Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Emy-26
Emy-26
Niveau 1

Regret après démission ...  Empty Regret après démission ...

par Emy-26 Mer 14 Sep 2022 - 8:13
Bonjour à tous 👋

Je me permets de venir ici car je suis totalement perdue de chez perdue avec moi-même....
Voilà, j'ai obtenu mon CRPE en 2021. Ça a été une très belle réussite après plusieurs années de combat pour atteindre cet objectif (venant d'un bac pro, j'ai obtenu mon Master MEEF et mon CRPE au bout du 3e essai). Ce qui semblait être un rêve qui débutait pour moi a vite tourné au cauchemar. Nous étions deux PES pour la classe, donc étant deux débutantes, nous avions beaucoup de travail, et bien sûr, ça n'était jamais "parfait". Je commençais à paniquer, à pleurer rien qu'à l'idée de me rendre à l'école.... bref, une cata! Puis j'ai eu un mauvais bilan de ma PEMF, j'ai perdu confiance en moi et ça m'a brisée... Après 3 semaines d'arrêt maladie, j'ai démissionné.

Ça fait maintenant 9 mois que je ne suis plus PE. Mais aujourd'hui, avec le recul, et le fait de me chercher une nouvelle voie pro, je me demande si je n'ai pas fait une connerie, et si mon hypersensibilité ne m'a pas joué des tours. Je vais poser une question stupide, et dont je connais la réponse (mais je tente quand même hein!) : il est certain que je ne peux pas "récupérer" le bénéfice du CRPE ? Et qu'il faut que je le tente à nouveau ?
Sinon, je pensais devenir contractuelle pour "confirmer" si c'est bel et bien le métier qui ne me plaisait pas, ou si je n'étais finalement pas prête à entrer dans le métier, avant de prendre toutes décisions importantes.
Je vous remercie d'avance.

Emy (une jeune femme totalement perdue dans sa vie...).
Mitcindy
Mitcindy
Niveau 10

Regret après démission ...  Empty Re: Regret après démission ...

par Mitcindy Mer 14 Sep 2022 - 9:08
Bonjour,


si tu penses avoir fait une erreur, tu peux en effet être contractuelle. Cela ne t'engage à rien.
Ma première année a été très difficile mais avec l'expérience, on s'améliore beaucoup. Je pense qu'il faut tenir au moins un an, voire deux, avant de se faire une idée. Combien de temps es-tu restée ?
Txia
Txia
Niveau 6

Regret après démission ...  Empty Re: Regret après démission ...

par Txia Mer 14 Sep 2022 - 9:24
Bonjour,

Je vous félicite pour votre parcours.
L'EN nous demande d'être extrêmement bienveillants avec nos élèves mais malheureusement elle ne sait pas l'être lorsque vous devenez des adultes et y entrez dedans. Cependant c'est plus le système qui n'est pas bienveillant que l'institution qui est composée de personnes...
La période de stage est très stressante, le métier est très stressant. Si vous souhaitez y revenir, quelque soit votre raison, je vous conseille de gagner plus de confiance en vous pour pouvoir amortir le choc dû au travail, dû à l'environnement, aux nombreuses exigences parfois de peu de bon sens...
Être contractuel peut être une solution pour vérifier tout cela.
Bon courage !

_________________
Les Maths et la Science... tout un Art ! abi
http://ccf.lyfoung.com/ "...Partageons nos expériences..." Regret après démission ...  1479945104
Emy-26
Emy-26
Niveau 1

Regret après démission ...  Empty Re: Regret après démission ...

par Emy-26 Mer 14 Sep 2022 - 10:10
Mitcindy a écrit:Bonjour,


si tu penses avoir fait une erreur, tu peux en effet être contractuelle. Cela ne t'engage à rien.
Ma première année a été très difficile mais avec l'expérience, on s'améliore beaucoup. Je pense qu'il faut tenir au moins un an, voire deux, avant de se faire une idée. Combien de temps es-tu restée ?

Bonjour,
Merci beaucoup pour votre réponse. Je suis restée 6 mois. J'ai démissionné en mars dernier, après quasiment 3 semaines d'arrêt.
Ça a été très dur emotionnellement, j'avais un réel mal-etre à l'idée de me rendre rendre classe. Mais aujourd'hui, je me demande si je ne me suis pas "trop" écoutée justement, et si, en me "faisant violence", il y aurait eu moyen que je tienne bon....
Emy-26
Emy-26
Niveau 1

Regret après démission ...  Empty Re: Regret après démission ...

par Emy-26 Mer 14 Sep 2022 - 10:12
Txia a écrit:Bonjour,

Je vous félicite pour votre parcours.
L'EN nous demande d'être extrêmement bienveillants avec nos élèves mais malheureusement elle ne sait pas l'être lorsque vous devenez des adultes et y entrez dedans. Cependant c'est plus le système qui n'est pas bienveillant que l'institution qui est composée de personnes...
La période de stage est très stressante, le métier est très stressant. Si vous souhaitez y revenir, quelque soit votre raison, je vous conseille de gagner plus de confiance en vous pour pouvoir amortir le choc dû au travail, dû à l'environnement, aux nombreuses exigences parfois de peu de bon sens...
Être contractuel peut être une solution pour vérifier tout cela.
Bon courage !

C'est exactement ça, le droit à l'erreur est minime je trouve quand on est jeune PE... avec toutes ces visites !
Merci beaucoup pour vos conseils, je pense effectivement qu'être contractuelle me permettrait de m'apercevoir si oui ou non, c'est bien le métier qui me dérange.
Mona Lisa Klaxon
Mona Lisa Klaxon
Esprit éclairé

Regret après démission ...  Empty Re: Regret après démission ...

par Mona Lisa Klaxon Mer 14 Sep 2022 - 11:20
Être contractuelle et demander un mi-temps pour redémarrer, ça peut être bon test. Et du coup, il n’y a pas d’engagement sur la durée. S’orienter professionnellement n’est jamais une ligne droite, ce sont les bifurcations qui nous enrichissent.
Mitcindy
Mitcindy
Niveau 10

Regret après démission ...  Empty Re: Regret après démission ...

par Mitcindy Mer 14 Sep 2022 - 11:49
6 mois, ce n'est passez assez, je pense. Il est bien possible aussi qu'on t'ait donné des classes difficiles car PERSONNE ne fait de cadeaux aux débutants.
Je me souviens aussi avoir failli craquer la première année, l'une de mes 6 classes étant monstrueuse = un élève avait planté le compas dans le dos d'un autre dans le couloir. L'élève était arrivé en sang dans ma classe.
J'ai commencé à être à l'aise la troisième année. La clé, c'est la confiance en soi. Il faut être persuadé de sa légitimité.
La première fois qu'on pénètre une salle de classe, on se demande trop souvent : "C'est moi le chef, ici ??" ET OUI !
Provence
Provence
Bon génie

Regret après démission ...  Empty Re: Regret après démission ...

par Provence Mer 14 Sep 2022 - 14:01
Si tu souhaites rempiler, ce fil est pour toi:
https://www.neoprofs.org/t138287-cp-sans-enseignant-sos#5486385
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Regret après démission ...  Empty Re: Regret après démission ...

par Reine Margot Mer 14 Sep 2022 - 15:00
Cette expérience montre que la procédure de démission, pourtant lourde, a des raisons d'être: le prof doit adresser un courrier, puis rdv avec l'IPR, puis courrier de confirmation de la démission. Ca prend plusieurs mois mais ça évite les décisions sur un coup de tête. On a beaucoup de profs qui trouvent cela absurde mais finalement on voit que c'est une bonne chose.

Pour revenir à Emy 26, rien n'interdit, en ces temps de pénurie d'enseignants, se se proposer contractuel pour voir,; si l'enseignement est toujours ta vocation. Les DSDEN et les rectorats sont en peine d'enseignants.

_________________
Quand tout va mal, quand il n'y a plus aucun espoir, il nous reste Michel Sardou
La famille Bélier
Ahenobarbus
Ahenobarbus
Niveau 5

Regret après démission ...  Empty Re: Regret après démission ...

par Ahenobarbus Mer 14 Sep 2022 - 15:07
Reine Margot a écrit:Cette expérience montre que la procédure de démission, pourtant lourde, a des raisons d'être: le prof doit adresser un courrier, puis rdv avec l'IPR, puis courrier de confirmation de la démission. Ca prend plusieurs mois mais ça évite les décisions sur un coup de tête. On a beaucoup de profs qui trouvent cela absurde mais finalement on voit que c'est une bonne chose.

Pour revenir à Emy 26, rien n'interdit, en ces temps de pénurie d'enseignants, se se proposer contractuel pour voir,; si l'enseignement est toujours ta vocation. Les DSDEN et les rectorats sont en peine d'enseignants.

Vous croyez vraiment que cette lourdeur c’est pour nous protéger ?? C’est surtout pour nous décourager de sauter le pas.
Caspar
Caspar
Prophète

Regret après démission ...  Empty Re: Regret après démission ...

par Caspar Mer 14 Sep 2022 - 15:33
IL y a aussi la possibilité de repasser le concours.
Emy-26
Emy-26
Niveau 1

Regret après démission ...  Empty Re: Regret après démission ...

par Emy-26 Mer 14 Sep 2022 - 15:51
Reine Margot a écrit:Cette expérience montre que la procédure de démission, pourtant lourde, a des raisons d'être: le prof doit adresser un courrier, puis rdv avec l'IPR, puis courrier de confirmation de la démission. Ca prend plusieurs mois mais ça évite les décisions sur un coup de tête. On a beaucoup de profs qui trouvent cela absurde mais finalement on voit que c'est une bonne chose.

Pour revenir à Emy 26, rien n'interdit, en ces temps de pénurie d'enseignants, se se proposer contractuel pour voir,; si l'enseignement est toujours ta vocation. Les DSDEN et les rectorats sont en peine d'enseignants.

Merci pour votre réponse. Ce n'est pas faux effectivement ... mais j'étais trop enfermée dans mes idées noires pour y voir clair a ce moment là. Et j'allais tellement mal psychologiquement que le corps médical m'a fortement conseillé de partir. Ça a été un réel soulagement sur le moment. Mais désormais, je n'arrive pas à trouver ma place ailleurs, dans un autre domaine....

Effectivement, cette pénurie d'enseignants "tombe très bien" pour le coup....
Emy-26
Emy-26
Niveau 1

Regret après démission ...  Empty Re: Regret après démission ...

par Emy-26 Mer 14 Sep 2022 - 15:52
Caspar a écrit:IL y a aussi la possibilité de repasser le concours.

J'y réfléchis effectivement. Mais j'ai une angoisse énorme, le crpe ayant été réformé et le fait que ça fait deux ans bientôt que je n'ai plus le nez dedans... Sad
Emy-26
Emy-26
Niveau 1

Regret après démission ...  Empty Re: Regret après démission ...

par Emy-26 Mer 14 Sep 2022 - 15:54
Mitcindy a écrit:6 mois, ce n'est passez assez, je pense. Il est bien possible aussi qu'on t'ait donné des classes difficiles car PERSONNE ne fait de cadeaux aux débutants.
Je me souviens aussi avoir failli craquer la première année, l'une de mes 6 classes étant monstrueuse = un élève avait planté le compas dans le dos d'un autre dans le couloir. L'élève était arrivé en sang dans ma classe.
J'ai commencé à être à l'aise la troisième année. La clé, c'est la confiance en soi. Il faut être persuadé de sa légitimité.
La première fois qu'on pénètre une salle de classe, on se demande trop souvent : "C'est moi le chef, ici ??" ET OUI !

C'est exactement ça, je me retrouve dans votre message. Sauf que je n'ai pas du tout confiance en moi de base.... et c'est certainement ce qui fait que je suis perdue aujourd'hui Sad
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Regret après démission ...  Empty Re: Regret après démission ...

par Reine Margot Mer 14 Sep 2022 - 18:45
Ahenobarbus a écrit:
Reine Margot a écrit:Cette expérience montre que la procédure de démission, pourtant lourde, a des raisons d'être: le prof doit adresser un courrier, puis rdv avec l'IPR, puis courrier de confirmation de la démission. Ca prend plusieurs mois mais ça évite les décisions sur un coup de tête. On a beaucoup de profs qui trouvent cela absurde mais finalement on voit que c'est une bonne chose.

Pour revenir à Emy 26, rien n'interdit, en ces temps de pénurie d'enseignants, se se proposer contractuel pour voir,; si l'enseignement est toujours ta vocation. Les DSDEN et les rectorats sont en peine d'enseignants.

Vous croyez vraiment que cette lourdeur c’est pour nous protéger ?? C’est surtout pour nous décourager de sauter le pas.

C'est surtout une procédure faite pour que l'Etat puisse montrer qu'il a fait tout ce qu'il fallait.
Mais dans les faits, même si le but n'est pas de "protéger" les enseignants, c'est quand même mieux pour tout le monde qu'elle existe, trop de profs se plaignent que c'est trop dur de démissionner, alors qu'en fait c'est plutôt bien de prendre le temps de réfléchir. De toute façon quelqu'un qui a décidé de démissionner de façon mûrement réfléchie poursuivra la procédure jusqu'au bout.

_________________
Quand tout va mal, quand il n'y a plus aucun espoir, il nous reste Michel Sardou
La famille Bélier
Phylia
Phylia
Niveau 9

Regret après démission ...  Empty Re: Regret après démission ...

par Phylia Mer 14 Sep 2022 - 19:38
Emy-26 a écrit:
Reine Margot a écrit:Cette expérience montre que la procédure de démission, pourtant lourde, a des raisons d'être: le prof doit adresser un courrier, puis rdv avec l'IPR, puis courrier de confirmation de la démission. Ca prend plusieurs mois mais ça évite les décisions sur un coup de tête. On a beaucoup de profs qui trouvent cela absurde mais finalement on voit que c'est une bonne chose.

Pour revenir à Emy 26, rien n'interdit, en ces temps de pénurie d'enseignants, se se proposer contractuel pour voir,; si l'enseignement est toujours ta vocation. Les DSDEN et les rectorats sont en peine d'enseignants.

Merci pour votre réponse. Ce n'est pas faux effectivement ... mais j'étais trop enfermée dans mes idées noires pour y voir clair a ce moment là. Et j'allais tellement mal psychologiquement que le corps médical m'a fortement conseillé de partir. Ça a été un réel soulagement sur le moment. Mais désormais, je n'arrive pas à trouver ma place ailleurs, dans un autre domaine....

Effectivement, cette pénurie d'enseignants "tombe très bien" pour le coup....

Je réagis à ce que j'ai graissé : redevenir enseignant parce qu'on ne trouve pas sa place ailleurs ne me semble pas une bonne idée. Un choix pas défaut, c'est jamais terrible, mais quand il s'agit d'enseigner, je trouve que c'est vraiment risqué. Enseigner est très engageant : il faut être prêt à se remettre en question, surtout au début, accepter de prendre le temps de se construire une identité de professeur, travailler sa posture... Je ne remets pas en question ta capacité à être enseignante, mais je pense qu'il serait bon de réfléchir davantage à tes motivations.

Pour ce qui est de la confiance, c'est comme le reste : ça se travaille au fil des années et l'expérience aidant, ça finit par être naturel. Smile
Emy-26
Emy-26
Niveau 1

Regret après démission ...  Empty Re: Regret après démission ...

par Emy-26 Jeu 15 Sep 2022 - 8:11
Phylia a écrit:
Emy-26 a écrit:
Reine Margot a écrit:Cette expérience montre que la procédure de démission, pourtant lourde, a des raisons d'être: le prof doit adresser un courrier, puis rdv avec l'IPR, puis courrier de confirmation de la démission. Ca prend plusieurs mois mais ça évite les décisions sur un coup de tête. On a beaucoup de profs qui trouvent cela absurde mais finalement on voit que c'est une bonne chose.

Pour revenir à Emy 26, rien n'interdit, en ces temps de pénurie d'enseignants, se se proposer contractuel pour voir,; si l'enseignement est toujours ta vocation. Les DSDEN et les rectorats sont en peine d'enseignants.

Merci pour votre réponse. Ce n'est pas faux effectivement ... mais j'étais trop enfermée dans mes idées noires pour y voir clair a ce moment là. Et j'allais tellement mal psychologiquement que le corps médical m'a fortement conseillé de partir. Ça a été un réel soulagement sur le moment. Mais désormais, je n'arrive pas à trouver ma place ailleurs, dans un autre domaine....

Effectivement, cette pénurie d'enseignants "tombe très bien" pour le coup....

Je réagis à ce que j'ai graissé : redevenir enseignant parce qu'on ne trouve pas sa place ailleurs ne me semble pas une bonne idée. Un choix pas défaut, c'est jamais terrible, mais quand il s'agit d'enseigner, je trouve que c'est vraiment risqué. Enseigner est très engageant : il faut être prêt à se remettre en question, surtout au début, accepter de prendre le temps de se construire une identité de professeur, travailler sa posture... Je ne remets pas en question ta capacité à être enseignante, mais je pense qu'il serait bon de réfléchir davantage à tes motivations.

Pour ce qui est de la confiance, c'est comme le reste : ça se travaille au fil des années et l'expérience aidant, ça finit par être naturel. Smile

Bonjour,

Je suis entièrement d'accord avec ce que vous soulignez. Je pense qu'il faut que je prenne le temps de réfléchir, mais être contractuelle serait un très bon "test" pour confirmer si c'est bien le métier qui me pose problème, ou si je n'étais juste pas prête.. Smile
Zybulka
Zybulka
Niveau 10

Regret après démission ...  Empty Re: Regret après démission ...

par Zybulka Jeu 15 Sep 2022 - 8:51
Bonjour,

Quelques petites remarques supplémentaires en plus de ce qui a déjà été dit :

- La première réaction qui m'est venue (et j'imagine que je ne suis pas la seule) en lisant le titre du post, c'est "pour une qui regrette d'avoir démissionné, combien regrettent de NE PAS avoir démissionné !". J'ai l'impression que le mal-être au travail dans nos métiers de l'éducation est devenu très intense depuis quelques années.

- Je pense qu'on ne peut pas savoir en quelques mois si le métier plaît : la première ou les deux premières années sont souvent très différentes des suivantes, parce qu'il y a un stress, une charge de travail et un sentiment de ne pas être à sa place qui sont souvent énormes. Cela disparaît avec l'expérience (qui arrive progressivement dès la deuxième année), mais pour beaucoup de collègues qui n'ont pas naturellement la posture de prof (c'est-à-dire, je crois, la majorité d'entre nous), cette expérience s'acquiert souvent dans la douleur au début. Cependant, si ce n'est pas au-delà de ce qu'on se sent capable de supporter comme souffrance (en n'hésitant pas à se faire accompagner médicalement par ailleurs), ça vaut à mon avis la peine de continuer parce que le métier devient différent ensuite, et c'est là qu'on peut savoir s'il nous plaît ou non.

- De façon générale (et en dehors de ton cas particulier, plutôt pour des personnes qui nous liraient en se posant la question), je pense que c'est souhaitable de prendre son temps pour prendre la décision d'abandonner : il faut essayer de repousser cette décision à un moment où on se sent bien, parce qu'on sera plus à même de peser réellement le pour et le contre. Donc si possible, se laisser le temps des vacances d'été ou d'un arrêt suffisamment long pour avoir eu le temps de récupérer.

Quoi qu'il en soit, bon courage pour ton parcours, j'espère que tu parviendras à trouver ta voie (mais n'oublie pas de prendre ton temps aussi pour profiter de la vie, il n'y a pas que le métier pour s'épanouir !).
Emy-26
Emy-26
Niveau 1

Regret après démission ...  Empty Re: Regret après démission ...

par Emy-26 Ven 16 Sep 2022 - 18:56
Zybulka a écrit:Bonjour,

Quelques petites remarques supplémentaires en plus de ce qui a déjà été dit :

- La première réaction qui m'est venue (et j'imagine que je ne suis pas la seule) en lisant le titre du post, c'est "pour une qui regrette d'avoir démissionné, combien regrettent de NE PAS avoir démissionné !". J'ai l'impression que le mal-être au travail dans nos métiers de l'éducation est devenu très intense depuis quelques années.

- Je pense qu'on ne peut pas savoir en quelques mois si le métier plaît : la première ou les deux premières années sont souvent très différentes des suivantes, parce qu'il y a un stress, une charge de travail et un sentiment de ne pas être à sa place qui sont souvent énormes. Cela disparaît avec l'expérience (qui arrive progressivement dès la deuxième année), mais pour beaucoup de collègues qui n'ont pas naturellement la posture de prof (c'est-à-dire, je crois, la majorité d'entre nous), cette expérience s'acquiert souvent dans la douleur au début. Cependant, si ce n'est pas au-delà de ce qu'on se sent capable de supporter comme souffrance (en n'hésitant pas à se faire accompagner médicalement par ailleurs), ça vaut à mon avis la peine de continuer parce que le métier devient différent ensuite, et c'est là qu'on peut savoir s'il nous plaît ou non.

- De façon générale (et en dehors de ton cas particulier, plutôt pour des personnes qui nous liraient en se posant la question), je pense que c'est souhaitable de prendre son temps pour prendre la décision d'abandonner : il faut essayer de repousser cette décision à un moment où on se sent bien, parce qu'on sera plus à même de peser réellement le pour et le contre. Donc si possible, se laisser le temps des vacances d'été ou d'un arrêt suffisamment long pour avoir eu le temps de récupérer.

Quoi qu'il en soit, bon courage pour ton parcours, j'espère que tu parviendras à trouver ta voie (mais n'oublie pas de prendre ton temps aussi pour profiter de la vie, il n'y a pas que le métier pour s'épanouir !).

Oui c'est une réalité, les conditions du métier deviennent de plus en plus difficile.. je connais d'autres camarades PES qui sont partis peu de temps après moi....
Vous avez raison, il est nécessaire que je prenne mon temps pour ne pas prendre de décisions trop hâtives et refaire les mêmes bêtises.... mais c'est juste que moralement, c'est difficile.... je n'ai déjà pas confiance en moi, mais là, c'est pire....
Merci pour votre message.
Perjan
Perjan
Niveau 1

Regret après démission ...  Empty Re: Regret après démission ...

par Perjan Sam 15 Oct 2022 - 1:59
Bonjour, j'ai besoin de votre aide. Je suis suppléante dans établissement catholique privé, j'ai eu la proposition de travai pour toute l'année. Le mois de septembre, j'ai travaillé sans le contrat, il n'était pas envoyé tout simplement. J'ai accepté ce poste à temps partiel en espérant que je puisse avoir plus de temps pour moi. J'ai demandé avant de la rentrée ragrouper les cours.. Rien était fait. Mon emploi du temps est fatigant, beaucoup des trous, je passe les journées entières au collège, j'ai essayé de rentrer chez moi, ça coûte trop cher. J'ai demandé à la directrice de changer mon emploi du temps, mais pour elle c'est compliqué, difficile etc. Donc ça ne bouge pas. Vu que je n'ai pas signé le contrat, que le Pv, est-ce que je droit de partir ? La directrice m'a dit que je suis affecté et le contrat n'a aucune importance, si je pars, je dois me démissionner 😳
more_horiz
PerjanRépondrecamera_enhance
Corps du message...
removeSujets similaires
Contractuels : L'avis de contrat de recrutement fait-il office de contrat de travail ?
Avenant à un contrat (Contractuelle en CDI)
Contractuelle du privé sous contrat sans poste depuis la rentrée 2021 [35-BDZ]
[Challenges] Le hors contrat n'en fait qu'à sa tête
Quand l'Etudiant fait la publicité de l'enseignement privé hors contrat...
replyRépondre au sujet
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum