Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ha@_x
Habitué du forum

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Ha@_x le Mer 23 Oct 2019 - 14:31
@Monsieur_Tesla a écrit:On y arrive chez nous, ne jamais recevoir un parent seul, trop de dérives l'année dernière.

C'est sûr que c'est un peu la base si l'entretien s'annonce houleux ou que la famille est défavorablement connue.
Mais tous les entretiens parents/profs ne sont pas nécessairement des rings de boxe Very Happy
Cassius
Cassius
Niveau 7

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Cassius le Mer 23 Oct 2019 - 14:34
J'adore les collègues qui n'ont jamais de problème avec les parents .
Monsieur_Tesla
Monsieur_Tesla
Niveau 9

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Monsieur_Tesla le Mer 23 Oct 2019 - 14:37
On connait les cas, et on se prépare !

_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
Ha@_x
Ha@_x
Habitué du forum

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Ha@_x le Mer 23 Oct 2019 - 14:37
@Cassius a écrit:J'adore les collègues qui n'ont jamais de problème avec les parents .

C'est comme les collègues qui n'ont jamais de problèmes avec les élèves, ça n'existe pas Very Happy

Mais au fait qui a dit ça sur ce fil ? "Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 3795679266

Ou serait-ce un commentaire totalement gratuit ?

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Cassius
Cassius
Niveau 7

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Cassius le Mer 23 Oct 2019 - 14:38
Je ne vise personne en particulier.


Dernière édition par Cassius le Mer 23 Oct 2019 - 14:39, édité 1 fois
Jenny
Jenny
Modérateur

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Jenny le Mer 23 Oct 2019 - 14:39
Personne n'a dit ça. 
Il y a une différence entre accompagner ponctuellement un collègue parce qu'on sait que le RDV va être houleux et que cette semaine là, le CPE et le CDE ne sont pas disponibles et accompagner TOUS les RDV.
Remi G
Remi G
Niveau 3

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Remi G le Mer 23 Oct 2019 - 14:39
@Ha@_x a écrit: Il y a une différence entre se serrer les coudes (nécessaire dans certains établissements)
C'est particulièrement vrai dans le mien et dans de plus en plus d'établissements.

@Ha@_x a écrit: Par exemple ma CPE préfère voir mes élèves avec moi
Preuve qu'on est pas trop de deux. Après, je suis d'accord de solliciter le cpe. Crois-moi que c'est ce que je ferais si c'était possible...
Ha@_x
Ha@_x
Habitué du forum

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Ha@_x le Mer 23 Oct 2019 - 14:41
@Monsieur_Tesla a écrit:On connait les cas, et on se prépare !

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 558662839  Oh que oui, quand j'ai débuté, je me suis fait piéger par des parents chiants à plusieurs reprises, maintenant, c'est entretien dans le bureau du CPE ou mieux dans le bureau du chef (même sans poser de sanction, même si généralement c'est pour en poser), ça calme de suite.
En ce qui concerne les réunions parents/profs, ça fait plusieurs années que chez moi on est deux pour chaque classe (PP + membre de l'équipe pas PP par ailleurs.)

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Monsieur_Tesla
Monsieur_Tesla
Niveau 9

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Monsieur_Tesla le Mer 23 Oct 2019 - 14:41
La plupart des rendez-vous se passent bien abi

_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
Ha@_x
Ha@_x
Habitué du forum

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Ha@_x le Mer 23 Oct 2019 - 14:45
@Remi G a écrit:Preuve qu'on est pas trop de deux. Après, je suis d'accord de solliciter le cpe. Crois-moi que c'est ce que je ferais si c'était possible...

Ah on est jamais trop de deux, bien d'accord avec toi. Mais il me semble, puisqu'on parle de "missions", que c'est davantage justement celle du CPE, d'accompagner ce genre d'entretiens (les collègues de vie scol' du forum me corrigeront si ce n'est pas le cas, mais j'ose espérer qu'aucun d'entre eux ne me dira que leur rôle se cantonne au collage de gommettes sur des carnets  "Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 437980826 )

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Remi G
Remi G
Niveau 3

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Remi G le Mer 23 Oct 2019 - 14:55
@Ha@_x a écrit:
@Remi G a écrit:Preuve qu'on est pas trop de deux. Après, je suis d'accord de solliciter le cpe. Crois-moi que c'est ce que je ferais si c'était possible...

Ah on est jamais trop de deux, bien d'accord avec toi. Mais il me semble, puisqu'on parle de "missions", que c'est davantage justement celle du CPE, d'accompagner ce genre d'entretiens (les collègues de vie scol' du forum me corrigeront si ce n'est pas le cas, mais j'ose espérer qu'aucun d'entre eux ne me dira que leur rôle se cantonne au collage de gommettes sur des carnets  "Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 437980826 )

Bien d'accord qu'en temps normal, la vie scolaire devrait totalement être impliquée. C'était le cas dans mon ancien établissement qui était pourtant en Rep (rep de province??) et où je n'ai jamais eu le besoin de faire appel à un pp ou à n'importe quel collègue/cpe/CdE pour m'assister en entretien!
Visiblement, dans mon nouvel établissement, la vie scolaire est soit débordée, soit un peu trop fumiste soit les deux. Un collègue qui a 20 ans de bouteille dans mon établissement actuel me disait encore qu'à son époque, il y avait 1 cpe et non 2 et que ça se passait bien mieux! Que s'est-il passé?
Cassius
Cassius
Niveau 7

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Cassius le Mer 23 Oct 2019 - 15:03
Je crois que tu as déjà répondu.
amethyste
amethyste
Doyen

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par amethyste le Mer 23 Oct 2019 - 15:04
@Nayati a écrit:@amethyste
Erratum : je viens de comprendre que tu n'était pas l'auteur du billet que tu as posté sur la sainte DRH. Peux-tu me dire qui est l'auteur, où puis-je le trouver ? Merci.  
Désolée de ne pas avoir pu répondre plus tôt : page FB

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
Il me convient d’être avec les peuples qui meurent, je vous plains d’être avec les rois qui tuent. Victor Hugo
Dadoo33
Dadoo33
Esprit éclairé

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Dadoo33 le Mer 23 Oct 2019 - 16:18
@Remi G a écrit:
@Dadoo33 a écrit:
@Remi G a écrit:
@Voltaire a écrit: certains deviennent même assez agressifs.

Désormais, je refuse de faire un entretien seul avec un élève et son parent pour éviter d'être à 2 contre 1 et d'être dans une posture de justification de ma pédagogie dans les moments où mes explications sont sans cesses entrecoupées des remarques de l'un où de l'autre. Pour un rdv parent, je demande systématiquement la présence du PP. Si ce dernier n'est pas dispo, tant pis; j'indique au parent dans le carnet qu'il faut voir en fonction des disponibilités du PP.

Eh bien les pp dans ton établissement sont bien gentils "Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 1665347707
A leur place,  sauf cas exceptionnel, ce serait niet.
Et puis quoi encore, ce n’est pas au pp de régler tes pbs éventuels avec tel ou tel parent et/ou élève.  Rolling Eyes  Rolling Eyes
Si tu ne veux pas être seul, il y a les cpe et/ ou la direction.

Comme si j'étais à l'origine des problèmes rencontrés avec tel ou tel élève/parent  Neutral
Le cpe? La direction? Pratiquement jamais dispo.
N'exagère rien. Ce n'est pas comme si je prenais des rdv parents de manière hebdomadaire ou quotidienne.
Quand un parent veut prendre rdv avec moi suite à des problèmes récurrents avec son enfant, je fais en sorte que le pp soit disponible quitte à ce que je reste moi-même plus tard. Et ne crois pas que ça m'enchante! Je m'en passerai bien!
De toute façon, cette option de faire appel au pp nous a été présentée d'entrée par notre CdE. Certains parents se sont montrés assez véhéments avec des collègues. Nous avons donc la consigne de recevoir les parents dans une pièce dont la porte est systématiquement ouverte en cas de soucis et qui donne sur le couloir au cas ou le personnel ait à intervenir. Un rdv parent n'a pas a s'éterniser. Il ne s'agit guère plus d'1 quart d'heure et c'est dans les missions du pp comme ça a été évoqué plus haut.
Si j'étais pp, je m'y plierais. En tant que collègues, on doit se serrer les coudes!

« Quitte à ce que je reste moi-même plus tard »: encore heureux non ?

Que cela se passe ainsi dans ton établissement et que tes collègues pp l’acceptent, ça les regarde.
Mais venir clamer, ici, que cela fait partie des missions du pp d’accompagner ses collègues à un rdv: non. Ça, c’est un mensonge.
Non c’est au cpe et à la direction.
Par ailleurs, comme tu le dis toi-même, ton cde l’a proposé comme une « option »,
Il sait très bien pourquoi.

@blanco:
Ce que tu expliques dans ton post s’appelle des cas exceptionnels. C’est cela que j’évoquais dans mon premier post. Cela peut, effectivement, nous arriver de faire un tir groupé.
Pour le reste, non désolée.

@Jenny et Ha@_x :
"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 2252222100
Rien à rajouter de plus.
Remi G
Remi G
Niveau 3

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Remi G le Mer 23 Oct 2019 - 17:50
Dadoo33 exactement, cela regarde mes collègues.  
Des phrases en vrac tirées de la circulaire qui détaille la fonction de pp (circulaire n° 2018-108 du 10-10-2018) : "Le pp est l'interlocuteur privilégié de la famille" "Le professeur principal est un référent pour les représentants légaux des élèves de sa classe." "Le professeur principal crée un lien privilégié entre l'établissement et les représentants légaux de l'élève"

Accompagner un collègue peut donc faire partie des missions du pp et cela pas forcément à titre exceptionnel. Je conviens que cela n'est pas marqué noir sur blanc dans la circulaire qui définit la mission des pp. Je suis d'accord également que l'indemnité versée au pp est dérisoire au regard de ses responsabilités et il faut bien comprendre que je n'en appelle pas au pp à chaque fois qu'il y a un différent entre un élève et moi. Les sanctions classiques et le carnet de liaison restent le meilleur moyen pour régler les choses.

Or deux fois de suites des parents particulièrement véhéments m'ont demandé un rdv et m'ont pratiquement traité comme de la m...de alors que je ne m'y attendais vraiment pas vu les raisons invoquées : Pour l'un refus de donner son carnet car l'élève et sa mère estimaient que je n'avais pas le droit de le demander "sans raison valable". Pour l'autre, je n'aurais pas du prendre le carnet de son fils "sans raison même si je n'y avais pas mis de croix"...

Je n'avais visiblement pas les éléments de langage pour faire comprendre à ces familles l'utilité du règlement intérieur. Un soutient d'un pp (ou d'un cpe autre collègue si tu veux...) qui connait ces olibrius n'aurait pas été de trop! Eh oui, excuse-moi d'être néotit et de ne pas connaître le profil des élèves aussi bien que les autres! On ne prend quand même pas rdv avec un enseignant pour des raisons aussi minables non? Ben visiblement si, il faut croire que ces parents avaient la flemme de faire part de leur différent dans le carnet de leur gosse et avaient envie de se décharger sur moi.

C'est pour ça que désormais je choisirai cette option. J'ai jamais été confronté à autant de violence verbale pour des sornettes pareilles ou même pour quoi que ce soit. Ne va pas imaginer non plus que j'ai des rdv à la chaîne avec des parents au point d’ harceler les pp .

Enfin, si j'ai envie de partager mes impressions et mes choix "ici" cela me regarde aussi.
Rien à ajouter de plus que de te souhaiter d'agréables vacances.


Dernière édition par Remi G le Mer 23 Oct 2019 - 17:58, édité 1 fois
Jenny
Jenny
Modérateur

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Jenny le Mer 23 Oct 2019 - 17:56
On peut être néotit ou TZR et PP et ne pas non plus connaître toutes les familles. 
Si tu veux un conseil, abrège l'entretien et appuie toi sur le RI. 
Refus de donner le carnet, pour moi, c'est une sanction plus lourde que prévue ou un rapport. Les gamins retrouvent bien vite leur carnet.
Himpy
Himpy
Neoprof expérimenté

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Himpy le Mer 23 Oct 2019 - 18:02
Pour moi, un élève qui n'a pas son carnet est en sursis dans ma classe. Si je lui demande c'est qu'il s'est déjà fait remarquer, donc à la récrée on fait un petit passage par le bureau de la CPE. Si il continue de se faire remarquer pendant l'heure, c'est dehors. Je les préviens dès que je demande le carnet et qu'ils me répondent ne pas l'avoir. Des fois, miraculeusement, le carnet refait surface, comprenez, il était coincé dans un classeur...
Un élève qui refuse de me donner son carnet, c'est dehors direct. En général ils préfèrent me le donner. Du coup dans le mot prévu initialement je précise bien qu'en plus l'élève a refusé de me le présenter...
En général, avec cette technique, je n'ai pas trop de problème de carnet.
Remi G
Remi G
Niveau 3

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Remi G le Mer 23 Oct 2019 - 18:09
@Jenny a écrit:On peut être néotit ou TZR et PP et ne pas non plus connaître toutes les familles. 
Si tu veux un conseil, abrège l'entretien et appuie toi sur le RI. 
Refus de donner le carnet, pour moi, c'est une sanction plus lourde que prévue ou un rapport. Les gamins retrouvent bien vite leur carnet.

Dans mon cas, les pp connaissaient la réputation de ces élèves et de leurs parents.
C'est justement lorsque j'ai voulu abréger l'entretien que l'une des familles est allée trop loin.
Il n'y a pas suffisamment d'effectifs en vie scolaire dans mon établissement pour surveiller les élèves en retenue. Chez nous, les élèves doivent être collé pendant nos cours. Parfois on s'arrange entre nous pour récupérer un élève collé par un autre enseignant ou à l'inverse pour mettre un collé dans le cours d'un collègue, ce qui n'est pas évident si l'edt de l'élève ne laisse pas de trou qui te permette de le mettre en retenue dans ton cours...ou si un autre collègue a déjà collé ton élève à l'heure où tu voulais le mettre en retenue (prem's!).

Mathador
Mathador
Grand sage

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Mathador le Mer 23 Oct 2019 - 18:22
@Himpy a écrit:Pour moi, un élève qui n'a pas son carnet est en sursis dans ma classe.
Tu es bien magnanime… lorsque j'étais en collège je prenais en note les demandes de carnet, et s'il n'était pas fourni d'ici la fin du cours, quelle que soit la raison, c'était automatiquement converti en retenue.
Bizarrement au bout de quelques semaines les carnets finissaient toujours par apparaître diable.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Dadoo33
Dadoo33
Esprit éclairé

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Dadoo33 le Mer 23 Oct 2019 - 18:25
@Remi G a écrit:Dadoo33 exactement, cela regarde mes collègues.  
Des phrases en vrac tirées de la circulaire qui détaille la fonction de pp (circulaire n° 2018-108 du 10-10-2018) : "Le pp est l'interlocuteur privilégié de la famille" "Le professeur principal est un référent pour les représentants légaux des élèves de sa classe." "Le professeur principal crée un lien privilégié entre l'établissement et les représentants légaux de l'élève"

Accompagner un collègue peut donc faire partie des missions du pp et cela pas forcément à titre exceptionnel. Je conviens que cela n'est pas marqué noir sur blanc dans la circulaire qui définit la mission des pp. Je suis d'accord également que l'indemnité versée au pp est dérisoire au regard de ses responsabilités et il faut bien comprendre que je n'en appelle pas au pp à chaque fois qu'il y a un différent entre un élève et moi. Les sanctions classiques et le carnet de liaison restent le meilleur moyen pour régler les choses.

Or deux fois de suites des parents particulièrement véhéments m'ont demandé un rdv et m'ont pratiquement traité comme de la m...de alors que je ne m'y attendais vraiment pas vu les raisons invoquées : Pour l'un refus de donner son carnet car l'élève et sa mère estimaient que je n'avais pas le droit de le demander "sans raison valable". Pour l'autre, je n'aurais pas du prendre le carnet de son fils "sans raison même si je n'y avais pas mis de croix"...

Je n'avais visiblement pas les éléments de langage pour faire comprendre à ces familles l'utilité du règlement intérieur. Un soutient d'un pp (ou d'un cpe autre collègue si tu veux...) qui connait ces olibrius n'aurait pas été de trop! Eh oui, excuse-moi d'être néotit et de ne pas connaître le profil des élèves aussi bien que les autres! On ne prend quand même pas rdv avec un enseignant pour des raisons aussi minables non? Ben visiblement si, il faut croire que ces parents avaient la flemme de faire part de leur différent dans le carnet de leur gosse et avaient envie de se décharger sur moi.

C'est pour ça que désormais je choisirai cette option. J'ai jamais été confronté à autant de violence verbale pour des sornettes pareilles ou même pour quoi que ce soit. Ne va pas imaginer non plus que j'ai des rdv à la chaîne avec des parents au point d’ harceler les pp .

Enfin, si j'ai envie de partager mes impressions et mes choix "ici" cela me regarde aussi.
Rien à ajouter de plus que de te souhaiter d'agréables vacances.

Personne ne t’a interdit de donner ton avis ou de partager ton avis. Ne déforme et n’extrapole pas mes propos, merci.
Nous sommes plusieurs à t’expliquer ici que tu attribues une charge au pp qui n’est pas la sienne. Et il n’y a aucun pb d’interprétation de texte. Voilà tout.
Ne fais pas semblant de ne pas comprendre ce que l’on t’explique.

Ce qu’acceptent les pp dans ton établissement n’est pas la norme. Voilà tout !

Enfin, nous avons tous eu de mauvaises expériences avec des parents. Cela ne nous empêche nullement d’en avoir de très constructives.
C’est en forgeant que l’on devient forgeron.
Si dans ton établissement, un pp refuse de t’assister pour un rdv, que comptes-tu faire ?
Si tu mutes et que tes collègues pp décident de te laisser te débrouiller, tu feras comment ?
Jenny t’a donné un excellent conseil.
C’est comme cela que l’on apprend.
Jenny
Jenny
Modérateur

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Jenny le Mer 23 Oct 2019 - 18:33
"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 2252222100

Dans mon établissement, il y a des créneaux de retenue fixes (valables pour toutes les classes, donc bloqués dans l'EDT). On surveille à tour de rôle. 
Dans un ancien établissement, même fonctionnement mais le mercredi aprem. diable

A voir avec tes collègues, mais c'est peut être une organisation que vous pouvez demander.

Sinon, on peut toujours s'arranger avec quelques collègues. Une année, je collais sur mes heures de trou ou en fin de journée et je prenais les élèves collés d'un collègue. On alternait histoire de réduire les heures de surveillance. 
Comme ils étaient bien éloignés les uns des autres, je corrigeais les copies, remplissais le cahier de textes et la paperasse.


Dernière édition par Jenny le Mer 23 Oct 2019 - 18:37, édité 1 fois
Dadoo33
Dadoo33
Esprit éclairé

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Dadoo33 le Mer 23 Oct 2019 - 18:35
J’adore l’idée du mercredi après-midi au collège abi
Jenny
Jenny
Modérateur

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Jenny le Mer 23 Oct 2019 - 18:40
@Dadoo33 a écrit:J’adore l’idée du mercredi après-midi au collège abi
Colle par paquet de 3 ou 4h, naturellement.
Fonctionne aussi très bien le samedi matin (mais dans cet établissement, ce sont les CPE qui les surveillaient). 

Spoiler:
Le plus drôle, c'est quand Pénible Ier est venu se plaindre à la CPE que je l'avais collé une heure parce qu'il était arrivé en retard sans s'excuser et avait exigé que je recommence le cours pour lui. Je lui avais ri au nez, lui rétorquant que je reprendrai les consignes pour lui quand j'aurais fini d'expliquer le travail à ses camarades arrivés à l'heure et polis. Il avait emm... tout le monde. A peine sorti, il raconte naïvement le truc à la CPE qui le colle 4h le samedi à la place. RA-DI-CAL. Razz abi  
Dadoo33
Dadoo33
Esprit éclairé

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Dadoo33 le Mer 23 Oct 2019 - 18:42
J’adore "Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 1427763993 "Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 1427763993
Jenny
Jenny
Modérateur

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Jenny le Mer 23 Oct 2019 - 19:11
Certains ne doutent vraiment de rien. "Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 1427763993
HORA
HORA
Niveau 10

"Les profs sont-ils à bout ?" - Page 13 Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par HORA le Mer 23 Oct 2019 - 22:49
Je précise d'emblée que je ne suis pas adhérente du snalc mais je viens de recevoir sur ma boîte pro un tract de ce syndicat avec le lien suivant :

https://www.snalc.fr/national/article/5013/

J'en cite un extrait :

À force de prendre des coups, les personnels se trouvent de plus en plus dociles.

De cela il en ressort une absence de combativité générale dans l’affirmation de leurs droits ; pire, dans certains cas, on retrouve des excès de zèle, ce qui fait beaucoup de mal à la profession : organisation à répétition de voyages et autres sorties scolaires (tels de vrais voyagistes), multiplication de projets et missions non rémunérés (parfois même en dehors du temps scolaire), développement de la réunionnite… La liste n’est pas exhaustive.

Il est temps de redevenir acteur de votre condition. Ne rentrez plus dans le jeu de la culpabilité, de l’isolement ou du zèle. Travaillez dans l’Education nationale ne doit pas être synonyme de sacrifices ou de bénévolat, d’autant que l’Institution, du moins actuellement, ne reconnaîtra jamais votre travail avec cette dignité à laquelle vous aspirez tant. Prenez confiance. Commencez par pratiquer la grève du zèle en sachant dire non et par nous solliciter pour connaître et affirmer vos droits.


C'est net, c'est clair. Et c'est pertinent.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum