Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
The Paper
The Paper
Niveau 10

HLP, pouvoir de la parole : la promesse Empty HLP, pouvoir de la parole : la promesse

par The Paper Dim 24 Juil - 12:23
Bonjour,
j'aimerais développer le thème de la promesse avec mes HLP. Si on se fie à la littérature, la promesse semble avoir perdu de sa valeur au fil des siècles : dans les romans courtois, il est impossible pour un chevalier de trahir sa promesse car c'est un sacrilège. J'aimerais savoir si cela correspond à une réalité du Moyen-âge, ou si c'est une pure idéalisation littéraire. Peut-être des collègues d'Histoire peuvent-ils me dire ce que risquait, concrètement, un chevalier qui trahissait son serment ? Bannissement ? Mort ? Autre ? Rien du tout ?

_________________
Publicité:
gregforever
gregforever
Doyen

HLP, pouvoir de la parole : la promesse Empty Re: HLP, pouvoir de la parole : la promesse

par gregforever Dim 24 Juil - 14:57
Peut-être aurais-tu plus de réponses en postant directement dans la section "histoire" avec un titre plus ciblé?
nicole 86
nicole 86
Esprit éclairé

HLP, pouvoir de la parole : la promesse Empty Re: HLP, pouvoir de la parole : la promesse

par nicole 86 Dim 24 Juil - 15:49
Je ne suis pas compétente mais je viens de voir qu'il y a un article "Serment " dans le livre dirigé par Florian Mazel, Nouvelle Histoire du Moyen Age.
Corinne Leveleux-Texeira est l'autrice de cet article.
avatar
User9525
Niveau 8

HLP, pouvoir de la parole : la promesse Empty Re: HLP, pouvoir de la parole : la promesse

par User9525 Dim 24 Juil - 16:51
The Paper a écrit:Bonjour,
j'aimerais développer le thème de la promesse avec mes HLP. Si on se fie à la littérature, la promesse semble avoir perdu de sa valeur au fil des siècles : dans les romans courtois, il est impossible pour un chevalier de trahir sa promesse car c'est un sacrilège. J'aimerais savoir si cela correspond à une réalité du Moyen-âge, ou si c'est une pure idéalisation littéraire. Peut-être des collègues d'Histoire peuvent-ils me dire ce que risquait, concrètement, un chevalier qui trahissait son serment ? Bannissement ? Mort ? Autre ? Rien du tout ?

Pourtant dans Yvain ou le chevalier au lion, Yvain rompt sa promesse de revenir auprès de sa femme, dans le délai imparti, sans s'en rendre compte. Il ne voit littéralement pas le temps passé et va de tournoi en tournoi avec Gauvain, jusqu'à ce qu'une demoiselle le lui rappelle. Il en devient fou (ou est-ce parce qu'elle lui retire l'anneau qui le protégeait ?) mais pas sacrilège; ce n'est pas en ces termes que c'est évoqué. C'est l'occasion d'ailleurs de nouvelles aventures!
De quel type de promesse il s'agirait ? D'un vassal à son suzerain ? D'un homme à sa femme ? Entre deux amis ?
Elle a évidemment beaucoup plus de valeur dans un période où la parole a le pas sur l'écrit.
Peut-être y a-t-il eu des procédures judiciaires propres au Moyen-Âge, en effet.
J'espère que des collègues historiens pourront t'aider, moi, je sèche!
Une passante
Une passante
Expert spécialisé

HLP, pouvoir de la parole : la promesse Empty Re: HLP, pouvoir de la parole : la promesse

par Une passante Dim 24 Juil - 17:12
Sans être non plus spécialiste de la question, ni même de la période, je crois que cette histoire de promesse a un lien avec la notion d'honneur. Pour préserver son honneur, on était prêt à mourir (ce qui a entraîné l'interdiction des duels), il serait donc impensable de ne pas honorer sa promesse (et l'expression est parlante), sous peine de ne plus être honorable.
The Paper
The Paper
Niveau 10

HLP, pouvoir de la parole : la promesse Empty Re: HLP, pouvoir de la parole : la promesse

par The Paper Dim 24 Juil - 17:45
Merci pour vos réponses, elles font avancer le schmilblick. Smile
Shakti, l'exemple d'Yvain est intéressant mais je pensais en fait plutôt à une promesse non respectée volontairement.
Je vais me procurer la "Nouvelle Histoire" Smile

_________________
Publicité:
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum