Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Astolphe33
Niveau 2

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Astolphe33 Dim 2 Jan 2022 - 20:12
Oui, bon courage, et pensée pour un ami qui fera passer dès demain des oraux à la chaîne dans une université qui ne fournit ni gel ni masque aux examinateurs, et où aucune communication, semble-t-il, n'a été adressée aux personnels depuis avant les vacances. Covid-19, confinement et université - Page 31 1911657583
Zetitcheur
Zetitcheur
Niveau 6

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Zetitcheur Mar 4 Jan 2022 - 18:48
Tribune ce jour dans Le Monde pour demander une réorganisation des examens : https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/01/04/il-faut-modifier-l-organisation-des-examens-de-janvier-dans-les-universites_6108157_3232.html
Ergo
Ergo
Enchanteur

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Ergo Mar 4 Jan 2022 - 19:14
Un extrait:
Car la disparité des conditions de travail dans les universités fait que certaines d’entre elles, pas les plus nombreuses, disposent de locaux assez spacieux et correctement aérés, l’aération étant même surveillée par des capteurs de CO2 fournis. Dans certaines universités, par ailleurs, les examens ont eu lieu avant les vacances de Noël.

Ces bonnes conditions de travail ne sont pourtant pas celles de la majorité des universités, loin s’en faut. Et ce sont en général les plus grandes d’entre elles, celles qui concentrent donc le plus grand nombre d’étudiants, qui vont se retrouver dans quelques jours dans une situation pour le moins problématique.

Explosion des contaminations
Peut-on maintenir sans la reporter, ou sans trouver d’autres modes d’organisation, cette période d’examens où les étudiants vont se retrouver dans des salles et des amphithéâtres bien souvent bondés ? Si tel était le cas, examinons les conséquences que cela aurait.

La première d’entre elles, évidente, est l’explosion des contaminations que ces semaines d’examens, début janvier, généreraient immanquablement. Inutile de rappeler que le fait de rester trois heures ou quatre heures en lieu clos et insuffisamment aéré, en très grand nombre, conduit à des contaminations par les aérosols. On peut s’étonner du reste que, si pas moins de six ministères préconisent explicitement d’évacuer les locaux à partir de 1 000 ppm [parties par million, soit le nombre de molécules de polluant par million de molécules d’air], il n’existe pas de consigne équivalente pour les universités.

_________________
At some point you stopped working from home and started living at work. -- Mark Bould, SFS #142, Nov.2020
Tout plaquer et partir respirer l'odeur de chocolat à York.
« Cède, cède, cède, je le veux ! » écrivait Ronin, le samouraï.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par RogerMartin Mar 4 Jan 2022 - 23:54
Masques FFP2 distribués. Tous les étudiants n'en voulaient pas, je pense parce qu'ils avaient peur de moins bien respirer. Et l'une est venue me dire qu'elle était surprise parce qu'elle le trouvait plus confortable que son masque chirurgical.
Les amphis sont trop pleins je trouve, mais bien aérés, c'est la surprise de l'année.
Quelques déclarations de cas covid ou d'attente de tests, mais sans plus. Une dizaine d'étudiants concernés par le covid (contact, positif, etc.) depuis Noël sur les 280 de la L3. Je croise les doigts pour que ça n'explose pas, sinon ça va être coton pour remplacer les notes manquantes.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Patience et raison
Patience et raison
Niveau 10

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Patience et raison Mer 5 Jan 2022 - 8:59
@RogerMartin: il n'y a pas de session de substitution dans ton UFR?

_________________
Scio me nihil scire

« Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit » — Henri Lacordaire
« Quand le droit bavarde, le citoyen ne lui prête plus qu'une oreille distraite » — Rapport du Conseil d'État de 1991, De la sécurité juridique.

"Alors n’oubliez pas : si vous voulez vraiment être productifs, apprenez à travailler avec des outils qui font gagner du temps au lieu de tout refaire à la main. Mais si votre passion, c’est de ne surtout pas utiliser de livres déjà complets, et de réécrire votre propre truc à chaque fois parce que « Je préfère utiliser mes propres outils et je n’arrive pas à utiliser ceux des autres« , alors félicitations :
Vous êtes bons pour rejoindre l’Éducation Nationale française."  Odieux ***.
bas-médiéviste
bas-médiéviste
Niveau 9

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par bas-médiéviste Mer 5 Jan 2022 - 13:41
Ici, pas de masques FFP2 pour les profs (ou alors j'ai loupé l'information, mais je ne crois pas). Pas de capteurs de CO2 non plus dans des salles bien remplies. Une collègue ATER en province me racontait que les appareils disposés dans les salles de TD étaient parfois débranchés par des collègues irrités de les entendre sonner.
Je ne fais pas de cours au second semestre et tant mieux ! Un semestre à batailler pour laisser une fenêtre ouverte en permanence, à manier l'humour et la colère pour que les pious-pious réajustent convenablement leur masque et à proposer des exercices de remplacement aux malades et cas-contacts... Usant toussa toussa. Covid-19, confinement et université - Page 31 1767332709

_________________
"Les instructions émanant des socio-pédagogues infestant les cabinets ministériels depuis plusieurs années sont un charabia dont le pathos infernal mériterait d'être traduit en français afin d'en saisir tout le sel lorsque l'on sait qu'il vise un enseignement destiné, je vous le rappelle, à des enfants." (Goubert, 1984)
avatar
nash06
Niveau 6

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par nash06 Mer 5 Jan 2022 - 14:40
De mon côté, j'ai de plus en plus de mal à faire respecter le port du masque en TD et en amphi... je leur répète plusieurs fois par heure qu'il faut le faire, mais je pense que j'ai du mal à être convaincant puisque de mon côté je considère qu'après tout ce temps (depuis la rentrée en septembre en gros) on ne devrait plus exiger que le masque soit porté en intérieur. Donc je m'en veux à chaque fois que je reproche à un élève de mal mettre son masque et je trouve que je participe à une forme de maltraitance (de mon côté, je n'ai pas trop à me plaindre, j'ai un bureau individuel donc je peux enlever le masque et respirer quand je sors de cours, mais à chaque fois que je passe plus de 3h d'affilée avec un masque j'ai des migraines, donc j'imagine ce que ça doit être pour certains élèves).

Bref, je fais respecter les règles au mieux tout en pensant que ces règles sont mauvaises (mais bon, en tant que prof, je suis habitué à ça depuis un moment maintenant).
Clecle78
Clecle78
Vénérable

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Clecle78 Mer 5 Jan 2022 - 14:42
Heureusement que le masque est porté en intérieur ! C'est de la provocation ou il y a un argument véritable qui justifierait de l'enlever ?
avatar
nash06
Niveau 6

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par nash06 Mer 5 Jan 2022 - 15:11
Non, ce n'est absolument pas de la provocation. Il y a des arguments et des longs débats derrière ma vision des choses. (Il y a encore un an, j'étais plutôt pour les restrictions, au début de l'été, l'obligation du port du masque dans les transports et sur le lieu de travail me semblait être acceptable, mais plus maintenant.)

Seulement, je n'ai pas le temps ni l'énergie de développer tous ces arguments ici (parce que j'ai forgé ma conviction après des échanges très longs d'arguments et de contre-arguments, que ça prendrait un temps énorme que je n'ai pas, et qu'on toucherait nécessairement à la politique ("à quel point faut-il ou ne faut-il pas lutter contre l'épidémie" est une question évidemment politique) et donc ça risquerait d'être hors charte).

Je ne faisais que préciser ma vision des choses, et je sais que plusieurs de mes collègues la partagent. Ca peut paraître étonnant à certains parce que les discours les plus audibles sont plutôt ceux qui demandent "plus de protection" (donc davantage de masques, de restrictions, parfois des couvre-feux, des confinements, la fermeture de tel ou tel endroit...) mais je ne suis clairement pas isolé dans ma demande du contraire.

Après, encore une fois, au travail je fais le bon petit soldat en demandant à mes élèves de mettre leur masque par-dessus le nez.
Clecle78
Clecle78
Vénérable

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Clecle78 Mer 5 Jan 2022 - 15:14
J'avoue que je comprends vraiment pas cette position. Moi qui suis vulnérable je n'envisage absolument pas de faire cours à des gens sans masque. J'imagine qu'il faut être jeune, en bonne santé et n'avoir aucune famille risquant de graves séquelles pour prôner ce non port du masque (et pourtant je ne m'y habitue pas).
e-Wanderer
e-Wanderer
Esprit éclairé

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par e-Wanderer Mer 5 Jan 2022 - 16:47
Comme Clecle, je suis personne vulnérable et je n'ai vraiment pas envie de jouer ! J'ai raté 3 mois de cours en terminale après une double pneumonie, j'ai passé récemment des vacances de Noël à l'hosto sous assistance respiratoire, je bouffe de la cortisone tous les jours pour contrôler mon asthme : ce n'est pas juste du psychotage. Tant que cette vacherie de virus circule, je ne tiens pas à être exposé de façon inconsidérée dans le cadre de mon travail, car même avec trois doses de vaccin, les risques ne sont pas négligeables. Si on autorise le n'importe quoi en intérieur, je demanderai à repasser mes cours en visio.

En revanche, je ne suis pas favorable au confinement, au couvre-feu, au pass sanitaire, au pass vaccinal. Je m'abstiens pour le moment d'aller au cinéma, au concert ou au resto (même si ça me pèse), je prends mon vélo plutôt que les transports en commun, j'ai toujours un masque et du gel sur moi : pas besoin de pourrir exagérément la vie de ceux qui peuvent vivre normalement. Mais en intérieur (supermarchés, salles de classe, train etc.), il ne me semble pas abusif de demander qu'on fasse attention aux personnes à risques, qui sont nombreuses dans ce pays. Masques, aération, gel, distances, désinfection régulière des locaux : ce sont des règles simples et assez peu contraignantes, qui si elles étaient correctement respectées de tous, éviteraient très certainement les mesures réellement liberticides.

Pour le reste, avec ces exigences minimales, je ne me considère pas plus égoïste que le cadre qui va tous les jours au boulot seul dans sa berline et se fiche pas mal que les grandes villes soient polluées ou que 48000 personnes décèdent en France chaque année de la pollution de l'air. En me soignant correctement, en faisant du sport pour que mon état ne s'aggrave pas, je fais tout ce que je peux de mon côté…

_________________
« Profitons du temps qui nous reste avant la définitive invasion de la grande muflerie du Nouveau Monde » (Huysmans)
avatar
Bouboule
Doyen

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Bouboule Mer 5 Jan 2022 - 18:06
Le masque à supporter pour un enseignant dit de "chimie" dans le supérieur, ça ne me semble pas beaucoup plus que toutes les contraintes qu'il y a déjà et je trouve même ça formateur pour les étudiants. Pas de masque, c'est comme pas de blouse, pas de lunettes, etc... dehors. C'est assez simple à gérer.
avatar
misc
Niveau 3

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par misc Jeu 6 Jan 2022 - 12:37
@Bouboule a écrit:Le masque à supporter pour un enseignant dit de "chimie" dans le supérieur, ça ne me semble pas beaucoup plus que toutes les contraintes qu'il y a déjà et je trouve même ça formateur pour les étudiants. Pas de masque, c'est comme pas de blouse, pas de lunettes, etc... dehors. C'est assez simple à gérer.

En TP, masque + lunettes de chimie, c'est absolument insupportable. J'ai de la buée tout le temps, je passe mon temps à ne rien y voir.
petit caillou
petit caillou
Niveau 5

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par petit caillou Jeu 6 Jan 2022 - 13:45
Je n’ai pas de lunettes de chimie, mais des lunettes de vue, que je porte non stop....
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par RogerMartin Jeu 6 Jan 2022 - 17:13
@Patience et raison a écrit:@RogerMartin: il n'y a pas de session de substitution dans ton UFR?
Le décanat nous a envoyé des consignes très vagues, et j'ai compris par des infos officieuses qu'on va être totalement libres de notre organisation, qui bien évidemment nous échoit.
J'ai fait réserver un grand amphi avec des fenêtres qui ouvrent pour deux samedis consécutifs en février, toute la journée, mais on ne s'en servira que si absolument contraints et forcés. Pour la plupart des absences covid aux examens, on reprendra une note de DST rédigé durant le semestre.
J'ai fait un point hier pour les coordos matières pour la 3e année dont je suis encore coordinatrice : dans certaines matières il faut un écrit (en traduction par ex.), je leur ai envoyé l'état actuel des absences et des dispenses d'assiduité.
Je suis sereine, du 29 décembre à aujourd'hui, sur les environ 300 L3, seuls 18 cas se sont manifestés (on avait pas mal communiqué, avec un formulaire en ligne à remplir, puis des relances, etc.), dont 3 ne répondent pas à mes demandes de précision et sont donc plutôt des opportunistes. Pour beaucoup, l'absence ne concerne que la première ou les deux premières épreuves de la session (on a commencé mardi). Quelques dispenses d'assiduité dans le lot, pour lesquels il faut effectivement composer un devoir ou passer un oral.
On a distribué des FFP2 aux étudiants, après avoir pas mal galéré pour récupérer ceux que j'avais pré-commandés.
Aujourd'hui je n'étais pas à la fac, parce que la confection du tableau récapitulatif des absences+matières manquées en fonction des situations+dispenses d'assiduité éventuelles n'était pas une partie de plaisir. Mardi j'y suis restée jusqu'à 22h à me battre avec les résultats de notre framaforms et à croiser toutes les infos... Mais apparemment les épreuves continuent à se dérouler sans anicroche ; les appariteurs aèrent abondamment les amphis et les salles.


Dernière édition par RogerMartin le Jeu 6 Jan 2022 - 17:17, édité 1 fois

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par RogerMartin Jeu 6 Jan 2022 - 17:16
@petit caillou a écrit:Je n’ai pas de lunettes de chimie,  mais des lunettes de vue, que je porte non stop....
J'ai des lunettes de vue que je porte en permanence, et je travaille en FFP2 des journées entières à la fac depuis des mois maintenant, cours compris sauf une ou deux fois quand je suis arrivée dans des amphis très bien aérés, et que j'ai pu mettre un masque spécial chant. Ce n'est pas agréable, mais c'est crucial pour protéger les collègues fragiles. Pour moi la question ne se pose même pas.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
nc33
nc33
Niveau 8

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par nc33 Jeu 6 Jan 2022 - 17:35
@nash06 a écrit:
Après, encore une fois, au travail je fais le bon petit soldat en demandant à mes élèves de mettre leur masque par-dessus le nez.

Pas moi ni bon nombre de mes collègues.

Il y a effectivement des vulnérables qui veulent plus de protections mais aussi des non-vulnérables qui en voudraient moins. Parce ce que quand aucun élève ne porte spontanément son masque sur le nez, que élèves et enseignants n'ont jamais cessé d'avoir une vie sociale (nombreux moments sans masque en intérieur sans aérer), cela nous semble vain de vouloir nous forcer à nous protéger sur certains horaires bien précis de la journée. Cela me fait penser à des remparts qui ne protégeraient une ville que sur la moitié de son périmètre.
petit caillou
petit caillou
Niveau 5

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par petit caillou Jeu 6 Jan 2022 - 18:19
@RogerMartin a écrit:
@petit caillou a écrit:Je n’ai pas de lunettes de chimie,  mais des lunettes de vue, que je porte non stop....
J'ai des lunettes de vue que je porte en permanence, et je travaille en FFP2 des journées entières à la fac depuis des mois maintenant, cours compris sauf une ou deux fois quand je suis arrivée dans des amphis très bien aérés, et que j'ai pu mettre un masque spécial chant. Ce n'est pas agréable, mais c'est crucial pour protéger les collègues fragiles. Pour moi la question ne se pose même pas.

On est d’accord ! Je réagissais à la remarque du collègue, qui trouve que porter masque et lunettes pendant un TP est difficile.
Ruthven
Ruthven
Guide spirituel

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Ruthven Jeu 6 Jan 2022 - 19:18
Et maintien des salons de L'Etudiant ... (avec le trip que c'est décisif pour l'orientation des lycéens (mon expérience de PP de Terminale me ferait plutôt dire que c'est décisif pour Comexposium diable )).
Michel
Michel
Niveau 3

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Michel Jeu 6 Jan 2022 - 20:04
Oui pour les salons de l'étudiant (ici ce week-end). je me suis interrogé sur leur maintien et surtout la participation des étudiants sur les stands. La réponse : il est trop tard pour annuler et les visiteurs viendront sur rendez vous (?), pour les étudiants leur participation est sur la base de volontariat.
Pour la première fois en 10 ans j'ai passé mon tour.
Oui une histoire de gros sous.
Bonne soirée.
Ergo
Ergo
Enchanteur

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Ergo Jeu 6 Jan 2022 - 20:06
Ici, un premier salon a lieu à Rennes entre aujourd'hui et samedi, nous avons reçu un mail de la personne qui se charge des salons à l'UFR nous demandant de ne pas nous y rendre. Notre salon local, prévu fin janvier est reporté à début mars.

_________________
At some point you stopped working from home and started living at work. -- Mark Bould, SFS #142, Nov.2020
Tout plaquer et partir respirer l'odeur de chocolat à York.
« Cède, cède, cède, je le veux ! » écrivait Ronin, le samouraï.
avatar
Bouboule
Doyen

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Bouboule Jeu 6 Jan 2022 - 21:16
@misc a écrit:
@Bouboule a écrit:Le masque à supporter pour un enseignant dit de "chimie" dans le supérieur, ça ne me semble pas beaucoup plus que toutes les contraintes qu'il y a déjà et je trouve même ça formateur pour les étudiants. Pas de masque, c'est comme pas de blouse, pas de lunettes, etc... dehors. C'est assez simple à gérer.

En TP, masque + lunettes de chimie, c'est absolument insupportable. J'ai de la buée tout le temps, je passe mon temps à ne rien y voir.

Aucune buée avec les masques EdNat abi
Ergo
Ergo
Enchanteur

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Ergo Mar 11 Jan 2022 - 20:17
Par ailleurs, la courbe épidémique ne cessant de battre des records, ces sessions de substitution seront difficilement gérables au cas par cas, comme le préconise encore la ministre. Il faudra, dans certains établissements, banaliser une semaine entière, à la sortie des examens de janvier et alors même que les enseignants avaient déjà planifié leurs agendas et cours pour le semestre à venir.

Qu’ils se rassurent, leurs efforts ne sont pas vains : la ministre, dans sa circulaire de dernière minute, les remercie « très sincèrement de [leur] engagement pour que la continuité pédagogique soit toujours assurée pour nos étudiants ».
https://www.mediapart.fr/journal/france/100122/examens-la-ministre-parle-les-universites-se-debrouillent

Les cas contacts ne sont pas concernés légalement par la session de substitution. Nous ne savons toujours pas comment l'organiser (à ma connaissance, elle ne concernerait que six étudiants de 2e année pour nous, je n'ai pas eu de retour pour les L1/L3) mais je suppose qu'on en parlera en CFVU mardi prochain. À distance.

_________________
At some point you stopped working from home and started living at work. -- Mark Bould, SFS #142, Nov.2020
Tout plaquer et partir respirer l'odeur de chocolat à York.
« Cède, cède, cède, je le veux ! » écrivait Ronin, le samouraï.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par RogerMartin Mar 11 Jan 2022 - 21:16
Je viens de m'appuyer les réunions pour la mise en place de la session Rolling Eyes
On nous interdit de reprendre des notes de CC, et la fac prétend organiser la semaine prochaine un rattrapage de la semaine du 4, éventuellement en présentiel, et la semaine suivante, en parallèle avec les cours, donc, la 2e semaine d'épreuves, en distanciel Covid-19, confinement et université - Page 31 2164541516 mais nous laisse maîtres de notre organisation...
Nous on n'a pas d'exams en L1 L2 (contrôle continu intégral) donc les collègues recyclent des notes et organisent quelques oraux, d'ailleurs les étudiants en CCI n'étaient pas censés avoir une exception covid.
En L3 ce sera un mix d'écrits et d'oraux sur deux samedis de février, j'ai réservé un amphi immense pour de 2 à 18 candidats selon les épreuves. La plupart n'ont que deux ou trois épreuves à repasser. J'attends encore 6 justificatifs sur 18 signalements. J'ai décidé d'accepter les absences pour cas contact, parce que certains sont les seuls valides de leur foyer... On sera large pour les délais de convocation.
Dans notre Fac de lettres, ce sera donc 4 semaines où on peut organiser des épreuves (du 18 janvier au 12 février), et jury de complément la semaine du 21 février juste avant les vacances d'hiver.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Tristana
Tristana
Vénérable

Covid-19, confinement et université - Page 31 Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Tristana Sam 15 Jan 2022 - 20:21
Chez nous aussi, ça doit être bouclé avant les vacances de février. Malheureusement, en ce qui me concerne, les effectifs sont tellement importants qu'on va être obligés de réorganiser toutes les épreuves (75 quand même), mais on va pouvoir les regrouper dans les amphis, vu le nombre d'absents effectifs depuis le début de la session.
On nous parle d'une compensation financière pour les services impactés, mais je n'y crois même plus.
Je touche du bois, personne dans mon service n'a eu le covid ou n'a été cas contact. On a eu beaucoup de chance et la session s'est finalement bien déroulée...
Ah oui, on a fini par nous distribuer des masques FFP2 hier, alors qu'il ne reste que deux jours d'épreuves.

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum