alors que c'est l'autre qui est coupable (et clairement, avec certains enseignants bien connus pour leur pensée négationniste), ce livre est un torche cul. Et voir DD venir faire la morale devant des étudiants, plaider pour la vérité alors qu'il n'a été que le prête plume d'un enseignant vengeur... Non, cette personne n'est pas honnête et n'a aucune leçon de morale à donner.

Impliqué dans la dénonciation du négationnisme à l'époque, dans les universités citées, j'ai été totalement dégouté par le traitement qu'il a en fait alors que nous pouvions attendre de lui quelque chose de construit et d'utile.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum