Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
PabloPE
Expert

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par PabloPE Mer 07 Avr 2021, 18:25
@Thalia de G a écrit:Tout est dans le titre as usual.

Le problème n'est pas le niveau de lecture, mais l'univers d'HP n'est-il pas trop sombre pour un enfant de cet âge ?
Certains de mes élèves (9 ans donc) adorent, d'autres trouvent ça trop sombre. Beaucoup de parents sélectionnent aussi ce qui fait qu'ils sont interdits de certains pans de l'histoire. J'adore HP personnellement mais quand on analyse un peu chaque tome il y a de quoi être traumatisé pour des années entières Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 437980826 Et je ne parle même pas des films Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 3854100262 Remarque ça les prépare à GOT ou TWD Twisted Evil
Colombine
Colombine
Grand sage

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par Colombine Mer 07 Avr 2021, 18:27
Étant donné le titre du topic, il est un peu normal de n'y trouver que des témoignages de parents d'enfants qui ont lu tôt et donc qui ont pu lire HP à 7 ans. C'est forcément biaisé, puisque ceux dont les enfants lisent en CP ne vont pas venir ici pour répondre, ce qui ne veut pas dire que leurs enfants ne vont pas lire HP à 8 ou 9 ans.

C'est quoi, "TWD" ?
ThomCarver
ThomCarver
Niveau 7

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par ThomCarver Mer 07 Avr 2021, 18:27
Je ne parle pas seulement de taille mais de concentration sur la durée. Une intrigue sur dix pages, ça va ; sur deux cents, cela demande de pouvoir convoquer une mémoire assez conséquente tout de même à cet âge, de réussir à faire le lien entre tous les personnages ou les épisodes de l'histoire.
Vous me faites penser à l'adorable Matilda <3.

_________________
Spoiler:
2018-2019 : T2 (deux 6è ; une 5è ; une 3ème + PP 3ème)
2017-2018 : T1 (trois 6è ; 1 3è)
2016-2017 :  stagiaire (deux 5è)

« - Alors, tu t'es bien amusée ?
- Comme ça.
- T'as vu le métro ?
- Non.
- Alors, que'est ce que t'as fait ?
- J'ai vieilli. »

Raymond Queneau, Zazie dans le métro
gregforever
gregforever
Érudit

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par gregforever Mer 07 Avr 2021, 18:28
@Colombine a écrit:Étant donné le titre du topic, il est un peu normal de n'y trouver que des témoignages de parents d'enfants qui ont lu tôt et donc qui ont pu lire HP à 7 ans. C'est forcément biaisé, puisque ceux dont les enfants lisent en CP ne vont pas venir ici pour répondre, ce qui ne veut pas dire que leurs enfants ne vont pas lire HP à 8 ou 9 ans.

C'est quoi, "TWD" ?
The Walking Dead.
Sei
Sei
Doyen

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par Sei Mer 07 Avr 2021, 18:29
@Theriakos96 a écrit:
@Sei a écrit:Quelle bande de durs à cuire !
J'ai découvert tardivement les Harry Potter (au collège), et je me souviens que je frissonnais sous la couette pendant que Harry errait dans les sous-sols à la portée du Basilic ! J'étais très impressionnable. ^^ Petite, ça m'aurait probablement tétanisée.

Ah oui? Honnêtement je suis, de ce côté là, assez sensible : les chaires de poule je n'ai pas pu avant 10 ou 11 ans, et ce n'est pas faute d'avoir essayé avant...
Harry Potter est tout de même bien moins effrayant (attention, ne lis pas une moquerie ou un jugement de ma part, on a le droit d'avoir peur de tout, hein, on ne contrôle pas, je m'étonnais seulement!) à mon sens.

À dire vrai, je lisais aussi les Chairs de poule (au début du collège, ou fin de primaire, peut-être). C'est aussi un plaisir d'avoir peur...
Je ne saurais jamais vraiment comment j'aurais réagi si j'avais lu plus jeune les HP (mais lorsque je me revois en CP ou au CE1, j'ai l'impression que mille et mille lieues me sépare de ces romans ! bon, ils n'avaient pas été encore écrits, mais quand même...). Je me souviens que lorsque je lisais un roman triste, je pouvais être inconsolable. Mais je ne me souviens pas d'avoir lu si jeune des romans effrayants.
Elaïna
Elaïna
Bon génie

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par Elaïna Mer 07 Avr 2021, 19:35
Alors en ce qui me concerne, je trouve qu'HP n'est pas un truc pour les gamins aussi jeunes. Mais il y a un mais... mon fils a commencé à lire HP parce qu'un jour on s'est retrouvés à la gare avec 2h d'avance (c'était l'époque des grèves, juste avant le corona, donc il fallait jongler avec LE rer du matin pour avoir LE train du matin), et j'avais oublié de lui prendre un truc à lire. A la librairie de la gare, c'était soit Anatole Latuile (il est un peu grand et je voyais le moment où il allait m'expédier ça en trois minutes chrono alors qu'il me fallait de quoi l'occuper cinq heures) soit HP... donc j'ai pris HP.
A titre de comparaison, son frère a essayé, il a sept ans aussi, ça le saoule et il n'a pas dépassé les dix premières pages. Il préfère encore des livres plus enfantins, Geronimo Stilton par exemple.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
lene75
lene75
Bon génie

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par lene75 Mer 07 Avr 2021, 19:52
Pour la concentration, il y a un effet particulier HP. Je me souviens que quand c'est sorti on disait que cette série avait réconcilié pas mal d'enfants avec la lecture. Les parents n'en revenaient pas, justement, de voir leurs enfants lire d'aussi gros livres pour le plaisir. Rowling sait capter l'attention et donner envie de connaître la suite. Je crois aussi qu'on peut lire à plusieurs niveau : je suis persuadée que ma grande est passée à côté de pas mal d'aspects, c'est souvent comme ça avec les livres qu'on dévore, d'ailleurs. Mon mari les a relus des dizaines de fois et y découvre toujours quelque chose de nouveau.

Et oui, d'accord avec Colombine sur le biais : je parle de ma grande qui les a lus à 8 ans (déjà c'est pas 7), pas de ma 2e qui vient d'avoir 8 ans et est à mille lieues de pouvoir lire des livres aussi compliqués, et qui par ailleurs s'arrête quand un cheval s'embourbe parce que "c'est méchant, ça fait peur".

Il faut tester. Je pense qu'un enfant qui aurait peur ou trouverait ça trop compliqué arrêterait de lire, contrairement à ce qui se passe pour un film devant lequel on est scotché.

Après il y a autre chose, c'est que mon mari trouve que c'est gâché de le lire si jeune, ne serait-ce que parce qu'il trouve que c'est du gâchis de le lire en français. Il était d'avis d'attendre que nos filles soient capables de les lire en anglais pour leur mettre entre les mains, oui mais voilà, quand les copains les lisent et ne parlent plus que de ça, c'est difficile d'attendre 10 ans pour découvrir cet univers !


Dernière édition par lene75 le Mer 07 Avr 2021, 21:40, édité 1 fois

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
maikreeeesse
maikreeeesse
Expert spécialisé

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par maikreeeesse Mer 07 Avr 2021, 19:59
Cela dépend aussi en tant que parent comment on envisage l'accès aux livres. Petite, j'avais accès à tout enfin pas Manara...). J'ai lu à 7 ans la bible, Robinson Crusoé (je ne comprenais rien aux temps), Agatha Christie, Exbrayat, la Comtesse de Ségur, Romain Gary (ben oui les copains) Vian...C'était un drôle de mélange. Par exemple Boris Vian sans être prévenu, j'ai mis un petit bout de temps à comprendre. En sixième j'ai vraiment fait la trogne quand j'ai dû lire "Charlie et la chocolaterie" car par snobisme je considérais que ce n'était pas digne de moi. Very Happy Cela ne m'a jamais empêchée de les relire plus tard, c'était même très instructif. Je pense que mon fils passe à côté de beaucoup de chose dans Harry Potter, notamment les sentiments qui évoluent, le double jeu. Mais il se crée son univers, son histoire. Sa compréhension de l'intrigue bien que très simple reste intéressante et il partage avec ses frères et sœurs. Peut-être que cela ne développe pas une lecture fine, je ne sais pas, mais je ne me vois pas l'empêcher de le lire s'il en a envie. Là par exemple il est à fond sur de nouvelles règles de quidditch sur son lit et balance tout se qui se retrouve à portée de main.
Le piège à éviter (mon aîné est tombé dedans) c'est de ne lire que ce type de littérature. M n'a jamais dépassé ce genre, est resté dans la SF.
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Grand Maître

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par Fesseur Pro Mer 07 Avr 2021, 20:20
Voilà, ça dépend des enfants.
Et sinon, HP n'est pas de la SF.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
Elaïna
Elaïna
Bon génie

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par Elaïna Mer 07 Avr 2021, 20:30
Pareil que toi maikresse !!
Mes parents me laissaient lire à peu près tout, je lisais n'importe quoi sans trop comprendre (par exemple, à 13 ans, je n'avais pas compris que Julie et saint preux couchaient ensemble dès la page 50, d'autant que j'étais vraiment très très très naïve pour ne pas dire nunuche, ou alors que Rousseau était l'objet d'avances sexuelles dans le couvent où il doit être converti). Est-ce grave ? Non... On le relit plus tard...

Pour la lecture en vo, je suis plus partagée. Mais bon si on devait s'interdire de lire tout livre traduit, ce serait d'un triste...

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
maikreeeesse
maikreeeesse
Expert spécialisé

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par maikreeeesse Mer 07 Avr 2021, 21:34
@Fesseur Pro a écrit:Voilà, ça dépend des enfants.
Et sinon, HP n'est pas de la SF.
Oui, oui oui FesseurPro ! Mais je pense que tu as compris tout de même ce que je voulais dire.
lene75
lene75
Bon génie

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par lene75 Mer 07 Avr 2021, 21:44
@Elaïna a écrit:Pour la lecture en vo, je suis plus partagée. Mais bon si on devait s'interdire de lire tout livre traduit, ce serait d'un triste...

C'est spécifique à HP (bon, de toute façon, mon mari ne lit que ça, en gros), parce qu'il y a un nombre incalculable de blagues et jeux de mots qui en font tout le croustillant et qui tombent complètement à plat en français. C'est vrai que pour l'avoir lu en version anglaise avant la version française, la version française est assez décevante, même si le traducteur n'y est pas pour grand chose. Mais ça reste quand même un univers sympa et c'est pas à 20 ans que les enfants vont jouer avec les déguisements et autres baguettes magiques (quoique parmi les fans je crois bien qu'il y en a qui le font !).

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
A Tuin
A Tuin
Grand sage

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par A Tuin Mer 07 Avr 2021, 22:37
@maikreeeesse a écrit:
Le piège à éviter (mon aîné est tombé dedans) c'est de ne lire que ce type de littérature. M n'a jamais dépassé ce genre, est resté dans la SF.

En quoi est-ce un piège, ou un problème ? D'un autre point de vue je dirais que l'écueil est d'estimer qu'il y a une "Littérature" d'un côté, et une "sous-littérature" de l'autre. Tout dépend des gens. Il y en a, si tu les oblige à lire du classique, cela va les dégouter de la lecture et casser tout l'imaginaire. C'est intéressant sur un plan purement culturel de connaître, comme base disons, mais ce n'est pas une référence absolue. De plus il vaut mieux lire de tout, lire de la fantasy, lire de la SF, que ne pas lire.
A Tuin
A Tuin
Grand sage

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par A Tuin Mer 07 Avr 2021, 22:44
@ThomCarver a écrit:
J'ai l'impression en vous lisant que vous avez de petits génies de la lecture. Harry Potter en entier à sept ans ? Même le premier tome ? Il n'y a que pour moi que cela semble surréaliste ou bien ? Very Happy On apprend à lire vers cet âge-là, il me semble. Que vos bambins ou ceux de vos connaissances parviennent à aller jusqu'au tome 3 voire au-delà si jeunes m'impressionne beaucoup ! Je m'étais cantonné aux J'aime lire, Ratus et Tom-Tom et Nana mais bon. Personnellement, je trouve cela complexe pour des enfants si jeunes mais apparemment non. Tant mieux !
Je ne pense pas que ce soit forcément complexe à lire. Je dirais plutôt qu'il faut avoir l'esprit à et l'envie de se focaliser sur des histoires aussi longues, sans images. Il y a des enfants qui vont bien accrocher, d'autres moins, mais qui vont lire d'autres types d'histoires soit illustrées, soit plsu courtes ou avec des rebondissements plus "cartoonesques", je pense aux Anatole Latuile, Tom Tom et Nana, Geronomi Stilton. C'est de la lecture plaisir immédiat, avec des scènettes courtes, une chute le plus souvent marrante. On peut poser et reprendre plus tard, ce n'est pas gênant pour la compréhension. Le Harry Potter, si tu le poses et que tu le reprends deux jours après, il faut resituer, il faut repartir en arrière. Il faut faire un effort de conceptualisation plus important qu'on peut ne pas avoir envie, ou pas avoir la maturité encore, de faire.
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par Sphinx Mer 07 Avr 2021, 23:16
Le style n'est pas compliqué, surtout en français (en anglais ça ne casse pas grand chose, mais c'est quand même moins plat qu'en traduction). L'intrigue n'est pas compliquée non plus.

Pour le côté effrayant, ça dépend des enfants je suppose. Mon frère dévorait les Chair de Poule à sept ou huit ans, moins je m'émotionnais devant la Comtesse de Ségur.

Je pense qu'à partir du tome 4, quand les personnages deviennent des ados, ça devient un peu compliqué pour un enfant de s'identifier, et probablement aussi d'accrocher aux intrigues secondaires où Machin est amoureux de Bidule et va-t-il oser lui demander de l'accompagner au bal ?

Tout ceci étant dit, à titre personnel je trouve assez dommage de lire le livre avec un trop gros décalage par rapport à l'âge des personnages. Harry fête ses 11 ans dans le premier tome, il entre au collège, ses attentes, découvertes, expériences, nouveaux amis, etc le changent profondément. J'avais deux ans de plus que lui, quand le livre est sorti en France (1998) mais mon petit frère, comme tous ses copains, avait dix ans et je pense que ça a énormément joué dans l'identification de cette génération à ces personnages : ils ont grandi en même temps que nous, avec un livre sorti par an (un peu plus pour les derniers) correspondant à chaque fois à une année dans la vie des personnages, et le ton et le style s'assombrissent au fur et à mesure, au point qu'en édition anglophone les premiers tomes sont classés en littérature jeunesse tandis que les derniers sont en "young adult" (c'est-à-dire en gros 14-18 ans), et je pense que l'expérience de lecture est vraiment conçue comme ça par l'auteur. C'est un peu comme La Sixième de Susie Morgenstern, ça doit se lire quand on entre en 6e, ni avant ni après Wink

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Livre11
Mathsenstock
Mathsenstock
Niveau 2

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par Mathsenstock Jeu 08 Avr 2021, 00:37
J'ai bien essayé d'expliquer à mon aîné : "Tu liras le deuxième tome à 8 ans, le troisième à 9 ans... "... Échec total ! J'ai laissé ses frères lire à leurs rythmes, en leur expliquant bien qu'ils pouvaient arrêter quand ils voulaient, que ça pouvait faire peur...
Mon aîné a lu et relu la saga... Et maintenant il la lit en VO et s'amuse avec les jeux de mots, les rimes... Je le cite " C'est encore mieux en anglais !"
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par Thalia de G Jeu 08 Avr 2021, 01:44
Merci pour vos avis. que mon fils pourras lire, c'est lui qui m'a demandé de poser la question.

Sphinx, tu soulèves le problème qui me paraît le plus important, celui de l'identification du lecteur à Harry Potter.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Cléopatra2
Cléopatra2
Doyen

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par Cléopatra2 Jeu 08 Avr 2021, 08:11
Moi aussi j'avais quasiment accès à toute la bibli de mes parents à partir de 7-8 ans, mais je ne laisse pas la mienne en libre accès à ma fille. Bon, elle n'a que 6 ans, et la majorité des livres à portée de main sont des policiers/thrillers avec des meurtres atroces donc hors de question! Very Happy Mes parents n'avaient pas ce type de bouquins Wink .
Elle lit très bien, elle comprend les intrigues, mais je lui ai interdit Harry Potter pour le moment car je pense qu'elle ne comprendra pas bien l'intrigue du 3 (voyages dans le temps, c'est complexe). J'envisage de lui laisser lire le premier tome bientôt, car c'est tout à fait à sa portée, mais effectivement, est-ce que ça ne fonctionne pas mieux quand l'enfant est en fin de primaire, début de collège?
J'ai des chairs de poule chez mes parents, je les lui proposerai cet été. Harry Potter l'hiver prochain, peut-être.
En revanche, à part le premier, les films ne sont pas de son âge, donc pas question avant un moment.
Nestya
Nestya
Esprit sacré

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par Nestya Jeu 08 Avr 2021, 08:19
@lene75 a écrit:
@Elaïna a écrit:Pour la lecture en vo, je suis plus partagée. Mais bon si on devait s'interdire de lire tout livre traduit, ce serait d'un triste...

C'est spécifique à HP (bon, de toute façon, mon mari ne lit que ça, en gros), parce qu'il y a un nombre incalculable de blagues et jeux de mots qui en font tout le croustillant et qui tombent complètement à plat en français. C'est vrai que pour l'avoir lu en version anglaise avant la version française, la version française est assez décevante, même si le traducteur n'y est pas pour grand chose. Mais ça reste quand même un univers sympa et c'est pas à 20 ans que les enfants vont jouer avec les déguisements et autres baguettes magiques (quoique parmi les fans je crois bien qu'il y en a qui le font !).

Hum...J'ai des photos de moi avec cape, baguette et écharpe. abi Et mon petit rituel quand je vais à Londres avec les élèves (à l'époque lointaine où on pouvait voyager), c'est d'aller chez Hamley's m'acheter une baguette. Mes 2 collègues accompagnateurs font de même. Nos âges : de 35 à 50 ans. Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 3854100262

_________________
"Le doute ne garantit pas d'avoir raison, mais d'éviter de persister dans l'erreur." Thomas C.Durand

"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin
maikreeeesse
maikreeeesse
Expert spécialisé

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par maikreeeesse Jeu 08 Avr 2021, 08:48
@A Tuin a écrit:
@maikreeeesse a écrit:
Le piège à éviter (mon aîné est tombé dedans) c'est de ne lire que ce type de littérature. M n'a jamais dépassé ce genre, est resté dans la SF.

En quoi est-ce un piège, ou un problème ? D'un autre point de vue je dirais que l'écueil est d'estimer qu'il y a une "Littérature" d'un côté, et une "sous-littérature" de l'autre. Tout dépend des gens. Il y en a, si tu les  oblige à lire du classique, cela va les dégouter de la lecture et casser tout l'imaginaire. C'est intéressant sur un plan purement culturel de connaître, comme base disons, mais ce n'est pas une référence absolue. De plus il vaut mieux lire de tout, lire de la fantasy, lire de la SF, que ne pas lire.
Eh bien justement j'en reviens de "bah il lit, c'est bien" car vois-tu je suis peut être trop vieille école mais ne lire aucun classique je trouve cela gênant pour un tas de raisons que je ne développe pas. Rester enfermé dans un genre est un problème pour moi. Je ne dis pas que tous les jeunes lecteurs de HP vont le faire mais c'est ce qui s'est passé pour l'aîné . Autant éviter ce problème.
Hélips
Hélips
Modérateur

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par Hélips Jeu 08 Avr 2021, 08:55
@maikreeeesse a écrit:
@A Tuin a écrit:
@maikreeeesse a écrit:
Le piège à éviter (mon aîné est tombé dedans) c'est de ne lire que ce type de littérature. M n'a jamais dépassé ce genre, est resté dans la SF.

En quoi est-ce un piège, ou un problème ? D'un autre point de vue je dirais que l'écueil est d'estimer qu'il y a une "Littérature" d'un côté, et une "sous-littérature" de l'autre. Tout dépend des gens. Il y en a, si tu les  oblige à lire du classique, cela va les dégouter de la lecture et casser tout l'imaginaire. C'est intéressant sur un plan purement culturel de connaître, comme base disons, mais ce n'est pas une référence absolue. De plus il vaut mieux lire de tout, lire de la fantasy, lire de la SF, que ne pas lire.
Eh bien justement j'en reviens de "bah il lit, c'est bien" car vois-tu je suis peut être trop vieille école mais ne lire aucun classique je trouve cela gênant pour un tas de raisons que je ne développe pas. Rester enfermé dans un genre est un problème pour moi. Je ne dis pas que tous les jeunes lecteurs de HP vont le faire mais c'est ce qui s'est passé pour l'aîné . Autant éviter ce problème.
Mais alors tu préconises d'éviter carrément un genre ? Je ne suis pas bien le raisonnement Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 3795679266

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par mafalda16 Jeu 08 Avr 2021, 09:04
Oh j’ai dans l’idée que si le genre unique était les classiques de chez classiques il n’y aurait aucun problème...

_________________
"Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo"
maikreeeesse
maikreeeesse
Expert spécialisé

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par maikreeeesse Jeu 08 Avr 2021, 09:04
Non pas du tout ! Je me dis que j'aurais dû ensuite élargir par des propositions d'autres auteurs, de style. Il a enchaîné sur d'autres grands cycles de SF, Fantasy. Malheureusement il ne s'est pas confronté à des auteurs classiques alors qu'à 10 ou 12 ans il aurait été encore possible de conseiller et être écouté. Il a été rebute par la lenteur, les époques... et ne s'est pas accroché. Il (on ?) a raté ce passage. Encore une fois, tous les enfants n'auront le même parcours mais parent averti...
(Je ne suis pas en train de dénigrer HP.)
A Tuin
A Tuin
Grand sage

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par A Tuin Jeu 08 Avr 2021, 09:13
@maikreeeesse a écrit:
@A Tuin a écrit:
@maikreeeesse a écrit:
Le piège à éviter (mon aîné est tombé dedans) c'est de ne lire que ce type de littérature. M n'a jamais dépassé ce genre, est resté dans la SF.

En quoi est-ce un piège, ou un problème ? D'un autre point de vue je dirais que l'écueil est d'estimer qu'il y a une "Littérature" d'un côté, et une "sous-littérature" de l'autre. Tout dépend des gens. Il y en a, si tu les  oblige à lire du classique, cela va les dégouter de la lecture et casser tout l'imaginaire. C'est intéressant sur un plan purement culturel de connaître, comme base disons, mais ce n'est pas une référence absolue. De plus il vaut mieux lire de tout, lire de la fantasy, lire de la SF, que ne pas lire.
Eh bien justement j'en reviens de "bah il lit, c'est bien" car vois-tu je suis peut être trop vieille école mais ne lire aucun classique je trouve cela gênant pour un tas de raisons que je ne développe pas. Rester enfermé dans un genre est un problème pour moi. Je ne dis pas que tous les jeunes lecteurs de HP vont le faire mais c'est ce qui s'est passé pour l'aîné . Autant éviter ce problème.

Ah ben là tu vois je ne suis pas d'accord:P . Cela n'a rien à voir avec "ah bah il lit". Ta pensée est de l'ordre du jugement. Je pense que les deux sont possibles, et les deux sont bien en fait. Quand on a l'habitude de se plaire à lire d'autres styles de littératures, et bien ce n'est pas l'Idéal, la littérature classique. A mon sens, cela constitue une base dont est bien de maîtriser les codes, de façon à pouvoir ensuite s'en détacher pour créer et faire à sa sauce, ou détecter des ficelles ou des thèmes dans d'autres œuvres. C'est ça qui est intéressant dans l'acte créatif. Démonter pour reconstruire quelque chose de neuf, en jouant sur les codes si nécessaire.
J'ai un collègue qui a écrit de la SF, a été publié, il a osé se lancer, et ce qu'il a créé est génial. Je connais aussi plusieurs personnes qui ont dû lire des gros classiques en fac de lettres et qui en sont sortis dégoutés, à mettre plusieurs années à se remettre à la lecture parce que tout simplement, en dehors du fait de la culture littéraire que j'entends totalement, argument pour lequel je te donne totalement raison, et bien la littérature classique est bien souvent mortifère ou tragique : les personnages ont des passions mais meurent à la fin, ils essayent de vivre mais n'y arrivent pas. Soit. Alors ce qu'il y a de bien remarque c'est que si on lit cela à fond et qu'on ne vit qu'à travers ce type d'intrigues, cela crée une fabrique à frustrations idéale pour la vie réelle !
Mais il faut que tu puisses entendre cet argument aussi que juste, il y a des gens qui n'aiment pas ce genre d'histoires, parce qu'ils préfèrent d'autres styles. Et je ne vois pas là ce qu'il y a à conspuer. C'est une histoire de goûts. Ce qui n'induit pas qu'il faille ne pas connaître les classiques, mais il y a un fossé entre souhaiter en faire son credo à la maison, et les savoir abordés en classe parce que ce sont des monuments de la culture à connaître - ce qui est la moindre des choses. On ne peut pas obliger quelqu'un à adhérer à quelque chose qu'il n'aime pas. Ceci ne veut pas dire que c'est mieux, ou moins bien, c'est juste que cela ne plaît pas. Et il y a beaucoup de gens qui lisent pour s'évader, pour aller dans un imaginaire positif, et pas pour réfléchir. C'est le même principe que les films : il y en a qui iront voir Avengers, et d'autres des films d'art et essais. What else ? Les deux sont bien dans leur genre respectif. Il y en a un où tu poses ton cerveau,; et l'autre non. Et après ?
Enfin, normalement la scolarité est là pour donner à connaître les classiques vers lesquels on n'irait pas naturellement. Ton fils aîné doit très bien se satisfaire de ce qu'il lit, et pourquoi pas. Cela ne fera pas de lui un adulte moins averti.
Hélips
Hélips
Modérateur

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par Hélips Jeu 08 Avr 2021, 09:34
@maikreeeesse a écrit:Non pas du tout ! Je me dis que j'aurais dû ensuite élargir par des propositions d'autres auteurs, de style. Il a enchaîné sur d'autres grands cycles de SF, Fantasy. Malheureusement il ne s'est pas confronté à des auteurs classiques alors qu'à 10 ou 12 ans il aurait été encore possible de conseiller et être écouté. Il a été rebute par la lenteur, les époques... et ne s'est pas accroché. Il (on ?) a raté ce passage. Encore une fois, tous les enfants n'auront le même parcours mais parent averti...
(Je ne suis pas en train de dénigrer HP.)
Sauf qu'on en revient à l'âge. 10/12 ans pour quels classiques ? J'ai lu Madame Bovary à 14 ans, bilan : j'en ai surtout retenu que c'est chiant à mourir. Zola ne m'a pas fait cet effet, mais j'ai par exemple lu Au Bonheur des Dames à 12 ans comme un très bon Harlequin (quoi ? Des descriptions ? Ah non, ça j'ai sauté), comme Pot-Bouille. Si je n'étais pas une relectrice compulsive, je n'aurais jamais dépassé ce stade des Rougon-Macquart. Et Madame Bovary ben... je n'ai toujours pas eu le courage de retenter.
De ce que je comprends, tu as proposé donc tu as fait le boulot de parent. Qui n'est pas, il me semble, de forcer. Si on avait forcé mon ainé à lire d'autres classiques que les classiques prescrits par l'école (là, il n'a pas eu le choix, bien sûr), on l'aurait probablement dégoûté de la lecture, alors qu'il n'est tout simplement pas roman du tout. En revanche, s'enfiler des essais, ça oui. Chacun son truc (vous sentez toute l'incompréhension de celle qui s'endort au bout de trois pages ?).

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
A Tuin
A Tuin
Grand sage

Harry Potter pour un enfant de sept ans ? - Page 2 Empty Re: Harry Potter pour un enfant de sept ans ?

par A Tuin Jeu 08 Avr 2021, 09:38
@Hélips a écrit:J'ai lu Madame Bovary à 14 ans, bilan : j'en ai surtout retenu que c'est chiant à mourir.
Ah, merci ! Moi aussi j'ai eu ce sentiment. Et quel exemple de vie réussie !
Je n'aurais pas lu cela autrement que par le biais scolaire du reste.
Ceci étant il existe une BD adaptée, c'est peut-être un peu mieux (attention, on dévoie un classique !!!Peut-être qu'on risque d'avoir un message plus positif dans la version BD, achtung !!).

Après, oui la littérature réaliste c'est bien parce qu'on voit les imbrications de cause à effet en fonction des choix de vie des gens. C'est très instructif de constater les arborescences de choix possibles. De beaux messages de vie. La figure de l'arriviste, tout ça. Un bel écho avec notre époque actuelle en somme !

Les divers types de littérature n'ont de sens que par leur confrontation je dirais.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum