-42%
Le deal à ne pas rater :
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec rétroéclairage LED
40 € 69 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
Sortie Nike : les nouvelles baskets Air Max Plus
Voir le deal
169.99 €

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Abraxas
Doyen

Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole Empty Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole

par Abraxas Ven 23 Sep 2011 - 8:43
Samedi 24 septembre, de 14 heures à 18 heures, le SNALC-ADER (Association de Défense de l'Ecole Républicaine) tient colloque sur le thème de "le Politique et l'Ecole" à Paris, Hôtel Pullman, Salons du Press Club, Métro Balard — tout à côté de l'Aquaboulevard.

Prendront la parole :
- Jean-Yves Autexier, ancien sénateur, directeur de Respublica, le journal télématique de la gauche républicaine ;
- Alexis Corbière, conseiller de Paris, secrétaire national du Parti de Gauche ;
- Anthony Jouvenel, Secrétaire général des Jeunes démocrates (MODEM) ;
- Pierre-Emmanuel Araujo, représentant de République Solidaire ;
- François Portzer et Claire Mazeron, respectivement président et vice-présidente du SNALC.

Chaque intervention sera bien entendu l'occasion d'un débat avec la salle.

Il y aura à boire et à manger — et pas seulement des nourritures intellectuelles…
Qu'on se le dise !
Pierre_au_carré
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole Empty Re: Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole

par Pierre_au_carré Ven 23 Sep 2011 - 10:30
Un représentant de République Solidaire ?
Mais ils seraient plus que 1 !? Laughing
John
John
Médiateur

Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole Empty Re: Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole

par John Ven 23 Sep 2011 - 12:55
Il aurait fallu prévenir avant : je suis à Paris ce vendredi soir, mais je n'ai personne chez qui dormir à Paris ce soir pour assister à ce colloque :/

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole Empty Re: Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole

par Daphné Ven 23 Sep 2011 - 17:38
Présent !
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole Empty Re: Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole

par Daphné Ven 23 Sep 2011 - 17:39
@John a écrit:Il aurait fallu prévenir avant : je suis à Paris ce vendredi soir, mais je n'ai personne chez qui dormir à Paris ce soir pour assister à ce colloque :/

Il y a des hôtels à Paris Wink
Pandorafa
Pandorafa
Fidèle du forum

Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole Empty Re: Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole

par Pandorafa Ven 23 Sep 2011 - 18:31
Tiens ça m'interesse, mais je suis déjà prise demain après-midi... Suspect

Vous pensez qu'on pourra consulter un contre-rendu sur le site du SNALC, ou que les interventions seront filmées puis disponibles sur Internet ?
avatar
Invité31
Sage

Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole Empty Re: Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole

par Invité31 Ven 23 Sep 2011 - 21:49
Zut, je suis seule avec mes trois enfants demain. Sinon, je serais bien venue.
John
John
Médiateur

Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole Empty Re: Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole

par John Ven 23 Sep 2011 - 23:26
@Daphné a écrit:
@John a écrit:Il aurait fallu prévenir avant : je suis à Paris ce vendredi soir, mais je n'ai personne chez qui dormir à Paris ce soir pour assister à ce colloque :/

Il y a des hôtels à Paris Wink

On ne me les paie pas, à moi Razz
Et je paierais déjà tout plein de choses si j'y allais, dont le transport.

Zut, je suis seule avec mes trois enfants demain. Sinon, je serais bien venue.
Bah, amène-les, ça mettra un peu d'animation.
Parce que durant les interventions de Jouvenel et d'Araujo, les gens ne vont pas se poiler...

Il y aura à boire et à manger — et pas seulement des nourritures intellectuelles…
Ca veut dire que ceux qui y vont pourront se sustenter, mais ce sera avant le colloque, après le colloque ou à la pause ?
Parce que dans un cas il faut venir en avance, dans l'autre il faut prévoir du temps pour rester après, et dans le dernier tout va bien.


Dernière édition par John le Sam 24 Sep 2011 - 0:25, édité 2 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
John
John
Médiateur

Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole Empty Re: Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole

par John Ven 23 Sep 2011 - 23:52
Pandorafanny, je n'ai pas le compte rendu de celui de demain, mais j'ia celui du colloque du 13 mai 2011 : http://www.malikasorel.fr/index-6.html

Dépêche AEF

Voici le contenu d’une dépêche publiée par l’AEF :

Dépêche n°149949
Paris, Vendredi 13 mai 2011, 12:33:19

« Quel avenir pour l’école républicaine ? » (écho d’un colloque organisé par l’Ader)

« L’autonomisation des établissements, c’est non ! Il faut résister car nous avons à faire face à un projet politique collectif : que voulons-nous pour nos enfants demain ? », avance Malika Sorel, membre du HCI, jeudi 12 mai 2011, intervenant en clôture d’un colloque organisé à Paris par l’Ader, association de défense de l’école républicaine[1], intitulé « Quel avenir pour l’école républicaine ? ». « Le problème, ce n’est pas l’école, c’est toute la société. Elle entraîne des conditions d’enseignement qui rendent presque impossible la mission de l’école », poursuit Malika Sorel. Jean-Paul Brighelli, enseignant et auteur de « La fabrique du crétin » (AEF n°60783), Sophie Coignard, journaliste et auteur du « Pacte immoral » (AEF n°144243), Dominique Reynié, professeur de sciences politiques à Sciences Po et directeur général de Fondapol, François Portzer, président de l’Ader et du Snalc-CSEN et Claire Mazeron, vice-président du syndicat ont participé à ce débat.

Pour Jean-Paul Brighelli, « l’Éducation nationale est morte, du moins moribonde ». « Le respect de la laïcité, c’est terminé. Au nom de cultures plurielles, on a cessé d’enseigner la culture. Il n’y a pas non plus d’Éducation nationale d’État avec l’autonomie des établissements. Il n’y a plus d’objectifs nationaux et bientôt, il n’y aura plus de contrôles nationaux », ajoute-t-il. « Plus personne ne s’occupe de la transmission des savoirs, l’essentiel étant que les enfants soient heureux. Pourtant, ce qui fait l’école c’est un bonheur différé, reculé à la fin des études », estime-t-il.

DIVERSIFIER LE CONTENU DES PROGRAMMES ?

De son côté, Dominique Reynié liste « plusieurs éléments qui ont modifié le rapport que l’on peut avoir avec l’école et son efficacité ». L’élément « l’école a raison » a « disparu », explique-t-il précisant qu’il s’agit du fait « que la famille soutienne et soit complice de l’école ». Il note d’autres phénomènes comme « la culture de l’écran », qui témoigne « d’un changement culturel » mais également « l’hétérogénéité radicale des classes » et la « recomposition ethno-culturelle de nos sociétés ».

Dominique Reynié invite à « l’autonomisation des établissements ». « Il s’agit d’insérer les établissements dans des univers spécifiques et de faire émerger les solutions adéquates, adaptées au cadre de l’établissement. » Il propose également de « diversifier les contenus des programmes ». « Un tiers des établissements n’en font rien car ils sont trop ambitieux. En proposant des programmes différents, ces établissements en feraient plus », estime-t-il. Et d’ajouter : « Cela suppose des filières différenciées sous le contrôle des enseignants qui feraient passer un élève d’un univers à un autre en fonction de son potentiel ». « Je mets au défi quiconque de montrer que l’on peut faire assimiler le même programme à tout le monde et notamment aux élèves en difficultés qui ne sont pas soutenus par leur famille. Bourdieu parlait de “destin d’exception”, il faut organiser des fuites permettant de reproduire les mécanismes qui ont permis à certaines personnes de réussir », conclut-il.

« RÉSISTER »

Pour Claire Mazeron, vice-présidente du Snalc-CSEN, « la situation de l’école républicaine s’est rapidement dégradée ». « Il y a un combat à mener », indique-t-elle estimant que « le socle commun qui devait être la base des connaissances est devenu le plafond ». « L’école a entériné trop de renoncement », estime-t-elle. Intervenant dans la salle, une professeur d’histoire-géographie dans un lycée parisien indique : « Moi pour l’instant je fais de la résistance aux nouveaux programmes. » « Des professeurs que je connais font de même en faisant signer aux parents des papiers les autorisant à faire une dictée par semaine, pour se couvrir en cas de poursuites judiciaires. Il faut se battre sur les contenus. Aujourd’hui, on assassine l’histoire », poursuit-elle estimant que ceux « qui éduquent les enfants aujourd’hui, ce sont ceux qui font de la résistance pédagogique ».

« L’école ne peut pas tout. Les parents ne sont plus complices de l’école. Par un processus inconscient, les élèves n’apportent plus la culture de l’école républicaine à la maison. Il faut faire comprendre à notre société que les parents doivent assumer leurs responsabilités pour que les enseignants puissent faire leur métier », estime Malika Sorel. « Les politiques font preuve d’une insoutenable légèreté de l’être et méconnaissent ce sujet. Ils ne vivent pas dans notre monde et il leur est difficile de reconnaître qu’ils ont fait une erreur », avance-t-elle. « Il faut tenir et ne pas se décourager », conclut Malika Sorel.

____________________________

[1] Cette association a été créée en 2006 par des syndicalistes issus de la CSEN souhaitant « dépasser le cadre du syndicalisme et intégrer les personnes de la société civile dans le débat sur l’école républicaine », explique François Portzer, son président.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole Empty Re: Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole

par Daphné Sam 24 Sep 2011 - 23:45
C'était trèèèèèèèèèèèèès bien aai
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole Empty Re: Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole

par Celeborn Sam 24 Sep 2011 - 23:54
@John a écrit:Il aurait fallu prévenir avant : je suis à Paris ce vendredi soir, mais je n'ai personne chez qui dormir à Paris ce soir pour assister à ce colloque :/

Et on ne pense pas à décrocher son téléphone dans ce cas-là pour appeler un co-syndiqué ? Tssss… Razz

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Aurore
Aurore
Esprit éclairé

Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole Empty Re: Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole

par Aurore Dim 25 Sep 2011 - 0:59
@Daphné a écrit:C'était trèèèèèèèèèèèèès bien Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole 7161

Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole 26713 cheers Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole 384780
John
John
Médiateur

Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole Empty Re: Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole

par John Mer 28 Sep 2011 - 1:18
@Aurore a écrit:
@Daphné a écrit:C'était trèèèèèèèèèèèèès bien Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole 7161

Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole 26713 cheers Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole 384780
Et il est où, le compte-rendu de ce bal des outsiders ? Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Aurore
Aurore
Esprit éclairé

Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole Empty Re: Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole

par Aurore Mer 28 Sep 2011 - 9:36
@John a écrit:
Parce que durant les interventions de Jouvenel et d'Araujo, les gens ne vont pas se poiler...

Razz Rolling Eyes Sleep
(pour le premier cité, difficile d'aller plus loin dans le compte-rendu...)
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole Empty Re: Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole

par Daphné Mer 28 Sep 2011 - 12:31
@Celeborn a écrit:
@John a écrit:Il aurait fallu prévenir avant : je suis à Paris ce vendredi soir, mais je n'ai personne chez qui dormir à Paris ce soir pour assister à ce colloque :/

Et on ne pense pas à décrocher son téléphone dans ce cas-là pour appeler un co-syndiqué ? Tssss… Razz
MP
Contenu sponsorisé

Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole Empty Re: Colloque SNALC-ADER : le Politique et l'Ecole

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum