Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Flagada_28
Niveau 6

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Sujet de S.E.S. , polémique.

par Flagada_28 Sam 14 Mai 2022 - 12:32
Avez-vous vu passer la polémique déclenché par plusieurs associations et personnalités politiques (Clémentine Autain notamment) concernant les sujets de S.E.S. de jeudi?
J'ai l'impression que cette polémique va faire plus de mal à la discipline et aux enseignants en S.E.S. qu'autre chose...

https://www.liberation.fr/checknews/lepreuve-de-ses-du-bac-2022-etait-elle-fortement-orientee-vers-le-liberalisme-20220513_KEQQRXB5SVFPTBKSVOX7SV73WY/
Danska
Danska
Prophète

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par Danska Sam 14 Mai 2022 - 12:40
Ça fait cent fois qu'on entend ce genre de truc, non ? Logiquement le MEDEF devrait répondre en disant que ce sujet était très bien mais que ceux des années passées étaient limite communistes, et voilà tout..


Au passage il est mignon l'article de Libé, mais le journaliste ferait mieux de lire les programmes au lieu d'interviewer "un enseignant de philosophie" anonyme et de relayer n'importe quoi, dont les tweets d'un collègue qui a l'air de prendre moyennement au sérieux son rôle de surveillant.
kazamasogetsu
kazamasogetsu
Niveau 5

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par kazamasogetsu Sam 14 Mai 2022 - 12:53
Comme d'habitude c'est une tempête dans un verre d'eau. Je trouve l'article plutôt bien vu et nuancé. Après comme tout ce qui est politique, surtout dans l'éducation nationale, à gauche c'est "le bien" à droite c'est "le mal". Là c'est pas assez à gauche, donc polémique. Bonjour la finesse, l'analyse, l'objectivité.
Sinon il est quand même intéressant que ces questions pourtant cruciales soient posées. Elles auraient mérité un plus grand développement pour sûr
Danska
Danska
Prophète

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par Danska Sam 14 Mai 2022 - 12:58
Tu enseignes quelle discipline, @kazamasogetsu ? Pas les SES, je suppose ?
piesco
piesco
Modérateur

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par piesco Sam 14 Mai 2022 - 13:00
Mmmm, si j'ai bien suivi, un professeur de philosophie est interviewé à propos d'un sujet de SES ?

_________________
Nos han quitado tanto, nos quitaron el miedo.
https://www.youtube.com/watch?v=oeU7rb-dBow&t=277s
Mathador
Mathador
Empereur

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par Mathador Sam 14 Mai 2022 - 13:05
Montrer que le travail est source d'intégration sociale ?
Je suis déçu par cette question qui ne peut provenir que d'un trotskiste intégriste.
Un concepteur empreint de bon sens aurait demandé de montrer qu'il rend libre ou d'expliciter les liens avec la famille et la patrie.

:dehors2:

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
DesolationRow
DesolationRow
Guide spirituel

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par DesolationRow Sam 14 Mai 2022 - 14:09
Very Happy
Chutney
Chutney
Niveau 6

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par Chutney Sam 14 Mai 2022 - 14:54
«A partir d’un exemple, vous montrerez que l’innovation peut aider à reculer les limites écologiques de la croissance».

Je ne suis pas professeur dans cette discipline, mais je trouve cette formulation vraiment maladroite. Suis-je le seul ?
Manu7
Manu7
Expert spécialisé

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par Manu7 Sam 14 Mai 2022 - 15:06
Chutney a écrit:«A partir d’un exemple, vous montrerez que l’innovation peut aider à reculer les limites écologiques de la croissance».

Je ne suis pas professeur dans cette discipline, mais je trouve cette formulation vraiment maladroite. Suis-je le seul ?


Bon exemple : maîtrise de la fusion nucléaire pour produire de l'électricité sans déchet.
Chutney
Chutney
Niveau 6

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par Chutney Sam 14 Mai 2022 - 15:11
Mais n'eût-il pas fallu plutôt dire : "A partir d'un exemple, vous montrerez que l'innovation peut aider à réduire l'impact écologique de la croissance" ?
beaverforever
beaverforever
Neoprof expérimenté

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par beaverforever Sam 14 Mai 2022 - 15:37
Je pense que l'énoncé fait implicitement référence au rapport Meadows, qui a pour titre Les limites de la croissance, qui énonce l'hypothèse qu'une croissance infinie est impossible dans un monde fini (pour simplifier). C'était sans doute une perche tendue aux candidats.

(De façon amusante, ce rapport avait comme titre français, dans la première traduction, Halte à la croissance ?)
Danska
Danska
Prophète

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par Danska Sam 14 Mai 2022 - 15:49
Chutney a écrit:«A partir d’un exemple, vous montrerez que l’innovation peut aider à reculer les limites écologiques de la croissance».

Je ne suis pas professeur dans cette discipline, mais je trouve cette formulation vraiment maladroite. Suis-je le seul ?

Ben non, ça fait partie du programme : on montre que grâce au progrès technique on peut pallier la disparition de certaines ressources naturelles ou se procurer davantage d'énergie (solaire par exemple), ensuite on voit quelles sont les limites de cette approche. Et pour finir on a tout un chapitre sur l'action publique en faveur de l'environnement et des limites, on peut difficilement prétendre qu'on fait de la propagande en faveur d'un capitalisme éhonté en SES. 

Rappelons également que le jour du bac on demande aux candidats de montrer qu'ils ont compris le cours et sont capables de restituer les éléments factuels et les théories vus pendant l'année, avec toutes les nuances que ça implique, pas de défendre leur point de vue ou de monter une campagne en faveur d'une théorie ou d'une autre - et qu'aucun sujet de bac à ma connaissance n'a jamais transformé un lycéen en fervent défenseur du capitalisme. De ce point de vue la question posée est archi banale et reprend les attendus de l'exercice (et on n'attendait certainement pas de référence au rapport Meadows ni aux limites de la demande dans la réponse, ça c'est un tout autre point du chapitre). 

Soit dit en passant c'est assez agaçant de voir que même des collègues en arrivent à juger un programme à travers une unique question d'un sujet type bac, qui ne reprend évidemment qu'un tout petit morceau d'un chapitre de l'année. Comme quoi il n'y a pas que les journalistes pressés qui font ce genre de choses !
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Grand sage

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par VicomteDeValmont Sam 14 Mai 2022 - 16:10
SNES-FSU a écrit:Les candidat.e.s au baccalauréat qui passaient l’épreuve de spécialité SES ce jeudi 12 mai 2022 ont eu le choix, comme il est prévu par les textes, entre un sujet de dissertation (portant, de façon très descriptive, sur les mécanismes du commerce international) et deux sujets d’épreuve composée.
Ces deux derniers sujets sont scandaleusement idéologiquement orientés en décalage total avec les analyses scientifiques et les enjeux de société qui pourtant inquiètent notamment et particulièrement les jeunes.

https://www.snes.edu/article/bac-2022-en-ses-des-sujets-tres-start-up-nation/

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

J'aime le Sujet de S.E.S. , polémique.  Logo_s11, je m'y syndique !
Chutney
Chutney
Niveau 6

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par Chutney Sam 14 Mai 2022 - 16:21
Pour être tout à fait clair, c'est la construction de la phrase qui me semblait maladroite. Je n'ai aucun avis sur le sujet en tant que tel. Je remercie beaverforever pour son éclaircissement, mais reste perplexe quant à l'inclusion d'une référence qui rend la syntaxe malheureuse.
Danska
Danska
Prophète

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par Danska Sam 14 Mai 2022 - 16:50
Chutney a écrit:Pour être tout à fait clair, c'est la construction de la phrase qui me semblait maladroite. Je n'ai aucun avis sur le sujet en tant que tel. Je remercie beaverforever pour son éclaircissement, mais reste perplexe quant à l'inclusion d'une référence qui rend la syntaxe malheureuse.

Mais il n'y a aucune référence incluse ! Sauf une révérence explicite au programme, à la rigueur... 

Le programme en gros nous oblige à :
- expliquer pourquoi la croissance est limitée (en clair, une fois qu'on n'aura plus de ressources naturelles et que tout sera pollué couic la croissance puisqu'on ne pourra plus rien produire) ;
- montrer que des innovations techniques permettent de repousser le moment où on ne pourra plus produire ;
- montrer que le progrès technique peut être un palliatif mais certainement pas une solution parce qu'il comporte lui-même des limites.

La question posée reprend le deuxième point, c'est tout. Et parler des limites de la croissance est bien plus fort que parler de son impact environnemental, si on est rigoureux : dire que l'activité économique a un impact sur l'environnement a beaucoup moins d'effet que dire qu'à plus ou moins long terme on ne pourra plus produire du tout parce qu'on aura épuisé toutes les ressources environnementales.


Et franchement, même si la question avait été formulée maladroitement, quelle importance ? Vous ne pensez quand même pas sérieusement que la seule chose qu'un lycéen retient de son année de Tle c'est le sujet de bac de cette année-là ?
Laverdure
Laverdure
Empereur

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par Laverdure Sam 14 Mai 2022 - 16:59
Danska a écrit:
Chutney a écrit:Pour être tout à fait clair, c'est la construction de la phrase qui me semblait maladroite. Je n'ai aucun avis sur le sujet en tant que tel. Je remercie beaverforever pour son éclaircissement, mais reste perplexe quant à l'inclusion d'une référence qui rend la syntaxe malheureuse.

Mais il n'y a aucune référence incluse ! Sauf une révérence explicite au programme, à la rigueur... 

Le programme en gros nous oblige à :
- expliquer pourquoi la croissance est limitée (en clair, une fois qu'on n'aura plus de ressources naturelles et que tout sera pollué couic la croissance puisqu'on ne pourra plus rien produire) ;
- montrer que des innovations techniques permettent de repousser le moment où on ne pourra plus produire ;
- montrer que le progrès technique peut être un palliatif mais certainement pas une solution parce qu'il comporte lui-même des limites.

La question posée reprend le deuxième point, c'est tout. Et parler des limites de la croissance est bien plus fort que parler de son impact environnemental, si on est rigoureux : dire que l'activité économique a un impact sur l'environnement a beaucoup moins d'effet que dire qu'à plus ou moins long terme on ne pourra plus produire du tout parce qu'on aura épuisé toutes les ressources environnementales.


Et franchement, même si la question avait été formulée maladroitement, quelle importance ? Vous ne pensez quand même pas sérieusement que la seule chose qu'un lycéen retient de son année de Tle c'est le sujet de bac de cette année-là ?

A ce point-là ? Sujet de S.E.S. , polémique.  437980826


Dernière édition par Laverdure le Sam 14 Mai 2022 - 17:14, édité 1 fois

_________________
Sujet de S.E.S. , polémique.  2320853811
Laverdure
Laverdure
Empereur

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par Laverdure Sam 14 Mai 2022 - 17:07
Pour être un peu plus constructif, le "à partir d'un exemple" c'est aussi pour :
- faire un lien avec une des limites écologiques de la croissance que l'on est censé avoir présentées (l'épuisement des ressources, la pollution, le réchauffement climatique) et amener les élèves à penser à un exemple d'innovation à associer à un exemple de limite puisque les sujets sont bornés par les "objectifs d'apprentissage" qui apparaissent dans les programmes. Autrement dit, un sujet de bac ne peut avoir 36 formulations possibles : elles sont données pas le programme lui-même.
- Et, en lien avec ce qui précède, varier un peu les formulations et donc amener les élèves à réfléchir un minimum à l'intitulé de la consigne parce que sinon, toutes les questions de cette partie-là de ce sujet possible-là (les candidats pouvant aussi choisir la dissertation) deviennent "vous montrerez que".

Et, pour le coup, je suis d'accord avec ce que d'autres collègues soulignent et moins avec des tribunes qui mettent d'abord en avant la critique des sujets : ce ne sont pas les questions elles-mêmes qui posent problème, ce sont éventuellement le programme et le format des épreuves. Les questions, elles, sont on ne peut plus conformes au programme et aux attendus des épreuves.

_________________
Sujet de S.E.S. , polémique.  2320853811
Danska
Danska
Prophète

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par Danska Sam 14 Mai 2022 - 17:21
Laverdure a écrit:
Danska a écrit:
Chutney a écrit:Pour être tout à fait clair, c'est la construction de la phrase qui me semblait maladroite. Je n'ai aucun avis sur le sujet en tant que tel. Je remercie beaverforever pour son éclaircissement, mais reste perplexe quant à l'inclusion d'une référence qui rend la syntaxe malheureuse.

Mais il n'y a aucune référence incluse ! Sauf une révérence explicite au programme, à la rigueur... 

Le programme en gros nous oblige à :
- expliquer pourquoi la croissance est limitée (en clair, une fois qu'on n'aura plus de ressources naturelles et que tout sera pollué couic la croissance puisqu'on ne pourra plus rien produire) ;
- montrer que des innovations techniques permettent de repousser le moment où on ne pourra plus produire ;
- montrer que le progrès technique peut être un palliatif mais certainement pas une solution parce qu'il comporte lui-même des limites.

La question posée reprend le deuxième point, c'est tout. Et parler des limites de la croissance est bien plus fort que parler de son impact environnemental, si on est rigoureux : dire que l'activité économique a un impact sur l'environnement a beaucoup moins d'effet que dire qu'à plus ou moins long terme on ne pourra plus produire du tout parce qu'on aura épuisé toutes les ressources environnementales.


Et franchement, même si la question avait été formulée maladroitement, quelle importance ? Vous ne pensez quand même pas sérieusement que la seule chose qu'un lycéen retient de son année de Tle c'est le sujet de bac de cette année-là ?

A ce point-là ? Sujet de S.E.S. , polémique.  437980826

J'accuse mon portable qui écrit sans me demander mon avis Sujet de S.E.S. , polémique.  1767332709
Laverdure
Laverdure
Empereur

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par Laverdure Sam 14 Mai 2022 - 17:26
Baisemain et BOEN, un documentaire dans lequel on montre comment les profs de la haute apprennent à faire la révérence au programme professeur

_________________
Sujet de S.E.S. , polémique.  2320853811
lene75
lene75
Prophète

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par lene75 Sam 14 Mai 2022 - 17:40
En lisant le début de l'article, je me suis posé la question qui est posée par la suite : les candidats n'ont-ils pas le droit de discuter la question ? N'y a-t-il pas d'autres questions ensuite qui leur permettent de nuancer ? Ils ne doivent pas faire une partie critique à un moment ou à un autre ? C'est propre à la spécialité ou vous avez toujours procédé ainsi en SES ? Il me semblait que mon collègue m'avait dit autrefois que non seulement les élèves devaient présenter deux points de vue sur une même question mais en plus ne devaient pas trancher entre les deux, contrairement à ce qu'on fait en philo où ils doivent s'engager pour défendre une thèse après avoir analysé les possibles objections. Si je comprends bien, la partie de mise en perspective a été supprimée de l'épreuve. C'est vrai que c'est troublant qu'on demande aux élèves de ne réciter qu'une partie de l'argumentation globale d'un cours (si je comprends bien) dans une épreuve terminale (pendant l'année en cours d'apprentissage c'est différent). Question subsidiaire par rapport à ce que tu précises, Danska : vous avez tous le même plan de cours ? Ce sont les programmes qui décident de la manière dont l'argumentation doit être menée ?

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Weirdan
Weirdan
Niveau 7

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par Weirdan Sam 14 Mai 2022 - 18:06
L'épreuve de spécialité reprend plus ou moins les attendus de l'épreuve du baccalauréat antérieure (réforme de 2010). L'élève fait le choix entre une Épreuve composée (de 3 parties) et une Dissertation. Seule la dissertation permet de développer un point de vue nuancé sur une problématique, encore que cela dépend du sujet. La plupart des élèves choisissent l'épreuve composée au regard des attentes de forme moindres. Ceux qui choisissent la dissertation sont généralement de bons élèves mais à qui nous ne demandons plus de problématiser le sujet, une simple reformulation suffit. Les sujets de dissertation sont généralement très explicites et sont rarement originaux. Il n'est pas rare que chacune des questions (Épreuve composée ou dissertation) ait été traitée en classe. Il y a peu de surprise.

Les cours sont généralement construits comme pourraient l'être des sujets de dissertation. Pour prendre l'exemple du chapitre sur le Commerce international, la dernière partie traite généralement des avantages et inconvénients du libre-échange/protectionnisme. Une dissertation sur ce sujet consistera ainsi à reprendre la structure du cours donnée par l'enseignant. La réflexion est donc assez pauvre mais l'un des mérites que j'y vois et inversement l'exigence que l'on peut avoir concernant l'usage des dossiers documentaires. Lorsque les documents des épreuves sont choisis correctement, ils consistent alors en des illustrations factuelles, l'élève est amené à associer parfois avec brio, des faits avec les contenus analytiques vus au cours de l'année. J'apprécie lire des copies qui si elles ne sont pas originales dans le traitement du sujet, je ne vois d'ailleurs pas comment demander à un élève de 17 ans de l'être, exposent avec clarté une argumentation.

J'ai donc ma préférence pour la dissertation. L'épreuve composée présentait jusqu'à la réforme récente le mérite dans une deuxième partie d'axer l'évaluation sur les savoirs-faire. Ce n'est plus le cas. Nous avons une forme hybride de deuxième partie qui ressemble à la troisième partie et qui ne présente donc pas vraiment d'intérêt en soi. Lorsqu'on voit les sujets proposés (zero, manuels etc.) pour la troisième partie, nous avons parfois le sentiment qu'ils seraient davantage à leur place dans la première et la deuxième parties au regard du peu d'éléments de réponse que l'on peut attendre des élèves (temps passé en classe sur ces questions très restreint). A l'opposé, certains sujets de la première et la deuxième questions pourraient faire l'objet d'un traitement de 2h à l'instar de la dernière (3ème) partie de l'épreuve composée. J'apprécierais de revenir à l'ancienne version de l'épreuve composée.

Une véritable refonte des programmes et de l'épreuve devrait être envisagée, en partant des demandes des professionnels de terrain en s'éloignant peut-être de celles des universitaires à l'origine des nouveaux programmes. Cela n'irait pas nécessairement dans le sens d'exigences plus faibles...


Dernière édition par Weirdan le Dim 15 Mai 2022 - 7:10, édité 4 fois
Danska
Danska
Prophète

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par Danska Sam 14 Mai 2022 - 18:07
lene75 a écrit:En lisant le début de l'article, je me suis posé la question qui est posée par la suite : les candidats n'ont-ils pas le droit de discuter la question ? N'y a-t-il pas d'autres questions ensuite qui leur permettent de nuancer ? Ils ne doivent pas faire une partie critique à un moment ou à un autre ? C'est propre à la spécialité ou vous avez toujours procédé ainsi en SES ? Il me semblait que mon collègue m'avait dit autrefois que non seulement les élèves devaient présenter deux points de vue sur une même question mais en plus ne devaient pas trancher entre les deux, contrairement à ce qu'on fait en philo où ils doivent s'engager pour défendre une thèse après avoir analysé les possibles objections. Si je comprends bien, la partie de mise en perspective a été supprimée de l'épreuve.

Depuis que j'enseigne il n'y a jamais eu d'épreuves où on demandait leur avis aux élèves en SES (j'ai commencé à 2014, c'était peut-être le cas avant mais pas depuis). Un des principaux enjeux des trois ans de lycée est justement de leur apprendre à ne pas donner leur avis, ou plus exactement à leur apprendre que pour se faire une opinion éclairée il faut d'abord maîtriser toutes les données du problème pour ne pas tomber dans le "yakafokon" sur la base de leurs idées reçues. Ca ne les empêche pas d'avoir un avis personnel évidemment, c'est même très bien qu'ils en ait un, mais pas dans les copies ni dans les épreuves de bac (de la même façon qu'en HG on ne demanderait pas à un élève de dire s'il trouve positif ou non tel évènement par exemple).

Maintenant l'épreuve n'est pas non plus une bête récitation de cours, heureusement.

Pour résumer il y a deux types d'épreuves : la dissertation, où ils doivent généralement présenter les deux versants d'un problème ; et l'épreuve composée, qui associe une question de cours à laquelle ils doivent répondre de manière argumentée, un exercice sur un document pour vérifier qu'ils sont capables de lire et d'analyser un document le plus souvent statistique, et ce qu'on appelle un EC3, c'est-à-dire une mini-dissertation qui ne porte que sur un seul aspect d'un problème.

Pour la question de cours on attend une réponse en une quinzaine de lignes au moins, avec définition des termes-clés mais aussi explication détaillée des causes et/ou des conséquences du sujet évoqué et un exemple, vrai ou inventé. Après un élève qui apprend par coeur son cours peut s'en tirer pas trop mal, mais c'est la même chose dans plein de disciplines si on va par là (même en philo, les annales de bac regorgent de corrigés tout prêts qui ne collent pas tout à fait aux sujets de bac potentiels mais qui peuvent permettre de s'en sortir avec une note pas trop pourrie si on les récite tel quel).




lene75 a écrit:C'est vrai que c'est troublant qu'on demande aux élèves de ne réciter qu'une partie de l'argumentation globale d'un cours (si je comprends bien) dans une épreuve terminale (pendant l'année en cours d'apprentissage c'est différent).

Pourquoi troublant ? On leur demande d'être capables d'exposer un aspect d'une notion en expliquant les tenants et aboutissants, ça ne me paraît pas absurde... (c'est une vraie question, je ne vois pas ce qu'il y a de troublant à ça - ça peut paraître hors-sol quand on n'a pas suivi le cours complet, mais logiquement le candidat au bac sait bien que la question ne concerne qu'un aspect d'un sujet).



lene75 a écrit:Question subsidiaire par rapport à ce que tu précises, Danska : vous avez tous le même plan de cours ? Ce sont les programmes qui décident de la manière dont l'argumentation doit être menée ?

Non, on n'a pas tous le même plan, heureusement ! Le programme ne fait que quelques lignes par thème, à chacun de choisir la façon dont il l'exploite ensuite. Après il y a des connexions logiques : si on parle de croissance économique c'est assez logique de parler ensuite de ses limites environnementales, ce qui amène à la question du progrès technique, puis à ses limites... Pareil quand on parle de socialisation, c'est plutôt logique de présenter d'abord la socialisation de l'enfant puis celle de l'adulte. Mais rien n'interdit de présenter ces notions de façon complètement différentes ou dans un ordre plus original.

Pour les sujets de bac c'est pareil d'ailleurs : un sujet de dissertation tel que "est-il encore pertinent de parler de classes sociales aujourd'hui en France ?" peut amener un plan en deux parties du type "oui, c'est encore pertinent ; mais à nuancer tout de même" ou son inverse "cette notion n'est plus pertinente ; cela dit on peut nuancer car elle existe toujours", selon ce que l'élève choisit de mettre en valeur.

Danska
Danska
Prophète

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par Danska Sam 14 Mai 2022 - 18:09
Weirdan a écrit:L'épreuve de spécialité reprend plus ou moins les attendus de l'épreuve du baccalauréat antérieure (réforme de 2010). L'élève fait le choix entre une Épreuve composée (de 3 parties) et une Dissertation. Seule la dissertation permet de développer un point de vue nuancé sur une problématique, encore que cela dépend du sujet. La plupart des élèves choisissent l'épreuve composée au regard des attentes de forme moindres. Ceux qui choisissent la dissertation sont généralement de bons élèves mais à qui nous ne demandons plus de problématiser le sujet, une simple reformulation suffit. Les sujets de dissertation sont généralement très explicites et sont rarement originaux. Il n'est pas rare que chacune des questions (Épreuve composée ou dissertation) ait été traitée en classe. Il y a peu de surprise.

Les cours sont généralement construits comme pourraient l'être des sujets de dissertation. Pour prendre l'exemple du chapitre sur le Commerce international, la dernière partie traite généralement des avantages et inconvénients du libre-échange/protectionnisme. Une dissertation sur ce sujet consistera ainsi à reprendre la structure du cours donnée par l'enseignant. La réflexion est donc assez pauvre mais l'un des mérites que j'y vois et inversement l'exigence que l'on peut avoir concernant l'usage des dossiers documentaires. Lorsque les documents des épreuves sont choisis correctement, ils consistent alors en des illustrations factuels, l'élève est amené à associer parfois avec brio, des faits avec les contenus analytiques vus au cours de l'année. J'apprécie lire des copies qui si elles ne sont pas originales dans le traitement du sujet, je ne vois d'ailleurs pas comment demander à un élève de 17 ans de l'être, exposent avec clarté une argumentation.


Je n'aurais pas mieux dit Sujet de S.E.S. , polémique.  2252222100 Enfin sauf sur la deuxième partie de l'épreuve composée que je préfère maintenant : demander aux élèves d'analyser un document puis d'expliquer le phénomène observé à l'aide de leur connaissance a le mérite de nous éviter les hors-sujet des élèves tout fiers d'exposer leurs connaissances dans cette partie Razz
Chachalila
Chachalila
Je viens de m'inscrire !

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par Chachalila Sam 14 Mai 2022 - 19:15
Mais il me semble (d'après ce que disent mes enfants) qu'en classe, on les incite à discuter, débattre... Là, les questions n'abordent les thématiques que sous un angle, et toutes sous le même. Pourquoi pas la moindre question appelant à la nuance ("Vous direz dans quelle mesure...") ?
lene75
lene75
Prophète

Sujet de S.E.S. , polémique.  Empty Re: Sujet de S.E.S. , polémique.

par lene75 Sam 14 Mai 2022 - 19:17
Merci Weirdan pour tes explications. C'est donc la dissertation que j'avais en tête.

Danska, je n'ai pas bien compris le rapport entre mes questions et la première partie de ta réponse, mais pour ce qui est du côté troublant, c'est justement cet effet "hors sol" qui est troublant pour un observateur extérieur. Que vous ayez fait l'ensemble du cours, c'est une chose, mais ce qui reste énigmatique pour un observateur extérieur, c'est comment vous pouvez savoir que l'élève, lui, a bien compris la logique globale du cours et que la partie sur laquelle vous l'interrogez n'est pas le tout. D'où vraisemblablement la polémique, qui risque de se reproduire chaque année, dans un camp ou dans l'autre.

(Pour ce qui est de la philo, il y a toujours des correcteurs un peu spéciaux, mais la norme, c'est de mettre entre 7 et 9 à ce genre de copie. Certains élèves en difficulté sauvent les meubles de cette manière - et j'ai envie de dire tant mieux pour eux quand ce sont des élèves sérieux - mais beaucoup d'élèves essaient quand même de viser plus haut.)

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum