Le deal à ne pas rater :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin rosé de Languedoc-Roussillon
59.99 €
Voir le deal

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Pat B
Pat B
Neoprof expérimenté

Retraite anticipée, aménagements de fin de carrière (ens. privé) Empty Retraite anticipée, aménagements de fin de carrière (ens. privé)

par Pat B Dim 24 Jan 2021 - 18:05
Bonjour,

Je poste une question pour mon conjoint, qui est, comme moi, enseignant dans un lycée privé, mais qui est à bout de fatigue, à la limite du burn out depuis 2 ou 3 ans.
Il fait des arrêts maladie réguliers, chaque année, parce qu'il se réveille incapable d'aller au boulot le lundi matin, parce qu'il n'arrive plus à trouver l'énergie et la concentration pour préparer ses cours le WE... et la réforme qui nous oblige à tout re-préparer n'aide pas, il ne peut s'appuyer sur rien de ce qu'il faisait avant. Parfois, il sèche, il n'y arrive plus. Et comme il est un peu perfectionniste, il ne parvient pas à se satisfaire d'un cours bâclé en comptant sur ses réflexes professionnels pour compenser et improviser. Il a pourtant un charisme et une autorité naturelle que j'envie, il a longtemps été le prof préféré de ses élèves, il faisait des cours passionnants (mais je suis bien placée pour savoir qu'il les bosse bien), et là, il n'a plus envie, plus la pêche, plus de jus, rien quoi...

Bref, j'essaie de l'aider, de le pousser à prendre un temps partiel (80% cette année, je le pousse à passer à 12h voire 11h l'an prochain, c'est de droit car on a un enfant handicapé et il faut que l'un de nous puisse prendre en charge ses déplacements). Mais il craint que nos finances en pâtissent trop, et il remarque qu'il est mieux payé en étant à temps plein avec des arrêts maladie réguliers qu'à temps partiel... Mais il culpabilise un peu de ces arrêts, et chaque arrêt de ce genre l'enfonce dans le marasme... Et après chaque arrêt, il a encore plus de mal à reprendre... et ce sont des arrêts courts donc non remplacés, donc ça énerve la direction, il craint qu'en représailles on ne lui donne plus du tout de terminale, le seul niveau qu'il aime encore, ou qu'il ait un emploi du temps trop pourri.

La situation n'évoluant pas, on cherche des solutions durables. Car, bien sûr, il faudrait en théorie qu'il tienne jusqu'à 64 ans (edit : il en a 58).

Quelques pistes que je ne sais pas comment creuser :
- il a eu autrefois un accident avec un taux d'invalidité estimé à 19% (par l'assurance... il a perdu les papiers) ; il y a-t-il des pistes pour faire ré-évaluer ce taux d'invalidité (ses crises d'arthrose ont augmenté et il y a une part de stress post-trauma), de façon à pouvoir bénéficier d'un départ à la retraite plus tôt ? Qui faut-il contacter ? Le médecin du rectorat, la sécu ?
- quelles pistes, quelles démarches, pour avoir un mi-temps pour raison médicale mais qui soit payé davantage que 50% ?
- quelqu'un a-t-il contacté un jour les fameux DRH qui ont été mis en place il y a quelques années ? Avaient-ils des solutions à proposer ?
- si rupture de contrat, démission... pas de chômage j'imagine ?
- impossible à son âge de se reconvertir, je présume ? Il se verrait assez bien finir comme éduc spé, dans des associations, mais les places sont rares... et existe-t-il une sorte d'équivalence par Validation des Acquis de l'Expérience?

Autres idées ?

C'est une plaie, de devoir tenir jusqu'à 64-67 ans, plusieurs de mes collègues craquent et partent avant. La CPA était une chose nécessaire quand elle existait, je sais bien qu'en haut ils s'en fichent de notre souffrance, et qu'on n'a aucun moyen de pression pour faire évoluer les choses collectivement... mais c'est même pas évoqué par les syndicats...


Dernière édition par Pat B le Dim 24 Jan 2021 - 21:53, édité 1 fois
Mathador
Mathador
Doyen

Retraite anticipée, aménagements de fin de carrière (ens. privé) Empty Re: Retraite anticipée, aménagements de fin de carrière (ens. privé)

par Mathador Dim 24 Jan 2021 - 19:30
@Pat B a écrit:- si rupture de contrat, démission... pas de chômage j'imagine ?
Non, sauf si c'est une démission considérée comme légitime ou une rupture conventionnelle.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Origame-i
Origame-i
Niveau 2

Retraite anticipée, aménagements de fin de carrière (ens. privé) Empty Re: Retraite anticipée, aménagements de fin de carrière (ens. privé)

par Origame-i Dim 24 Jan 2021 - 19:54
Dans le privé, le départ à la retraite anticipée pour invalidité se fait sur avis médical, mais seulement à moins de 5 ans de l'âge de départ en retraite. Si ton mari est dans cette tranche d'âge, ça vaut le coup de te renseigner. Dans le privé, on avait récupéré un dossier à la CNAV, fait remplir au médecin traitant, puis le médecin de la sécu peut demander un rdv s'il a des doutes sur le dossier. La réponse s'obtenait en un mois environ.
Je ne sais pas comment cela se passe dans l'EN.
Pat B
Pat B
Neoprof expérimenté

Retraite anticipée, aménagements de fin de carrière (ens. privé) Empty Re: Retraite anticipée, aménagements de fin de carrière (ens. privé)

par Pat B Dim 24 Jan 2021 - 21:55
Hum... comme les enseignants du privé ont un statut batard, je ne sais pas si la démarche est à faire de cette façon... Ni à partir de quand on est jugé suffisamment invalide... Il se satisferait d'un mi-temps (mais avec plus de sous que 50%)... et évidemment on ne sait pas grand-chose de nos droits à ce sujet. On va interroger des sources syndicales...
Merci en tout cas pour les réponses, je promets de poster des pistes si j'en trouve, ça servira sûrement à d'autres...
Petit pois
Petit pois
Niveau 9

Retraite anticipée, aménagements de fin de carrière (ens. privé) Empty Re: Retraite anticipée, aménagements de fin de carrière (ens. privé)

par Petit pois Lun 25 Jan 2021 - 11:15
Bonjour Pat ! Ton mari présente tous les signes d'un burn out en cours ! J'en sais quelque chose car je me retrouve dans la description de son parcours ... J'ai connu les mêmes sentiments d'épuisement corrélés au refus de laisser tomber mes élèves. Quand ça a lâché pour de bon, ça a été terrible. Un matin, je n'ai pas pu retourner à l'école et je pensais que rester à la maison n'était pas non plus envisageable (Que va encore penser la Direction ? Et mes élèves ? etc ...) et d'avoir des idées (très) noires.
Je suis arrêtée depuis novembre 2019 : plusieurs mois pour accepter que mes élèves continueraient leur vie sans moi et surtout me reposer sans culpabilité. Anti-déprésseurs, consultations chez un psychologue et un soutien familial et amical sans faille. Ça été difficile d'accepter qu'il était temps de s'arrêter ...
J'ai obtenu un CLM pour BO en décembre dernier et cela me donne du temps pour envisager mon futur sans les ennuis du salaire : mi-traitement mais complément de salaire par la Prévoyance. Je vis seule donc cette question est importante pour moi. Je demande un CLD mais ne sais si il sera accepté. Je ne sais pas si je reviendrai l'année prochaine à l'école ... J'ai encore beaucoup d'interrogations sur ce point et continue ma reconstruction avec l'aide d'un professionnel. D'autres soucis s'empilent à côté ...
Pour le CLM, il faut passer par son médecin traitant et faire une demande au Rectorat. J'ai passé une expertise médicale avec une psychiatre à la demande du Comité Médical (10 mois d'attente ...).
J'ai rencontré l'assistante sociale de l'EN qui m'a donné quelques pistes pour la suite :
- CLM : 3 ans de prise en charge. CLD : 5 ans : j'arriverai alors à 60 ans et pourrai demander ma retraite (Avec décôte mais bon). Il faut passer une expertise tous les six mois.
- Commission de réforme qui déclare l'invalidité : droit à la retraite sans décôte à 60 ans
- Démission et droit au chômage
- Réorientation professionnelle : les portes de sortie de l'EN sont très étroites, le reclassement n'existe pas dans le Privé (Sauf emploi au CDI). Les formations ne sont pas ou peu financées. Le marché de l'emploi est tendu pour les +50 ans ...
- Reprise à mi-temps thérapeutique (1 an), allégement de service pour raison médicale (Renouvelable)
- Reprise à Temps Partiel avec complément de la Prévoyance (L'AG2R complète le salaire à 97.5% si impossibilité reconnue de reprendre à Temps Plein)

Je me recentre sur les Essentiels (i-e la Vie) et que je me sens mieux. Mon établissement m'a oubliée (34 ans vite balayés !) : je mesure que mes sacrifices ne pesaient pas bien lourds. J'hallucine sur la tournure que l'Education Nationale prend. Je prends soins de mes proches comme ils prennent soins de moi.

Bref, l'urgent est que ton conjoint se préserve. Je vous souhaite bon courage et n'oubliez pas qu'il y a une vie en dehors de l'école !


-
jacolin
jacolin
Niveau 1

Retraite anticipée, aménagements de fin de carrière (ens. privé) Empty LCM LCD

par jacolin Lun 25 Jan 2021 - 16:22
bonjour

Que veux dire CLM et CLD ?
Vos questions m'intéressent car moi je n'ai pas fait de burn out mais 2 cancers coup sur coup? 5 ans l'un après l'autre. Depuis sous traitement à vie, car cancer qui peut être évolutif, avec grosses fatigues. Je suis prof EPS dans le privé, adore mon travail mais n'y arrive plus et ai environ 7 ans avant ma retraite. Depuis un an j'alterne aussi travail et arrêt pour me poser car trop fatiguée.
Le médecin du rectorat m'a dit de faire une reconnaissance de RQTH( travailleur handicapé) pour un allégement de poste. Ceci ne se met pas en place et je ne sais pas non plus à quoi M' attendre. Pour moi aussi impossible de travailler moins...encore une fille scolarisé et 2 crédits en cours.
Merci pour vos retours.
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Neoprof expérimenté

Retraite anticipée, aménagements de fin de carrière (ens. privé) Empty Re: Retraite anticipée, aménagements de fin de carrière (ens. privé)

par Pourquoi 3,14159 Lun 25 Jan 2021 - 16:34
@jacolin a écrit:
Que veux dire CLM et CLD ?

Congé Longue Maladie & Congé Longue Durée

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
jacolin
jacolin
Niveau 1

Retraite anticipée, aménagements de fin de carrière (ens. privé) Empty Re: Retraite anticipée, aménagements de fin de carrière (ens. privé)

par jacolin Lun 25 Jan 2021 - 18:10
Ok. Merci
Contenu sponsorisé

Retraite anticipée, aménagements de fin de carrière (ens. privé) Empty Re: Retraite anticipée, aménagements de fin de carrière (ens. privé)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum