Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
NLM76
NLM76
Grand Maître

Sylvie Germain, Jours de colère Empty Sylvie Germain, Jours de colère

par NLM76 Mer 5 Avr - 11:41
Après avoir étudié le texte qui est tombé l'an dernier pour les épreuves du bac, je me suis décidé à lire quelques pages du livre de Germain. Très intéressant. Première chose : c'est un livre impossible à lire rapidement, "en diagonale", pour évaluer à vue de nez ce que ça vaut. Ça arrête. Plutôt un bon point.
Un ancrage dans le réel très étrange. Le monde dans lequel on pénètre ne semble pas être le monde extérieur réel, mais plutôt le macrocosme tel que le microcosme-SylvieGermain l'a absorbé... comme le corps de Reinette-la-Grasse est un monde à lui seul.

Des bizarreries au niveau du vocabulaire, peut-être un peu comme ce qu'avait relevé  @Delia à propos des "venelles" qui sont normalement des ruelles, et qu'elle utilise pour désigner des sentes dans la forêt. Ici, c'est "[Ses sanglots] roulaient dans les boues dorées de son corps palatal en lents remous huileux et gazouillants qui faisaient tanguer tout doucement ses chairs." J'aurais envie de lire "palatial". Pensez-vous comme moi, ou pouvez-vous comprendre "palatal" ici dans le sens "comme un palais qui goûte, son corps qui est tout entier une bouche" ?


Dernière édition par NLM76 le Jeu 11 Jan - 14:27, édité 1 fois

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Dorine
Dorine
Habitué du forum

Sylvie Germain, Jours de colère Empty Re: Sylvie Germain, Jours de colère

par Dorine Mer 5 Avr - 15:02
Je l'ai acheté mais il a rejoint la pile en attente.  Sylvie Germain, Jours de colère 1665347707
NLM76
NLM76
Grand Maître

Sylvie Germain, Jours de colère Empty Re: Sylvie Germain, Jours de colère

par NLM76 Jeu 11 Jan - 14:34
Enfin terminé. Vraiment très intéressant. Ambiance très mystique, pas grenouille de bénitier du tout. Dans le genre romancier catho, me fait penser à Mauriac et Bernanos. En particulier, si la mort est présente, elle n'y est mort que parce que la vie est débordante, vigoureuse, vibratoire.
Je ne serais pas mécontent si un tel livre était proposé au programme du bac.

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
e-Wanderer
e-Wanderer
Grand sage

Sylvie Germain, Jours de colère Empty Re: Sylvie Germain, Jours de colère

par e-Wanderer Ven 12 Jan - 0:07
J'admire énormément Sylvie Germain. Jours de Colère, Tobie des Marais et Le livre des nuits sont probablement mes préférés.

_________________
« Profitons du temps qui nous reste avant la définitive invasion de la grande muflerie du Nouveau Monde » (Huysmans)
nono
nono
Niveau 10

Sylvie Germain, Jours de colère Empty Re: Sylvie Germain, Jours de colère

par nono Ven 12 Jan - 7:13
e-Wanderer a écrit:J'admire énormément Sylvie Germain. Jours de Colère, Tobie des Marais et Le livre des nuits sont probablement mes préférés.
Pareil ici. J'aime beaucoup son style. Le livre des nuits est un livre que j'offre régulièrement. Magnifique !

_________________
Prof en LP
NLM76
NLM76
Grand Maître

Sylvie Germain, Jours de colère Empty Re: Sylvie Germain, Jours de colère

par NLM76 Ven 12 Jan - 8:51
Bon après, je dois reconnaître que j'ai lu un peu en diagonale certains passages mystico-descriptifs...

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
NLM76
NLM76
Grand Maître

Sylvie Germain, Jours de colère Empty Re: Sylvie Germain, Jours de colère

par NLM76 Sam 11 Mai - 9:31
J'ai donné le texte qui était tombé au bac en DS. Quelques-uns s'en sont très bien sortis. Mais ce qui me frappe, c'est que beaucoup peinent à percevoir le caractère légendaire, ou symbolique du texte. Ils veulent souvent faire des neuf frères des personnages réalistes, et rabattent le tout sur la moraline : les pauvres, ils n'ont pas de chance ; ils ont été abandonnés par leurs parents, etc.
Alors évidemment, les contresens sont favorisés par le format de l'épreuve, qui fait découvrir un texte sorti de nulle part. Mais il faut bien que je leur donne des conseils. Le premier, c'est qu'il faut lire davantage de livres, pour construire un autre rapport à la fiction. Je me dis aussi que les propos attribués à Einstein ("Si vous voulez rendre vos enfants intelligents, lisez-leur des contes; si vous voulez les rendre plus intelligents, lisez-leur plus de contes.") sont assez justes. En fait, j'ai le sentiment que leur difficulté ici est à relier à leur difficulté à entendre ce que sont les rapports complexes entre la vérité et la fiction.
Que pensez-vous de cette analyse ? Voyez-vous d'autres éléments d'explication ?

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
sinan
sinan
Niveau 9

Sylvie Germain, Jours de colère Empty Re: Sylvie Germain, Jours de colère

par sinan Sam 11 Mai - 10:52
Je souscris tout à fait à ton propos, NLM. Pour moi, c'est le problème numéro 1. C'est un rapport au symbolique atrophié. As-tu déjà lu Ces enfants empêchés de penser de Serge Boimare : https://www.cairn.info/ces-enfants-empeches-de-penser--9782100521654.htm ? L'auteur est un psychologue qui explique comment les contes, et les textes fondateurs au sens large, permettent à l'élève de réparer ses failles existentielles qui l'empêchent de prendre le risque de réfléchir. Nous, professeurs de lettres, sommes en partie responsables (poussés par quoi ? l'institution, notre formation, la société ? je ne sais : on réduit souvent les textes à des "messages", des "prêts à penser"...
NLM76
NLM76
Grand Maître

Sylvie Germain, Jours de colère Empty Re: Sylvie Germain, Jours de colère

par NLM76 Sam 11 Mai - 11:50
Oui, j'ai lu le bouquin de Serge Boimare. Il faudrait que je raconte à ce propos les expériences que j'ai fait du conte avec des petits enfants.

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum