Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Zybulka
Zybulka
Habitué du forum

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Corriger le bac français quand on est prof en collège

par Zybulka Sam 20 Mai - 23:22
Salut,

Je viens de recevoir une convocation pour corriger le bac français cette année. Je suis effectivement prof de français (c'est déjà ça...), mais je suis en collège et n'ai jamais enseigné en lycée, et ça me paraît compliqué d'accomplir cette tâche correctement. Certes, en tant que prof on doit normalement être capable d'enseigner (et donc de corriger) pour n'importe quel niveau, mais concrètement, ça me paraît irréaliste :

- du point de vue des candidat·es (je saurais classer les copies entre les moins bonnes et les meilleures, mais en revanche je n'ai pas de jalons pour savoir ce qui est attendu en moyenne et combien "vaut" telle ou telle copie, sachant qu'en plus la dématérialisation fait qu'on est vraiment isolé·e dans son travail de correction - contrairement au DNB par exemple, où il m'arrive de demander conseil à des collègues pour savoir comment noter tel ou tel truc).

- de mon point de vue (je suis censée continuer à faire cours en parallèle en collège, alors que la correction est déjà une lourde tâche pour les collègues habitué·es à ce travail, mais quand on doit découvrir en même temps le détail des exercices, les programmes et les oeuvres, ça paraît infaisable en plus du travail hebdomadaire).

Est-ce que d'autres collègues sont / ont été dans cette situation ? Comment avez-vous géré ? Merci pour vos retours !
frimoussette77
frimoussette77
Guide spirituel

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par frimoussette77 Sam 20 Mai - 23:32
Je suis désolée pour toi. fleurs
lene75
lene75
Prophète

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par lene75 Sam 20 Mai - 23:35
Ça vaut peut-être le coup de demander des précisions sur cette convocation, car il y a parfois de erreurs. Une année, j'ai été convoquée pour corriger le bac en HG... sachant que je suis prof de philo Razz

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Clecle78
Clecle78
Esprit sacré

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par Clecle78 Sam 20 Mai - 23:53
Zybulka a écrit:Salut,

Je viens de recevoir une convocation pour corriger le bac français cette année. Je suis effectivement prof de français (c'est déjà ça...), mais je suis en collège et n'ai jamais enseigné en lycée, et ça me paraît compliqué d'accomplir cette tâche correctement. Certes, en tant que prof on doit normalement être capable d'enseigner (et donc de corriger) pour n'importe quel niveau, mais concrètement, ça me paraît irréaliste :

- du point de vue des candidat·es (je saurais classer les copies entre les moins bonnes et les meilleures, mais en revanche je n'ai pas de jalons pour savoir ce qui est attendu en moyenne et combien "vaut" telle ou telle copie, sachant qu'en plus la dématérialisation fait qu'on est vraiment isolé·e dans son travail de correction - contrairement au DNB par exemple, où il m'arrive de demander conseil à des collègues pour savoir comment noter tel ou tel truc).

- de mon point de vue (je suis censée continuer à faire cours en parallèle en collège, alors que la correction est déjà une lourde tâche pour les collègues habitué·es à ce travail, mais quand on doit découvrir en même temps le détail des exercices, les programmes et les oeuvres, ça paraît infaisable en plus du travail hebdomadaire).

Est-ce que d'autres collègues sont / ont été dans cette situation ? Comment avez-vous géré ? Merci pour vos retours !
Non, tu n'es pas censée faire cours si tu corriges le bac. Tu dois absolument être déchargée.
Par contre l'hypothèse d'une erreur est plausible, en effet. Une année j'ai été convoquée pour corriger du grec moderne ! Tu as peut être un homonyme ou la personne s'est trompée de ligne en cochant ton nom.
Contacte la référente inscrite sur ta convocation ainsi que ton inspecteur pour voir si tu peux être remplacée. Un collègue de collège avait été convoqué une fois mais il etait TZR et il avait passé un an au lycée auparavant. Une collègue du lycée avait été convoquée la même année pour le brevet ... Les voies du SiEC sont parfois impénétrables...
Jenny
Jenny
Médiateur

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par Jenny Dim 21 Mai - 0:10
Je poserais aussi la question au SIEC, c’est peut-être une erreur.
belote
belote
Habitué du forum

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par belote Dim 21 Mai - 8:00
Dans certaines académies, les agrégé.e.s enseignant au collège sont convoqué.e.s pour corriger les écrits des EAF. Je doute que ce soit une erreur.
Kilmeny
Kilmeny
Empereur

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par Kilmeny Dim 21 Mai - 8:12
belote a écrit:Dans certaines académies, les agrégé.e.s enseignant au collège sont convoqué.e.s pour corriger les écrits des EAF. Je doute que ce soit une erreur.
Je l'ai toujours vu dans plusieurs académies et plus encore depuis que les profs de lycée sont convoqués pour les spécialités. En revanche, décharge de cours, non?

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
Dorine
Dorine
Habitué du forum

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par Dorine Dim 21 Mai - 9:06
C'est déjà pénible de corriger les dissertations sur les oeuvres qu'on n'a pas étudiées durant l'année mais s'il faut tout revoir en peu de temps, je reconnais que c'est encore plus compliqué. J'essaierais aussi de voir avec le rectorat s'il n'y a pas moyen d'y échapper.
Zybulka
Zybulka
Habitué du forum

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par Zybulka Dim 21 Mai - 9:10
Merci pour vos réponses ! Comme le dit belote, ce n'est malheureusement pas une erreur, on a reçu un mail spécifique à destination des agrégé·es de collège expliquant qu'on aurait en moyenne 48 copies sans avoir de décharge de cours mais qu'on aurait un généreux délai de 3 jours supplémentaires pour corriger par rapport aux collègues de lycée, donc tout va bien...

Je vais voir ce qu'on peut faire syndicalement (ça s'apparente quand même à une double journée...), mais en attendant je prends tous les témoignages de collègues concerné·es !
Clecle78
Clecle78
Esprit sacré

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par Clecle78 Dim 21 Mai - 9:12
C'est scandaleux ! Bon courage à vous en tout cas.


Dernière édition par Clecle78 le Dim 21 Mai - 9:50, édité 1 fois
Baldred
Baldred
Esprit éclairé

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par Baldred Dim 21 Mai - 9:14
Ce n'est pas une erreur, ça se fait, surtout si tu es agrégé, mais certifié aussi. @zybulka, tous tes scrupules sont légitimes.
Tu dois être déchargé de cours, mais si tu as des 3e tu feras sans doute au moins ces cours là.
Corriger le bac quand on a toujours été au collège pose la question de notre légitimité et notre compétence à le faire, mais nous sommes les seuls à nous poser cette question.. tu auras les corrigés, et un forum de correcteurs qui t'aideront à l'écrit. Si tu es d'oral, il faudra bien accepter  de ne pas être capable de distinguer'une bonne analyse de ce qui à l'air d'une bonne analyse. C'est rapidement répétitif et ça permet de se faire des repères. La moyenne académique te permet d'éviter la catastrophe industrielle, mais la crainte d'être injuste par incompétence conduit plutôt finalement à surnoter.
Bon courage
.
Édit : comme agrégé tu ne peux guère refuser, en revanche la décharge de cours se  fait dans d'autres académies.


Dernière édition par Baldred le Dim 21 Mai - 11:27, édité 3 fois
Rubik
Rubik
Niveau 10

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par Rubik Dim 21 Mai - 9:15
L’une de mes amies, professeur certifiée en collège, avait été convoquée il y a quelques années, elle avait des copies d’écrit plus les oraux correspondants et elle avait été déchargée pendant la correction et les oraux. Elle était dans l’académie de Versailles. Je ne me souviens pas des détails, mais je peux demander.
lene75
lene75
Prophète

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par lene75 Dim 21 Mai - 9:33
C'est en effet scandaleux et très mauvais signe pour l'évolution de nos métiers : ça sent le ballon d'essai.

Après tout si des profs de collège de Lettres qui n'ont pas enseigné le programme et ne savent pas forcément à quoi ressemble un élève de lycée peuvent corriger et faire cours à plein temps en même temps à côté, pourquoi pas tous les autres ? (48 copies de français, c'est énorme, en plus !) Les épreuves de spécialité ont ouvert la brèche, même si une petite décharge a finalement été attribuée (grâce aux syndicats, me semble-t-il). Mais là il y a en plus cumul de deux gros problèmes : la double journée + le problème de compétence, et donc aussi de mépris quant à la qualité de l'évaluation.

Le ciblage des agrégés pose aussi question. Je ne vois pas ce qui pourrait le justifier. Si c'est dire qu'ils ont par essence les compétences pour évaluer des lycéens même quand ils n'ont jamais enseigné en lycée, qu'est-ce que ça dit des certifiés affectés en lycée, alors ? Cette position me paraît intenable, et l'est d'autant plus pour des agrégés qui demandent et n'obtiennent pas d'affection en lycée. Et si c'est dire que les agrégés affectés en collège ont bien le temps puisqu'ils n'en fichent pas une, c'est encore plus grave.

La vérité, c'est que la réforme du lycée n'a pas été pensée et que c'est la quadrature du cercle de pouvoir faire, en même temps, corriger l'écrit, faire passer les oraux de français et faire passer le Grand Oral aux collègues de lycée. La politique du "en même temps" se heurte au principe de réalité. J'attends de voir qui on va convoquer en philo, où il n'y a pas de profs de collège, pour résoudre ce problème. Des profs de prépa ? (ça a déjà été tenté) En attendant, à moins d'un mois des épreuves, nous n'avons toujours pas nos convocations, ce qui est également une marque de mépris de notre vie privée.
Baldred
Baldred
Esprit éclairé

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par Baldred Dim 21 Mai - 9:49
Nous sommes au delà du ballon d'essai, c'est en place depuis plusieurs années dans certaines académies, mais comme ce n'est pas une mesure nationale ça tâtonne beaucoup, en particulier sur cette question de décharge. Les syndicats devraient en effet aller y regarder de plus près..
lisontine
lisontine
Habitué du forum

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par lisontine Dim 21 Mai - 9:55
Dans notre académie en janvier nous avons reçu en tant que professeur de collège une proposition pour nous porter volontaire à la correction du bac. On pouvait choisir de se positionner sur l'écrit ou l'oral. On nous indiquait que nous serions exemptés de la correction du DNB mais pas que nous serions déchargés de nos cours. Je ne sais pas s'il y a eu beaucoup de volontaires.
gregforever
gregforever
Grand sage

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par gregforever Dim 21 Mai - 9:58
Dans mon académie il y a des volontaires chaque année pour l écrit. Ces collègues sont "encadrés " par un prof de lycée ayant de la bouteille pour répondre à toutes les questions sur les corrections relire une copie à deux ou en groupe etc...généralement aucun souci.
avatar
lisa81
Habitué du forum

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par lisa81 Dim 21 Mai - 10:06
Zybulka a écrit:Merci pour vos réponses ! Comme le dit belote, ce n'est malheureusement pas une erreur, on a reçu un mail spécifique à destination des agrégé·es de collège expliquant qu'on aurait en moyenne 48 copies sans avoir de décharge de cours mais qu'on aurait un généreux délai de 3 jours supplémentaires pour corriger par rapport aux collègues de lycée, donc tout va bien...

Je vais voir ce qu'on peut faire syndicalement (ça s'apparente quand même à une double journée...), mais en attendant je prends tous les témoignages de collègues concerné·es !

J'ai eu connaissance par une amie d'une collègue agrégée de lettres enseignant en collège convoquée pour corriger le bac dans l'Académie de Lyon. C'était il y a 3-4 ans. Les syndicats doivent donc être au courant.
lene75
lene75
Prophète

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par lene75 Dim 21 Mai - 10:09
Je vois mal comment on pourra encore justifier la décharge et l'arrêt des cours en lycée si l'absence de décharge se généralise au collège. Je trouve quand même dingue qu'on puisse penser qu'il est possible de BIEN faire son travail quand il faut cumuler deux charges (et accessoirement une vie privée). Mais je crois que la qualité n'intéresse plus personne et j'ai appris cette année qu'un cours n'avait pas besoin d'être préparé, puisqu'on peut remplacer un collègue "au débotté". C'est sûr que si on supprime la préparation des cours, ça libère pas mal de temps.

C'est d'ailleurs la première fois cette année que des élèves s'étonnent auprès de moi que les cours ne reprennent pas après l'épreuve de philo. C'est dire que c'est dans l'air du temps. Il faut dire qu'avec les spécialités, c'est ce qui se passe, et que par ailleurs les absences perlées des élèves tout au long de l'année sont rentrées dans les mœurs. Ce n'est pas un problème pour eux que pendant 10 jours les élèves s'absentent les uns après les autres pour passer le GO, puisque c'est ce qui vient exactement de se passer pour les oraux de langues (deux oraux chacun) organisés "en même temps" que les cours, avec des entrées et sorties d'élèves de cours échelonnées tous les quarts d'heures, et avant ça pour les ECE, et en fait toute l'année il y a un truc. Ils ne voient pas non plus le problème des absences perlées de leurs professeurs, puisque c'est aussi ce qui se passe avec toutes les convocations, en particulier pour les épreuves de spécialité. Il y a aussi la magie des réunions en visio qui ne comptent pas, puisque ce qui est immatériel n'existe pas, et qui peuvent donc s'ajouter à tout le reste. Puisque c'est en visio, ça peut être "en même temps", hein. Bref, la République est en marche.
Zybulka
Zybulka
Habitué du forum

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par Zybulka Dim 21 Mai - 10:24
Lene, je rejoins tout à fait tes analyses, et ta mise en perspective avec d'autres dérives analogues, qui viennent dénaturer profondément à la fois nos métiers et l'enseignement que l'on donne aux élèves. Ca me fait penser à cet article (long mais intéressant) sur cette multiplication des activités annexes qui viennent remplacer les cours et qui sont finalement une sorte d'initiation à la flexibilité du monde du travail : https://lundi.am/La-fabrique-des-La-Pas-La
Lisak40
Lisak40
Expert spécialisé

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par Lisak40 Dim 21 Mai - 10:36
lene75 a écrit:Je vois mal comment on pourra encore justifier la décharge et l'arrêt des cours en lycée si l'absence de décharge se généralise au collège. Je trouve quand même dingue qu'on puisse penser qu'il est possible de BIEN faire son travail quand il faut cumuler deux charges (et accessoirement une vie privée). Mais je crois que la qualité n'intéresse plus personne et j'ai appris cette année qu'un cours n'avait pas besoin d'être préparé, puisqu'on peut remplacer un collègue "au débotté". C'est sûr que si on supprime la préparation des cours, ça libère pas mal de temps.

C'est d'ailleurs la première fois cette année que des élèves s'étonnent auprès de moi que les cours ne reprennent pas après l'épreuve de philo. C'est dire que c'est dans l'air du temps. Il faut dire qu'avec les spécialités, c'est ce qui se passe, et que par ailleurs les absences perlées des élèves tout au long de l'année sont rentrées dans les mœurs. Ce n'est pas un problème pour eux que pendant 10 jours les élèves s'absentent les uns après les autres pour passer le GO, puisque c'est ce qui vient exactement de se passer pour les oraux de langues (deux oraux chacun) organisés "en même temps" que les cours, avec des entrées et sorties d'élèves de cours échelonnées tous les quarts d'heures, et avant ça pour les ECE, et en fait toute l'année il y a un truc. Ils ne voient pas non plus le problème des absences perlées de leurs professeurs, puisque c'est aussi ce qui se passe avec toutes les convocations, en particulier pour les épreuves de spécialité. Il y a aussi la magie des réunions en visio qui ne comptent pas, puisque ce qui est immatériel n'existe pas, et qui peuvent donc s'ajouter à tout le reste. Puisque c'est en visio, ça peut être "en même temps", hein. Bref, la République est en marche.

En ce qui concerne les oraux de LV (je suis dans le pro mais c'est la même configuration dans le général), on n'a malheureusement pas d'autre choix que cette configuration là. Avant oui les oraux étaient en épreuve ponctuelle et externalisés, mais ça c'était avant le CCF... Chez nous cette année "on" a décidé de banaliser les cours pour tous les élèves du lycée pendant les oraux de LV et de CO ; je ne suis pas sûre que ce soit mieux (les élèves ne vont pas revenir...). Je suis d'accord que ce n'est pas amusant pour un prof de Tle si les élèves vont et viennent dans son cours à cause des oraux, mais cela ne dure pas très longtemps (pas toute la journée pour le prof concerné) et je prévenais toujours à l'avance (histoire que les collègues ne mettent pas un devoir sur ces jours-là) sans problème... Pour le reste je suis d'accord avec toi !
lene75
lene75
Prophète

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par lene75 Dim 21 Mai - 10:59
Je sais bien qu'il n'y a pas le choix et que les collègues ne peuvent pas faire autrement. Le problème, ce sont les gens haut placés qui décident d'organiser les choses de cette manière, en faisant passer les épreuves en même temps que les cours pendant l'année au lieu de banaliser la fin d'année pour ça. Pour les oraux de langues ça dure quand même une bonne semaine (enfin là avec les jours fériés ça s'est étalé sur les deux semaines incomplètes) et si, toute la journée chez nous dans la mesure où ça concerne toutes les classes, aussi bien générales que technologiques, et deux langues donc deux épreuves pour chaque élève. Et avant il y a eu les heures banalisées pour l'épreuve commune écrite. Et comme il n'y a pas que les langues, c'est quand même très fréquent ces allers et venues et les élèves qui nous reprochent de ne pas leur fournir de polys pour combler les trous et qui s'agitent à leur retour d'une part parce qu'ils veulent raconter leur oral et d'autre part parce qu'on ne peut rien comprendre à un cours dont on a raté une partie. J'ai renoncé aux DS au 3e trimestre. On a fait un dernier bac blanc fin mars (en banalisant un mercredi après-midi et donc en prenant sur les cours des collègues puisqu'on ne peut plus faire autrement). Depuis je n'ai jamais eu mes classes complètes. J'ai proposé des DM facultatifs pour les élèves qui le souhaitent. J'en ai récupéré 2 pour 100 élèves. Bon ben au moins ça me fait moins de corrections. Nous n'avons pourtant quasi pas d'absentéisme dans mon lycée en cette fin d'année : presque toutes les absences sont des absences administratives (épreuves, réunions, sorties, etc.). L'article cité par Zybulka explique bien ce que sont devenus nos cours, au lycée en général et en terminale en particulier. Pour une matière qui n'est enseignée qu'en terminale, c'est particulièrement pénalisant.
jeanne
jeanne
Érudit

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par jeanne Dim 21 Mai - 14:16
Zybulka a écrit:Salut,

Je viens de recevoir une convocation pour corriger le bac français cette année. Je suis effectivement prof de français (c'est déjà ça...), mais je suis en collège et n'ai jamais enseigné en lycée, et ça me paraît compliqué d'accomplir cette tâche correctement. Certes, en tant que prof on doit normalement être capable d'enseigner (et donc de corriger) pour n'importe quel niveau, mais concrètement, ça me paraît irréaliste :

- du point de vue des candidat·es (je saurais classer les copies entre les moins bonnes et les meilleures, mais en revanche je n'ai pas de jalons pour savoir ce qui est attendu en moyenne et combien "vaut" telle ou telle copie, sachant qu'en plus la dématérialisation fait qu'on est vraiment isolé·e dans son travail de correction - contrairement au DNB par exemple, où il m'arrive de demander conseil à des collègues pour savoir comment noter tel ou tel truc).

- de mon point de vue (je suis censée continuer à faire cours en parallèle en collège, alors que la correction est déjà une lourde tâche pour les collègues habitué·es à ce travail, mais quand on doit découvrir en même temps le détail des exercices, les programmes et les oeuvres, ça paraît infaisable en plus du travail hebdomadaire).

Est-ce que d'autres collègues sont / ont été dans cette situation ? Comment avez-vous géré ? Merci pour vos retours !

Je viens de trouver dans ma boite académique une convocation à une réunion de travail avec l'IPR, pour la correction de l'écrit de l'EAF. Je suis dans ta situation, en collège sans avoir jamais enseigné en lycée. J'avais déjà eu deux convocations comme suppléante mais n'avais jamais été appelée.
avatar
elisa18
Neoprof expérimenté

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par elisa18 Dim 21 Mai - 14:46
Bonjour ! Dans la même situation aussi. Je suis d'habitude uniquement de réserve, mais cette année, je suis passée en 3 jours de "de réserve" à un jury écrit et oral.
Nous avons eu une réunion avec l'inspectrice. Nous serons déchargés des cours de collège (Aix Marseille), entre le 20 et le 30 juin .
Elle nous recommande de relire avant les 12 œuvres au programme.
Je m'inquiète plus pour l'oral : interroger sur des œuvres que je n'ai jamais lues (lagarce ou olympe de Gouges). J'ai contacté des profs de lycée que je connais, et leur réponse est toujours la même : tu verras lors de la réunion de la consultation des listes le 6 juin. Mais cela m'angoisse de me retrouver à choisir un extrait que je ne connais pas forcément.
Est ce que des âmes charitables pourraient m'envoyer (ou mettre ici si cela ne vous dérange pas), des exemples de vos listes en Séries technologiques? J'imagine que les extraits que vous avez étudiés en classe sont plus ou moins les mêmes car les plus significatifs.
Pour me simplifier la tâche, j'ai aussi pensé à investir dans les livres type bibliolycée avec dossiers intégrés sur la thématique. Bon courage à tous en tout cas
cannelle21
cannelle21
Grand Maître

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par cannelle21 Dim 21 Mai - 14:50
elisa18 a écrit:Bonjour ! Dans la même situation aussi. Je suis d'habitude uniquement de réserve, mais cette année, je suis passée en 3 jours de "de réserve" à un jury écrit et oral.
Nous avons eu une réunion avec l'inspectrice. Nous serons déchargés des cours de collège (Aix Marseille), entre le 20 et le 30 juin .
Elle nous recommande de relire avant les 12 œuvres au programme.
Je m'inquiète plus pour l'oral : interroger sur des œuvres que je n'ai jamais lues (lagarce ou olympe de Gouges). J'ai contacté des profs de lycée que je connais, et leur réponse est toujours la même : tu verras lors de la réunion de la consultation des listes le 6 juin. Mais cela m'angoisse de me retrouver à choisir un extrait que je ne connais pas forcément.
Est ce que des âmes charitables pourraient m'envoyer (ou mettre ici si cela ne vous dérange pas), des exemples de vos listes en Séries technologiques? J'imagine que les extraits que vous avez étudiés en classe sont plus ou moins les mêmes car les plus significatifs.
Pour me simplifier la tâche, j'ai aussi pensé à investir dans les livres type bibliolycée avec dossiers intégrés sur la thématique. Bon courage à tous en tout cas

- Pour Olympe de Gouges, de série techno j'ai étudié le préambule et le postambule.
- Pour Lagarce, j'ai étudié le Prologue et la scène 3 de la 2e partie (dénouement)
- Pour Manon Lescaut, L'évasion de la prison et la Mort de Manon

N'hésite pas à me contacter si tu as besoin d'autres éléments.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
avatar
elisa18
Neoprof expérimenté

Corriger le bac français quand on est prof en collège Empty Re: Corriger le bac français quand on est prof en collège

par elisa18 Dim 21 Mai - 14:55
Merci ! C'est exactement les renseignements que je cherche. J'espère juste que mes collègues auront préféré Molière à lagarce ! Et Rabelais à olympe de Gouges....
Histoire d'interroger sur des œuvres que je connais.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum