Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ha@_x
Esprit éclairé

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par Ha@_x Sam 2 Juil 2022 - 12:52
@Celadon

T'as totalement raison, je me suis fait la même réflexion. Mais je ne sais répondre au mépris que par le mépris.
User17557
User17557
Niveau 5

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par User17557 Sam 2 Juil 2022 - 13:03
eleonore69 a écrit:La politique actuelle va accélérer la fuite vers le privé. Je bosse dans un lycée de centre-ville de bon niveau depuis 4 ans, la politique actuelle du rectorat est de développer la mixité sociale d ns notre lycée donc de favoriser la venue de gamins hors-secteur  des banlieues. Que va-t-il se passer concrètement, si cela continue  ?
Les milieux favorisés ne mettront plus leur gamin dans ce lycée et ce lycée sera identique à ceux des banlieues. On va se retrouver comme aux Etats-unis et en Angleterre  où les établissements publics sont pourris .A  titre perso, je pense qu'il faut maintenir de bons lycées publics, favoriser la mixité scolaire , pourquoi pas ?  Mais sur la base de la méritocratie ,pas sur les critères uniquement économiques

La solution telle que vous la décrivez ne me semble pas viable. On ne peut pas avoir le bon lycée qui n'accepterait que les bons élèves et le lycée pourri où iraient les mauvais... Je comprends l'idée mais cela me semble difficile à défendre...

A la limite, des classes de différents niveaux dans un même établissement pour augmenter l'homogénéité des classes, il me semble que cela passerait déjà mieux.

A mon avis, le problème est aussi dans l'idéologie du collège unique (qui tend de plus en plus vers le lycée unique). On pousse tout le monde à suivre les mêmes études. Alors que certains gamins n'ont pas d'appétence pour les enseignements théoriques et ont besoin de bouger, pas de rester assis à écouter un cours magistral, et pourraient mieux s'épanouir dans un autre type d'enseignement, avec la possibilité de revenir à l'enseignement général classique s'ils en manifestent le souhait et la capacité.

J'ai beaucoup d'élèves qui ne comprennent pas l'intérêt de ce qu'ils apprennent en cours. Nous avons beau leur expliquer, ils n'accrochent pas.


Dernière édition par Exploser le Sam 2 Juil 2022 - 13:13, édité 1 fois
User17557
User17557
Niveau 5

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par User17557 Sam 2 Juil 2022 - 13:09
Ha@_x a écrit:@Celadon

T'as totalement raison, je me suis fait la même réflexion. Mais je ne sais répondre au mépris que par le mépris.

Pardon, j'avais pris votre aveu que vous n'aviez jamais mis les pieds dans le privé comme un début de prise de conscience, je vous ai mal compris, pardon.
Lagomorphe
Lagomorphe
Fidèle du forum

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par Lagomorphe Sam 2 Juil 2022 - 13:34
J'avoue ne pas avoir lu en détail les 30 pages de ce fil prolifique, mais je me demande si on ne se trompe pas de question : d'un côté ça fait mauvais genre selon certains (dont moi) qu'un ministre de l'éducation nationale mette ses enfants à l'Ecole Alsacienne, d'un autre côté pas mal de collègues n'hésitent pas à mettre leur enfant dans le privé (et je les comprends). Le fait qu'il soit ministre de l'éducation nationale forme un symbole assez moche, mais est-ce bien là le vrai problème ?

Je n'aurais pas été moins choqué si un ministre (de quoi que ce soit):
- mettait lui aussi ses enfants à l'école alsacienne
- faisait du Fouquet's sa cantine
- se déplaçait en berline d'archiluxe ou en jet privé
- portait des vêtements haute couture hors de prix
- partait en vacances dans des lieux luxueux bien abrités pour super-riches
- possédait une villa cossue avec terrain, en banlieue mais proche de Paris quand même et bien policée
- se fasse soigner dans une clinique privée hors de prix

Le problème pour moi c'est qu'un ministre présente des signes d'appartenance à un milieu privilégié pratiquant l'entre-soi, qui le déconnecte de la vie des gens ordinaires, et qui le met à l'abri de ce que ces derniers peuvent vivre, notamment des conséquence de l'affaiblissement des services publics. En mettant ses enfants à l'école alsacienne (ou en faisant tout autre chose dans la liste non exhaustive ci-dessus), Pap Ndiaye montre qu'il n'est pas un simple mec de la société civile comme vous et moi. Il faisait déjà partie d'un microcosme, grâce auquel il a été coopté pour occuper un poste à responsabilité. On retourne ainsi peu à peu à l'ancien régime. Des gens moins compétents que bien en cour et au carnet d'adresse touffu prétendent gérer la populace qu'ils ne fréquentent pas, et ne subiront aucune conséquence de leur éventuelle mauvaise gestion.

Ecole alsacienne ou jet privé, Fouquet's ou Vuitton, peu importe: j'aurai du mal à juger quelqu'un de ces milieux légitime pour prendre des décisions lourdes de conséquences sur la vie des gens ordinaires. Il appartient à un autre monde que le mien, il jouira d'une forme d'impunité face aux conséquences de décisions qu'il ne subira jamais, il ne peut pas nous comprendre. J'aurai du respect pour un ministre de l'EN quand ce sera un simple enseignant ou un chef d'établissement standard ayant seulement un engagement politique, et disposant d'une dispo pour le seul temps de son mandat.
Ha@_x
Ha@_x
Esprit éclairé

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par Ha@_x Sam 2 Juil 2022 - 13:36
Exploser a écrit:Pardon, j'avais pris votre aveu que vous n'aviez jamais mis les pieds dans le privé comme un début de prise de conscience, je vous ai mal compris, pardon.

Décidément le marasme est plus conséquent que prévu. Certains de nos collègues de l'enseignement dit libre ne maîtrisent, ni le premier, ni le second, ni le troisième degré. Ne savent pas faire la distinction entre un aveu et une assertion. Ne savent pas ou mal argumenter. Quant à leurs tentatives humoristiques, elles tombent souvent à plat...Moi je serai un collègue de public qui voudrait sauver monchérimoncoeur dans un bahut privé, je me méfierai....

Exploser a écrit:A mon avis, le problème est aussi dans l'idéologie du collège unique (qui tend de plus en plus vers le lycée unique). On pousse tout le monde à suivre les mêmes études. Alors que certains gamins n'ont pas d'appétence pour les enseignements théoriques et ont besoin de bouger, pas de rester assis à écouter un cours magistral, et pourraient mieux s'épanouir dans un autre type d'enseignement, avec la possibilité de revenir à l'enseignement général classique s'ils en manifestent le souhait et la capacité.

L'ignorance aussi c'est grave. Le collège unique n'est pas une idéologie. Le collège unique était un projet. Très beau sur le papier. Qui s'est lamentablement ramassé la tronche avec les résultats que nous connaissons tous. Car on a, entre-temps, laissé prospérer votre école dite privée sous-contrat. Avec l'aggravation de la ségrégation socio-spatiale, l'aggravation de la ségrégation socio-scolaire. Et si on rajoute la désertion en rase campagne des classes moyennes, le tableau est complet.

On est en train de tuer depuis plusieurs décennies l'école publique et les contempteurs venus du privé viennent défendre leur paroisse la bouche en cœur...

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
valle
valle
Expert

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par valle Sam 2 Juil 2022 - 13:43
Je ne sais pas si je suis d'accord, @Lagomorphe. Il y a en effet un "effet entre-soi", mais il y a aussi quelque chose de particulier avec l'éducation.
S'il avait inscrit ses enfants à une école confessionnelle en affirmant que c'était un choix lié à la religion, ça aurait aussi choqué, mais ça passerait mieux pour moi, cela étant l'une des "raisons d'être" du privé.
Là, le fait est qu'il a avoué que l'école publique, l'option gratuite, par défaut, que l'État a la responsabilité d'offrir à tout le monde, n'est pas en mesure de fournir les conditions d'une "scolarité heureuse".
Disons que ça aurait été pareil pour moi si ces enfants avaient été dans une école fondamentaliste où la discipline s'imposait par des châtiments corporels et qu'il en avait retiré ses enfants en disant que l'école ne fournissait pas une scolarité heureuse. Eh, non, ce n'est pas la libre expression d'un choix personnel, c'est l'aveu que l'administration ne fait pas son boulot.

On peut faire des analogies avec tous les ministères je pense. Genre un ministre des transports qui ne prend pas le métro pour aller parce que "les multiples retards et pannes rendent le service inutile", etc.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par epekeina.tes.ousias Sam 2 Juil 2022 - 13:45
Lagomorphe a écrit:J'aurai du respect pour un ministre de l'EN quand ce sera un simple enseignant ou un chef d'établissement standard ayant seulement un engagement politique, et disposant d'une dispo pour le seul temps de son mandat.

Imaginons un humble directeur d'école — au hasard: un directeur de l'ESSEC — qui serait en disponibilité le temps d'être ministre avant de chercher à retrouver un poste quelque part ? Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 437980826

_________________
Si tu vales valeo. Wink
Jenny
Jenny
Médiateur

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par Jenny Sam 2 Juil 2022 - 13:52
Celadon a écrit:
Tu pourras toujours aller consulter les fils gestion de classe, ils sont abondés régulièrement.
Tu ne te trouves pas un peu méprisant, Ha@_x ?

Oh, mais non, on a lu un peu plus haut que les collègues du public n'assuraient pas en gestion de classe. Razz abi
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par epekeina.tes.ousias Sam 2 Juil 2022 - 13:53
valle a écrit:Je ne sais pas si je suis d'accord, @Lagomorphe. Il y a en effet un "effet entre-soi", mais il y a aussi quelque chose de particulier avec l'éducation.
S'il avait inscrit ses enfants à une école confessionnelle en affirmant que c'était un choix lié à la religion, ça aurait aussi choqué, mais ça passerait mieux pour moi, cela étant l'une des "raisons d'être" du privé.
Là, le fait est qu'il a avoué que l'école publique, l'option gratuite, par défaut, que l'État a la responsabilité d'offrir à tout le monde, n'est pas en mesure de fournir les conditions d'une "scolarité heureuse".
Disons que ça aurait été pareil pour moi si ces enfants avaient été dans une école fondamentaliste où la discipline s'imposait par des châtiments corporels et qu'il en avait retiré ses enfants en disant que l'école ne fournissait pas une scolarité heureuse. Eh, non, ce n'est pas la libre expression d'un choix personnel, c'est l'aveu que l'administration ne fait pas son boulot.

On peut faire des analogies avec tous les ministères je pense. Genre un ministre des transports qui ne prend pas le métro pour aller parce que "les multiples retards et pannes rendent le service inutile", etc.

Tout à fait d'accord! Il pouvait refuser de répondre ou répondre : “ça ne vous regarde pas”. Mais non, il fallait absolument qu'il raconte publiquement sa vie privée alors qu'il est un homme public.

Un ministre de l'éducation qui raconte en tant que ministre qu'il met ses enfants dans le privé (et dans un privé d'élite) parce que l'enseignement public ne lui donne pas satisfaction et rend ses enfants malheureux, c'est comme un ministre de la santé qui n'irait pas à l'hôpital en disant qu'on y est mal soigné, qu'on risque à tout moment d'y mourir ou qui prétendrait qu'on soigne d'autant mieux et d'autant plus de patients qu'on a moins de médecins, d'infirmières, de place en hôpitaux, etc., comme un ministre des finances qui oublierait de payer ses impôts parce qu'il y est allergique, comme un ministre de culture qui ne se soucierait ni d'architecture, ni de sculpture, ni de peinture, ni de dessin, ni de musique, ni de poésie, ni de roman, ni de théâtre, ni de danse, ni de cinéma, comme un ministre de la solidarité qui trouverait inutiles la sécu, les caisses de retraites et autres assurances sociales…

D'ailleurs, à mon avis, ça ne doit pas pouvoir exister, tant ça ressemble à une faute professionnelle lourde.

_________________
Si tu vales valeo. Wink
User17557
User17557
Niveau 5

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par User17557 Sam 2 Juil 2022 - 14:26
epekeina.tes.ousias a écrit:
valle a écrit:Je ne sais pas si je suis d'accord, @Lagomorphe. Il y a en effet un "effet entre-soi", mais il y a aussi quelque chose de particulier avec l'éducation.
S'il avait inscrit ses enfants à une école confessionnelle en affirmant que c'était un choix lié à la religion, ça aurait aussi choqué, mais ça passerait mieux pour moi, cela étant l'une des "raisons d'être" du privé.
Là, le fait est qu'il a avoué que l'école publique, l'option gratuite, par défaut, que l'État a la responsabilité d'offrir à tout le monde, n'est pas en mesure de fournir les conditions d'une "scolarité heureuse".
Disons que ça aurait été pareil pour moi si ces enfants avaient été dans une école fondamentaliste où la discipline s'imposait par des châtiments corporels et qu'il en avait retiré ses enfants en disant que l'école ne fournissait pas une scolarité heureuse. Eh, non, ce n'est pas la libre expression d'un choix personnel, c'est l'aveu que l'administration ne fait pas son boulot.

On peut faire des analogies avec tous les ministères je pense. Genre un ministre des transports qui ne prend pas le métro pour aller parce que "les multiples retards et pannes rendent le service inutile", etc.

Tout à fait d'accord! Il pouvait refuser de répondre ou répondre : “ça ne vous regarde pas”. Mais non, il fallait absolument qu'il raconte publiquement sa vie privée alors qu'il est un homme public.

Un ministre de l'éducation qui raconte en tant que ministre qu'il met ses enfants dans le privé (et dans un privé d'élite) parce que l'enseignement public ne lui donne pas satisfaction et rend ses enfants malheureux, c'est comme un ministre de la santé qui n'irait pas à l'hôpital en disant qu'on y est mal soigné, qu'on risque à tout moment d'y mourir ou qui prétendrait qu'on soigne d'autant mieux et d'autant plus de patients qu'on a moins de médecins, d'infirmières, de place en hôpitaux, etc., comme un ministre des finances qui oublierait de payer ses impôts parce qu'il y est allergique, comme un ministre de culture qui ne se soucierait ni d'architecture, ni de sculpture, ni de peinture, ni de dessin, ni de musique, ni de poésie, ni de roman, ni de théâtre, ni de danse, ni de cinéma, comme un ministre de la solidarité qui trouverait inutiles la sécu, les caisses de retraites et autres assurances sociales…

D'ailleurs, à mon avis, ça ne doit pas pouvoir exister, tant ça ressemble à une faute professionnelle lourde.

On pourrait ajouter un ministre des transports se déplaçant uniquement en voiture escortée, hélicoptère et jet privé pour éviter les trains en retard...

Ceci dit on a bien eu Cahuzac...
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par epekeina.tes.ousias Sam 2 Juil 2022 - 14:29
Ben quoi? Il savait gérer son budget cet homme…

_________________
Si tu vales valeo. Wink
User17557
User17557
Niveau 5

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par User17557 Sam 2 Juil 2022 - 14:51
epekeina.tes.ousias a écrit:Ben quoi? Il savait gérer son budget cet homme…

Et il connaissait bien les moyens de contourner les mesures d'imposition, ce qui lui conférait une certaine compétence pour lutter contre l'évasion fiscale.
Pap Ndiaye connaît bien les moyens de contourner la carte scolaire... C'est peut-être l'homme qu'il nous faut ??? Les yeux dans les yeux...
Prezbo
Prezbo
Vénérable

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par Prezbo Sam 2 Juil 2022 - 14:55
eleonore69 a écrit:La politique actuelle va accélérer la fuite vers le privé. Je bosse dans un lycée de centre-ville de bon niveau depuis 4 ans, la politique actuelle du rectorat est de développer la mixité sociale d ns notre lycée donc de favoriser la venue de gamins hors-secteur  des banlieues. Que va-t-il se passer concrètement, si cela continue  ?
Les milieux favorisés ne mettront plus leur gamin dans ce lycée et ce lycée sera identique à ceux des banlieues. On va se retrouver comme aux Etats-unis et en Angleterre  où les établissements publics sont pourris .A  titre perso, je pense qu'il faut maintenir de bons lycées publics, favoriser la mixité scolaire , pourquoi pas ?  Mais sur la base de la méritocratie ,pas sur les critères uniquement économiques

Splendide message s'il s'agissait de démontrer par l'exemple qu'effectivement, la préoccupation première de certains collègues est d'éviter à avoir à fréquenter les élèves des classes populaires.

Qu'est-ce qu'un "lycée de banlieue" ? Ils sont tous identiques ?
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par epekeina.tes.ousias Sam 2 Juil 2022 - 14:56
Exploser a écrit:
epekeina.tes.ousias a écrit:Ben quoi? Il savait gérer son budget cet homme…

Et il connaissait bien les moyens de contourner les mesures d'imposition, ce qui lui conférait une certaine compétence pour lutter contre l'évasion fiscale.
Pap Ndiaye connaît bien les moyens de contourner la carte scolaire... C'est peut-être l'homme qu'il nous faut ??? Les yeux dans les yeux...

Il ne contourne pas la carte scolaire. Il met ses enfants dans le privé — et dans un privé élitiste — parce que le public ne lui convient pas. Seuls les gueux, qui n'ont ni les relations ni le pouvoir de gens tels lui, en sont réduits à “contourner la carte scolaire” quand ils n'ont pas les moyens d'en faire autant: ce qui a pour effet positif de créer des moralistes professionnels qui viennent leur faire la la leçon. L'actuel ministre, lui, ne fait même pas la leçon: il se contente de raconter sa vie, ses joies et ses peines dans les journaux.

_________________
Si tu vales valeo. Wink
Zybulka
Zybulka
Niveau 10

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par Zybulka Sam 2 Juil 2022 - 14:59
Exploser a écrit:La solution telle que vous la décrivez ne me semble pas viable. On ne peut pas avoir le bon lycée qui n'accepterait que les bons élèves et le lycée pourri où iraient les mauvais... Je comprends l'idée mais cela me semble difficile à défendre...
Ah, comme quoi ces 30 pages n'ont pas servi à rien !
User17557
User17557
Niveau 5

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par User17557 Sam 2 Juil 2022 - 15:12
Zybulka a écrit:
Exploser a écrit:La solution telle que vous la décrivez ne me semble pas viable. On ne peut pas avoir le bon lycée qui n'accepterait que les bons élèves et le lycée pourri où iraient les mauvais... Je comprends l'idée mais cela me semble difficile à défendre...
Ah, comme quoi ces 30 pages n'ont pas servi à rien !

Je crois que tout le monde était dès le début d'accord avec ça. La difficulté consiste faire réussir le maximum d'élève, par souci de l'égalité ; sans en faire échouer un maximum, par égalitarisme.
Zybulka
Zybulka
Niveau 10

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par Zybulka Sam 2 Juil 2022 - 15:16
Exploser a écrit:
Zybulka a écrit:
Exploser a écrit:La solution telle que vous la décrivez ne me semble pas viable. On ne peut pas avoir le bon lycée qui n'accepterait que les bons élèves et le lycée pourri où iraient les mauvais... Je comprends l'idée mais cela me semble difficile à défendre...
Ah, comme quoi ces 30 pages n'ont pas servi à rien !

Je crois que tout le monde était dès le début d'accord avec ça. La difficulté consiste faire réussir le maximum d'élève, par souci de l'égalité ; sans en faire échouer un maximum, par égalitarisme.
Pardon j'ironisais un peu mais même si ce n'est pas ce que tu sous-entendais dans tes propos, c'est exactement ce qu'on est un certain nombre à dire : cela ne fonctionne pas qu'il y ait d'un côté les bons lycées avec les bons élèves (= le privé) et de l'autre les lycées pourris avec les mauvais élèves (= le public). Bien sûr ce n'est pas aussi caricatural, mais on tend quand même de plus en plus nettement vers ce schéma dichotomique, et c'est ça qui nous dérange dans le système actuel.
Prezbo
Prezbo
Vénérable

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par Prezbo Sam 2 Juil 2022 - 15:21
Lagomorphe a écrit:J'avoue ne pas avoir lu en détail les 30 pages de ce fil prolifique, mais je me demande si on ne se trompe pas de question : d'un côté ça fait mauvais genre selon certains (dont moi) qu'un ministre de l'éducation nationale mette ses enfants à l'Ecole Alsacienne, d'un autre côté pas mal de collègues n'hésitent pas à mettre leur enfant dans le privé (et je les comprends). Le fait qu'il soit ministre de l'éducation nationale forme un symbole assez moche, mais est-ce bien là le vrai problème ?

Je n'aurais pas été moins choqué si un ministre (de quoi que ce soit):
- mettait lui aussi ses enfants à l'école alsacienne
- faisait du Fouquet's sa cantine
- se déplaçait en berline d'archiluxe ou en jet privé
- portait des vêtements haute couture hors de prix
- partait en vacances dans des lieux luxueux bien abrités pour super-riches
- possédait une villa cossue avec terrain, en banlieue mais proche de Paris quand même et bien policée
- se fasse soigner dans une clinique privée hors de prix

Le problème pour moi c'est qu'un ministre présente des signes d'appartenance à un milieu privilégié pratiquant l'entre-soi, qui le déconnecte de la vie des gens ordinaires, et qui le met à l'abri de ce que ces derniers peuvent vivre, notamment des conséquence de l'affaiblissement des services publics. En mettant ses enfants à l'école alsacienne (ou en faisant tout autre chose dans la liste non exhaustive ci-dessus), Pap Ndiaye montre qu'il n'est pas un simple mec de la société civile comme vous et moi. Il faisait déjà partie d'un microcosme, grâce auquel il a été coopté pour occuper un poste à responsabilité. On retourne ainsi peu à peu à l'ancien régime. Des gens moins compétents que bien en cour et au carnet d'adresse touffu prétendent gérer la populace qu'ils ne fréquentent pas, et ne subiront aucune conséquence de leur éventuelle mauvaise gestion.  



Je suis d'accord avec toi.

On peut répondre que les choix du ministre en la matière est moins intéressante que la politique qu'il va mener, mais ces choix disent aussi quelque chose de qui il est est comment il se situe par rapport au commun.

De même, je suis agacé qu'il insiste sur le fait qu'il est enseignant et lui même enseignant. Vu son parcours, il n'a jamais enseigné dans le secondaire, ni même dans le premier cycle d'une université ordinaire, et n'a sans doute qu'une idée très lointaine du travail d'un enseignant aujourd'hui.

Je peux me tromper, mais je pense que ceux qui pensaient, au vu de ses travaux, d'un homme de gauche, d'un proche des enseignants, voire de quelqu'un susceptible d'importer en France une certaine radicalité militante risquent d'en être rapidement pour leur frais.

Le Monde a publié récemment un article sur Pap Ndiaye.

https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/06/24/pap-ndiaye-le-ministre-qui-veut-reconcilier-la-nation_6131819_3232.html

Le texte est un vrai robinet d'eau tiède, une hagiographie dans les règles qui reprend tous les éléments de langage des proches du ministre, au point que le le soupçonne d'être une commande. On y voit toutefois passer furtivement une information intéressante.

Avec des collègues ultramarins qui, « par leur être même et leur expérience de vie parlent d’une histoire française qui a été une histoire impériale », Pap Ndiaye espère « contribuer à inscrire la France d’aujourd’hui dans sa relation au monde, et dans une nouvelle relation à l’Afrique, que le président a lui-même esquissée avec beaucoup de force, dans plusieurs discours à Ouagadougou [au Burkina Faso, en 2017], à Kigali [au Rwanda, en mai 2021] et en octobre 2021, avec le sommet Afrique-France à Montpellier. » C’est à ces moments-là que l’intellectuel s’est rapproché d’Emmanuel Macron, dont il affirme qu’il est « le premier président à avoir compris l’importance de refonder les liens avec l’Afrique ».

Visiblement, le rapprochement de Ndiaye et Macron ne date pas d'hier. (Qui penserait d'ailleurs qu'on soit nommé ministre de l'EN sur la seule base d'un parcours universitaire ?)

Lagomorphe a écrit:Ecole alsacienne ou jet privé, Fouquet's ou Vuitton, peu importe: j'aurai du mal à juger quelqu'un de ces milieux légitime pour prendre des décisions lourdes de conséquences sur la vie des gens ordinaires. Il appartient à un autre monde que le mien, il jouira d'une forme d'impunité face aux conséquences de décisions qu'il ne subira jamais, il ne peut pas nous comprendre. J'aurai du respect pour un ministre de l'EN quand ce sera un simple enseignant ou un chef d'établissement standard ayant seulement un engagement politique, et disposant d'une dispo pour le seul temps de son mandat.

On peut noter qu'il peut arriver qu'un ministre ou un député ait été enseignant, mais qu'il ne le redevient jamais même lorsque son parcours politique est terminé. Voir le cas de Peillon récemment.


Dernière édition par Prezbo le Sam 2 Juil 2022 - 15:58, édité 1 fois
Manu7
Manu7
Expert spécialisé

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par Manu7 Sam 2 Juil 2022 - 15:56
Actuellement nous cherchons un appartement étudiant et on commence à comprendre qu'on devra débourser environ 600 € par mois uniquement pour le loyer, ce n'est pas donné de faire des études supérieures dans le public... Je me dis que c'est dérisoire de comparer public et privé au niveau du secondaire alors que pour suivre des études supérieures dans le public pour une famille éloignée des grandes villes cela demandera un budget très important. Je pense que la vraie différence se situe encore davantage au niveau du supérieur et là je ne parle pas du tout du privé dans le supérieur car les prix s'envolent. Et bizarement, cela dérange moins qu'il existe des écoles renommées hors de prix dans le supérieur.
frimoussette77
frimoussette77
Guide spirituel

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par frimoussette77 Sam 2 Juil 2022 - 16:16
Manu7 a écrit:Actuellement nous cherchons un appartement étudiant et on commence à comprendre qu'on devra débourser environ 600 € par mois uniquement pour le loyer, ce n'est pas donné de faire des études supérieures dans le public... Je me dis que c'est dérisoire de comparer public et privé au niveau du secondaire alors que pour suivre des études supérieures dans le public pour une famille éloignée des grandes villes cela demandera un budget très important. Je pense que la vraie différence se situe encore davantage au niveau du supérieur et là je ne parle pas du tout du privé dans le supérieur car les prix s'envolent. Et bizarrement, cela dérange moins qu'il existe des écoles renommées hors de prix dans le supérieur.
C'est tout à fait vrai.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par epekeina.tes.ousias Sam 2 Juil 2022 - 16:22
Ben non, ça ne dérange pas moins — du moins certains — de savoir et de voir des étudiants qui n'ont pas les moyens de payer leur loyer, ni d'ailleurs leur nourriture (ils sautent des repas), pour ne rien dire du reste, etc.

_________________
Si tu vales valeo. Wink
Manu7
Manu7
Expert spécialisé

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par Manu7 Sam 2 Juil 2022 - 17:51
epekeina.tes.ousias a écrit:Ben non, ça ne dérange pas moins — du moins certains — de savoir et de voir des étudiants qui n'ont pas les moyens de payer leur loyer, ni d'ailleurs leur nourriture (ils sautent des repas), pour ne rien dire du reste, etc.

Oui nous sommes d'accord, mais on critique un ministre pour le symbole de ses enfants dans le privé sous contrat alors que par chez moi c'est moins de 100€ par mois alors que s'il avait des enfants qui étudiaient dans le supérieur public avec un budget global entre 500 et 1000 € par mois et par enfant alors tout irait bien personne n'y retrouverait rien à dire. Et pourtant je connais des familles qui me regardent jalousement car je sais que j'ai les moyens de financer les études de mes enfants dans le supérieur public alors que eux ils ne pourront pas.

Et si finalement on en conclut que 100€ ou 1€ par mois là n'est pas la question mais alors il reste uniquement le symbole.
Jacq
Jacq
Guide spirituel

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par Jacq Sam 2 Juil 2022 - 17:54
epekeina.tes.ousias a écrit:
Jacq a écrit:L'a-t-il dit et le journal a-t-il coupé ?

Imagine-t-on un seul instant un seul journaliste et un seul journal qui, entendant pareille déclaration, ne s'empresseraient pas de la publier ?   abi

Bien sûr. C'est un piège de LFI qui tient tous les médias, médias qui font de l'anti-macronisme depuis 5 années !
abi

eleonore69 a écrit:La politique actuelle va accélérer la fuite vers le privé. Je bosse dans un lycée de centre-ville de bon niveau depuis 4 ans, la politique actuelle du rectorat est de développer la mixité sociale d ns notre lycée donc de favoriser la venue de gamins hors-secteur  des banlieues. Que va-t-il se passer concrètement, si cela continue  ?
Les milieux favorisés ne mettront plus leur gamin dans ce lycée et ce lycée sera identique à ceux des banlieues. On va se retrouver comme aux Etats-unis et en Angleterre  où les établissements publics sont pourris .A  titre perso, je pense qu'il faut maintenir de bons lycées publics, favoriser la mixité scolaire , pourquoi pas ?  Mais sur la base de la méritocratie ,pas sur les critères uniquement économiques

Le principe de la carte scolaire a toujours été contesté, mais comment vouloir réduire les élèves de banlieues et les élèves du centre, les séparer.  Le problème tient essentiellement aux moyens qui doivent être mis, dans les banlieues principalement (mais depuis Sarko on nous explique que les ZEP ou REP c'est un échec, donc on peut réduire les moyens qui étaient alloués) ou dans des établissements plus mixtes.
AFFELNET fait aussi du mal du fait de l'obscurité de ses critères d'affectation, notamment économiques et géographiques, oubliant la méritocratie. Redonnons à ce moment-là du sens à l'orientation en remettant de l'humain dans la lecture des dossiers.
Mais une fois de plus, ce n'est pas tant le public qui pose problème que les moyens et les effectifs alloués (encadrement, pas seulement les enseignants, et effectifs élèves par classe).

Lagomorphe a écrit:J'avoue ne pas avoir lu en détail les 30 pages de ce fil prolifique, mais je me demande si on ne se trompe pas de question : d'un côté ça fait mauvais genre selon certains (dont moi) qu'un ministre de l'éducation nationale mette ses enfants à l'Ecole Alsacienne, d'un autre côté pas mal de collègues n'hésitent pas à mettre leur enfant dans le privé (et je les comprends). Le fait qu'il soit ministre de l'éducation nationale forme un symbole assez moche, mais est-ce bien là le vrai problème ?

Je n'aurais pas été moins choqué si un ministre (de quoi que ce soit):
- mettait lui aussi ses enfants à l'école alsacienne
- faisait du Fouquet's sa cantine
- se déplaçait en berline d'archiluxe ou en jet privé
- portait des vêtements haute couture hors de prix
- partait en vacances dans des lieux luxueux bien abrités pour super-riches
- possédait une villa cossue avec terrain, en banlieue mais proche de Paris quand même et bien policée
- se fasse soigner dans une clinique privée hors de prix

Le problème pour moi c'est qu'un ministre présente des signes d'appartenance à un milieu privilégié pratiquant l'entre-soi, qui le déconnecte de la vie des gens ordinaires, et qui le met à l'abri de ce que ces derniers peuvent vivre, notamment des conséquence de l'affaiblissement des services publics. En mettant ses enfants à l'école alsacienne (ou en faisant tout autre chose dans la liste non exhaustive ci-dessus), Pap Ndiaye montre qu'il n'est pas un simple mec de la société civile comme vous et moi. Il faisait déjà partie d'un microcosme, grâce auquel il a été coopté pour occuper un poste à responsabilité. On retourne ainsi peu à peu à l'ancien régime. Des gens moins compétents que bien en cour et au carnet d'adresse touffu prétendent gérer la populace qu'ils ne fréquentent pas, et ne subiront aucune conséquence de leur éventuelle mauvaise gestion.

Ecole alsacienne ou jet privé, Fouquet's ou Vuitton, peu importe: j'aurai du mal à juger quelqu'un de ces milieux légitime pour prendre des décisions lourdes de conséquences sur la vie des gens ordinaires. Il appartient à un autre monde que le mien, il jouira d'une forme d'impunité face aux conséquences de décisions qu'il ne subira jamais, il ne peut pas nous comprendre. J'aurai du respect pour un ministre de l'EN quand ce sera un simple enseignant ou un chef d'établissement standard ayant seulement un engagement politique, et disposant d'une dispo pour le seul temps de son mandat.

J'aurai un peu de respect pour lui, quelque soit son milieu, sa réussite (très bien pour lui, bravo) le jour où il prendra la défense des classes sociales défavorisées auxquelles il a soustrait ses enfants (reconnaissant ainsi l'échec des politiques menées depuis des décennies) en affirmant clairement mettre fin à ces ghettos éducatifs où s'escriment les enseignants, les personnels de tous types et les élèves, pour réussir malgré les contraintes.
J'attends et à l'Ouest rien de nouveau.
Jacq
Jacq
Guide spirituel

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par Jacq Sam 2 Juil 2022 - 18:00
Manu7 a écrit:Actuellement nous cherchons un appartement étudiant et on commence à comprendre qu'on devra débourser environ 600 € par mois uniquement pour le loyer, ce n'est pas donné de faire des études supérieures dans le public... Je me dis que c'est dérisoire de comparer public et privé au niveau du secondaire alors que pour suivre des études supérieures dans le public pour une famille éloignée des grandes villes cela demandera un budget très important. Je pense que la vraie différence se situe encore davantage au niveau du supérieur et là je ne parle pas du tout du privé dans le supérieur car les prix s'envolent. Et bizarement, cela dérange moins qu'il existe des écoles renommées hors de prix dans le supérieur.

Là encore nous constatons l'abandon du service public. Combien de Cité'U créées alors qu'on laisse le secteur privé (et là je ne parle pas de nos collègues de l'enseignement privé catho, non je parle des escrocs du privé qui se gavent sur la pénurie publique) proliférer ? Depuis 20 ans (un peu plus) le secteur du logement étudiant est totalement abandonné par la puissance publique et les Cité'U que j'ai connues dans une ville à laquelle fait référence une Néo plus haut (sans la nommer, la ville) se paupérisent, se barricadent (mon ancienne cité'U est un bunker maintenant). Abandon total.
User17557
User17557
Niveau 5

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par User17557 Sam 2 Juil 2022 - 21:37
Jacq a écrit:Mais une fois de plus, ce n'est pas tant le public qui pose problème que les moyens et les effectifs alloués (encadrement, pas seulement les enseignants, et effectifs élèves par classe).

On nous explique que d'autres pays font mieux avec moins de moyens et plus d'enfants par classe... Que faut-il en penser ?
avatar
mgb35
Érudit

Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse... - Page 31 Empty Re: Pap Ndiaye : pourquoi a-t-il scolarisé ses enfants dans le privé ? Sa réponse...

par mgb35 Sam 2 Juil 2022 - 21:42
Exploser a écrit:
Jacq a écrit:Mais une fois de plus, ce n'est pas tant le public qui pose problème que les moyens et les effectifs alloués (encadrement, pas seulement les enseignants, et effectifs élèves par classe).

On nous explique que d'autres pays font mieux avec moins de moyens et plus d'enfants par classe... Que faut-il en penser ?
Qu'on nous ment. Ces pays n'existent pas.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum