Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ergo
Ergo
Enchanteur

Covid-19, confinement et université Empty Covid-19, confinement et université

par Ergo Lun 6 Avr 2020 - 9:49
Je ne sais plus si j'ai déjà mis ce lien ailleurs, je m'y perds, mais de toute façon, il me semble que donner de la visibilité à certains problèmes spécifiques aux étudiant⋅e⋅s ne fait pas de mal. Consultation organisée à Rennes 2.
La consultation étudiante a été organisée avec 2 objectifs : cerner les conditions dans lesquelles se trouvent nos étudiant·e·s en cette période de confinement et identifier au mieux les difficultés rencontrées (financières, pédagogiques, pratiques, psychologiques…).

Une majorité d’ étudiant·e·s déclarent ne pas être isolé·e·s, se sentir plutôt bien, mais une part importante déclare également rencontrer des difficultés. Une proportion non négligeable d’étudiant.e.s se trouve dans des situations problématiques, voire préoccupantes (entre 10 et 20% des étudiant·e·s selon les indicateurs retenus).
https://www.univ-rennes2.fr/article/confinement-enquete-sur-conditions-vie-detudes

Ce ne sont que les premiers résultats mais certains chiffres font déjà froid dans le dos.


Dernière édition par Ergo le Mar 14 Juil 2020 - 16:02, édité 2 fois
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par RogerMartin Lun 6 Avr 2020 - 11:23
Merci. Et j'ai vu que vous aviez seulement 10% de retour, dont 80%+ se disent équipés en ordi, etc.

Ici sur nos inscrits L1 > M2 (je ne peux pas poster le pdf, il y a le nom de ma collègue qui a fait le doc et je n'arrive pas à l'effacer...) on a eu environ 50% de retours I love you, dont 80% de bien équipés/connectés. Les autres 50%...
On n'avait même pas osé demander comment ils allaient. pale En RP on sait que c'est la mierda pour tous ceux qui sont restés dans leurs logements.
Les résidences CROUS n'ont pas fermé, mais il n'y a plus du tout d'espaces communs, etc. Pour les courses qui coûtent plus cher qu'avant (certains ne peuvent plus aller en supermarché faire des courses sans prendre les transports), le CROUS leur donne des aides financières, et après un premier coup de mou, les assistantes sociales répondent à leurs mails.
Rien n'a été mis en place pour ravitailler les étudiants, et j'ai essayé de voir, c'est super compliqué. Ils sont souvent, paradoxalement, dispersés dans des logements un peu partout dans Paris et la proche banlieue. Si on crée des points de ravitaillement, ils seront obligés de prendre les transports. J'ai râlé, mais l'aide financière est peut-être la meilleure solution...

On a transmis notre sondage à la faculté, il semble qu'ils en aient lancé un en reprenant la plupart de nos questions, mais toujours pas de retours : c'est vrai, hein, l'état des étudiants, finalement, c'est très secondaire... furieux

Quant à nos étudiants abandonnés à l'étranger (les RI n'ont pas cherché à débloquer un centime pour les aider à revenir, et soit leur ont enjoint de rester sur place, soit ont ignoré leurs appels à l'aide), eh bien la fac a choisi l'efficacité : c'est à chaque UFR de les contacter et de savoir ce qu'il en est. Mais que fabriquent les RI ??? Qu'ont-ils fichu quand on a su qu'on allait fermer ? Ils ont emballé leur cafetière en disant au revoir à leur plante verte, ou bien ils ont vérifié qu'ils avaient extrait tous les contacts de nos étudiants à l'étranger pour pouvoir les contacter même si nos systèmes plantaient ? Eh ben c'est la une. En anglais on en a 14 qui sont restés à l'étranger. La plupart au RU (trop cool), les autres en Irlande. Je pense à eux et j'arrive à me mettre dans des rages tachycardiques.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Ergo
Ergo
Enchanteur

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Ergo Lun 6 Avr 2020 - 13:24
@RogerMartin a écrit:Merci. Et j'ai vu que vous aviez seulement 10% de retour, dont 80%+ se disent équipés en ordi, etc.
Oui, de ce que je comprends, c'est une première synthèse de résultats -- et de celles et ceux qui ont répondu très vite.

@RogerMartin a écrit:Ici sur nos inscrits L1 > M2 (je ne peux pas poster le pdf, il y a le nom de ma collègue qui a fait le doc et je n'arrive pas à l'effacer...) on a eu environ 50% de retours I love you, dont 80% de bien équipés/connectés. Les autres 50%...
On n'avait même pas osé demander comment ils allaient. pale En RP on sait que c'est la mierda pour tous ceux qui sont restés dans leurs logements.
Les résidences CROUS n'ont pas fermé, mais il n'y a plus du tout d'espaces communs, etc. Pour les courses qui coûtent plus cher qu'avant (certains ne peuvent plus aller en supermarché faire des courses sans prendre les transports), le CROUS leur donne des aides financières, et après un premier coup de mou, les assistantes sociales répondent à leurs mails.
Rien n'a été mis en place pour ravitailler les étudiants, et j'ai essayé de voir, c'est super compliqué. Ils sont souvent, paradoxalement, dispersés dans des logements un peu partout dans Paris et la proche banlieue. Si on crée des points de ravitaillement, ils seront obligés de prendre les transports. J'ai râlé, mais l'aide financière est peut-être la meilleure solution...
C'est pas simple... On a pu obtenir le maintien de l'épicerie solidaire ici (avec des paniers à 1€), il n'y a que les modalités de retrait qui changent évidemment -- mais ils étaient en pleine collecte et je ne sais pas comment la collecte se fait / poursuit maintenant que tout est fermé. Et encore la plupart des nôtres ne sont pas tellement dispersés, justement.


@RogerMartin a écrit:
Quant à nos étudiants abandonnés à l'étranger (les RI n'ont pas cherché à débloquer un centime pour les aider à revenir, et soit leur ont enjoint de rester sur place, soit ont ignoré leurs appels à l'aide), eh bien la fac a choisi l'efficacité : c'est à chaque UFR de les contacter et de savoir ce qu'il en est. Mais que fabriquent les RI ??? Qu'ont-ils fichu quand on a su qu'on allait fermer ? Ils ont emballé leur cafetière en disant au revoir à leur plante verte, ou bien ils ont vérifié qu'ils avaient extrait tous les contacts de nos étudiants à l'étranger pour pouvoir les contacter même si nos systèmes plantaient ? Eh ben c'est la une. En anglais on en a 14 qui sont restés à l'étranger. La plupart au RU (trop cool), les autres en Irlande. Je pense à eux et j'arrive à me mettre dans des rages tachycardiques.
Tu m'étonnes... Ici, je n'ai rien compris à qui devait contacter qui et quand -- j'ai contacté la seule des étudiants dont je suis tutrice qui était partie à l'étranger avant la fermeture, et celles et ceux qui n'ont pas pu partir. Mais je n'ai même pas la liste des L2 ou L3 qui sont actuellement à l'étranger et je n'ai aucune idée de qui l'a... De ce que j'ai compris, la Direction Europe et International a fait passer des messages aux espèces de responsables de ça dans les UFR, mais ce qu'il en ressort, grand mustère.

C'est pareil pour presque tout le reste, remarque... Je râlais déjà en temps normal de ne pas savoir, en tant que responsable des L1, quels étaient mes contacts des langues et UE transversales mais alors autant dire que ça ne s'est pas amélioré... Je peux donc renseigner les étudiants sur à peu près la moitié de leurs cours, pour les autres, c'est en général eux qui m'informent... Covid-19, confinement et université 2834897253

_________________
At some point you stopped working from home and started living at work. -- Mark Bould, SFS #142, Nov.2020
Tout plaquer et partir respirer l'odeur de chocolat à York.
liskaya
liskaya
Fidèle du forum

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par liskaya Mer 8 Avr 2020 - 14:14
Dans la fac que fréquente mon fils aucun lien n'est établi avec les étudiants, quelques exercices avec corrigés sont envoyés... guère plus aucune info sur quoi que ce soit pour l'instant... je suis étonnée (et rassurée) de voir que certaines ont un côté plus humain...
Ergo
Ergo
Enchanteur

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Ergo Mer 8 Avr 2020 - 16:14
La communication à distance avec les douzaines d'intermédiaires (assesseurs, assistantes sociales, FSDIE, responsables internationaux...), c'est l'enfer pour obtenir des informations -- et les étudiant⋅e⋅s les plus en difficulté, par définition, ne répondent pas aux mails. Et encore, comme je l'écrivais plus haut, on a une épicerie solidaire qui fonctionne encore, des assistantes sociales qui traitent des dossiers...

Comme lui, environ 3 500 étudiants sont restés confinés dans le campus de Bordeaux. Dans cette zone périurbaine désormais quasi déserte, on repère aisément leurs silhouettes. De temps à autre, au milieu du silence, ils passent une tête à travers les seules fenêtres restées ouvertes. La plupart sont des étrangers ou des ultramarins qui n’ont pas pu rentrer chez eux. Les plus fragiles s’enfoncent dans la précarité car ils ont perdu leur job d’appoint ou parce que leurs parents, eux-mêmes en difficulté, ne peuvent plus les soutenir. Il y a ceux aussi qui sont rupture familiale. Tous subissent de plein fouet la fermeture des restaurants universitaires, cafétérias et associations étudiantes.
https://www.liberation.fr/france/2020/04/07/etudiants-confines-certains-confient-ne-pas-avoir-mange-depuis-deux-ou-trois-jours_1784519

_________________
At some point you stopped working from home and started living at work. -- Mark Bould, SFS #142, Nov.2020
Tout plaquer et partir respirer l'odeur de chocolat à York.
Ergo
Ergo
Enchanteur

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Ergo Mer 8 Avr 2020 - 22:35
Mais, précisément, cette période exceptionnelle renforce les inégalités et jette une lumière crue sur les situations les plus précaires. Il convient dès lors d’être très clair, le discours lénifiant sur la continuité pédagogique – qui sous-entend que nous pourrions assurer à peu près correctement nos missions d’enseignement et d’évaluation grâce aux outils numériques – masque une réalité bien différente : nous n’assurons pas une continuité pédagogique, nous tentons au contraire de limiter les effets de la rupture pédagogique que nous vivons.
Alors bien sûr, des cours en ligne se mettent en place, des vidéos de cours sont enregistrées et mises à disposition des étudiants, des travaux sont demandés, etc. Il n’est bien évidemment pas question de critiquer cela et chacun tente de faire comme il peut dans cette période tout à fait exceptionnelle, tandis que le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation est aux abonnés absents.

[...]
C’est donc dans cette voie que nombre d’universités s’engagent. La continuité pédagogique, qui devrait consister à être à l’écoute de nos étudiants, à répondre à leurs questions et leurs angoisses, et surtout, en ce moment où le temps s’est considérablement ralenti, à les amener à réfléchir sur les grands enjeux de notre temps[3], laisse place à l’organisation d’une évaluation à tout prix, montrant que nombre de collègues sont imprégnés, consciemment ou non, d’une vision purement utilitariste des études.
https://blogs.mediapart.fr/eric-berr/blog/080420/l-universite-au-temps-du-covid-19-et-l-illusion-de-l-evaluation

_________________
At some point you stopped working from home and started living at work. -- Mark Bould, SFS #142, Nov.2020
Tout plaquer et partir respirer l'odeur de chocolat à York.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par RogerMartin Mer 8 Avr 2020 - 23:02
Merci Ergo !

Ici, notre UFR a décidé une pause radicale dans les évaluations durant le confinement, et confirmé ça à la suite de nos retours. Même ceux des étudiants qui sont équipés nous disent leurs difficultés.
La Faculté des Lettres ne décide de rien Rolling Eyes mais c'est peut-être pour le mieux.
On regarde si on peut valider des enseignements/UE pour la plupart des matières de tronc commun, sur la base de l'assiduité/implication lors des premières semaines du semestre, + neutraliser les options prises en dehors de notre UFR (une en L1 et L2, en général des heures perdues à récupérer les notes si notes il y a). En revanche on les collègues qui ont des options (en L1 le projet pro) donneraient des notes, pour que les étudiants aient quand même une ou deux matières avec des notes sur le semestre. Ce sont en général des matières qu'ils ont choisies, donc ça peut leur servir pour une inscription en M par ex.
Il semble qu'à la Fac des Sciences plus personne ne travaille sur un scénario où l'on reverrait les étudiants avant septembre...

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Ergo
Ergo
Enchanteur

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Ergo Mer 8 Avr 2020 - 23:08
Oui voilà, nous je crois comprendre des derniers milliers d'échanges de mails que seuls quelques-uns font encore semblant de croire à un retour avant septembre. J'ai enfin obtenu des infos sur des UE transversales (la fin de mon mail qui (re)demandait lesdites infos a dû laisser penser que j'allais me pendre ou éviscérer un panda roux avec des ongles de pied, j'ignore ce qui a fait le plus peur, mais j'ai eu mes infos) et pour le reste, les L1 ont déjà des notes dans trois des disciplines d'anglais et j'aimerais bien qu'on puisse s'en contenter, parce que la question des dossiers commence à m'agacer un peu. Les L3 ont déjà passé les examens, et les L2 ont quelques notes aussi, qui me semblent suffisantes vu que c'est une promo plutôt assidue.

Des réponses certainement demain après la réunion et vendredi après la CFVU... Rolling Eyes

J'ai vu passer sur Twitter que l'université de Corse avait acté un retour en septembre. Nantes aussi, me semble-t-il.

_________________
At some point you stopped working from home and started living at work. -- Mark Bould, SFS #142, Nov.2020
Tout plaquer et partir respirer l'odeur de chocolat à York.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par RogerMartin Mer 8 Avr 2020 - 23:13
Il va bien falloir que les universitaires se confrontent à la réalité...
Chez nous il semble qu'on ait zéro masques, ou du moins que ceux qu'on avait ont été assez logiquement donnés au CHU.



Pour ce qui est de l'agitation pédagogique, ce sont les vacances, mais il y a eu un peu de tout jusqu'ici. Des cours de traduction sur framapad ou google docs, avec ou sans son par Discord/zoom. Des CM par Zoom ensuite chargés dans Moodle pour visionnage libre, avec ou sans textes joints. Des séances de travail par Zoom ou Discord sur la fin des programmes, pour les matières de tronc commun, avec parfois mutualisation des TD. Des envois d'exercices et de corrigés par courriel avec dépôt des docs dans Moodle. Des corrigés mis à disposition pour les exercices des brochures. On a des collègues qui sont complètement dans l'impossibilité de faire tout ça, ils sont confinés à l'étroit avec leurs enfants et ont autre chose à gérer. D'autres qui se mettent à plusieurs pour gérer toute une matière.
Mais surtout, on a envoyé deux puis un message hebdo à toutes les promotions L1 > M2, de manière à éviter les rumeurs etc. Ça a évité que les secrétariats ne se prennent des tsunamis de mails. Notre seul objectif, qu'on reprenne sans être tous devenus complètement fous, enseignants/administratifs/étudiants.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
e-Wanderer
e-Wanderer
Esprit éclairé

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par e-Wanderer Jeu 9 Avr 2020 - 0:33
Mon UFR a demandé à chaque département de faire remonter la liste détaillée des cours et d'indiquer, en regard de chacun, à côté des modalités d'évaluation normales, ce que nous prévoyons (nous contenter de la première évaluation de contrôle continu qui a généralement eu lieu avant le confinement / compléter par un oral (zoom / discord / skipe etc.) ou par un mini-dossier écrit / neutraliser le cours lorsque rien n'est possible (par exemple pour les ateliers pratiques d'arts du spectacle). Le conseil d'UFR va statuer, et ensuite ça passera au CEVU.

C'est peut-être un peu lourd, car suite aux différents blocages des dernières années, nous avons appris à être prudents et les modalités d'évaluation sont souvent volontairement un peu vagues, en tout cas pour le contrôle continu ("écrit(s) et/ou oral/oraux" abi), et comme de toute façon les jurys sont souverains, on aurait très bien pu bricoler comme on l'avait fait au moment des blocages contre CPE, la réforme Pécresse etc. Mais cette année, la direction de la fac tient à être très légaliste, pour éviter d'éventuels recours mais aussi pour qu'on ne puisse pas dire, comme en 1968, que les diplômes ont été bradés etc. C'est un point de vue qui se défend, même si c'est plus contraignant.

La fac a recensé les étudiants en difficulté pour le suivi pédagogique et a même procédé à des envois de tablettes (ce qui ne règle pas les problèmes de réseau dans les campagnes reculées, notamment pour notre antenne universitaire qui recrute beaucoup dans des zones rurales enclavées), les collègues jouent le jeu et envoient des cours sous différentes formes (moodle, mails groupés…), les étudiants passent des oraux avec les moyens du bord (enregistrements MP3, téléphone, skipe/zoom/discord), selon un planning très précis annoncé à l'avance. Bref, ça se passe relativement bien, malgré le stress (notamment pour les étudiants de concours) et la fatigue (pour les collègues, ce n'est pas la même chose de faire un cours en présentiel ou de devoir taper un support détaillé. Et il y a tous les reports à gérer : comités de sélection, soutenances de thèses, colloques et journées d'études. Et la gestion de Parcoursup qui débarque…).

_________________
« Profitons du temps qui nous reste avant la définitive invasion de la grande muflerie du Nouveau Monde » (Huysmans)
JEMS
JEMS
Grand Maître

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par JEMS Jeu 9 Avr 2020 - 3:24
Pour information :

Selon le journal « Presse-Océan » ce mercredi matin, la faculté de Nantes restera fermée jusqu’à la rentrée prochaine.
La nouvelle annoncée hier aux doyens par Olivier Laboux le président de l’université nantaise doit être officialisée aujourd’hui.

https://www.alouette.fr/news/universite-de-nantes-pas-de-reouverture-avant-septembre-6124
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Verdurette Jeu 9 Avr 2020 - 12:41
Ma fille, en deuxième année de DUT, vient de passer ses partiels à distance. Ses cours se finissent cette semaine puisqu'elle a ensuite un stage pratique, initialement prévu du 12 avril au 5 juin, qui compte pour la validation du DUT avec un coefficient 12.
Actuellement il est décalé du 4 mai au début juillet.Mais pourra t-elle commencer le 4 mai ? Rien n'est moins sûr.
On leur propose aussi de le faire en télétravail, mais par essence, les stagiaires ne sont pas initiés à ce qu'on leur demande de faire  pratiquement, donc le télétravail me semble compliqué.
Si vous avez des infos sur les IUT ...
Proton
Proton
Neoprof expérimenté

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Proton Jeu 9 Avr 2020 - 12:43
Par curiosité, comment se passe un partiel à distance ?
avatar
Cath
Enchanteur

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Cath Jeu 9 Avr 2020 - 13:10
Certaines facs annoncent leur fermeture jusqu'en septembre, d'autres qu'elles attendent la réouverture pour décider de l'organisation des examens terminaux.
Facile de s'y retrouver.
Ergo
Ergo
Enchanteur

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Ergo Jeu 9 Avr 2020 - 13:29
@Proton a écrit:Par curiosité, comment se passe un partiel à distance ?
C'est toute la question.

Il y a quelques jours, Le Monde publiait ça sur les examens télésurveillés :
Pour garantir que le véritable examen se passe dans de bonnes conditions », [le ministère] demande aux établissements « d’organiser un examen blanc télésurveillé ». Et suggère d’en profiter pour demander aux étudiants « un engagement explicite à assumer la responsabilité des conditions techniques, matérielles et opérationnelles du déroulé de l’examen à domicile ».
https://www.lemonde.fr/campus/article/2020/03/30/a-l-universite-le-casse-tete-des-examens-en-ligne_6034844_4401467.html

Covid-19, confinement et université 999940070

Voici les propositions de collègues dans les réunions d'équipe:
-- test de connaissances avec questions dans un ordre aléatoire en temps limité: les étudiants se connectent sur moodle à une heure donnée, ils doivent rendre à une heure donnée. Ça implique des trucs de type QCM, questions courtes, un peu de questions longues si on veut de la rédaction.
-- pas de « partiel » à distance à proprement parler, mais le remplacement de certaines épreuves par des dossiers, que les étudiants déposent sur moodle ou envoient par mail (on le fait déjà en contrôle continu) (mais dans ce cas, c'est prévu comme ça dès le départ). J'imagine que dans certaines disciplines, c'est assez peu gérable mais nous par ex, en commentaire de texte ou dissertation, c'est éventuellement envisageable. Ça ne l'est pas tellement en traduction par contre. Razz Et en grammaire, je me demande bien comment ça peut être fait (par rapport à ce qu'on demande en grammaire en L1, hein).
-- oraux par un outil de visioconférence quelconque ou par téléphone, c'est ce pour quoi auraient opté les lecteurs de langue pour les quelques étudiants qui n'avaient pas encore passé l'examen à la coupure et les collègues des langues transversales (on en était en semaine 8, nous, donc beaucoup de choses avaient déjà été faites)

Il y a sûrement d'autres possibilités qui ont dû être discutées ailleurs.


Dernière édition par Ergo le Jeu 9 Avr 2020 - 13:31, édité 1 fois

_________________
At some point you stopped working from home and started living at work. -- Mark Bould, SFS #142, Nov.2020
Tout plaquer et partir respirer l'odeur de chocolat à York.
avatar
User10247
Niveau 8

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par User10247 Jeu 9 Avr 2020 - 13:30
@Proton : Il y a le principe de la télésurveillance par webcam, m'a t-on expliqué. Par contre j'ignore combien d'élèves est censé surveiller un surveillant.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par epekeina.tes.ousias Jeu 9 Avr 2020 - 13:31
@Cath a écrit:Certaines facs annoncent leur fermeture jusqu'en septembre, d'autres qu'elles attendent la réouverture pour décider de l'organisation des examens terminaux.
Facile de s'y retrouver.

D'autres (la mienne) ont transformé toutes les MCC en contrôle continu et supprimé toutes les épreuves surveillées et toutes les épreuves orales. D'autres encore (une collègue et amie) en sont encore à organiser un tableau de salles pour tenir les exams en les décalant vers le mois de juin (vu que l'hypothèse est de renter début mai)…… Un beau binz!
Quant au “télétravail”… Depuis que j'ai reçu (comme tout le monde, certes) un mail demandant d'acheter (oui, oui) un anti-virus “au cas où vous utiliseriez un matériel personnel”, je me dis qu'il faut entièrement réévaluer l'usage du conditionnel, qui semble présenter un potentiel insoupçonné Covid-19, confinement et université 437980826

_________________
Cdlt Smile
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Rosanette Jeu 9 Avr 2020 - 13:38
Florine98 a écrit:@Proton : Il y a le principe de la télésurveillance par webcam, m'a t-on expliqué. Par contre j'ignore combien d'élèves est censé surveiller un surveillant.

On rêve, un étudiant n'a pas à accepter de se faire filmer chez lui.
ElleDriver
ElleDriver
Niveau 6

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par ElleDriver Jeu 9 Avr 2020 - 13:42
@Rosanette a écrit:
Florine98 a écrit:@Proton : Il y a le principe de la télésurveillance par webcam, m'a t-on expliqué. Par contre j'ignore combien d'élèves est censé surveiller un surveillant.

On rêve, un étudiant n'a pas à accepter de se faire filmer chez lui.

Complètement d'accord!

Dans mon université, j'ai appelé avec d'autres collègues à renoncer complètement à cette pratique (comme à tout devoir en temps limité etc. d'ailleurs, au vu de l'immensité de la fracture numérique).
Cisil
Cisil
Habitué du forum

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Cisil Jeu 9 Avr 2020 - 13:49
Dans la mienne, les partiels sont maintenus, à distance : chaque épreuve écrite aura lieu sur un créneau horaire déjà fixé, pendant lequel les étudiants devront se connecter. Ceux qui n'ont pas d'équipement informatique se sont fait connaître et sont venus chercher une tablette. Sur toute la promo de licence LEA (L1, L2, L3) deux se sont fait connaître comme étant en zone blanche ou grise, et il y aura une marge de tolérance pour le retour de leur travail (variable selon la nature et la durée initiale de l'épreuve). Pour les oraux, la plupart se feront par téléphone.

Pour mon fils qui est en médecine, tout se fera à distance.
Et enfin, pour celui qui est était en Espagne, les partiels sont remplacés par des dossiers à rendre, et la soutenance de mémoire se fera par skype.

_________________
"Si haut que l’on soit placé, on n’est jamais assis que sur son cul."  Montaigne.

"When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up. I wrote down ‘happy’. They told me I didn’t understand the assignment, and I told them they didn’t understand life.”  John Lennon
avatar
MC311
Niveau 10

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par MC311 Jeu 9 Avr 2020 - 13:55
Il y a le problème des partiels qui se gère, si j'ai bien compris, par chaque université, voire par section dans une même université. Pas d'harmonisation afin d'être le plus en accord avec le contenu, ce que je trouve raisonnable.
Il y a aussi le problème du contenu. Je vous donne l'exemple d'une licence pro de chimie en alternance : les TP les plus importants devaient être faits à partir de mi-mars. Donc ils n'ont pas eu lieu (et n'auront probablement pas lieu). Alors certes les étudiants passeront des examens (à distance donc avec un problème d'équité et d'autres problèmes ...) sur la partie théorique correspondant à ces TP et ils obtiendront leur licence mais quid de leur formation ? La pratique compte beaucoup en sciences et, en alternance, tous les étudiants n'ont pas la chance d'avoir une entreprise qui a pu (et/ou pourra) leur faire pratiquer, avant le confinement, certaines techniques. Résultat : ce genre de diplôme perdra de sa valeur et les entreprises qui embaucheront ces futurs diplômés devront les former puisqu'ils n'auront pas pu l'être totalement. J'espère qu'elles feront preuve d'autant de bienveillance que notre système scolaire.
Je pense que le problème doit exister dans toutes sortes de disciplines du fait que la licence pro a pour objectif une insertion dans le monde professionnel.
avatar
Cath
Enchanteur

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Cath Jeu 9 Avr 2020 - 13:56
Et la ministre, elle ne pourrait pas dire quelque chose ?
Cleroli
Cleroli
Sage

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Cleroli Jeu 9 Avr 2020 - 13:58
@Cisil a écrit:
Pour mon fils qui est en médecine, tout se fera à distance.
C'est possible en 1re année ? Pour les 2è années, examen à distance aussi dans la fac de ma fille.
Cisil
Cisil
Habitué du forum

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par Cisil Jeu 9 Avr 2020 - 14:00
Pardon, je n'avais pas précisé, mon fils est en 4ème année. Pour les Paces, ils ont reculé les dates à la mi-juin.

_________________
"Si haut que l’on soit placé, on n’est jamais assis que sur son cul."  Montaigne.

"When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up. I wrote down ‘happy’. They told me I didn’t understand the assignment, and I told them they didn’t understand life.”  John Lennon
avatar
User10247
Niveau 8

Covid-19, confinement et université Empty Re: Covid-19, confinement et université

par User10247 Jeu 9 Avr 2020 - 14:04
@Rosanette a écrit:
Florine98 a écrit:@Proton : Il y a le principe de la télésurveillance par webcam, m'a t-on expliqué. Par contre j'ignore combien d'élèves est censé surveiller un surveillant.

On rêve, un étudiant n'a pas à accepter de se faire filmer chez lui.

Je n'en disconviens pas ! Le souci étant que certaines universités s'adonnent à ce genre de pratiques (notamment celles qui proposent des formations à distance).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum