Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Solovieï
Niveau 10

Près de Blois, suicide d'un enseignant avant la rentrée - Page 4 Empty Re: Près de Blois, suicide d'un enseignant avant la rentrée

par Solovieï 1/9/2023, 20:18
Solveig24 a écrit:
Solovieï a écrit:Il est peu probable qu'un problème d'EdT soit lié à ce passage à l'acte puisque notre regretté collègue enseignait au primaire... Cela a été rappelé, et certains continuent de parler d'EdT...

Il ne s'agit pas d'EDT comme dans le secondaire mais les PE ont aussi le risque d'avoir des EDT épuisants et démoralisants. Des collègues ont eu des postes sur plusieurs écoles, par exemple sur trois écoles, avec un jour en Petite Section (décharge de direction), deux jours en CP (décharge de direction), un jour en CM (complément de temps partiel)...

Certes, mais ici ce n'est pas le cas. J'espère que l'affaire ne disparaitra pas de l'actualité et que nous en apprendrons plus sur les circonstances.
Isild
Isild
Niveau 1

Près de Blois, suicide d'un enseignant avant la rentrée - Page 4 Empty Re: Près de Blois, suicide d'un enseignant avant la rentrée

par Isild 2/9/2023, 20:38
J'ai lu sur un article que c'était un enseignant investi et apprécié de tous mais qu'apparemment il y avait une plainte de parent contre lui.
henriette
henriette
Médiateur

Près de Blois, suicide d'un enseignant avant la rentrée - Page 4 Empty Re: Près de Blois, suicide d'un enseignant avant la rentrée

par henriette 2/9/2023, 20:50
Merci de donner la source : lien vers l'article, ou au moins journal et date.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Isild
Isild
Niveau 1

Près de Blois, suicide d'un enseignant avant la rentrée - Page 4 Empty Re: Près de Blois, suicide d'un enseignant avant la rentrée

par Isild 3/9/2023, 07:54
Le lien n'est plus accessible malheureusement (je crois que c'est sur la Nouvelle République).
Mais voici un copié-collé :

"De 200 à 300 personnes ont participé au recueillement. « Le décès d’Aymeric a ému toute la communauté éducative et beaucoup de parents », témoignait Jordane Barré, enseignant à Montoire, ami, ancien collègue et membre de l’Usep. « Nous avons reçu énormément de messages de personnes, qui l’ont connu de près ou de loin, et qui voulaient lui rendre un dernier hommage. »
Jacques R.
"Très peu d'informations sur cette affaire. Aymeric, prof de 36 ans apprécié, qui s'impliquait dans l'USEP, se débattait depuis sept mois à la suite d'une plainte de parents. A-t-il bénéficié de la protection fonctionnelle ? Du soutien de l'Autonome de Solidarité ? Des syndicats ? Apparemment pas de son IEN ni de la Direction Académique qui l'a changé d'école. Ce métier est très difficile, les enseignants sont de plus en plus exposés, mais ont de moins en moins de protection."
Soirée
Soirée
Niveau 10

Près de Blois, suicide d'un enseignant avant la rentrée - Page 4 Empty Re: Près de Blois, suicide d'un enseignant avant la rentrée

par Soirée 3/9/2023, 08:04
Ce serait en nette contradiction avec les infos que l'on avait jusque-là :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/centre-val-de-loire/loir-cher/blois/suicide-d-un-enseignant-dans-sa-nouvelle-ecole-la-detresse-des-profs-a-quelques-jours-de-la-rentree-2831696.html

France info a écrit:Pour le ministère de l'Éducation nationale, rien n'indiquait pourtant une quelconque détresse chez cet enseignant, considéré comme bien inséré dans la communauté éducative et évalué positivement lors de sa dernière inspection. "Nous n'avons eu aucune alerte, d'aucune sorte s'agissant de cet enseignant", affirme auprès de France 3 Solène Berrivin, directrice académique des services de l'Éducation nationale de Loir-et-Cher.

L'article de la Nouvelle République mentionne l'USEP mais sans évoquer de plainte :

https://www.lanouvellerepublique.fr/loir-et-cher/commune/saint-bohaire/suicide-d-un-professeur-pres-de-blois-pres-de-300-personnes-reunies-pour-une-marche-silencieuse

Ses amis, collègues, anciens collègues ont décidé de lui rendre hommage via une marche silencieuse ce vendredi 1er septembre, à 18 h, autour du plan d’eau de Villiers-sur-Loir. Un lieu que le jeune homme, qui l’an passé était directeur de l’école de Saint-Hilaire-la-Gravelle, fréquentait souvent dans le cadre de ses activités au sein de l’Usep (Union sportive de l’enseignement du premier degré).

Plus loin la question du manque de soutien hiérarchique est également évoquée mais de façon générale :

Les raisons du geste de l’enseignant n’ont pas été communiquées. Mais le lieu et la date qu’il a choisis pour se donner la mort, posent question. Ce vendredi 1er septembre en matinée, la directrice académique et le recteur de l’académie, ont assisté à la réunion des directeurs et directrices de la circonscription de Vendôme.

« Nous avons eu un temps pour parler, et nous en avions besoin », souligne Amélie Courteheuse, directrice de l’école de Meslay, présente également à la marche silencieuse. « Nous avons pu exprimer notamment le fait que nous ne nous sentions pas toujours soutenus, et nous avons été écoutés », ajoutait-elle.

Il apparaît que l'article a été mis à jour aussitôt publié :

Publié le 01/09/2023 à 20:52
|
Mis à jour le 01/09/2023 à 20:52
Clecle78
Clecle78
Esprit sacré

Près de Blois, suicide d'un enseignant avant la rentrée - Page 4 Empty Re: Près de Blois, suicide d'un enseignant avant la rentrée

par Clecle78 3/9/2023, 08:19
Soit il y a eu censure, soit il y a eu erreur. On devrait le savoir assez vite si vraiment il y a eu une plainte.
Isild
Isild
Niveau 1

Près de Blois, suicide d'un enseignant avant la rentrée - Page 4 Empty Re: Près de Blois, suicide d'un enseignant avant la rentrée

par Isild 3/9/2023, 08:33
Oui, je sais, plein de contradictions sur ce dossier.
Mais dans tous les cas, c'est un mal-être lié à l'école.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum