Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ethelinda
Ethelinda
Niveau 5

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par Ethelinda le Jeu 30 Sep 2010 - 19:51
Oui, je sais, ça fait très titre de "télé star" mon truc, mais là ça me faisait rire et j'en ai besoin pour prendre un peu de distance... Neutral

Comme l'indique le titre (et mon post de présentation), je suis stagiaire cette année. J'ai beau tenir le coup, je suis quand même assez écœurée et déprimée, par tout un tas de choses, et je voulais pousser un coup de gueule et avoir votre avis.

Je ne sais pas comment vous ressentez les choses, vous autres stagiaires, mais je trouve qu'on a un peu trop tendance parfois à me prendre pour quelqu'un qui a de l'expérience, et non pas pour quelqu'un qui débute... C'est-à-dire qu'on va attendre plein de trucs de moi, et des réflexes de prof aguerri (j'oublie tout le temps des trucs, et au début de l'année j'ai manqué une réunion parents-profs, je l'avais complètement zappée, j'étais très très mal), en me regardant comme la dernière des abruties quand je demande une info. Oui, parce qu'en plus, les infos circulent assez mal dans mon établissement... les choses sont parfois écrites en petit, même pas une semaine à l'avance sur le tableau en salle des profs, ou alors il "faut savoir" (personne ne dit rien, et tout le monde pense que c'est une chose évidente, ce que ça n'est pas pour un prof débutant)... Sans compter que l'équipe est divisée en deux clans (ce qui garantit un bon paquet d'hypocrisie, qui me fait me sentir très mal à l'aise avec certains, parfois).

Et par là-dessus, ma tutrice a l'air d'oublier que je n'ai pas fait prof toute ma vie ! Je la trouve à la fois exigeante et méprisante envers le travail que je fournis. Je sais très bien que tout n'est pas parfait, loin de là, mais elle vient dans ma classe systématiquement quand elle sait que ça va mal (alors qu'elle est venue une seule fois quand tout allait bien), et du tout, elle me fait systématiquement comprendre ensuite que ce que je fais est nul à chier. Je fais ce que je peux, et avec trois classes à gérer et le métier à découvrir... Je suis d'accord avec elle sur plein de choses, mais il y a d'autres points sur lesquels je ne partage pas son opinion. Par exemple, elle trouve que je fais trop de grammaire, trop peu de textes, et que du coup j'oublie la dimension littéraire, avec une classe de 4e qui, je l'ai découvert, n'a toujours pas assimilé la différence entre nature et fonction... J'avoue qu'elle m'a séché ce matin avec un beau "ils sont sympa de t'écouter" (dit très naturellement, en plus). J'avais envie de pleurer et de tout laisser tomber quand je suis allée chercher ma classe suivante... Bref, elle me met régulièrement le moral dans les chaussettes, alors que je n'ai pas la sensation que ça se passe si mal que ça avec les élèves. Par pitié, faites-moi rêver, dites moi que ça se passe mieux chez vous/que ça va mieux après l'année de stage !
Nuits
Nuits
Fidèle du forum

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par Nuits le Jeu 30 Sep 2010 - 20:17
Salut,
moi aussi je suis stagiaire et moi aussi j'ai la pression, donc vraiment, je compatis.
Pour moi, ça se passe très bien avec mon tuteur, plutôt bien avec mes classes, et je mesure vraiment ma chance.

En revanche, tout ce que tu dis dans ta première partie, je le vis également. J'avais posté la dessus. Cette semaine encore, j'ai oublié une réunion (on m'avait prévenue par mail le 1° sept. Cela avait été dit ce jour là, mais je n'étais plus là, je faisais ma deuxième prérentrée dans mon deuxième établissement). J'ai également eu la joie de découvrir l'une des salles qu'on met très généreusement à ma disposition entièrement réorganisée en mode " luttons contre la phobie scolaire, transformons nos salles de cours en living-room" (j'exagère là, mais ça m'a franchement énervée: bien sûr, ce n'était pas la peine de me prévenir ... )
Bref, je suis déjà sur les rotules et un brin aigrie par le "système"...

J'espère que ça ira mieux avec ta tutrice Ethelinda... Est-ce-qu'elle est dans le même établissement que toi ?

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy
Ruthven
Ruthven
Monarque

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par Ruthven le Jeu 30 Sep 2010 - 20:29
Pour gérer la pression, tu peux prendre ta tutrice en photo et en faire une cible de fléchette ? lol!

Pour les infos, vérifie qu'il n'y a pas de listes de diffusion sur Internet à partir du secrétariat du proviseur/principal (généralement sur ton adresse académique).

Pour les découvertes au dernier moment, on est tous logé à la même enseigne : je découvre de nouveaux élèves qui viennent se présenter tout seul...

[J'ai adoré la salle transformée en living-room ]


Dernière édition par Ruthven le Jeu 30 Sep 2010 - 22:18, édité 1 fois
cleandre
cleandre
Niveau 7

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par cleandre le Jeu 30 Sep 2010 - 20:56
moi aussi je suis stagiaire et chez moi c'est très similaire à ce que tu décris! pour l instant je n ai encore rien oublié (enfin pour l instant, car la boulette peut arriver à tout moment Very Happy )mais on a tendance à me prendre pour la gougourde de service! en effet, comme tu les décris, la majorité des gens (profs et administration) ne se rend pas compte que c'est notre premiere année. eh oui, meme si on a été longtemps à l' école, je ne m'étais jamais préoccupée des problemes de "valisette" avec cahier de texte de la classe, billets à coller aux portes pour dire combien d'élèves mangent à la cantine, et encore moins du fonctionnement de nota bene! personne ne m avait dit qu il y avait un parking pour les profs... je l ai appris deux semaines après la rentrée à une réunion d'information pour les parents... pale On ne m a pas dit non plus comment fonctionne la machine à café de la salle des profs... tout un tas de petits détails de ce genre qu on néglige de nous dire.... sympa.... par contre, ça se passe plutot bien avec ma tutrice : bon, certes, elle est dans un collège à 25km du mien avec emploi du temps absolument pas compatible mais au moins elle est agréable!!!! elle me dit avec diplomatie ce qui ne va pas et c'est trèèèèèèèèèès appréciable. Je comprends tout à fait qu'après de pareils échanges avec elle, tu sois totalement démoralisée!! Personnellement, je vois bien que ce que je fais n'est pas très palpitant et qu'il y a des cours ratés mais j'essaie de me déculpabiliser un maximum!! on débute, on n a pas l art de faire un cours extraordinaire dans la peau, ça s'apprend! et puis, quand on ne traite comme une nounouille et bien je prends du recul. exemple : la tzr qui a 2 de mes classes jusqu'à Toussaint a dit aux élèves que j'étais stagiaire et qu'avec moi, ils avaient du souci à se faire.... bon, ça fait pas plaisir mais après tout, elle dit bien ce qu elle veut! bref j essaie de ne pas trop me prendre la tete avec les choses qui ne feraient que me pourrir l existence si je leur accordais de l importance... j ai été longue dsl... bon courage en tout cas
alinette
alinette
Neoprof expérimenté

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par alinette le Jeu 30 Sep 2010 - 21:08
@cleandre a écrit:exemple : la tzr qui a 2 de mes classes jusqu'à Toussaint a dit aux élèves que j'étais stagiaire et qu'avec moi, ils avaient du souci à se faire.... bon, ça fait pas plaisir mais après tout, elle dit bien ce qu elle veut! bref j essaie de ne pas trop me prendre la tete avec les choses qui ne feraient que me pourrir l existence si je leur accordais de l importance... j ai été longue dsl... bon courage en tout cas

Remarque très professionnelle.. :colere: Elle est super sympa !


Dernière édition par alinette le Jeu 30 Sep 2010 - 21:25, édité 1 fois
Hermione0908
Hermione0908
Modérateur

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par Hermione0908 le Jeu 30 Sep 2010 - 21:12
@alinette a écrit:
@cleandre a écrit:exemple : la tzr qui a 2 de mes classes jusqu'à Toussaint a dit aux élèves que j'étais stagiaire et qu'avec moi, ils avaient du souci à se faire.... bon, ça fait pas plaisir mais après tout, elle dit bien ce qu elle veut! bref j essaie de ne pas trop me prendre la tete avec les choses qui ne feraient que me pourrir l existence si je leur accordais de l importance... j ai été longue dsl... bon courage en tout cas

Remarque très profesionnelle.. :colere: Elle est super sympa !

C'est clair, bonjour la solidarité. Ça ne me viendrait pas à l'idée de pourrir un collègue devant les élèves !
Je sais cette année que je vais bosser avec une collègue avec qui ça ne passe pas et qui a une vision toute personnelle des programmes, une gamine que je connais très bien l'a en cours, je ne vais pas m'amuser à descendre la collègue devant la môme (même si ce que j'en pense de cette collègue...)
cleandre
cleandre
Niveau 7

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par cleandre le Jeu 30 Sep 2010 - 21:13
@alinette a écrit:
@cleandre a écrit:exemple : la tzr qui a 2 de mes classes jusqu'à Toussaint a dit aux élèves que j'étais stagiaire et qu'avec moi, ils avaient du souci à se faire.... bon, ça fait pas plaisir mais après tout, elle dit bien ce qu elle veut! bref j essaie de ne pas trop me prendre la tete avec les choses qui ne feraient que me pourrir l existence si je leur accordais de l importance... j ai été longue dsl... bon courage en tout cas

Remarque très profesionnelle.. :colere: Elle est super sympa !

Moui... les élèves sont allés voir le CPE pour lui raconter ça! ils trouvaient ça "un peu dégueu de dire ça"... en fait, elle est surtout très déçue car elle devait avoir mon poste cette année... on lui a dit qu elle serait encore tzr une année de plus le 20 aout. je comprends tout à fait qu elle soit mécontente mais de là à baver sur moi, devant les élèves en plus... mais bon, ça ne sert à rien de se prendre la tete, je laisse couler...
avatar
olivier-np30
Habitué du forum

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par olivier-np30 le Jeu 30 Sep 2010 - 21:17
Ces propos, s'ils sont exacts, sont scandaleux ...

Mais il faut toujours savoir raison garder et ne jamais réagir à chaud.

A+

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain
avatar
JLB
Niveau 7

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par JLB le Jeu 30 Sep 2010 - 21:38
Ouaip, méfiance quand même avec les "on dit" d'élèves, même rapportée par un CPE "bien intentionné" (hum ?).
Courage à vous en tous cas, la situation dans laquelle on vous laisse débuter vos carrières me fait sacrément honte...
guiz
guiz
Habitué du forum

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par guiz le Jeu 30 Sep 2010 - 21:47
Le moral est toujours en dents de scie: des jours sans, des jours avec.
J'ai pas assez de temps pour me poser et vraiment réfléchir sur des progressions, du coup, je fais comme ça arrive, comme j'ai dit ailleurs: la veille pour le lendemain...alors forcément ça doit pas être de super qualité! (bon...aussi, en même temps, si je traîne sur ce forum au lieu de bosser...Rolling Eyes Il faut que j'arrête la procrastination maintenant que je suis prof: allez!!)

@Ethelinda a écrit:elle trouve que je fais trop de grammaire, trop peu de textes, et que du coup j'oublie la dimension littéraire

On n'enseigne pas les même matières (anglais pour moi) mais je suis comme toi à ce sujet.
Pendant mes 2 années de préparation à l'iufm, les formateurs ont beaucoup insisté sur la communication en classe. J'essaie d'insérer dans mes cours des moments où les élèves se parlent le plus possible entre eux mais bien souvent, je vire au cours de grammaire quand je vois qu'ils pataugent et ne comprennent vraiment pas Embarassed
Je suis loin du professeur d'anglais idéal...peut-être un jour...

@Ethelinda a écrit: Je fais ce que je peux, et avec trois classes à gérer et le métier à découvrir...
J'ai 5 classes (mais 2 niveaux c'est déjà ça)!
C'est vrai que c'est dur de jongler avec tout ça (gestion de classe - cadrage institutionnel - intégration dans un nouveau milieu - etc). Des fois je me pose, je pleure un bon coup (ou une bonne douche chaude) et c'est repartit...jusqu'à la fois suivante lol
J'ai aussi des médicaments pour ne pas trop baliser, et ça m'aide vraiment, même si mes proches me l'ont déconseillé à la base.

Et dire que mercredi, je dois aller sur Poissy (à 1h30 de chez moi...vu comment je conduis) pour une formation sur la gestion de classe, alors que j'ai cours la veille et le lendemain.
Ils veulent nous faire craquer comme je le disais à Ergo Evil or Very Mad

"They will not force us, they will stop degrading us, they will not control us, we will be victorious" (Muse, Uprising)

_________________
“You know when you've found it, that's something I learned, coz' you feel it when they take it away” ...
avatar
JLB
Niveau 7

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par JLB le Jeu 30 Sep 2010 - 21:57
Je suis loin du professeur d'anglais idéal...peut-être un jour...
[quote]

Alors là mieux vaut faire son deuil tout de suite, et se dire que faire de son mieux, c'est déjà pas si mal ! Et puis l'essentiel à mon avis n'est pas de viser un "idéal" de prof (c'est quoi le prof idéal ??), mais de parvenir à trouver sa "personnalité de prof".
Ethelinda
Ethelinda
Niveau 5

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par Ethelinda le Jeu 30 Sep 2010 - 22:01
@Ruthven a écrit:

Pour les découvertes au dernier moment, on est tous léger à la même enseigne : je découvre de nouveaux élèves qui viennent se présenter tout seul...


Ce n'est pas très rassurant... En plus il m'est arrivé la même chose.


@Nuits a écrit:

En revanche, tout ce que tu dis dans ta première partie, je le vis également. J'avais posté la dessus. Cette semaine encore, j'ai oublié une réunion (on m'avait prévenue par mail le 1° sept. Cela avait été dit ce jour là, mais je n'étais plus là, je faisais ma deuxième prérentrée dans mon deuxième établissement). J'ai également eu la joie de découvrir l'une des salles qu'on met très généreusement à ma disposition entièrement réorganisée en mode " luttons contre la phobie scolaire, transformons nos salles de cours en living-room" (j'exagère là, mais ça m'a franchement énervée: bien sûr, ce n'était pas la peine de me prévenir ... )
Bref, je suis déjà sur les rotules et un brin aigrie par le "système"...

J'espère que ça ira mieux avec ta tutrice Ethelinda... Est-ce-qu'elle est dans le même établissement que toi ?


Oui, j'ai lu ton post sur les réunions, je me suis tout à fait reconnue...
"Malheureusement", ma tutrice est dans le même établissement que moi. C'est horrible, j'ai tellement la pression quand elle est là... pour dire, certains soirs j'ai des courbatures aux jambes à force d'être tout le temps tendue. Enfin je croise les doigts pour qu'elle acquière du tact, parce que là c'est insupportable.

@cleandre a écrit:

exemple : la tzr qui a 2 de mes classes jusqu'à Toussaint a dit aux élèves que j'étais stagiaire et qu'avec moi, ils avaient du souci à se faire....


Effectivement, je trouve ça scandaleux... Ce n'est quand même pas ta faute si les postes sont répartis ainsi ! (La haine l'a faite basculer du côté obscur de la force darkvador huhuhu, désolée) En tout cas, tu sembles super zen, je t'admire !

guizmogirl a écrit:

Et dire que mercredi, je dois aller sur Poissy (à 1h30 de chez moi...vu comment je conduis) pour une formation sur la gestion de classe, alors que j'ai cours la veille et le lendemain.
Ils veulent nous faire craquer comme je le disais à Ergo Evil or Very Mad


Je suis tout à fait d'accord, étant dans un cas similaire...

(pardon, j'espère que c'est lisible, mon truc, mais comme je reviens juste...)
cleandre
cleandre
Niveau 7

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par cleandre le Jeu 30 Sep 2010 - 22:07
poooouuhhhhh!!! ne m admire surtout pas Very Happy c'est simplement ma méthode de survie : nous sommes tous dans la même galère donc je me force à relativiser!! en même temps, ma tutrice ne me descend pas tous les 2 jours alors c'est nettement plus facile d'adopter une attitude un peu plus détachée sur certaines choses! essaie peut être de lui dire que tu prends très mal ses remarques, qu'elle te blesse et te décourage. enfin c'est toujours plus facile à dire... surtout qu'il semble que tu aies à faire à un vrai dragon
Ethelinda
Ethelinda
Niveau 5

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par Ethelinda le Jeu 30 Sep 2010 - 22:21
@cleandre a écrit:poooouuhhhhh!!! ne m admire surtout pas Very Happy c'est simplement ma méthode de survie : nous sommes tous dans la même galère donc je me force à relativiser!! en même temps, ma tutrice ne me descend pas tous les 2 jours alors c'est nettement plus facile d'adopter une attitude un peu plus détachée sur certaines choses! essaie peut être de lui dire que tu prends très mal ses remarques, qu'elle te blesse et te décourage. enfin c'est toujours plus facile à dire... surtout qu'il semble que tu aies à faire à un vrai dragon

Le pire, c'est que non, ce n'est pas à proprement parler un "dragon". C'est ça qui me tue le plus. Si encore elle était revêche et que ça se voyait tout de suite, je me serais certainement beaaauucoup plus blindée. Elle a plutôt tendance à se faire passer pour quelqu'un de "cool", et elle à en rajouter des tonnes sur le "te vexe pas, hein", mais en même temps, la manière dont elle tourne ses phrases après... Je suis prof de français : je ne peux pas m'empêcher de tout convertir en explication de texte ( Very Happy ) et là, j'ai beau essayer de relativiser et de me dire "elle a raison, arrête la parano", ce n'est plus possible, j'entends "tu t'y prends comme une merde", c'est criant.

Tu as beau dire, j'admire quand même, parce que j'essaie, mais je n'arrive toujours pas à être assez détachée humhum
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par JPhMM le Jeu 30 Sep 2010 - 22:32
@cleandre a écrit:Moui... les élèves sont allés voir le CPE pour lui raconter ça! ils trouvaient ça "un peu dégueu de dire ça"...
(En mettant toutes les précautions d'usage sur des paroles rapportées plusieurs fois, par nature biaisées...) Malgré tout ce que l'on peut vivre parfois de désagréable avec les élèves, ils peuvent être d'une lucidité et d'une bienveillance désarmantes.

Clairement, certains faits rapportés sont intolérables.
Je suis aussi stagiaire. Avec de nombreuses années d'expérience (comme contractuel et autre). Comme dans toute activité dans laquelle on débute, il est normal de ne pas être parfait. Après des années, des dizaines d'années d'expérience, ce n'est toujours pas le cas. L'inverse serait même suspect. Je ne suis pas sûr que l'ensemble des tuteurs réalise la masse de travail titanesque demandée aux stagiaires. J'ai la chance d'avoir une tutrice remarquable et ne connais pas cette situation.

Je suis moi aussi à flux tendu, tant au niveau du contenu (du jour pour le lendemain), que des pratiques. Chaque séance est riche d'enseignements et chaque séance remet en cause ce que je pensais acquis 55 minutes auparavant. Vivre cette urgence permanente est épuisant, plus des cours à préparer, plus, plus, plus... N'avoir aucune visibilité sur ne serait-ce que 3 jours est terriblement stressant. Actuellement je ne sais pas comment je pourrais faire si d'aventure un soir je ne pouvais pas travailler pour le lendemain. Cela m'a valu quelques journées épiques : moi qui me couche à 1h sans pouvoir finir (trop fatigué), bébé malade toute la nuit, réveil 5h pour finir le travail laissé en plan, et au total une belle journée de cours avec 2h de sommeil derrière moi.

Mais je tiens car je sais que c'est temporaire. Chaque jour des procédures se mettent en place, chaque jour quelque chose difficilement gérable la veille se normalise, chaque jour une expérience malheureuse me fait découvrir une option qui me permet de gagner en temps, efficacité et qualité. Je sais aussi qu'une des clés pour tenir est de ne pas culpabiliser et les collègues m'y aident. Certains avec réellement beaucoup d'expérience font l'effort de me dire : "aujourd'hui avec telle classe ça n'a pas marché", "telle activité n'était pas adaptée, je dois la refaire entièrement", "telle classe a été insupportable, je n'arrivais pas à les tenir", "je n'ai pas envie d'y aller, je ne le sens pas"... "avec telle classe, c'était génial, je ne m'y attendais vraiment pas, j'étais fatigué, et un petit miracle s'est produit, c'est pour des moments comme ça que je ne changerai pour rien au monde de métier, même s'il est souvent très dur...". Quand la parole est possible, on découvre que réellement, jeunes stagiaires et vieux routards sont exactement dans le même bateau. Ces derniers ont simplement davantage de cartouches et ont déjà vécu si souvent ce que vous vivez en accéléré qu'ils ont appris comment agir, réagir, supporter, anticiper, ou pas.

Pour finir, nous avons eu l'occasion de lire plusieurs posts sur le comportement... contestable... de certains tuteurs. Et je m'étonne toujours de constater combien certains enseignants à priori aguerris qui ont choisi d'accompagner de jeunes collègues peuvent faire montre de si peu de pédagogie vis-à-vis de leurs stagiaires. Si peu de pédagogie... Ce qui est pour le moins troublant, et ironique.

Courage ! de nombreux stagiaires ont eu le malheur de commencer dans les pires conditions. Ces conditions ne peuvent que s'améliorer avec le temps. Pour beaucoup d'entre nous, c'est déjà le cas.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
cleandre
cleandre
Niveau 7

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par cleandre le Jeu 30 Sep 2010 - 22:32
Bon attends, je tente une autre stratégie pour te rassurer Very Happy J'arrive à relativiser assez facilement pour les choses qui se passent en dehors de la classe (par exemple les réflexions des uns et des autres). Par contre, quand il y a un probleme de discipline que je n'arrive pas à gérer "correctement", là, par contre, ça me trotte dans la tête toute la soirée et mon sommeil n'est donc pas très réparateur Wink Pour avoir pas mal discuter avec les autres stagiaires de mon académie, on a tous le même probleme : c'est normal qu'on doute bcp, qu'on prenne les choses très à coeur et que des fois, on se demande tout simplement ce qu on fait là.... concernant ta tutrice, bien qu elle fasse la gentille ( et elle est peut etre très agréable dans la "vraie vie"), ce qu elle te dit est tout de même très dur. Alors oui, elle te dit peut etre ça pour que tu progresses mais en même temps, elle pourrait être un peu plus compréhensive, connaissant les conditions de cette année de stage... et puis en se rappelant aussi la qualité de ses cours quand elle débutait...
cleandre
cleandre
Niveau 7

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par cleandre le Jeu 30 Sep 2010 - 22:36
@JPhMM a écrit:
@cleandre a écrit:Moui... les élèves sont allés voir le CPE pour lui raconter ça! ils trouvaient ça "un peu dégueu de dire ça"...
(En mettant toutes les précautions d'usage sur des paroles rapportées plusieurs fois, par nature biaisées...) Malgré tout ce que l'on peut vivre parfois de désagréable avec les élèves, ils peuvent être d'une lucidité et d'une bienveillance désarmantes.

tout à fait d'accord toi sur ce point... et aussi sur les suivants Smile
avatar
anatra
Niveau 1

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par anatra le Jeu 30 Sep 2010 - 22:38
Je suis également stagiaire (en renouvellement). Pour moi, le plus dur c'est l'emploi du temps pourri que l'on m'a donné : lundi et jeudi 8h-16h30, mardi et vendredi 9H-16H30, mercredi 10H-12H. J'ai plus de 8H de trous dans la semaine, je suis sur deux établissements (en collège) et ma tutrice est dans un troisième établissement ( en lycée). Le problème est que mes classes sont en réalité des regroupements de classes (je suis prof d'italien) et qu'il est donc très difficile de trouver d'autres créneaux pour placer mes heures. Comme il n'y a pas assez d'heures d'italien, je me tape 3 heures de PPRE, et c'est tellement bien organisé que je n'ai pas de listes d'élèves (mais je dois effectuer quand même ces heures de PPRE) et donc je n'ai pour le moment aucun travail à leur faire faire. Je me contente de discuter avec eux et de les faire lire pour voir leur niveau de lecture.
A part ça, mes élèves sont plutôt sympas, il y a par contre un fossé en ce qui concerne le niveau entre mes deux collèges. J'ai de très petits effectifs (entre 11 et 17 élèves), je n'ai vraiment pas à me plaindre de ce côté là. En ce qui concerne ma tutrice, on ne s'est pas vues beaucoup mais pour le moment tout se passe bien, en tout cas bien mieux que l'année dernière.
Voilà désolée d'avoir été un peu longue.
Sinon pour ne pas craquer moi j'ai la solution du chocolat...
Ethelinda
Ethelinda
Niveau 5

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par Ethelinda le Jeu 30 Sep 2010 - 22:45
En tout cas, même si je constate que (presque ?) tout le monde souffre, ça fait du bien de vous lire !

@anatra a écrit:Je suis également stagiaire (en renouvellement). Pour moi, le plus dur c'est l'emploi du temps pourri que l'on m'a donné : lundi et jeudi 8h-16h30, mardi et vendredi 9H-16H30, mercredi 10H-12H. J'ai plus de 8H de trous dans la semaine, je suis sur deux établissements (en collège) et ma tutrice est dans un troisième établissement ( en lycée).

affraid ils ne t'ont pas laissé de journée dégagée pour la formation ?! Je me sens coupable de me plaindre quand je vois ton emploi du temps.

@anatra a écrit:
Sinon pour ne pas craquer moi j'ai la solution du chocolat...


Malheureusement, j'ai l'estomac noué en ce moment, et même le chocolat ne passe pas très bien...
avatar
anatra
Niveau 1

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par anatra le Jeu 30 Sep 2010 - 22:51


affraid ils ne t'ont pas laissé de journée dégagée pour la formation ?! Je me sens coupable de me plaindre quand je vois ton emploi du temps.

Dans l'académie de Grenoble, la formation aura lieu en janvier- février pendant 1 mois, jusque là nous avons le droit à 4 journées de formation. En même temps, je suis en Ardèche (sans voiture) donc heureusement que je n'ai pas à me déplacer toutes les semaines. Je précise que pendant les 4 semaines où je serai en stage, je serai remplacée par un ou une personne qui passe le Capes, formée par mes soins pendant une semaine...
Ethelinda
Ethelinda
Niveau 5

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par Ethelinda le Jeu 30 Sep 2010 - 22:51
@cleandre a écrit:Bon attends, je tente une autre stratégie pour te rassurer Very Happy J'arrive à relativiser assez facilement pour les choses qui se passent en dehors de la classe (par exemple les réflexions des uns et des autres). Par contre, quand il y a un probleme de discipline que je n'arrive pas à gérer "correctement", là, par contre, ça me trotte dans la tête toute la soirée et mon sommeil n'est donc pas très réparateur Wink

C'est curieux, moi c'est l'inverse... A force que les élèves soient insolents, je suis déjà habituée Neutral Mais du coup ça a tendance à m'apporter plutôt de bonnes surprises (un élève infect ce matin, j'étais à deux doigts de l'envoyer dehors, et silencieux, travailleur, bref, parfait cette après-midi... il a dû se faire remonter les bretelles par la CPE le midi je pense Very Happy ) En revanche, je prends très à cœur les remarques sur mon travail (mais c'est lié à ma personnalité, j'ai déjà du mal de base... alors en plus comme là elles sont faites à la truelle !)
Ethelinda
Ethelinda
Niveau 5

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par Ethelinda le Jeu 30 Sep 2010 - 22:55
@anatra a écrit:Dans l'académie de Grenoble, la formation aura lieu en janvier- février pendant 1 mois, jusque là nous avons le droit à 4 journées de formation. En même temps, je suis en Ardèche (sans voiture) donc heureusement que je n'ai pas à me déplacer toutes les semaines. Je précise que pendant les 4 semaines où je serai en stage, je serai remplacée par un ou une personne qui passe le Capes, formée par mes soins pendant une semaine...

No ça fait froid dans le dos, tout ça... Je n'ai pas non plus beaucoup de formation (à peu près une journée par mois de prévue, pour le moment, et le reste sur un site Internet... j'aime les TICE mais quand même), mais ils ont eu le bon goût de nous libérer tout de même une journée, qui m'est bien utile pour préparer mes cours et souffler un peu, je dois dire. Et pour le reste, flou total, personne ne sait trop ce qu'il en sera du stage, mais il semblerait aussi que s'il ait lieu, ce soit une personne préparant le CAPES qui assure le remplacement (ce qui fait également froid dans le dos quand je pense à un mec de ma classe l'an dernier). Formée par les soins des stagiaires, quand même, ça laisse rêveur... Suspect
avatar
anatra
Niveau 1

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par anatra le Jeu 30 Sep 2010 - 22:59
Selon le discours de l'IUFM c'est pour que la transition se fasse en douceur... ça laisse effectivement rêveur...
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par JPhMM le Jeu 30 Sep 2010 - 23:02
Sans parler des conséquences pour les élèves...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
cleandre
cleandre
Niveau 7

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par cleandre le Jeu 30 Sep 2010 - 23:03
@anatra a écrit: Je précise que pendant les 4 semaines où je serai en stage, je serai remplacée par un ou une personne qui passe le Capes, formée par mes soins pendant une semaine...

Je ne vois vraiment pas où est le probleme : en janvier, on sera tout à fait apte à former et on maitrisera tellement nos cours que l on pourra aisément conseiller affraid furieux
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum