Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Shajar
Shajar
Vénérable

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par Shajar Jeu 31 Déc 2020 - 12:12
Bonjour chers collègues de français,

Une de mes élèves de term HGGSP, choupinette et sérieuse, a un vocabulaire limité (il faut lui expliquer des mots comme "bétail", "modeler", "enracinement" pour ceux dont je me souviens) et fait de nombreuses confusions entre les mots ("Stockholm" et "Sherlock Holmes", par exemple...).

Elle veut faire du droit pour devenir juge pour enfant. On lui a fait remarquer au conseil de classe qu'avec ses capacités en français, elle risquait d'avoir beaucoup de mal, et nous lui avons unanimement conseillé de lire beaucoup. Problème : elle n'aime pas lire, sauf des "romans d'amour" (sic).

Elle m'a mis un message pour me demander des livres ou autres moyens d'améliorer son vocabulaire. Je pensais lui conseiller des romans qu'elles pourrait apprécier, type Jane Eyreou Orgueil et Préjugés (elle pourrait s'appuyer sur le film, romantique à souhait, mais j'ai peur qu'elle ait du mal avec la langue). Voyez-vous d'autres choses à lui conseiller ? Sites, livres d'exercices, romans qui pourraient intéresser une non-lectrice de 17 ans ? Harry Potter ?

Merci d'avance !
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par trompettemarine Jeu 31 Déc 2020 - 12:23
Quelques propositions, mais il y a sans doute mieux :
Travailler sur les familles de mots ou piocher dans d'anciens ouvrages comme les jardins de racines grecques et latines.
Faire écrire des comptes rendus ou des résumés d'œuvres.
Cela peut paraître curieux, mais faire lire le dictionnaire.
J'ai vu mes grands-pères lire pour se détendre des articles du Grand Larousse.
Il y a un jeu bien fait dont elle pourrait lire les fiches de questions : "Tu m'en diras tant".
Prévenir que c'est une course au long cours.


Dernière édition par trompettemarine le Jeu 31 Déc 2020 - 12:42, édité 1 fois
choup78
choup78
Niveau 10

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par choup78 Jeu 31 Déc 2020 - 12:29
Ça me rappelle un élève qui voulait que je lui enseigne la culture générale.... Quand je lui ai dit que ça se construisait sur du long terme, en s'intéressant à divers sujets (en lisant, regardant des documentaires) il a soufflé et m'a redemandé si je pouvais pas lui enseigner...
*Ombre*
*Ombre*
Expert

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par *Ombre* Jeu 31 Déc 2020 - 12:30
Shajar, je pense que tes pistes sont bonnes. Si elle veut (et manifestement elle doit) enrichir son vocabulaire, il faut qu'elle se frotte à des textes dont le vocabulaire est riche. Donc à elle tous les romans d'amour classiques : Brontë, Austen, bien sûr ; elle peut aussi se laisser emporter par les grandes oeuvres de Dumas qui mêlent amour et aventure : La Reine Margot, La Dame de Montsoreau... En joli et accessible : Le Grand Meaulnes (souvent proposé au collège). Et pourquoi pas la langue magnifique de Laclos et ses Liaisons dangereuses ? La saveur de l'intrigue peut motiver pour accéder à cette langue si pure. Notre-Dame de Paris sera plus difficile.
Penser aussi à Colette (Claudine à l'école, Gigi...) aux formats plus courts, peut-être moins effrayant, mais à la langue extrêmement riche.

Elle peut faire son chemin peu à peu en voyant ce qui lui plaît. Mais si elle n'est prête à aucun effort, à mon avis, c'est mort. Il faut être clair avec elle. S'enfermer dans l'indigence linguistique qui découle souvent de l'absence totale de lecture, c'est se fermer bien des portes - en tout cas toutes celles qui exigent un maniement habile de la langue, comme le droit et la magistrature.
Shajar
Shajar
Vénérable

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par Shajar Jeu 31 Déc 2020 - 13:26
Merci pour les conseils. Je crois qu'elle est capable de s'engager dans un travail de longue haleine.
Cléopatra2
Cléopatra2
Vénérable

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par Cléopatra2 Jeu 31 Déc 2020 - 13:32
Faire du droit si on n'aime pas lire... ça paraît compliqué. Lui conseiller de lire des romans young adult, il y en a plein dont le niveau de langue est satisfaisant (en tout cas meilleur que le sien), avec de la romance à gogo et des constructions syntaxiques qu'elle comprendra. Je vois bien le genre d'élève, ainsi que le niveau, et elle ne comprendra rien qui date d'avant 1950. Une fois qu'elle aura lu davantage, elle pourra s'attaquer à des classiques.
Jenny
Jenny
Modérateur

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par Jenny Jeu 31 Déc 2020 - 13:36
En ouvrages courts bien écrits, du Stefan Zweig ? En Folio à 2 euros, beaucoup de nouvelles classiques aussi.
Ponocrates
Ponocrates
Érudit

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par Ponocrates Jeu 31 Déc 2020 - 13:46
Outre ce qui a été dit...
Lire Le Monde et /ou Le Monde diplomatique - parce qu'en droit la culture générale c'est aussi aujourd'hui. Et se plonger dans ceci Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Le-dictionnaire-portatif-du-bachelier

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "
"As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? "
Shajar
Shajar
Vénérable

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par Shajar Jeu 31 Déc 2020 - 13:47
@Cléopatra2 a écrit:Faire du droit si on n'aime pas lire... ça paraît compliqué. Lui conseiller de lire des romans young adult, il y en a plein dont le niveau de langue est satisfaisant (en tout cas meilleur que le sien), avec de la romance à gogo et des constructions syntaxiques qu'elle comprendra. Je vois bien le genre d'élève, ainsi que le niveau, et elle ne comprendra rien qui date d'avant 1950. Une fois qu'elle aura lu davantage, elle pourra s'attaquer à des classiques.
Tu as des idées de titre en Young Adult ?

Je lui conseille aussi de s'inscrire dans une bibliothèque et les adaptations audio de France culture.

Ponocrates, tu as déjà essayé ce bouquin ? J'ai trouvé pas mal de choses du mêem genre en cherchant sur Internet, mais je me demande si c'est bien utile dans ce cas...
Jenny
Jenny
Modérateur

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par Jenny Jeu 31 Déc 2020 - 13:56
Courrier international aussi.
bobdom
bobdom
Niveau 8

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par bobdom Jeu 31 Déc 2020 - 14:10
Bonjour Shajar,

J'ai bien une proposition à faire, mais je préviens qu'elle est un peu old school (à proprement parler).

J'explore régulièrement cette mine qu'est le site https://manuelsanciens.blogspot.com/
J'y ai trouvé cet ABC de la composition de Pierre Larousse, que je trouve remarquable pour faire travailler les élèves.
Les exercices 20 à 71, qui sont des exercices de synonymie, sont à retenir... Je les fais pratiquer très régulièrement aux élèves, en leur demandant de s'armer au besoin d'un dictionnaire des synonymes ou du dico du CRISCO en ligne.

Lien vers le manuel, téléchargeable en PDF : https://archive.org/details/mthodelexicolo00laro/page/28/mode/2up

Je ne sais pas si ce sera exploitable pour toi, mais la piste des manuels anciens est toujours intéressante, même s'ils ne sont pas très « attractifs » ou « interactifs ». J'en apprécie le sous-titre, fort savoureux : « Petits exercices pour amener insensiblement les élèves à rendre leurs pensées »... Dire que c'était destiné vraisemblablement à des classes de collège... ou de primaire ? Larousse parle d'instituteurs dans sa préface. Bien sûr, c'est aujourd'hui difficile pour des élèves de lycée (voire du supérieur, car on en est là, même si évidemment le public scolarisé au XIXe siècle était différent...).

Quant à la préface, toujours très actuelle, je ne peux me retenir d'en citer un morceau :
@Larousse a écrit:Cette rhétorique qui croit avoir fait de nos élèves de futurs Cicérons , de nouveaux Démosthènes, quand elle leur a appris cette série interminable de figures et de tropes la prétérition , la prolepse, l'hyperbole, la litote, l'hypotypose, la prosopopée, l'épiphonème, la métonymie, la synecdoche, la catachrèse, l'hypallage, l'antonomase... etc., etc., etc. Ce n'est pas au moyen de cette vaine théorie que l'on amène les jeunes gens à rendre leurs pensées, à mettre de l'ordre dans leurs idées, de la justesse dans les expressions, de la propriété dans les termes, de l'harmonie dans les périodes

PS : Cela me donne une idée. J'ouvrirai peut-être un fil dédié aux manuels anciens en lettres et à leur potentielle exploitation en classe (si un tel topic n'existe pas déjà).


Dernière édition par bobdom le Jeu 31 Déc 2020 - 14:15, édité 2 fois
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Érudit

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par Pointàlaligne Jeu 31 Déc 2020 - 14:15
@Shajar a écrit:Bonjour chers collègues de français,

Une de mes élèves de term HGGSP, choupinette et sérieuse, a un vocabulaire limité (il faut lui expliquer des mots comme "bétail", "modeler", "enracinement" pour ceux dont je me souviens) et fait de nombreuses confusions entre les mots ("Stockholm" et "Sherlock Holmes", par exemple...).

Elle veut faire du droit pour devenir juge pour enfant. On lui a fait remarquer au conseil de classe qu'avec ses capacités en français, elle risquait d'avoir beaucoup de mal, et nous lui avons unanimement conseillé de lire beaucoup. Problème : elle n'aime pas lire, sauf des "romans d'amour" (sic).

Elle m'a mis un message pour me demander des livres ou autres moyens d'améliorer son vocabulaire. Je pensais lui conseiller des romans qu'elles pourrait apprécier, type Jane Eyreou Orgueil et Préjugés (elle pourrait s'appuyer sur le film, romantique à souhait, mais j'ai peur qu'elle ait du mal avec la langue). Voyez-vous d'autres choses à lui conseiller ? Sites, livres d'exercices, romans qui pourraient intéresser une non-lectrice de 17 ans ? Harry Potter ?

Merci d'avance !

Je suis peut-être à côté de la plaque mais je tique sur les confusions. Ton élève me rappelle une élève qui avait une dyslexie légère, bien compensée, passée inaperçue au collège, mais qui l'a bien gênée au lycée, moment où elle a été détectée. Elle a pu faire quelques séances de rééducation pour notamment apprendre des stratégies de lecture et d'évocation du vocabulaire. (La dernière fois que j'ai eu des nouvelles, elle était en CPGE littéraire).
Un test permettrait d'écarter cette piste ou de la creuser. Le plus difficile étant, on le sait tous, de trouver l'orthophoniste disponible apte à le faire.

Bobdom, merci pour le lien, je suivrai assidument le fil si tu l'ouvres !
Shajar
Shajar
Vénérable

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par Shajar Jeu 31 Déc 2020 - 14:22
Elle ne fait pas des confusions seulement à la lecture, mais même à l'oral. (pour le coup de Stockholm et Sherlock Holmes, c'était à l'oral par exemple : je leur ai dit le nom de la ville, elle a répondu "mais c'est pas un détective, Stockholm ?"). Ce n'est pas la seule fois où ça s'est produit. Mais globalement, elle a vrai problème de culture générale : c'était la seule, par exemple, à ne pas connaître Oussama Ben Laden dans la classe (en Term HGGSP). Est-ce que la dyslexie n'est pas un problème spécifiquement écrit ? Faut-il que je lui conseille de voir quelqu'un ?

Bodom, merci pour cette piste ! J'étais en train de lui conseiller d'écrire et de faire des jeux avec un dictionnaire, je vais ajouter cela.
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Érudit

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par Pointàlaligne Jeu 31 Déc 2020 - 14:37
Honnêtement, Shajar, je ne sais pas. Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale 2834897253
Tu peux déjà regarder dans son dossier scolaire si un bilan a déjà été fait par le passé...
Shajar
Shajar
Vénérable

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par Shajar Jeu 31 Déc 2020 - 14:47
Tu as raison, je jetterai un coup d'oeil au dossier. Merci de l'idée, je n'y aurais pas pensé.

J'en profite pour déposer ici un blog de critiques de romans jeunesse/young adult qui m'a l'air pas mal du tout.
https://allezvousfairelire.com/a-propos/
Shajar
Shajar
Vénérable

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par Shajar Jeu 31 Déc 2020 - 15:01
Si jamais ça peut servir à quelqu'un, je dépose aussi le pavé que je viens d'envoyer à mon élève. J'ai oublié de lui parler de ton jeu de fiches, Trompettemarine, dommage Embarassed
J'ai essayé d'y mettre également les lectures que j'aimais à son âge, et des éléments plus tournés vers l'histoire-géo.



Bonjour XXX,

Vous pouvez travailler votre niveau de langue de nombreuses manières différentes. Par contre, c'est un travail au long cours : vous n'allez pas vous améliorer du jour au lendemain. Il faut en être consciente. Le vocabulaire et la langue s'acquièrent lentement.

Alors comment faire ?

1) Lire des romans. Vous avez dit au conseil de classe que vous aimiez les romans d'amour ; ça tombe bien, il y en a des tas ! Dans les classiques, essayez par exemple Jane Eyre, de Charlotte Brontë, une écrivaine anglaise du XIXe siècle. Vous pouvez aussi lire Orgueil et préjugés de Jane Austen, elle aussi anglaise et du début du XIXe siècle ; la langue est un peu plus difficile, mais vous pouvez essayer de regarder le film (romantique à souhait !) avant de vous plonger dans le roman. Un peu plus exigeant, mais très beau, Vingt quatre heures de la vie d'une femme, de Stefan Zweig (il a aussi écrit de très bonnes biographies de personnages historiques).
​Plus facile, Helen Fielding, Le Journal de Bridget Jones, est une réécriture moderne de Jane Austen.

Des romans assez inclassables, mais qui plaisent souvent à votre âge (et même au mien !), La fée carabine, de Daniel Pennac, et Dysfonctionnelle, d'Axl Cendres. Des histoires de familles complètement bizarres avec des personnages un peu loufoques et attachants.

La fantasy est un genre qui passe souvent bien quand on n'a pas trop l'habitude de lire. Récemment, j'ai beaucoup aimé aussi la saga de la Passe miroir de Christelle Dabos : le premier volume s'appelle les fiancés de l'hiver. Je crois vraiment qu'il pourrait vous plaire, et l'auteur utilise beaucoup de mots un peu recherchés, cela vous ferait du bien. Vous pouvez aussi lire La quête d'Ewilan de Pierre Bottero, qui est conçue plutôt pour des collégiens, mais qui est très agréable même quand on a passé l'âge !  N'hésitez pas aussi avec Harry Potter : les deux premiers volumes sont un peu enfantins, mais les suivants ne vous lâchent pas.
La trilogie des Fourmis de Bernard Werber est aussi passionnante.

Du côté des romans d'aventure/policiers, vous pouvez essayer de vous lancer dans Alexandre Dumas, avec Le comte de Monte Cristo ​ou Les trois mousquetaires, par exemple. Les nouvelles et romans de Maurice Leblanc autour du personnage d'Arsène Lupin sont assez faciles et pleins de rebondissements :  Arsène Lupin​, gentleman cambrioleur, par exemple. Vous pouvez aussi en profiter pour aborder l'histoire, avec les romans policiers historiques de Claude Izner ou les histoires du moine Cadfael par Ellis Peters. Essayez aussi Un crocodile sur un banc de sable, par Elizabeth Peters : c'est un roman policier qui se passe en Egypte au XIXe siècle, autour d'une famille anglaise (c'est le premier roman de toute une série sur cette famille). C'est un de mes livres préférés : drôle, plein d'aventures, avec un personnage principal qui ne s'en laisse pas conter et une histoire d'amour très originale.

Si vous préférez commencer par des histoires courtes, regardez du côté des recueils de nouvelles : celles de Prosper Mérimée, comme La Vénus d'Ille, Carmen ou Colomba par exemple. J'aime aussi beaucoup deux nouvelles écrites pendant la 2e guerre mondiale : Kressman Taylor, Inconnu à cette adresse et Vercors, le Silence de la Mer. Vous pourriez aimer aussi les petits romans de Colette, plein de charme, comme Claudine à l'école (malgré son titre, ce n'est pas un roman pour enfant Wink ).

Enfin, un bon moyen de lire est souvent la BD. Les mangas n'ont souvent pas beaucoup d'intérêt pour la langue : je vous conseille plutôt les BD franco-belge : Astérix, Lucky Luke, Gaston, Tintin sont des valeurs sûres ! Dans un registre un peu plus sérieux (et utile pour l'HGGSP) Persépolis de Marianne Satrapi, les Chroniques de Jérusalem de Guy Delisle. Sur la 2de Guerre mondiale, un peu plus dure mais passionnante, vous avez aussi Maus de Art Spiegelman.

Souvent, quand on n'a pas l'habitude de lire des romans, l'idée même d'ouvrir un livre peut être difficile à passer : ça fait un peu peur. Alors n'oubliez pas : lire, c'est avant tout un plaisir. Prenez le temps d'entrer dans le livre (lisez au moins 50-60 pages), mais s'il ne vous plaît pas, n'ayez pas honte de le laisser tomber et d'en prendre un autre. Peut-être est-il mauvais, peut-être le reprendrez vous un autre jour, quand vous serez dans un autre état d'esprit... Vous avez aussi le droit de lire des livres qui ne sont pas ceux des cours de français : de la littérature jeunesse, des romans d'amour,  des romans policiers, des livres que personne n'aime, des BD, des contes, bref, tout ce que vous voulez. Vous avez le droit de sauter des pages quand un moment vous paraît trop long, ou de relire plusieurs fois la même page si elle vous émeut. La lecture, c'est une affaire entre vous et le livre, et personne d'autre.
Si vous sentez un peu de culpabilité, n'hésitez pas à regarde les 10 droits du lecteur : http://rustrel.free.fr/lecteur.htm
Plein de bonnes idées de lectures accessibles : https://allezvousfairelire.com/a-propos/

Le seul truc, pour apprécier lire, c'est qu'il faut un peu de concentration. Essayez de trouver un moment et un lieu où vous ne serez pas dérangée par votre téléphone et ses notifications, ou par du bruit ambiant. Personnellement, je lis souvent au lit avant de m'endormir (...et aux toilettes aussi, mais chut !).

2) Vous inscrire dans une bibliothèque
Être inscrit à la bibliothèque a beaucoup d'avantages quand on n'a pas trop l'habitude de lire
- un grand choix de livres, tous gratuits !
- une date limite de retour, qui vous oblige à lire et à ne pas rejeter la lecture aux calendes grecques.
- des bibliothécaires qui sont toujours très heureux de vous conseiller et de trouver LE livre qui vous plaira.
La médiathèque de GrandeVille est très bien achalandée, n'hésitez pas !

3) Feuilleter un dictionnaire et chercher des synonymes

Les dictionnaires sont des livres fascinants. Un de mes jeux préférés quand j'avais votre âge (et que les réseaux sociaux n'existaient pas...), c'était d'ouvrir un dictionnaire à une page au hasard et de lire quelques définitions de mots que je ne connaissais pas. Une définition en amenant une autre, ça peut parfois durer longtemps...
​On peut aussi faire cela à deux. Donner un mot à l'autre, lui demander de deviner le sens.

Sur le mode du jeu aussi, un bon exercice est de chercher tous les synonymes possibles à un mot. Vous pouvez utiliser un dictionnaire des synonymes, ou tout simplement un moteur de recherche ou le dictionnaire des synonymes sur Internet.
Un peu désuet, mais intéressant : les exercices 20 à 71 de ce vieux manuel de français, pourront vous pousser à trouver des synonymes : https://archive.org/details/mthodelexicolo00laro/page/16/mode/2up

​4) Lire des journaux
Prenez l'habitude, par exemple quand vous avez une heure de trou dans votre emploi du temps, de lire un journal en version papier (le CDI les reçoit régulièrement, voyez avec les documentalistes). C'est une meilleure pratique que d'aller chercher sur Europresse : il ne s'agit pas de tout lire, mais de le feuilleter, de jeter un coup d'oeil aux titres et de lire les articles qui attirent votre attention. Vous pouvez essayer toujours avec le même journal ( Courrier International par exemple) ou au contraire varier. Les magazines d'actualité peuvent aussi servir à cela.
En plus, ça vous donnera des idées pour le travail sur la presse !

5) Ecouter des livres
On trouve de plus en plus sur Internet des adaptations ou des lectures de livres. C'est souvent moins riche que la lecture sur le papier, pour laquelle vous pouvez aller à votre rythme, vous arrêter, reprendre, mais ça peut être intéressant quand vous prenez les transports. Le fait d'avoir le ton du lecteur ou du comédien facilite aussi la compréhension, pour les livres écrits de manière un peu compliquée.
Je vous conseille tout particulièrement les adaptations en feuilleton de France culture : https://www.franceculture.fr/emissions/fictions-le-feuilleton?p=2
Vous y trouverez notamment Le Grand Meaulnes ​, d'Alain Fournier, qui pourrait vous plaire.
Pour les romans anciens (XIXe siècle et avant), vous pouvez aussi aller sur http://www.litteratureaudio.com/, mais ce sont des amateurs qui lisent, donc les lectures sont de qualité variable.

6) Ecrire vous-même
Lire permet d'acquérir le vocabulaire de manière passive. Pour bien l'apprendre et l'utiliser à bon escient, n'hésitez pas à écrire aussi.
Là encore, c'est une histoire entre vous, votre feuille de papier et personne d'autre. Pas de peur, pas de culpabilité. Vous écrivez ce que vous voulez.
Quelques pistes :
a. Le journal intime. Classique, mais terriblement efficace. Vous prenez un cahier et vous écrivez chaque jour ce que vous avez fait, appris, vu d'important. Chaque journal intime est différent. Certains y mettront ce qu'ils ressentent, d'autres ce qu'ils ont vu ou lu... Il est à vous, et rien qu'à vous. Une seule contrainte : écrire régulièrement (tous les jours, en général).
b. Le carnet de vocabulaire. Où vous écrivez tous les mots que vous ne connaissez pas. Vous pouvez faire cela en lien avec le jeu du dictionnaire.Et de temps en temps, vous le relisez.
c. La fiction. Poésie, conte, histoire plus ou moins longue... Avec ou sans thème, ce qui vous vient dans la tête.
Vous verrez qu'écrire régulièrement est souvent une contrainte ennuyeuse quand on commence, mais au bout d'un peu de temps, ça devient presque une drogue : on a besoin de cette relation au papier.
Et c'est aussi très utile pour améliorer votre expression écrite.

Désolée pour le pavé. J'espère que cela pourra vous être utile.
avatar
Rovoi
Niveau 2

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par Rovoi Jeu 31 Déc 2020 - 15:04
@bobdom a écrit:
PS : Cela me donne une idée. J'ouvrirai peut-être un fil dédié aux manuels anciens en lettres et à leur potentielle exploitation en classe (si un tel topic n'existe pas déjà).

Adepte de ce formidable site, je serais preneuse d'un tel fil. Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale 4220205133
bobdom
bobdom
Niveau 8

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par bobdom Jeu 31 Déc 2020 - 15:14
@Rovoi a écrit:
@bobdom a écrit:
PS : Cela me donne une idée. J'ouvrirai peut-être un fil dédié aux manuels anciens en lettres et à leur potentielle exploitation en classe (si un tel topic n'existe pas déjà).

Adepte de ce formidable site, je serais preneuse d'un tel fil. Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale 4220205133

J'ai repris le fil suivant !

https://www.neoprofs.org/t107054p50-manuels-anciens-de-francais#5126357

Pour l'instant, je n'ai pas mis grand chose, mais je complèterai progressivement...
Cléopatra2
Cléopatra2
Vénérable

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par Cléopatra2 Jeu 31 Déc 2020 - 15:42
Shajar ton mail est très bien, mais si ton élève ressemble aux miens, certains livres proposés lui feront très peur.
En young adult qui lui plairaient, il y a John Green, Sarah Dessen par exemple. Ca n'a aucun intérêt littéraire, mais si elle confond Stockholm et Sherlock, soyons honnête, elle ne pourra pas comprendre un roman du XIXe siècle (suivre les différents personnages, les structures de langue...). Déjà, elle doit lire très lentement, ce qui n'aide pas. Même de très bons élèves actuellement n'ont pas le temps de lire, donc lisent peu, donc n'améliorent pas leur rapidité etc. 
Les romans young adult se trouvent au rayon jeunesse à la médiathèque généralement, il ne faut pas qu'elle ait "honte" de demander et d'aller voir là.
Jenny
Jenny
Modérateur

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par Jenny Jeu 31 Déc 2020 - 15:58
Ton mail est très bien, Shajar.
Une recommandation en fantasy (et c'est très bien écrit) : L'enfant de poussière, tome 1 du cycle de Syffe de Patrick K. Dewdney.
Cléopatra2
Cléopatra2
Vénérable

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par Cléopatra2 Jeu 31 Déc 2020 - 16:00
Mais c'est un pavé! On parle d'une élève de 17 ans qui ne sait pas ce que c'est que du bétail. Et puis c'est pas gentil de proposer des cycles en cours d'écriture!!!!! Razz
Elaïna
Elaïna
Bon génie

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par Elaïna Jeu 31 Déc 2020 - 16:01
@Cléopatra2 a écrit:Faire du droit si on n'aime pas lire... ça paraît compliqué. Lui conseiller de lire des romans young adult, il y en a plein dont le niveau de langue est satisfaisant (en tout cas meilleur que le sien), avec de la romance à gogo et des constructions syntaxiques qu'elle comprendra. Je vois bien le genre d'élève, ainsi que le niveau, et elle ne comprendra rien qui date d'avant 1950. Une fois qu'elle aura lu davantage, elle pourra s'attaquer à des classiques.

Cleopatra a raison, inutile de lui conseiller des romans type Dumas qui demandent une bonne culture historique et linguistique... Jane Austen ça peut passer parce que l'ancrage historique est relativement faible.
Par contre en effet lire
- le Monde, le monde diplo ou le courrier international
- de la littérature récente. Les rois maudits, pourquoi pas.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered

Ma page Facebook https://www.facebook.com/Lire-le-Japon-106902051582639
Jenny
Jenny
Modérateur

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par Jenny Jeu 31 Déc 2020 - 16:05
@Cléopatra2 a écrit:Mais c'est un pavé! On parle d'une élève de 17 ans qui ne sait pas ce que c'est que du bétail. Et puis c'est pas gentil de proposer des cycles en cours d'écriture!!!!! Razz
Oh, il écrit à un bon rythme. Razz

En très belle histoire d'amour, un livre récent et pas trop épais : Les inséparables de Julie Cohen.
PabloPE
PabloPE
Expert

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par PabloPE Jeu 31 Déc 2020 - 16:10
A mon époque, fort ancienne certes, en droit on nous conseillait surtout la lecture de la presse régionale, plutôt que le Monde Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale 3854100262 . Difficile de conseiller à une Te pour moi mais en effet, si elle n'aime pas lire, les romans type Vert Emeraude seront plus accessibles que Bronte ou Austen Wink

_________________
"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale Empty Re: Améliorer le vocabulaire d'une élève de terminale

par trompettemarine Jeu 31 Déc 2020 - 16:25
@shajar : pour le jeu, ce n'est pas grave. C'est accessoire : l'important est le travail de fond : lire et écrire.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum