Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
gauvain31
gauvain31
Empereur

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par gauvain31 Mar 23 Nov 2021 - 18:30
Un rapport du Sénat sur la perte de salaire des enseignants en 20 ans (et plus généralement sur les conditions de travail) a été publié :

Le Café Pédagogique a écrit:"En euros constants, les enseignants français ont perdu entre 15 et 25 % de rémunération au cours des 20 dernières années". Des salaires en chute de près de 20% en 20 ans, devenus nettement plus faibles que les salaires du privé. Un temps d'enseignement nettement supérieur à celui des pays voisins pour des salaires nettement plus bas. Des conditions de travail parmi les plus dégradées de tous les pays de l'OCDE. Tout cela est connu. Mais ce réquisitoire sans appel ne vient pas d'un syndicat enseignant. Il est tiré du rapport du Sénat sur le budget de l’Éducation nationale. Budget malgré tout adopté sans modification par la commission des Finances du Sénat...


Comparaison des salaires d'enseignants à différents moments de leur carrière au sein des pays de l'UE :

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   23112111


La suite ici :

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2021/11/23112021Article637732477012931479.aspx
diarise
diarise
Niveau 6

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par diarise Mar 23 Nov 2021 - 18:35
J'ai lu ça ce matin. J'ai beaucoup de mal à voir comment, dans ces conditions (= pas une semaine depuis la rentrée où un rapport alarmant sur l'état de l'EN ne paraît, conditions salariales, de travail, d'enseignement, de démission, de santé, etc.), un mieux n'est pas à attendre. Il me semble que dans la comparaison avec France Telecom, on oublie que rien n'était rendu public.
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par Lefteris Mar 23 Nov 2021 - 18:53
@gauvain31 a écrit:Un  rapport du Sénat sur la perte de salaire des enseignants en 20 ans (et plus généralement sur les conditions de travail) a été publié :

Maque pas d'air le Sénat, qui multiplie les propositions tendant à dégrader le métier, parmi lesquelles la marotte de l'annualisation, les augmentations d'obligations...Schizophrénie ?

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"(F. Robine , expliquant sans fard la stratégie du puzzle)

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Celadon
Celadon
Demi-dieu

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par Celadon Mar 23 Nov 2021 - 18:54
Plutôt provocation, non ? Il veut voir jusqu'où il peut aller sans que cela n'éveille la moindre réaction des syndicats.
Loin, très loin, apparemment.
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par Sylvain de Saint-Sylvain Mar 23 Nov 2021 - 18:55
@diarise a écrit:J'ai lu ça ce matin. J'ai beaucoup de mal à voir comment, dans ces conditions (= pas une semaine depuis la rentrée où un rapport alarmant sur l'état de l'EN ne paraît, conditions salariales, de travail, d'enseignement, de démission, de santé, etc.), un mieux n'est pas à attendre. Il me semble que dans la comparaison avec France Telecom, on oublie que rien n'était rendu public.

Je peine à partager cet optimisme. Question : a-t-on déjà vu une profession obtenir une restauration de son salaire sans qu'il fût besoin pour elle de se mobiliser ?

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
Not a Panda
Not a Panda
Niveau 10

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par Not a Panda Mar 23 Nov 2021 - 19:04
@Lefteris a écrit:
@gauvain31 a écrit:Un  rapport du Sénat sur la perte de salaire des enseignants en 20 ans (et plus généralement sur les conditions de travail) a été publié :

Maque pas d'air le Sénat, qui multiplie les propositions tendant à dégrader le métier, parmi lesquelles la marotte de l'annualisation, les augmentations d'obligations...Schizophrénie ?

Quelle est la couleur politique des auteurs de ce rapport ?
Laotzi
Laotzi
Expert

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par Laotzi Mar 23 Nov 2021 - 19:31
C'est Longuet qui est aussi le rapporteur de ce rapport (le Café a mal lu, c'est bien le "rapporteur spécial" qui est l'auteur ici). Il insiste surtout sur la nécessité de revaloriser les débuts de carrière pour rendre le métier attractif à l'entrée. Et comme souvent, la lecture du Café est partielle, Longuet insiste aussi longuement sur "indispensable attention portée à la mesure de la performance et à la productivité du système scolaire".

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Balthazaard
Balthazaard
Doyen

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par Balthazaard Mar 23 Nov 2021 - 19:36
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@diarise a écrit:J'ai lu ça ce matin. J'ai beaucoup de mal à voir comment, dans ces conditions (= pas une semaine depuis la rentrée où un rapport alarmant sur l'état de l'EN ne paraît, conditions salariales, de travail, d'enseignement, de démission, de santé, etc.), un mieux n'est pas à attendre. Il me semble que dans la comparaison avec France Telecom, on oublie que rien n'était rendu public.

Je peine à partager cet optimisme. Question : a-t-on déjà vu une profession obtenir une restauration de son salaire sans qu'il fût besoin pour elle de se mobiliser ?

Il me semble que c'est couramment le cas pour les hauts fonctionnaires (qui ne forment pas une profession, disons plutôt une catégorie...)
sand
sand
Guide spirituel

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par sand Mar 23 Nov 2021 - 19:40
@Lefteris a écrit:
@gauvain31 a écrit:Un  rapport du Sénat sur la perte de salaire des enseignants en 20 ans (et plus généralement sur les conditions de travail) a été publié :

Maque pas d'air le Sénat, qui multiplie les propositions tendant à dégrader le métier, parmi lesquelles la marotte de l'annualisation, les augmentations d'obligations...Schizophrénie ?
En effet !
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par Sylvain de Saint-Sylvain Mar 23 Nov 2021 - 20:24
@Balthazaard a écrit:
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@diarise a écrit:J'ai lu ça ce matin. J'ai beaucoup de mal à voir comment, dans ces conditions (= pas une semaine depuis la rentrée où un rapport alarmant sur l'état de l'EN ne paraît, conditions salariales, de travail, d'enseignement, de démission, de santé, etc.), un mieux n'est pas à attendre. Il me semble que dans la comparaison avec France Telecom, on oublie que rien n'était rendu public.

Je peine à partager cet optimisme. Question : a-t-on déjà vu une profession obtenir une restauration de son salaire sans qu'il fût besoin pour elle de se mobiliser ?

Il me semble que c'est couramment le cas pour les hauts fonctionnaires (qui ne forment pas une profession, disons plutôt une catégorie...)

Je pensais plutôt aux groupes auxquels les enseignants peuvent se comparer. Les hauts fonctionnaires constituent un petit groupe proche du payeur.

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Grand sage

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par VicomteDeValmont Mer 24 Nov 2021 - 0:25
Dans ce rapport :

Évolution du nombre d'élèves par classe en collège et lycée depuis 1980 :


Temps de travail et salaire :


Climat disciplinaire et économies grâce aux HS :

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

J'aime le [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Logo_s11, je m'y syndique !
HORA
HORA
Habitué du forum

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par HORA Mer 24 Nov 2021 - 0:44
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@diarise a écrit:J'ai lu ça ce matin. J'ai beaucoup de mal à voir comment, dans ces conditions (= pas une semaine depuis la rentrée où un rapport alarmant sur l'état de l'EN ne paraît, conditions salariales, de travail, d'enseignement, de démission, de santé, etc.), un mieux n'est pas à attendre. Il me semble que dans la comparaison avec France Telecom, on oublie que rien n'était rendu public.

Je peine à partager cet optimisme. Question : a-t-on déjà vu une profession obtenir une restauration de son salaire sans qu'il fût besoin pour elle de se mobiliser ?

Oui, mais y a un truc inexplicable quand même : tu prends un autre fonctionnaire de catégorie A qui ne soit pas enseignant, cette personne aura un traitement d'au moins un quart plus élevé que l'enseignant, sans que pour autant les fonctionnaires en charge des RH dans la communauté de communes de Pétaouchnok-les-Oies, pour prendre un exemple parmi d'autres, n'aient eu à se mobiliser. C'est très spécifique à notre corps de métier, cette exclusion systématique d'un meilleur salaire par les primes, et cette conviction qu'un bon prof, ça bosse gratos.
dandelion
dandelion
Grand sage

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par dandelion Mer 24 Nov 2021 - 3:07
Les personnels de santé se sont mobilisés sans résultat depuis des années. Malgré la pandémie et leurs sacrifices (y compris de leur vie) on a continué de fermer des lits. Je suspecte un coup de com’. On constate un problème avec force publicité, on prétend le résoudre avec des mesures poudre-aux-yeux ou, pire, on se sert du problème pour transformer davantage l’école en entreprise. Pour les hôpitaux, la justice, l’éducation ou la recherche il n’y a pas d’argent. Pour le magazine en papier glacé du conseil régional et ses ‘journalistes’, il y en a.
Ici aux Etats-Unis, nous avons des établissements qui ont dû fermer faute de remplaçants (la loi définit apparemment un nombre minimum d’adultes en deçà duquel la sécurité des enfants n’est plus assurée et la fermeture obligatoire). Les écoles riches paient mieux les remplaçants et peuvent rester ouvertes. C’est ça la liberté.
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par Sylvain de Saint-Sylvain Mer 24 Nov 2021 - 6:45
@HORA a écrit:
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@diarise a écrit:J'ai lu ça ce matin. J'ai beaucoup de mal à voir comment, dans ces conditions (= pas une semaine depuis la rentrée où un rapport alarmant sur l'état de l'EN ne paraît, conditions salariales, de travail, d'enseignement, de démission, de santé, etc.), un mieux n'est pas à attendre. Il me semble que dans la comparaison avec France Telecom, on oublie que rien n'était rendu public.

Je peine à partager cet optimisme. Question : a-t-on déjà vu une profession obtenir une restauration de son salaire sans qu'il fût besoin pour elle de se mobiliser ?

Oui, mais y a un truc inexplicable quand même : tu prends un autre fonctionnaire de catégorie A qui ne soit pas enseignant, cette personne aura un traitement d'au moins un quart plus élevé que l'enseignant, sans que pour autant les fonctionnaires en charge des RH dans la communauté de communes de Pétaouchnok-les-Oies, pour prendre un exemple parmi d'autres, n'aient eu à se mobiliser. C'est très spécifique à notre corps de métier, cette exclusion systématique d'un meilleur salaire par les primes, et cette conviction qu'un bon prof, ça bosse gratos.

Ma question reste une vraie question, même si je doute que les exemples soient nombreux. Mais je ne comprends pas l'exemple que tu donnes : je ne dis pas que le salaire baisse dès qu'il n'y a pas mobilisation. Je subodore que sans mobilisation, on peut toujours se brosser pour une amélioration. Je ne vois pas pourquoi on nous ferait la gentillesse de restaurer nos salaires alors que nous continuons gentiment de faire tourner la machine. Sauf arrivée au pouvoir d'une personne sincèrement attachée à l'école publique, m'enfin qui y croit pour 2022...

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
HORA
HORA
Habitué du forum

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par HORA Mer 24 Nov 2021 - 7:29
Je me suis mal exprimée. Pendant les 20 dernières années le salaire des enseignants, contrairement à celui des autres catégories A, n'a pas augmenté, sans que ces mêmes autres catégories A (ou B ou C du reste) n'aient eu à se mobiliser franchement. C'est paradoxal : nous avons un vrai pouvoir (nous cessons tous le travail et le pays s'arrête de tourner faute de garderie, là aussi contrairement à un chargé des RH par exemple, navrée pour lui) et nous avons le traitement le plus bas, car notre régime indemnitaire fixe est le plus bas de TOUS les fonctionnaires (nos 100 euros bruts d'isoe ferait rigoler n'importe quel autre agent).
Bon, c'est vrai que nous n'utilisons jamais ce pouvoir, je suis d'accord avec toi. Pire, nous n'apprenons rien : nous sommes encore sous le quinquennat de celui qui a proposé de réduire d'un quart la retraite des profs et par chez moi on continue à vouloir organiser gratuitement des voyages parce que faut-penser-aux-zélèves.
lene75
lene75
Enchanteur

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par lene75 Mer 24 Nov 2021 - 8:22
Je crains en effet que ces constats aient pour but de justifier des réformes qui dégraderont encore plus notre situation.

Rappelons que les 2 HSA obligatoires, qui conduisent à des services intenables tout en étant moins bien payées que des heures poste, sont présentées comme une mesure de revalorisation des salaires des enseignants. D'ailleurs les salaires moyens sont toujours calculés en incluant les heures supplémentaires, procédé malhonnête.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Grand sage

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par VicomteDeValmont Mer 24 Nov 2021 - 9:13
@dandelion a écrit:Les personnels de santé se sont mobilisés sans résultat depuis des années. Malgré la pandémie et leurs sacrifices (y compris de leur vie) on a continué de fermer des lits. Je suspecte un coup de com’. On constate un problème avec force publicité, on prétend le résoudre avec des mesures poudre-aux-yeux ou, pire, on se sert du problème pour transformer davantage l’école en entreprise. Pour les hôpitaux, la justice, l’éducation ou la recherche il n’y a pas d’argent. Pour le magazine en papier glacé du conseil régional et ses ‘journalistes’, il y en a.
Ici aux Etats-Unis, nous avons des établissements qui ont dû fermer faute de remplaçants (la loi définit apparemment un nombre minimum d’adultes en deçà duquel la sécurité des enfants n’est plus assurée et la fermeture obligatoire). Les écoles riches paient mieux les remplaçants et peuvent rester ouvertes. C’est ça la liberté.

Si sur le conditions de travail, la mobilisation n'a pour l'instant pas porté ses fruits, sur les salaires, si.

Tu peux comparer le salaire des soignants et des enseignants avant et après le Ségur et le Grenelle ici :



_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

J'aime le [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Logo_s11, je m'y syndique !
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par micaschiste Mer 24 Nov 2021 - 9:16
@lene75 a écrit:Je crains en effet que ces constats aient pour but de justifier des réformes qui dégraderont encore plus notre situation.

Rappelons que les 2 HSA obligatoires, qui conduisent à des services intenables tout en étant moins bien payées que des heures poste, sont présentées comme une mesure de revalorisation des salaires des enseignants. D'ailleurs les salaires moyens sont toujours calculés en incluant les heures supplémentaires, procédé malhonnête.
Et il est écrit dans le rapport que que ces 2 HSA obligatoires semblent être bien acceptées par les enseignants [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   1599759099

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
Zybulka
Zybulka
Niveau 8

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par Zybulka Mer 24 Nov 2021 - 9:48
@HORA a écrit:nous avons un vrai pouvoir (nous cessons tous le travail et le pays s'arrête de tourner faute de garderie
Même pas sûre que ça soit encore vrai : là aussi, le covid a fait des dégâts... Grève des profs ? Télétravail !
exvivo
exvivo
Niveau 8

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par exvivo Mer 24 Nov 2021 - 10:00
Qui dit télétravail dit 220€/an/agent (au max.)...la facture serait salée Razz

Blague à part, je m'étonne de ne rien avoir vu passer à ce sujet, surtout avec l'hybridation qui repointe son nez.
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F13974
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par Enaeco Mer 24 Nov 2021 - 10:05
@micaschiste a écrit:
@lene75 a écrit:Je crains en effet que ces constats aient pour but de justifier des réformes qui dégraderont encore plus notre situation.

Rappelons que les 2 HSA obligatoires, qui conduisent à des services intenables tout en étant moins bien payées que des heures poste, sont présentées comme une mesure de revalorisation des salaires des enseignants. D'ailleurs les salaires moyens sont toujours calculés en incluant les heures supplémentaires, procédé malhonnête.
Et il est écrit dans le rapport que que ces 2 HSA obligatoires semblent être bien acceptées par les enseignants [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   1599759099

Avant la mise en place des 2 HSA obligatoires, les enseignants approchaient déjà les 2 HSA de moyenne.
1/4 des enseignants qui pouvaient faire des HSA n'en avaient pas. Certains services sont au plancher.

Au final, dire que la mesure est "bien acceptée" par les enseignants est peut-être mal formulé, mais je pense globalement que ça n'a pas changé le quotidien de grand monde. D'ailleurs, quelle part des enseignants est-au courant ? Chez nous, les collègues le découvrent petit à petit et il en reste qui ne sont pas au courant.
J'en conviens cependant que pour certains, ça a dégradé leur quotidien.
diarise
diarise
Niveau 6

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par diarise Mer 24 Nov 2021 - 10:06
@Zybulka a écrit:
@HORA a écrit:nous avons un vrai pouvoir (nous cessons tous le travail et le pays s'arrête de tourner faute de garderie
Même pas sûre que ça soit encore vrai : là aussi, le covid a fait des dégâts... Grève des profs ? Télétravail !

Si nous trouvons nous-mêmes des raisons pour justifier l'inutilité de nos actions, alors les professeurs méritent ce qu'ils leur arrivent.
Zybulka
Zybulka
Niveau 8

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par Zybulka Mer 24 Nov 2021 - 10:08
@exvivo a écrit:Qui dit télétravail dit 220€/an/agent (au max.)...la facture serait salée Razz
Mais que d'économies par ailleurs, notamment sur le chauffage des locaux scolaires ! (bien plus que 2,50€ par jour...)

pseudo-intello
pseudo-intello
Esprit éclairé

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par pseudo-intello Mer 24 Nov 2021 - 10:12
@Zybulka a écrit:
@exvivo a écrit:Qui dit télétravail dit 220€/an/agent (au max.)...la facture serait salée Razz
Mais que d'économies par ailleurs, notamment sur le chauffage des locaux scolaires ! (bien plus que 2,50€ par jour...)


Ce ne sont pas les mêmes budgets.

Le chauffage du collège relève du département, nos traitements, de l'Etat.
Et on ne chauffe pas toute l'année.

_________________
Publicité:

Mots croisés pour apprendre à lire
Mamusique sur Bandcamp
Ecoutez mes chansons sur Soundcloud
Zybulka
Zybulka
Niveau 8

[Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant   Empty Re: [Le Café pédagogique] Le réquisitoire du Sénat sur la dégradation du métier enseignant

par Zybulka Mer 24 Nov 2021 - 10:13
@diarise a écrit:
@Zybulka a écrit:
@HORA a écrit:nous avons un vrai pouvoir (nous cessons tous le travail et le pays s'arrête de tourner faute de garderie
Même pas sûre que ça soit encore vrai : là aussi, le covid a fait des dégâts... Grève des profs ? Télétravail !

Si nous trouvons nous-mêmes des raisons pour justifier l'inutilité de nos actions, alors les professeurs méritent ce qu'ils leur arrivent.
Je ne voulais certainement pas dire par là que pour autant il ne faut pas faire grève. Mais notre capacité de blocage est assez limitée, il faut le reconnaître, et encore plus aujourd'hui, après un confinement qui a montré qu'après tout, la populace pouvait à la fois enrichir les actionnaires et garder ses gosses...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum