Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Iridiane
Habitué du forum

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? - Page 5 Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par Iridiane Mer 22 Mai 2024 - 11:32
Provence a écrit:J’aurais été pragmatique, Marjorie, et j’aurais organisé moi-même la présentation. Ta collègue a le droit de ne plus se sentir concernée. On se lasse d’être le VRP des langues anciennes. Tu ne peux rien lui reprocher.

Je suis d’accord mais à ce moment là elle aurait pu refuser dès le départ - ce qui était son droit le plus strict - au lieu de laisser traîner les choses, ce qui n’est pas correct ni vis-à-vis de Marjo, ni vis-à-vis de la collègue de lycée.
marjo
marjo
Grand sage

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? - Page 5 Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par marjo Mer 22 Mai 2024 - 11:42
Je trouverais ça curieux d'organiser moi-même la présentation du latin (et du grec) pour les latinistes de troisième que je n'ai pas en classe. Certes, je les ai eus en quatrième, mais ce serait tout de même bizarre. Plus que de pragmatisme, je trouve surtout que ce serait un désaveu ouvert pour ma collègue. Son attitude m'a agacée, mais pas au point d'aller jusque-là. Qui-plus-est, je n'ai pas envie encore une fois de prendre sur mon temps personnel pour organiser cette rencontre : j'aurais les élèves en classe, ça me paraîtrait normal et je ne me poserais même pas la question, mais là non. Surtout, une fois encore, que celle qui s'active pour les langues anciennes dans le collège, c'est surtout moi, et qu'ensuite ma collègue me colle la pression en jouant sur son ancienneté pour choisir le niveau qu'elle veut entre les quatrièmes et les troisièmes. Je commence à avoir hâte qu'elle parte. Je n'ai pas osé dire la vérité à ma collègue du lycée, j'ai essayé d'enrober le truc, j'aurais peut-être dû être plus claire.
Clecle78
Clecle78
Esprit sacré

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? - Page 5 Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par Clecle78 Mer 22 Mai 2024 - 12:01
Moi j'avais essayé d'en reparler à ma collègue mais celle ci m'a carrément dit qu'elle avait d'autres priorités et donc le latin va certainement disparaître si un nouveau collègue un peu dynamique n'est pas nommé.
Dans mon ancien lycée on organisait une concertation collège lycée et une sortie commune,secondes et troisièmes avec certains collèges en fin d'année (sortie à thème antique au château d' à côté, il faut dire que c'était pratique). Ça permettait de discuter et de présenter l'option quand on retournait ensemble au lycée après la sortie. C'était vraiment super et les collègues de collège appréciaient beaucoup (elles étaient souvent seules dans leur établissement et on se remontait bien le moral).
Provence
Provence
Enchanteur

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? - Page 5 Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par Provence Mer 22 Mai 2024 - 14:42
marjo a écrit:Je trouverais ça curieux d'organiser moi-même la présentation du latin (et du grec) pour les latinistes de troisième que je n'ai pas en classe. Certes, je les ai eus en quatrième, mais ce serait tout de même bizarre. Plus que de pragmatisme, je trouve surtout que ce serait un désaveu ouvert pour ma collègue. Son attitude m'a agacée, mais pas au point d'aller jusque-là. Qui-plus-est, je n'ai pas envie encore une fois de prendre sur mon temps personnel pour organiser cette rencontre : j'aurais les élèves en classe, ça me paraîtrait normal et je ne me poserais même pas la question, mais là non. Surtout, une fois encore, que celle qui s'active pour les langues anciennes dans le collège, c'est surtout moi, et qu'ensuite ma collègue me colle la pression en jouant sur son ancienneté pour choisir le niveau qu'elle veut entre les quatrièmes et les troisièmes. Je commence à avoir hâte qu'elle parte. Je n'ai pas osé dire la vérité à ma collègue du lycée, j'ai essayé d'enrober le truc, j'aurais peut-être dû être plus claire.

Ta collègue non plus n’a pas envie de prendre sur son temps libre pour organiser cette rencontre.
valle
valle
Expert spécialisé

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? - Page 5 Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par valle Mer 22 Mai 2024 - 14:48
Je pense que tu as toute la légitimité pour organiser cela (peut-être pas si ta collègue voulait s'en occuper elle-même, mais ce n'est même pas le cas). Ce n'est en rien un "désaveu", en quoi cela le serait-il ? Comme tu le dis, c'est en dehors des cours. Donc, même si ta collègue n'était pas d'accord (mais est-elle opposée à cette solution ?), je n'y vois pas trop le problème.
En revanche, elle n'a pas à choisir son niveau du fait de son ancienneté, c'est clair.
marjo
marjo
Grand sage

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? - Page 5 Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par marjo Mer 22 Mai 2024 - 15:13
Provence a écrit:
marjo a écrit:Je trouverais ça curieux d'organiser moi-même la présentation du latin (et du grec) pour les latinistes de troisième que je n'ai pas en classe. Certes, je les ai eus en quatrième, mais ce serait tout de même bizarre. Plus que de pragmatisme, je trouve surtout que ce serait un désaveu ouvert pour ma collègue. Son attitude m'a agacée, mais pas au point d'aller jusque-là. Qui-plus-est, je n'ai pas envie encore une fois de prendre sur mon temps personnel pour organiser cette rencontre : j'aurais les élèves en classe, ça me paraîtrait normal et je ne me poserais même pas la question, mais là non. Surtout, une fois encore, que celle qui s'active pour les langues anciennes dans le collège, c'est surtout moi, et qu'ensuite ma collègue me colle la pression en jouant sur son ancienneté pour choisir le niveau qu'elle veut entre les quatrièmes et les troisièmes. Je commence à avoir hâte qu'elle parte. Je n'ai pas osé dire la vérité à ma collègue du lycée, j'ai essayé d'enrober le truc, j'aurais peut-être dû être plus claire.

Ta collègue non plus n’a pas envie de prendre sur son temps libre pour organiser cette rencontre.

Là en l'occurrence l'idée c'était que la collègue du lycée vienne avec quelques élèves pendant une des heures de latin des troisièmes, ce n'était pas non plus hyper contraignant.

Je ne peux plus rien organiser parce que la collègue du lycée est arrêtée jusqu'au bac pour raisons médicales et elle avait bien qu'elle ne pourrait plus venir ensuite.
gluche
gluche
Niveau 10

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? - Page 5 Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par gluche Mer 22 Mai 2024 - 20:49
marjo a écrit:
Là en l'occurrence l'idée c'était que la collègue du lycée vienne avec quelques élèves pendant une des heures de latin des troisièmes, ce n'était pas non plus hyper contraignant.

Je ne peux plus rien organiser parce que la collègue du lycée est arrêtée jusqu'au bac pour raisons médicales et elle avait bien qu'elle ne pourrait plus venir ensuite.
Je suis allée plusieurs années présenter l'option dans des collèges toujours après demande officielle auprès de la direction. Parfois le contact officieux avec le collègue de LC facilitait les choses, mais il y avait aussi des établissements où c'était l'adjoint qui se chargeait de prévoir cette séance en avertissant le collègue, voire en prévoyant de regrouper les deux groupes de latinistes pour ma venue.
Sphinx
Sphinx
Prophète

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? - Page 5 Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par Sphinx Mer 22 Mai 2024 - 20:51
Quand je suis arrivée dans le collège (20 divisions) où je suis restée de 2012 à 2020, il y avait deux postes, et deux groupes par niveau (ça faisait un total de seize heures à l'époque). Pas de grec. Dès l'année d'après, le 2e poste a été supprimé.

J'ai demandé à prendre tout le latin l'année suivante, ma chef de l'époque m'a répondu "ce n'est pas bon pour vous de n'avoir que du latin, je veux que vous restiez au contact de vrais groupes-classes entiers" (je n'ai jamais compris l'argument, mais je suppose qu'il s'agissait d'éviter de filer un service trop facile à la sale normalienne arrogante, vu qu'à côté pour le collègue d'allemand ça n'avait pas l'air trop grave d'être dans le même cas.) Le niveau 4e a donc été confié, en toute logique, à un contractuel nanti d'un master en LM.

Les années suivantes, un groupe a été supprimé par an. En 2015-2016, j'avais 32 élèves en 5e.

La réforme du collège est passée par là, et après un an à menacer de faire disparaître l'option, puis finalement non, puis on n'était pas sûr, les effectifs ont été divisés par deux. Pendant un certain temps, il a également été interdit de cumuler avec l'option euro. J'ai dû me battre pour faire voir que faire du latin valait bien faire plus d'anglais dans la semaine ("oui mais et les bonnes classes au lycée"), et ensuite, j'ai réussi à force de bras de fer à faire accepter la possibilité du cumul, mais visiblement deux ou trois ans avaient suffi à changer les mentalités et convaincre parents et élèves que deux options "c'était trop de travail" - évidemment les emplois du temps punitifs n'aidaient en rien. Je n'ai jamais plus eu assez d'effectifs pour faire rouvrir un groupe, chose qu'on n'aurait de toutes façons pas faite, puisque, vous savez bien, la marge...

J'ai signé des VS indiquant un complément de service (avec contestation de ma part, comme je l'ai indiqué plus haut) aux rentrées 2018 et 2019. Je sais que je l'avais lu sur le forum l'année précédente et que je m'étais dit "tiens, au moins ils ne font pas ça chez nous". Ben finalement si.

Voilà, chronique d'une dégradation. Je ne sais pas où ça en est actuellement dans cet établissement mais je sais qu'ils n'ont pas trouvé quelqu'un tout de suite pour le poste l'année où je suis partie et que ça n'a pas contribué à arranger les choses (déjà quand je suis partie, en juin, je sais que des parents de 6e ont dit à des collègues PP "on ne sait pas si on va l'incrire parce qu'on a appris que Mme Sphinx s'en va et on n'est pas sûrs qu'il y aura un prof".

Une année, j'ai reçu une proposition pour aller assurer du latin dans un lycée voisin qui était en recherche désespérée d'un prof. En tant que prof de LC, j'aurais dû sauter sur l'occasion d'aller sauver les langues anciennes, éviter la disparition d'une option, éviter de voir confier les heures à un prof de LM et que sais-je. Et en théorie, l'idée de faire un peu de lycée pour me dérouiller du collège me plaisait pas mal. En réalité, c'était un groupe de premières et de terminales mis ensemble, le vendredi entre 16h et 18h, et le lycée "voisin", en grande banlieue parisienne, était joignable depuis mon collège en 1h15 de transports (j'aurais pu m'acheter une voiture spécialement pour l'occasion, dans ce coin-là à l'heure de pointe ça n'aurait sans doute pas arrangé beaucoup les choses). Donc, non en tant qu'héroïque prof de LC mais en tant que moi du réel, ben j'ai dit non. (J'ai eu le même type de proposition l'année suivante, d'ailleurs, avec quelque chose du genre une heure le lundi où je devais aller faire mon cours et ensuite revenir vite vite au collège, et une autre le mercredi en début d'après-midi sans avoir le temps de manger, dans une zone pas plus accessible - le réseau de bus est POURRI dans les Yvelines). Alors oui, en théorie, je veux enseigner le latin (mais j'aime enseigner le français aussi), et je voudrais qu'il y ait des options ouvertes et des cours assurés dans tous les établissements, mais je ne me suis jamais senti l'âme sacrificielle à ce point-là. J'ai toujours fait mon job au mieux, et ce n'était déjà pas mal.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? - Page 5 Livre11
gluche
gluche
Niveau 10

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? - Page 5 Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par gluche Mer 22 Mai 2024 - 20:54
Pour revenir plus précisément au sujet initial, je vous transmets ce message récent de nos IPR:

nous profitons de ce message pour attirer l'attention des celles et ceux qui enseignent en collège sur un point plus institutionnel lié à la réorganisation des classes de sixième et cinquième et à ses effets sur les heures de LCA.

L’article 5 de l’arrêté du 15 mars 2024 modifie, en les confortant, les planchers horaires des LCA (1h/sem. en 5e, 2h/sem en 4e et 3e). L’arrêté ayant valeur réglementaire, il a un statut supérieur à la note de service du 15 mars 2024 qui explique l’organisation de cette réforme, et il est opposable.
avatar
Malavita
Neoprof expérimenté

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? - Page 5 Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par Malavita Jeu 23 Mai 2024 - 18:33
Pour information, je viens de recevoir un mail de mon syndicat avec des instructions. Il nous est conseillé d'aborder le sujet lors des CA et par le biais des questions diverses en demandant comment les services des Lettres classiques ont été remontés dans le TRMD. Il nous ait aussi fourni une réponse à lire pour refuser le procédé.
Laotzi
Laotzi
Sage

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? - Page 5 Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par Laotzi Jeu 30 Mai 2024 - 8:37
Le SNES Créteil annonce avoir fait reculer le rectorat sur cette question : https://creteil.snes.edu/Suite-a-nos-interventions-les-complements-de-service-de-Lettres-Classiques-sont.html

Dans une note du 29 mai adressée aux chefs.fes d’établissement, le rectorat indique qu’il suspend la mise en place de l’instruction du 25 avril exigeant la présentation des heures de français des professeur.es de Lettres classiques en compléments de service. C’est une véritable victoire du SNES qui a dénoncé immédiatement cette disposition contraire au statut des professeur.es de lettres classiques. Les TRM des professeur.es de lettres classiques devront être modifiés prochainement pour retrouver leur ancienne présentation.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Oudemia
Oudemia
Bon génie

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? - Page 5 Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par Oudemia Jeu 30 Mai 2024 - 8:57
Laotzi a écrit:Le SNES Créteil annonce avoir fait reculer le rectorat sur cette question : https://creteil.snes.edu/Suite-a-nos-interventions-les-complements-de-service-de-Lettres-Classiques-sont.html

Dans une note du 29 mai adressée aux chefs.fes d’établissement, le rectorat indique qu’il suspend la mise en place de l’instruction du 25 avril exigeant la présentation des heures de français des professeur.es de Lettres classiques en compléments de service. C’est une véritable victoire du SNES qui a dénoncé immédiatement cette disposition contraire au statut des professeur.es de lettres classiques. Les TRM des professeur.es de lettres classiques devront être modifiés prochainement pour retrouver leur ancienne présentation.
Le SNALC a fait la même action...
Serge
Serge
Médiateur

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? - Page 5 Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par Serge Jeu 30 Mai 2024 - 9:02
C'est une excellente nouvelle !

_________________
Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? - Page 5 94_10
Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
Alicedesmerveilles
Alicedesmerveilles
Niveau 3

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? - Page 5 Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par Alicedesmerveilles Jeu 30 Mai 2024 - 9:11
Merci Oudemia merci Une bonne nouvelle de temps en temps, ça fait quand même du bien
Mélu
Mélu
Empereur

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? - Page 5 Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par Mélu Sam 8 Juin 2024 - 10:23
Il faudrait maintenant que les autre académies en prennent de la graine !!!!

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum